Landon Donovan

joueur américain de football

Landon Donovan
Image illustrative de l’article Landon Donovan
Donovan sous le maillot du Galaxy de Los Angeles en octobre 2010.
Situation actuelle
Équipe Sockers de San Diego
Numéro 9
Biographie
Nom Landon Timothy Donovan
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (38 ans)
Lieu Ontario (États-Unis)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 2001-2014
2016
2019
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Années Club
1998-1999 Drapeau : États-Unis IMG Soccer Academy[1]
1999-2001 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2005 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen009 00(0)
2001-2004 Drapeau : États-Unis Earthquakes114 0(46)
2005-2014 Drapeau : États-Unis Galaxy de Los Angeles308 (142)
2009 Drapeau : Allemagne Bayern Munich007 00(0)
2010 Drapeau : Angleterre Everton013 00(2)
2012 Drapeau : Angleterre Everton009 00(0)
2016 Drapeau : États-Unis Galaxy de Los Angeles009 00(1)
2018 Drapeau : Mexique FC León008 00(0)
2019 Drapeau : États-Unis San Diego Sockers (indoor)010 00(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998-1999 Drapeau : États-Unis États-Unis -17 ans041 0(35)
2001 Drapeau : États-Unis États-Unis -20 ans004 00(0)
2000-2004 Drapeau : États-Unis États-Unis olympique015 00(9)
2000-2014 Drapeau : États-Unis États-Unis157 0(57)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 avril 2020

Landon Donovan, né le à Ontario (Californie), est un joueur international américain de soccer jouant au poste de milieu de terrain.

Il est le meilleur buteur de l'histoire du Galaxy de Los Angeles, ainsi que le meilleur passeur de l'histoire de la Major League Soccer avec 136 passes décisives. Il était également le meilleur buteur de l'histoire de ce championnat avant d'être dépassé par Chris Wondolowski.

En sélection nationale, il est également le meilleur buteur de l'histoire de la sélection des États-Unis avec 57 buts[2].

Il est considéré comme le meilleur joueur de l'histoire du soccer américain[3].

BiographieModifier

EnfanceModifier

Landon Timothy Donovan est né le 4 mars 1982 à Ontario, en Californie. Sa mère, Donna, l'élève avec sa sœur jumelle, Tristan, et son frère aîné, Josh, à Redlands, à l'ouest de Los Angeles. Les parents de Landon, divorcent quand il n'a que deux ans. Le père Donovan se remarie finalement et déménage au Nebraska. (Landon a un beau-frère aîné, Tim, et une demi-sœur aînée, Sheri.) Aucun des enfants ne voit régulièrement son père.

La vie n'est pas particulièrement facile pour la famille. Redlands est situé dans le comté de San Bernardino, l'une des régions les plus riches de Californie. Donna travaille comme enseignante spécialisée dans le district scolaire de Fontana, mais ne gagne pas beaucoup d'argent. La plupart des parents de la région sont alors mariés et riches. Cela a créé un point de différenciation entre Landon et les autres enfants de son quartier, ce qui le met parfois mal à l'aise[4].

CarrièreModifier

Landon Donovan[5] s'est révélé au monde du soccer lors de la Coupe du monde de football des moins de 17 ans en 1999, disputée en Nouvelle-Zélande, où les États-Unis terminent à la quatrième place et Landon est désigné meilleur joueur du tournoi après avoir inscrit trois buts. Le Bayer Leverkusen flaire la bonne affaire et lui fait signer un contrat professionnel à seulement dix-sept ans.

Relégué sur le banc du Bayer lors de sa première saison en Bundesliga, Donovan est alors prêté aux Earthquakes de San José début 2001. Son arrivée en MLS est remarquée, Donovan menant San José à deux titres de champion de MLS et étant couronné meilleur joueur américain pour l'année 2003.

Landon Donovan s'illustre également avec son équipe nationale. Ainsi, dès sa première sélection face au Mexique en 2000, il marque son premier but international. Il contribue aussi largement à la qualification des Américains pour la Coupe du monde 2002 en inscrivant notamment le but de la qualification face à la Jamaïque. En Corée du Sud et au Japon, Donovan confirme ses qualités en marquant deux buts, les États-Unis ne chutant qu'en quarts de finale face aux Allemands (0-1), où du haut de ses vingt ans il fait un excellent match en mettant la Mannschaft en difficulté par ses dribbles et sa vitesse mais en butant sans arrêt sur un Oliver Kahn en état de grâce.

Après le Mondial réussi, le Bayer Leverkusen annonce que Donovan retourne au club en 2005, mais comme il ne rentre plus dans les plans de l'entraîneur, Donovan décide de rentrer au pays et c'est le club du Galaxy de Los Angeles qui le fait signer le .

L'équipe nationale des États-Unis ne réussit pas à reproduire son succès lors de la Coupe du monde 2006, enregistrant seulement deux buts en route vers une élimination en phase de groupes à la ronde préliminaire[6].

Donovan devient le meilleur buteur des États-Unis le en marquant un pénalty en amical contre la Suède. Le il joue sa centième sélection à seulement 26 ans et 96 jours. Il est alors le meneur d'une génération montante de joueurs américains qui compte aussi DaMarcus Beasley, Tim Howard, Bobby Convey, Clint Dempsey, Oguchi Onyewu, Jozy Altidore et Freddy Adu.

Donovan est prêté au Bayern Munich et annonce qu'il envisage de quitter définitivement son club actuel en raison des mauvais résultats. Toutefois, son principal point faible : le physique, semble lui fermer complètement les portes du Bayern Munich, malgré de bonnes prestations lors des matches amicaux de la trêve hivernale.

En décembre 2009, il est de nouveau prêté à un club européen, cette fois-ci en Angleterre dans le club d'Everton, lui permettant de retenter sa chance dans un grand championnat. Cette fois-ci, le prêt se passe bien (treize rencontres pour deux buts) et Everton est satisfait, mais le club anglais ne parvient pas à convaincre le Galaxy de prolonger le prêt de Donovan en Premier League et celui-ci rejoint la Californie pour la reprise de la MLS le .

Auteur d'une excellente Coupe du monde 2010 sur le sol sud-africain avec trois buts à son actif durant la compétition dont celui face à l'Algérie en toute fin de rencontre qui qualifie son équipe pour les huitièmes de finale[7], il confirme son statut de joueur américain le plus doué de l'histoire du soccer.

Après son but dans les dernières minutes contre l'Algérie en match de poules, il fond en larmes lors de son entrevue de fin de match. Il se confie sur ses quatre dernières années difficiles sur le plan sportif ou personnel.

Le , lors de la finale de la Major League Soccer qui oppose le Dynamo de Houston au Galaxy de Los Angeles, Donovan marque le seul et unique but du match et offre la victoire aux Californiens.

Le , le club de Los Angeles et Everton se mettent d'accord sur un prêt durant la trêve du championnat nord-américain comme deux ans auparavant, ce dernier prenant effet le 1er janvier 2012[8]. Après neuf rencontres disputées avec les Toffees, le milieu américain retourne aux Galaxy de Los Angeles le .

Le , il inscrit un doublé contre le Union de Philadelphie et devient le meilleur buteur de l'histoire de la MLS avec 136 réalisations, effaçant des tablettes Jeff Cunningham (134 buts)[9].

Au lendemain du match des étoiles de la MLS 2014 contre le Bayern Munich, il annonce son retrait du soccer à l'issue de la saison 2014 de Major League Soccer[10].

Malgré son jeu solide, Donovan, âgé de trente-deux ans, est exclu de l'alignement américain pour la Coupe du monde 2014.

Le , il remporte un sixième et dernier titre avec le Galaxy en s'imposant en Coupe MLS aux dépens du Revolution de la Nouvelle-Angleterre par deux buts à un, après prolongation.

Le , le joueur sort de sa retraite et revient au Galaxy de Los Angeles[11]. Dix jours plus tard, il inscrit un but et offre un point à son équipe[12]. Il termine ainsi la saison avec la franchise californienne qui ne parvient néanmoins pas à remporter un nouveau titre. À l'issue de cette saison, il arrête une nouvelle fois sa carrière sportive.

En 2017, il est pressenti pour se présenter à la présidence de la Fédération des États-Unis de soccer mais, finalement, il opte pour un second retour aux terrains en rejoignant le FC León en Liga MX le [13],[14].

PalmarèsModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

Distinctions personnellesModifier

StatistiquesModifier

En clubModifier

Statistiques de Landon Donovan [15]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Séries Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
1999–2000   Bayer Leverkusen B Regionalliga Ouest 20 6 0 - - - - - - - - - - 20 6 0
2000-2001   Bayer Leverkusen B Oberliga Nordrhein 8 3 0 1 0 0 - - - - - - - 9 3 0
Sous-total 28 9 0 1 0 0 - - - - - - - 29 9 0
2001   San José Earthquakes (prêt) MLS 22 7 10 2 0 0 - - - - 6 5 2 30 12 12
2002   San José Earthquakes (prêt) MLS 20 7 3 2 0 0 CCC 2 1 1 2 1 1 26 9 5
2003   San José Earthquakes (prêt) MLS 22 12 6 1 0 0 CCC 2 1 1 4 4 2 29 17 9
2004   San José Earthquakes (prêt) MLS 23 6 10 3 1 0 CCC 1 0 0 2 0 1 29 7 11
Sous-total 87 32 29 8 1 0 - 5 2 2 14 10 6 114 45 37
2004–2005   Bayer Leverkusen Bundesliga 7 0 0 - - - C1 2 0 0 - - - 9 0 0
Sous-total 7 0 0 - - - - 2 0 0 - - - 9 0 0
2005   Galaxy de Los Angeles MLS 22 12 10 3 2 2 - - - - 4 4 1 29 18 13
2006   Galaxy de Los Angeles MLS 24 12 8 3 3 0 CCC 2 1 0 - - - 29 16 8
2007   Galaxy de Los Angeles MLS 25 8 13 3 1 3 SL 5 4 - - - - 33 13 16
2008   Galaxy de Los Angeles MLS 25 20 9 - - - - - - - - - - 25 20 9
2009   Galaxy de Los Angeles MLS 25 12 6 - - - - - - - 4 3 1 29 15 7
2010   Galaxy de Los Angeles MLS 24 7 16 - - - LCC 2 0 0 3 0 0 29 7 16
2011   Galaxy de Los Angeles MLS 23 12 3 1 0 0 LCC 6 1 2 4 3 1 34 16 6
2012   Galaxy de Los Angeles MLS 26 9 14 - - - LCC+LCC 2+1 1+0 0+0 5 2 3 34 12 17
2013   Galaxy de Los Angeles MLS 22 10 9 - - - LCC+LCC 2+1 0+0 0+2 2 0 0 27 10 11
2014   Galaxy de Los Angeles MLS 31 10 19 1 0 0 LCC 2 0 1 5 3 2 39 13 22
Sous-total 247 112 107 11 6 5 - 23 7 5 27 15 8 308 140 125
2008-2009   Bayern Munich (prêt) Bundesliga 6 0 0 1 0 0 - - - - - - - 7 0 0
Sous-total 6 0 0 1 0 0 - - - - - - - 7 0 0
2009-2010   Everton FC (prêt) Premier League 10 2 2 1 0 0 C3 2 0 0 - - - 13 2 2
Sous-total 10 2 2 1 0 0 - 2 0 0 - - - 13 2 2
2011-2012   Everton FC (prêt) Premier League 7 0 2 2 0 2 - - - - - - - 9 0 4
Sous-total 7 0 2 2 0 2 - - - - - - - 9 0 4
2016   Galaxy de Los Angeles MLS 6 1 0 - - - - - - - 3 0 0 9 1 0
Sous-total 6 1 0 0 0 0 - 0 0 0 3 0 0 9 1 0
2017-2018   FC León Liga MX 6 0 0 2 0 0 - - - - - - - 8 0 0
Sous-total 6 0 0 2 0 0 - - - - - - - 8 0 0
Total sur la carrière 404 156 140 26 7 7 - 32 9 7 44 25 14 506 197 168

En sélectionModifier

Sources[1],[16]:

Année Matchs Buts Passes
2000 1 1 1
2001 8 0 1
2002 20 6 2
2003 15 7 5
2004 14 5 6
2005 15 6 4
2006 11 0 3
2007 12 9 4
2008 9 3 5
2009 15 5 10
2010 8 3 3
2011 10 1 2
2012 6 3 1
2013 11 8 8
2014 3 0 1
Total 157 57 58

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier