Liste de matériel roulant ferroviaire italien

liste d'un projet Wikimedia

La liste ci-dessous est une liste la plus exhaustive possible des moyens de traction connus qui ont circulé et/ou qui circulent actuellement sur le réseau ferré italien, réseau public national, privé ou en concession.

Particularité du matériel roulant italien des Ferrovie dello Stato - FSModifier

Contrairement à beaucoup d'autres compagnies de chemin de fer, depuis leur création, les FS ont disposé d'un bureau d'études assurant la conception et le développement de tout le matériel roulant utilisé en Italie. Les constructeurs n'étaient en fait que des sous-traitants, fabriquant le matériel conçu par les FS, à de très rares exceptions près. Les FS maintiendront cette spécificité jusqu'à la création, sous obligation de la Commission Européenne dans les années 2000, de la division Trenitalia qui fera comme toutes ses concurrentes, définissant seulement le cahier des charges pour les appels d'offres de nouvelles fournitures.

Locomotives à vapeurModifier

Écartement normalModifier

 
Une 640 en 1973

Entre le XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle en Italie le trafic n'était quasiment assuré que par des machines à vapeur. Beaucoup de locomotives à vapeur, rachetées par la nouvelle société FS - Ferrovie dello Stato lors de la nationalisation des chemins de fer, ont été renommées selon la codification en vigueur dans les FS.

 
Une FS 740
 
Une locomotive Gruppo 981

Écartement réduitModifier

De type particulier, avec utilisation dédiée sur des lignes particulières.

Locomotives DieselModifier

Écartement standardModifier

 
Une D.343 en service à Terni

Depuis le milieu du XXe siècle les locomotives diesel sont devenues courantes sur le réseau italien, notamment sur les lignes non électrifiées. La plupart sont utilisées pour les manœuvres.

Diesel électriquesModifier

Écartement réduitModifier

Ces locomotives sont plutôt rares mais quelques unités ont été utilisées très localement dans des activités de manœuvres délicates.

Locomotives électriquesModifier

L'Italie a la particularité d'avoir un des réseaux électrifiés les plus importants du monde et d'avoir commencé l'électrification dès 1920.

Électrification 3,6 kV - 16,7 Hz - triphaséModifier

 
E 432 sous caténaire triphasée.

Au tout début du XXe siècle, aux balbutiements de l'histoire ferroviaire italienne, le système de traction triphasé fut expérimenté et les premières locomotives électriques ont été équipées ainsi. Le système a rapidement été remplacé par le 3 kV courant continu, encore en vigueur sur le réseau italien normal, les lignes LGV étant en 25 kV alternatif.

 
E.550

Électrification en 10 kV - courant alternatif fréquence industrielle 50 HzModifier

En 1927, de manière expérimentale, un système avec alimentation 10 kV fut introduit sur la ligne Rome-Sulmona. Cet essai n'eut pas de suite et la ligne sera convertie au classique 3 kV CC en 1950.

Électrification en 650 V courant continu et troisième railModifier

Ce système sera expérimenté sur la ligne Milan-Porto Ceresio et reconverti en 3 kV CC en 1951.

Sur cette ligne circulaient également des automotrices lourdes des FS, qui seront transformées pour circuler sous 3 kV CC avec pantographe.

Électrification en 3 kV courant continuModifier

 
Locomotive E.428.226 vers Rimini

L'électrification sous 3 kV en courant continu est devenue, à partir de 1930, le standard sur tout le réseau italien. Ces locomotives représentent la base du service commercial des FS et nombreuses sont les motrices qui composent encore de nos jours le parc roulant italien.

 
La FS E.636-284 "Camilla"
 
Locomotive E.636-265 la série représentative italienne des années 50

Électrification sous 25 kV alternatif 50Hz (monophasé)Modifier

Locomotives expérimentales pour le réseau de la Sardaigne.

Rames électriquesModifier

 
Un ETR 300 Settebello

L'Italie a été longtemps à l'avant-garde dans le domaine de la grande vitesse ferroviaire. Depuis les années 1930, les convois italiens faisaient l'admiration du monde ferroviaire pour les vitesses atteintes et la sécurité des trains construits par l'industrie italienne.

 
Fiat Pendolino ETR 480 à Roma Termini
 
Un ETR 500
 
Un Pendolino ETR 610 en essai à Munich

Rames AutomotricesModifier

Courant alternatif triphaséModifier

Au tout début des années 1900 des rames automotrices furent construites pour circuler sur le réseau spécifique de la Valtellina, au Nord de Milan vers la frontière Suisse.


 
Une ALe724 en gare de Santhià

Rames ALe - Automotrices Légères électriquesModifier

Les convois de rames automotrices électriques standard (3 kV CC) ont assuré la plus grande partie du trafic local italien.

 
Rame ALe/ETR 503

Rames bitension 1,5 kV CC et 3 kV CCModifier

Rames Automotrices essenceModifier

Les premières rames étaient équipées de moteurs essence qui seront rapidement abandonnées au profit des rames diesel (nafta en italien).

Autorails diesel (nafta)Modifier

 
Une rame ALn 776 de Ferrovia Centrale Umbra
 
Une ALn 448 Breda

La flotte des rames automotrices diesel est la base du transport local italien.

 
La Littorina Fiat ALn 56
 
ALn 668.1706 en Italie

Rames diesel indissociablesModifier

Rames Automotrices avec alimentation expérimentaleModifier

Rames à vapeur première générationModifier

Convois et véhicules automoteurs avec alimentation expérimentaleModifier

Construites à partir de 1950.

  • ALv72 Automotrice à vapeur
  • ALg56 Automotrice au gaz de charbon de bois

Écartement réduitModifier

Locomotives de manœuvreModifier

ÉlectriquesModifier

Motrices de manœuvre électriques, avec cabines ou chariot moteur à accoupler

DieselModifier

 
Une D.143 en gare de Terni

Diesel Écartement réduitModifier

Chariots automoteurs dieselModifier

VoituresModifier

Voitures passagersModifier

Liste partielle des voitures actuellement en service

Voitures spécialesModifier

RéférencesModifier

  1. « NTV-Italo ETR575 », sur mediarail.be (consulté le 27 février 2019).
  2. (en) « AGV 575 », sur italospa.italotreno.it (consulté le 27 février 2019).
  3. (it) « ETR.675, i nuovi treni Italo di NTV », sur www.ferrovie.it, (consulté le 27 février 2019).
  4. (en) « NTV Evo Pendolino trains enter service », sur www.railjournal.com, (consulté le 27 février 2019).
  5. « Italie : les ex-Fyra reconditionnés », sur transportrail (consulté le 21 février 2019).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :