Kim Cattrall

actrice canadienne

Kim Cattrall est une actrice canado-britannico-américaine, née le à Liverpool, (Angleterre, Royaume-Uni).

Kim Cattrall
Description de cette image, également commentée ci-après
Kim Cattrall à la première canadienne de Meet Monica Velour, le 13 avril 2011.
Nom de naissance Kim Victoria Cattrall
Naissance (67 ans)
Liverpool, (Angleterre),
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Canadienne
Britannique
Américaine
Profession Actrice
Films notables Police Academy
Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin
Hold-up
Le Bûcher des vanités
Masquerade
Star Trek 6 : Terre inconnue
Sex and the City, le film
Mon père et moi
Séries notables Sex and the City
Tell Me a Story
Filthy Rich
Glamorous

Elle est notamment connue pour Porky's (1982), Police Academy (1984), Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin (1986). Mannequin (1987), Masquerade (1988) et Star Trek 6 : Terre inconnue (1991), mais aussi via son rôle de Samantha Jones dans la série télévisée Sex and the City (1998).

Elle s’est également illustrée en tant que personnage principal dans les séries Sensitive Skin (2014), Filthy Rich (2020), How I Met Your Father (2022) et Glamorous (2023).

Biographie modifier

Jeunesse & débuts modifier

Kim Victoria Cattrall naît le à Liverpool, (Angleterre, Royaume-Uni).

Enfance et formation modifier

 
Kim Cattrall aux Emmy Awards 1999.

Lorsqu'elle a six mois, les parents de Kim Victoria Cattrall émigrent au Canada et s'installent à Courtenay.

En 1967, elle retourne dans son pays natal pour étudier à la London Academy of Music and Dramatic Art. Quatre ans plus tard, elle obtient une bourse pour l’American Academy of Dramatic Arts de New York.

Les débuts modifier

Son diplôme en poche, Kim Cattrall décroche son premier rôle en 1975 dans Rosebud d'Otto Preminger qui lui fait signer un contrat pour cinq ans. Mais Universal casse ce contrat et la rattache au studio avec le Universal Contract Player System. C'est dans ces années-là que son nom commence à être connu.

Elle apparaît dans de nombreuses séries télévisées, notamment dans un épisode de L'Incroyable Hulk intitulé La tombe sacrée, ainsi que dans un épisode de la série Columbo intitulé How to dial a Murder (Jeu de mots en français), en 1978, auprès de Peter Falk. Parallèlement, elle continue de jouer au théâtre.

En 1982, elle retourne étudier le théâtre à l'American Academy of Dramatic Arts de New York. Dans les années 1980, au cinéma on la voit dans de grosses productions telles que : Porky's (1982), Police Academy (1984), Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin (1986). Mannequin (1987), Masquerade (1988).

En 1985, elle tourne dans un film d'Alexandre Arcady, Hold-Up avec Jean-Paul Belmondo.

En 1987, elle tourne dans Mannequin de Michael Gottlieb. En 1989, elle incarne la fille de Milady (Faye Dunaway dans les précédents épisodes) dans Le Retour des mousquetaires de Richard Lester.

Dans les années 1990, elle continue à tourner, on la voit dans Le Bûcher des vanités de Brian De Palma (1990), Star Trek 6 : Terre inconnue (1991), P'tits Génies (1999).

Mais c'est en 1998 qu'elle accède enfin à la reconnaissance : elle est choisie pour incarner Samantha Jones, la croqueuse d'hommes, dans la série télévisée Sex and the City.

Années 2000 modifier

 
Kim Cattrall en 2008.

Le programme connait un succès à l'échelle internationale, et son personnage devient culte. Kim Cattrall est nommée quatre fois aux Golden Globes et le décroche une fois, en 2003, pour son travail sur la cinquième saison. Elle est aussi nommée chaque année aux Emmy Awards, entre 2000 et 2004.

Quand la série se conclut, elle n'a pas pour autant réussi à percer au cinéma : en 2001, elle se contente d'un second rôle dans le polar 15 minutes.

En 2002, elle évolue dans la comédie dramatique Crossroads, où elle prête ses traits à la mère de Britney Spears, l'ayant abandonnée après sa naissance. À sa sortie, le film est laminé par les critiques qui le qualifient de « navet » mais rencontre néanmoins un certain succès, rapportant plus de 61 millions de dollars au box-office. Et en 2003, elle se contente aussi d'un second rôle dans la comédie fantastique The Devil and Mrs Webster.

Enfin, en 2004, elle joue un autre second rôle dans une comédie familiale pour Disney, Princess on Ice, qui sort l'année suivante[1].

Elle tente cependant un comeback télévisuel : elle tient le premier rôle féminin d'un projet de comédie, Him & Us, sur une star du rock vieillissante, incarnée par Anthony Stewart Head. Mais le projet ne dépasse pas le stade du pilote. Elle part donc en Irlande tourner un film, dont elle aura le premier rôle également, The Tiger's Tail, qui passe inaperçu. Elle reste au Royaume-Uni pour tourner un téléfilm historique pour la BBC, My Boy Jack.

Elle est aussi choisie pour intégrer le casting du film Sexy Devil, aux côtés de Alec Baldwin, Jennifer Love Hewitt, Anthony Hopkins et Dan Aykroyd, qui sort en 2007 sur les écrans[2].

Elle ne reviendra aux États-Unis que pour la suite cinématographique de Sex & the City. Le film sort en 2008 et connait un large succès commercial, permettant la mise en chantier immédiate d'une suite.

Années 2010 modifier

 
Kim Cattrall en 2012.

Entre-temps, elle participe à deux projets ambitieux : d'abord l'acclamé polar de Roman Polanski, The Ghost Writer. Puis elle tient le premier rôle de la comédie romantique décalée à petit budget, Meet Monica Velour.

En 2010, Sex and the City 2 sort et constitue un nouveau succès commercial. Cependant, les critiques désastreuses essuyées par le scénario du film conduisent à un arrêt temporaire de la franchise.

L'actrice se replie sur la Grande-Bretagne où elle participe à différents projets télévisuels - la mini-série Any Human Heart (2010), la série d'animation Producing Parker (2011), et tente même un projet de comédie, Ruby Robinson (2013), qui n'aboutit pas. Elle revient finalement en 2014 avec Sensitive Skin, consacré à la vie d'une sexagénaire. Deux saisons de six épisodes chacune sont diffusées en 2014 et 2016. Cette même année, elle joue dans la mini-série policière The Witness for the Protection et part en Suède tourner une autre mini-série policière, Modus, diffusée en 2017.

Elle revient à la fin de l'année 2016 à New York, où le projet d'un Sex & the City 3 se concrétise. Cependant, l'actrice aurait, selon certaines sources, mis le projet en échec en conditionnant sa participation au financement futur, par le studio Warner, de projets de films qu'elle aimerait développer[3]. Certaines autres sources disent qu'elle a simplement refusé de poursuivre Sex and the City et que les mauvaises critiques de Sex and the City 2 ont eu raison du projet de troisième volet du film. D'autres encore parlent d'un scénario qui aurait choqué Kim Cattrall ou qui aurait été centrée sur le rôle de Carrie. Mais la vraie raison, c'est qu'elle a obtenue sa propre série Sensitive Skin, qui a duré plusieurs saisons[4].

Elle fait alors son retour en fin d'année 2018, dans une série qui mélange fantastique et horreur, Tell Me a Story, pour le réseau CBS, qui s’inspire d’anciens contes de fées pour raconter des histoires sombres[5],[6].

Elle est également à l'affiche de la comédie Horrible Histories: The Movie – Rotten Romans, qui parait le 26 Juillet 2019[7].

Années 2020 modifier

L’année 2020 se voit gratifiée de sa participation en tant que role principal dans la série Filthy Rich[8]. En France, elle a été diffusée entre le et le sur Téva[9].

En 2022, elle décroche le rôle de Sophie pour une trentaine d'épisodes de la suite de la série culte How I Met Your Father[10]. La même année, elle interprète Brenda Beaumont dans 7 épisodes de la série Queer as Folk[11].

Le 26 Mai 2023, elle rejoint Robert De Niro et Leslie Bibb, dans le long-métrage Mon père et moi[12]. Pour son premier jour d'exploitation en France, Mon père et moi a réalisé 5 084 entrées, dont 455 en avant-premières, pour un total de 791 séances proposées. En comptant pour ce premier jour les avant-premières, le film se positionne en quatrième place du box-office des nouveautés pour sa journée de démarrage, derrière L'Île rouge (7 359) et devant Renfield (3 654)[13]. En parallèle, elle est également présente en tant que personnage principal dans les dix épisodes de la série à succès Glamorous, qui est mise en ligne le sur Netflix[14].

Vie privée modifier

Native de la ville de Liverpool, Kim Cattrall est une fervente supportrice du club des Reds, ainsi qu'une amie du capitaine Steven Gerrard.

Elle rencontre à Los Angeles l'architecte allemand Andreas Lyson avec qui elle se mariera en 1982. Son second mariage dure cinq ans, elle divorce en 1989. Elle épouse ensuite un ingénieur du son, Mark Levinson, le , de qui elle divorce quelques années plus tard.

Elle avoue préférer les hommes jeunes, car ainsi c'est elle qui domine au lit. La vedette du feuilleton Sex and the City, âgée de 52[réf. nécessaire] ans, fréquente un homme qui est de 22 ans son benjamin. L'actrice admet qu'elle adore cette situation, puisqu'elle ne ressent aucune pression lorsqu'elle a des relations sexuelles avec son amant[réf. nécessaire]. Elle s'est confiée au New York Daily News, lors du lancement de son livre Sexual Intelligence. Elle explique : « Ils se disent : elle est plus âgée que moi, elle a plus d'expérience, alors calme-toi et relax. », avant d'ajouter : « Je préfère cela à : je vais te montrer cela. Je vais prendre la maîtrise. Je vais te faire cela. »

Elle a aussi expliqué qu'elle avait appris beaucoup de son personnage de Sex And The City, Samantha, qui était très portée sur la chose. Elle dit : « Samantha voulait toujours expérimenter pour le plaisir des choses folles et acrobatiques. »

Depuis le tournage de Rosebud d'Otto Preminger, elle est restée très liée à l'actrice française Isabelle Huppert[15],[16].

Filmographie modifier

Cinéma modifier

Télévision modifier

Séries télévisées modifier

Téléfilms modifier

Distinctions modifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[17].

Récompenses modifier

Nominations modifier

Voix françaises modifier

En France
Et aussi

Au Québec
Et aussi

Notes et références modifier

  1. Todd Gilchrist, « Interview: Joan Cusack (Page 2) », sur IGN, (consulté le )
  2. Steven Zeitchik, « Bedeviled pic finds distributor », Variety,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  3. « VANITY CHAUD », sur vanityfair.fr (consulté le ).
  4. Etan Vlessing, « Kim Cattrall to Play Lead in Canadian Adaptation of BBC Dramedy 'Sensitive Skin' », sur The Hollywood Reporter, Prometheus Global Media, (consulté le )
  5. Kristel Nadal, « Kim Cattrall sera à l'affiche de « Tell Me a Story » », sur Actualités News Environnement,
  6. Jean-Maxime Renault, « Tell Me A Story : Kim Cattrall (Sex & The City) en grand-mère atypique dans un Once Upon A Time sombre et tordu », sur AlloCiné,
  7. « Horrible Histories: The Movie – Rotten Romans », Filmoria.co.uk, (consulté le )
  8. (en) « L.A.'s Finest and Filthy Rich Premiere Monday, Sept. 21 on FOX », sur The Futon Critic,
  9. « Tweet de Téva », sur twitter.com,
  10. (en) Rosy Cordero, « How I Met Your Father: Kim Cattrall Joins Hulu's HIMYM Spinoff », sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  11. Rosy Codero, « Kim Cattrall Joins Peacock's 'Queer As Folk' In Recurring Role », sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  12. Anthony D'Alessandro, « Lionsgate's 'Expendables 4', Sebastian Maniscalco's 'About My Father' & Adele Lim Comedy Get 2023 Release Dates », sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  13. Tanguy Colon, « Box-office 1er jour : Spider-Man : Across the Spider-Verse prend de la hauteur - Boxoffice Pro », sur www.boxofficepro.fr, (consulté le )
  14. (en) Judy Berman, « Kim Cattrall's Glamorous Is a Glossy, Sudsy Gem », sur Time, (consulté le )
  15. Biographie de Kim Cattrall sur Comme au Cinéma.
  16. « Isabelle Huppert: "Le cinéma est une très agréable dépendance" », L'Express.fr, consulté le 23 septembre 2012.
  17. (en) « Kim Cattrall - Awards », sur IMDb
  18. a b c d e f et g https://www.rsdoublage.com/acteur-1132-Cattrall-Kim.html
  19. « Fiche de doublage VF du film » sur AlloDoublage, consulté le 6 juin 2013.

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :