Ouvrir le menu principal

Magritte du meilleur film étranger en coproduction

Magritte du meilleur film étranger en coproduction
9e cérémonie des Magritte
Prix remis Magritte
Organisateur Académie André Delvaux
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Date de création 2012
Dernier récipiendaire L'Homme qui tua Don Quichotte
réalisé par Terry Gilliam
Site officiel http://www.lesmagritteducinema.com

Le Magritte du meilleur film étranger en coproduction est une récompense décernée depuis 2012 par l'Académie André Delvaux, laquelle décerne également tous les autres Magritte du cinéma. Il récompense le meilleur film étranger avec une coproduction minoritaire de la Belgique francophone.

Critères d'admissionModifier

D'après l'article 11, C) du règlement des Magritte[1], sont admis à concourir pour le Magritte du Meilleur film étranger en coproduction, les films de long métrage, qu’il s’agisse de fiction ou d’animation, ne remplissant pas les conditions pour concourir au Magritte du meilleur film et au Magritte du meilleur film flamand, mais ayant néanmoins obtenu une reconnaissance de nationalité belge délivrée par le CCA. Ils doivent être sortis en salle entre le 16 octobre de la deuxième année précédant la cérémonie et le 15 octobre de l'année précédant la cérémonie, et avoir fait l’objet d’une exploitation commerciale pendant au moins une semaine à raison d’au minimum une séance quotidienne dans au moins une salle de cinéma située en Belgique. En dérogation à cette exigence d'une séance quotidienne minimum, le Conseil d'Administration de l'ASBL peut rendre éligible des films ayant fait l'objet d'une exploitation commerciale en Belgique dans la période d'éligibilité fixée, à condition qu'un minimum de 7 séances ait bien été atteint.

L'article 17 précise que le Magritte du Meilleur film en coproduction est remis au(x) producteur(s) appartenant à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

PalmarèsModifier

Année Film Titre original Réalisateur(s) Pays de coproduction
2012 Les Émotifs anonymes Jean-Pierre Améris   France
Un homme qui crie Mahamat Saleh Haroun   Tchad/  France
Potiche François Ozon   France
Route Irish Ken Loach   Royaume-Uni/  France/  Espagne/  Italie
2013 L'Exercice de l'État Pierre Schoeller   France
De rouille et d'os Jacques Audiard   France
La Part des anges The Angels' Share Ken Loach   Royaume-Uni/  France/  Italie
Le Cochon de Gaza When Pigs Have Wings Sylvain Estibal   Allemagne/  France
2014 La Vie d'Adèle Abdellatif Kechiche   France/  Espagne
La Religieuse Guillaume Nicloux   France/  Allemagne
Les Chevaux de Dieu يا خيل الله Nabil Ayouch   Maroc/  France
Populaire Régis Roinsard   France
2015 Minuscule : La Vallée des fourmis perdues Hélène Giraud et Thomas Szabo   France
Je fais le mort Jean-Paul Salomé   France
Une promesse A Promise Patrice Leconte   France
Violette Martin Provost   France
2016 La Famille Bélier Eric Lartigau   France
Le Chant de la mer Song of the Sea Tomm Moore   Danemark/  France/  Irlande/  Luxembourg
Marguerite Xavier Giannoli   France/  République tchèque
Ni le ciel ni la terre Clément Cogitore   France
2017 La Tortue rouge レッドタートル ある島の物語 Michael Dudok de Wit   France/  Japon
À peine j'ouvre les yeux Leyla Bouzid   France/  Tunisie
Éternité Trần Anh Hùngi   France
Les Cowboys Thomas Bidegain   France
2018 Grave Julia Ducournau   France
Baccalauréat Cristian Mungiu   Roumanie/  France
Faute d'amour Нелюбовь Andreï Zviaguintsev   Russie/  France/  Allemagne
Moi, Daniel Blake I, Daniel Blake Ken Loach   Royaume-Uni/  France
2019 L'Homme qui tua Don Quichotte The Man Who Killed Don Quixote Terry Gilliam   Espagne/  Portugal/  Royaume-Uni/  France
La Mort de Staline The Death of Stalin Armando Iannucci   Royaume-Uni/  France
Nico, 1988 Susanna Nicchiarelli   Italie
The Happy Prince Rupert Everett   Royaume-Uni/  Allemagne/  Italie

Nominations multiplesModifier

Trois films réalisés par Ken Loach ont été nommés dans cette catégorie : Route Irish en 2012, La Part des anges en 2013 et Moi, Daniel Blake en 2018. À noter : le réalisateur avait déjà obtenu le Magritte de la meilleure coproduction en 2011 pour Looking for Eric.

Notes et référencesModifier

  1. « Règlement des Magritte du cinéma », sur lesmagritteducinema.com (consulté le 13 janvier 2016)

AnnexesModifier