Ouvrir le menu principal
Jacques Derives
Description de cette image, également commentée ci-après
(photos sur aveleyman.com)
Nom de naissance Gustave Erne
Naissance
Paris 12e
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 78 ans)
Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine)
Profession Acteur
Films notables Dora Nelson
Les Disparus de Saint-Agil
L'aventure est au coin de la rue
Deburau

Gustave Erne, né le à Paris 12e et mort le à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), est un acteur français, connu sous le nom de scène de Jacques Derives (parfois crédité Jacques Dérives ou Derives).

Sommaire

BiographieModifier

Jacques Derives entame sa carrière au théâtre et joue notamment à Paris, où quatre de ses premières pièces sont représentées au Théâtre du Vaudeville de 1907 à 1909, dont La Patronne de Maurice Donnay (1908, avec Jeanne Granier et Louisa de Mornand).

Sur les planches parisiennes, suivent par exemple Le Sauvage de Tristan Bernard (Théâtre Albert Ier, 1931, avec Guy Rapp et Christian Argentin), Le Bouillant Achille de Paul Nivoix (Théâtre des Variétés, 1949, avec Bourvil et Perrette Souplex), ou encore Deburau de Sacha Guitry (Théâtre du Gymnase, 1950, avec l'auteur dans le rôle-titre et Lana Marconi).

Au cinéma, il contribue à une vingtaine de films français (ou en coproduction), le premier étant La Roche aux mouettes de Georges Monca (1933, avec Daniel Mendaille et Jean Coquelin). Ses cinq derniers films dans les années 1950 sont réalisés par Sacha Guitry, dont Deburau (adaptation de la pièce éponyme précitée, 1951, où Guitry et lui reprennent leurs rôles respectifs) et Si Paris nous était conté (son ultime film, 1956, avec le réalisateur et Louis de Funès).

Mentionnons également Dora Nelson de René Guissart (1935, avec Elvire Popesco dans le rôle-titre et André Lefaur), Les Disparus de Saint-Agil de Christian-Jaque (1938, avec Erich von Stroheim et Michel Simon), ainsi que L'aventure est au coin de la rue de Jacques Daniel-Norman (19444, avec Raymond Rouleau et Michèle Alfa).

Par ailleurs acteur de doublage, Jacques Derives prête sa voix entre autres à Boris Karloff dans la version française du film américain Des filles disparaissent de Douglas Sirk (1947).

Théâtre à Paris (sélection)Modifier

Filmographie partielleModifier

ActeurModifier

Acteur de doublageModifier

Liens externesModifier