Ouvrir le menu principal
John Big Tree
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Isaac Johnny John
Naissance
Buffalo
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 90 ans)
Réserve indienne des Onondagas (Comté d'Onondaga)
État de New York, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Le Cheval de fer (1924)
La Piste des géants (1930)
Sur la piste des Mohawks (1939)
La Charge héroïque (1949)
La Porte du diable (1950)

Chef John « Big Tree » est un acteur américain, né Isaac Johnny John le à Buffalo (État de New York), mort le dans la réserve indienne des Onondagas (Comté d'Onondaga, État de New York).

Membre de la peuplade nord-amérindienne des Sénécas (l'une des six nations iroquoises), il est généralement crédité Chef (Chief) John Big Tree ou Chef Big Tree.

BiographieModifier

Au cinéma, Chef John Big Tree contribue à soixante-et-un films américains (majoritairement des westerns), entre 1915 et 1950, dont vingt films muets (jusqu'en 1929), souvent dans des petits rôles non crédités. En particulier, il apparaît dans cinq westerns de John Ford, À la frontière (réputé perdu, 1919, avec Harry Carey), Le Cheval de fer (1924, avec George O'Brien), Sur la piste des Mohawks (1939, avec Henry Fonda), La Chevauchée fantastique (1939, avec John Wayne), et enfin La Charge héroïque (son avant-dernier film, 1949, à nouveau avec John Wayne), où il tient le rôle — sans doute son plus connu — du vieux chef Poney qui marche.

Mentionnons également Les Écumeurs du Sud de W. S. Van Dyke (1927, avec Tim McCoy), La Piste des géants de Raoul Walsh (son premier film parlant, 1930, toujours avec John Wayne), L'Odyssée des Mormons d'Henry Hathaway (1940, avec Tyrone Power), Les Pionniers de la Western Union de Fritz Lang (1941, avec Robert Young), ou encore La Porte du diable d'Anthony Mann (son dernier film, 1950, avec Robert Taylor).

Son visage a servi de modèle à une tête d'Indien gravée sur une pièce de cinq cents[1].

Filmographie complèteModifier

 
Face à John Wayne, dans La Charge héroïque (1949)

Notes et référencesModifier

  1. Joseph McBride, À la recherche de John Ford, Institut Lumière/Actes Sud, 2007- traduction de Jean-Pierre Coursodon

Liens externesModifier