Ouvrir le menu principal

Isabelle Ire de Lorraine

duchesse de Lorraine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isabelle Ire.

Isabelle Ire de Lorraine
Illustration.
Titre
Duchesse de Lorraine

(22 ans, 1 mois et 3 jours)
Prédécesseur Charles II de Lorraine
Successeur Jean II de Lorraine
Reine de Naples

(7 ans et 4 mois)
Prédécesseur Jacques II de Bourbon
Successeur Marie de Castille
Duchesse d'Anjou et
comtesse du Maine et de Provence

(18 ans, 3 mois et 16 jours)
Prédécesseur Marguerite de Savoie
Successeur Jeanne de Laval
Comtesse de Guise
Prédécesseur érigé en comté
Successeur Jeanne de Béthune
Reine de Jérusalem (titulaire)
Biographie
Dynastie Maison de Lorraine
Date de naissance
Date de décès (à 53 ans)
Lieu de décès Angers (Anjou)
Sépulture Cathédrale Saint-Maurice d'Angers
Père Charles II de Lorraine
Mère Marguerite de Wittelsbach
Conjoint René d'Anjou

Isabelle Ire de Lorraine
ReneAnjou.jpg

Isabelle de Lorraine, née en 1410[Lien à corriger], morte à Angers le , fut duchesse de Lorraine, duchesse d'Anjou, reine de Naples, comtesse du Maine, de Provence et de Guise et reine de Jérusalem titulaire.

Sommaire

BiographieModifier

Isabelle était la fille aînée de Charles II, duc de Lorraine, et de Marguerite de Bavière. A la mort de ses frères Louis et Raoul, il devint manifeste qu'elle serait l'héritière de son père à la tête du duché de Lorraine puisqu'il ne lui restait qu'une sœur cadette, Catherine, qui devait épouser le margrave Jacques Ier de Bade. Elle reçut une éducation soignée. D'une grande beauté, courageuse, prudente et spirituelle, elle est également décrite par ses contemporains comme apte à prendre des décisions dures dans des circonstances difficiles.

Elle épousa à Nancy le 24 octobre 1420 René d'Anjou (1409 † 1480), alors comte de Guise et héritier du duc de Bar, et qui devint plus tard roi de Naples, comte de Provence et duc d'Anjou. Par le traité de Foug, signé en 1419, il fut convenu que si les deux duchés partageaient le même souverain, chacun conserverait ses propres institutions. À la mort de sa femme, René Ier abdiqua la couronne de Lorraine en faveur de leur fils aîné Jean, mais pas celle de Bar, qu'il tenait de droit.

Le 25 janvier 1431, à la mort de son père, Isabelle devint duchesse de Lorraine et gouverna conjointement avec son mari, comme c'était la coutume pour les souveraines à l'époque. Ses droits furent contestés par son cousin le comte Antoine de Vaudémont, qui captura René à la bataille de Bulgnéville et l'emprisonna avec l'aide de son allié, le duc de Bourgogne. Isabelle leva alors une armée pour délivrer son mari de Philippe III, et parvint à obtenir un cessez-le-feu. L'empereur la reconnut dans ses droits le 24 avril 1434.

En novembre 1434 et alors qu'il était toujours emprisonné, son mari hérita de son frère les terres d'Anjou, Provence et Maine, ainsi que la position d'héritier du trône de Naples et le 2 février 1435, il hérita du trône lui-même. René désigna sa femme comme gouverneur jusqu'à sa remise en liberté et une ambassade napolitaine lui demanda de venir à Naples pour prendre la position de régente jusqu'à ce que son mari puisse le faire en personne. La duchesse quitta la Lorraine avec son fils Louis et sa flotte. La Chronique de Gaspare Fuscolillo rapporte qu'Isabelle arriva à Naples le 15 octobre 1435. En tant que régente de Naples, elle dut faire face à l'opposition d'Alphonse V d'Aragon, qui avait été adopté avant d'être répudié par la dernière reine angevine de Naples. Elle reçut l'aide militaire du pape Eugène IV, qui lui envoya les troupes du cardinal Giacomo Maria Vitelleschi mais des tensions surgirent entre les différents commandants, dont le condottiere Jacopo Caldora, et les combats stagnèrent jusqu'à l'arrivée de René. Celui-ci retrouva la liberté en 1437 et arriva à Naples pour prendre la suite d'Isabelle en mai 1438. Isabelle repartit avec Louis pour regagner la Lorraine en août 1440, signe avant-coureur de la défaite désormais inéluctable contre les Aragonais. Deux ans plus tard, René abandonnait à son tour Naples à titre définitif et rentrait en Provence, en 1442.

Une fois retournée sur ses terres, la duchesse Isabelle écrasa définitivement Antoine de Vaudémont le 27 mars 1441. C'est lors du séjour du roi Charles VII à Nancy qu'on lui présenta Agnès Sorel, qui était l'une des dames d'honneur d'Isabelle et devint très vite la très influente maîtresse du roi. En juillet 1445, Isabelle nomma son fils Jean gouverneur général de Lorraine et se retira en son manoir de Launay, près de Saumur.

En 1453, elle rejoignit son mari à Angers, où elle mourut le 28 février, à l'âge de 53 ans. son fils Jean lui succéda comme duc de Lorraine.

Sa dépouille mortelle fut déposée dans le tombeau que son mari avait fait réaliser pour eux, dans la cathédrale Saint-Maurice d'Angers.

René se remaria le 10 septembre 1454 avec Jeanne de Laval mais n'en eut pas d'enfants.

Leurs enfants furent :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :