Béatrice de Świdnica

aristocrate polonaise

Béatrice de Świdnica (en polonais : Beatrycze Świdnicka ; en allemand : Beatrix von Schweidnitz), dite parfois Béatrice de Silésie, née vers 1290 et morte le à Munich, est une princesse polonaise issue de la dynastie des Piast en Silésie. Par son mariage avec Louis IV elle et devient duchesse de Bavière et fut reine consort de Germanie de 1314 à sa mort.

Béatrice de Świdnica
Beatrix of Silesia-Glogau.jpg
Sceau de Béatrice
Titres de noblesse
Princesse
Reine consort
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Beatrycze świdnickaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Béatrice de Brandebourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants
Statut
Noble (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
POL Przemysł II 1295 COA.svg
blason

FamilleModifier

Béatrice est la seconde fille du duc silésien Bolko Ier de Świdnica et de son épouse Béatrice d'Ascanie († 1316), fille du margrave Othon V de Brandebourg[1]. Béatrice est la 4e des onze enfants de ses parents. Sa fratrie inclut les ducs Bernard de Świdnica, Henri de Jawor et Bolko II de Ziębice, ainsi que Judith (Jutta), l'épouse du duc Étienne Ier de Bavière.

Sept années après la mort de son père en 1301 et la naissance posthume de sa sœur Anne, sa mère se remarie avec un autre Piast, le duc silésien Władysław de Bytom. Du fait de cette nouvelle union, Béatrice et ses frères et sœurs ont un demi-frère, Casimir de Koźle et une demi-sœur, Euphemia, épouse du duc Conrad Ier d'Oleśnica.

À la mort de leur père, Béatrice et sa fratrie est placé sous la tutelle de leur oncle maternel, le margrave Hermann Ier de Brandebourg jusqu'en 1305, quand l'aîné des fils de Bolko Ier, Bernard, assume le gouvernement de ses domaines et la garde de ses frères et sœur cadets dont Béatrice qui grandit au couvent des clarisses à Strzelin.

MariageModifier

Comme son frère Bernard recherche à confirmer son alliance avec les ducs Bavière, il négocie le mariage de Béatrice avec Louis IV, à ce temps prince souverain de la Haute-Bavière. Les noces interviennent le /1311. Pendant son mariage, Béatrice donne naissance à six enfants, dont seulement trois atteignent l'âge adulte : Mathilde, Louis V, et Étienne II.

Le duc Louis IV est élu roi des Romains le et le couple fut couronné roi et reine de Germanie par Pierre d'Aspelt, archevêque de Mayence à la cathédrale d'Aix-la-Chapelle le . Toutefois une autre faction des princes élit Frédéric le Bel, duc d'Autriche comme roi. Les deux rivaux entre dans en conflit qui dure jusqu'à la mort de Frédéric en 1330. Béatrice devient donc l'une des deux reines rivales de Germanie avec Isabelle d'Aragon, l'épouse de Frédéric.

Béatrice meurt bien longtemps avant que son époux ne reçoive la couronne d'empereur du Saint-Empire en 1328. Selon les chroniques de l'abbaye de Fürstenfeld, elle fut enterrée à la la chapelle de la Vierge, la construction précédente de la cathédrale Notre-Dame de Munich. Deux ans après son décès, Louis IV se remarie avec Marguerite II de Hainaut.

PostéritéModifier

 
Plaque commémorative à la cathédrale Notre-Dame de Munich.

Louis et Béatrice ont six enfants dont seulement trois atteignent l'âge adulte :

  • Mathilde (1313–1346), qui épouse le margrave Frédéric II de Misnie
  • un enfant († 1314?)
  • Louis V (1315-1361), margrave de Brandebourg, comte de Tyrol, duc de Bavière
  • Anne (1316–1319)
  • Agnès († 1318?)
  • Étienne II (1319-1375), duc de Bavière.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :