Béatrice Picard

actrice canadienne
Béatrice Picard
Béatrice Picard.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Béatrice Picard (née Marie Thérèse Béatrice Picard) est une actrice québécoise. Elle est née à Montréal, dans la paroisse Saint-Arsène du quartier de la Petite-Patrie, le . Elle est la fille d'Arthur des Trois-Maisons dit Picard et de Béatrice Granger[1]. Elle est connue pour ses rôles dans les téléséries Cré Basile, Symphorien. ainsi que pour avoir prêté sa voix à Marge Simpson dans Les Simpson.

BiographieModifier

Béatrice Picard a joué dans plus de 40 films ou téléséries et s’est également illustrée à de nombreuses reprises au théâtre.

C’est par le biais de la télévision que le public québécois a découvert Béatrice Picard grâce à sa participation à une triologie télévisée de Germaine Guèvremont qui, pendant 6 ans, a largement influencé la programmation des années 1950 soit les feuilleton télévisés Le Survenant (1954-1957,1959-1960), Au chenal du moine (1957-1958) et Marie-Didace (1958-1959). Dans les années 1960, elle a confirmé sa popularité grâce à sa participation aux séries télévisées Le Petit monde du Père Gédéon, Cré Basile et Symphorien[2],[3].

Plus récemment, les téléspectateurs ont pu la voir dans les séries Virginie, Un gars, une fille et Miss Météo. Mais, depuis le début des années 2000, c’est au cinéma que Béatrice Picard est la plus active. Elle a joué notamment dans Le Nèg' de Robert Morin, Le Golem de Montréal réalisé par Isabelle Hayeur, Le Survenant, adaptation de la série télé culte réalisée par Érik Canuel, Idole Instantanée de Yves Desgagnés ou encore Dans les villes de Catherine Martin.

Raymond Bertin décrit en ces mots son style de jeu : « Son physique singulier, son faciès sévère lui donnent de l'autorité dans le drame ; sa vivacité. ses yeux pétillants lui confèrent une étonnante légèreté dans la comédie [4]».

Béatrice Picard a prêté sa voix à Marge Simpson dans la version québécoise de la série télévisée Les Simpson de 1989 à 2023[5]. Récemment, elle renouvelait cet exercice de doublage en prêtant sa voix à la grand-mère dans le long métrage d’animation La Véritable Histoire du Petit Chaperon rouge, sorti sur les écrans en 2006.

Elle été honorée officière par l'Ordre national du Québec en 2012 pour honneur au peuple québécois[3].

L'Ordre du Canada lui a été décerné en 1989.

Filmographie[2]Modifier

ScèneModifier

  • 2009 : S'Embrasent (Théâtre Bluff) Tournée: Québec, Europe 2009-2011
  • 2011 : La persistance du sable (Théâtre Populaire d'Acadie et Théâtre du Tandem) Tournée Québec, Acadie 2011
  • 2014 : Peter et Alice (Théâtre Jean Duceppe)
  • 2017 : Harold et Maude (Théâtre Jean Duceppe)

DoublageModifier

Prix et hommagesModifier

  • 1958 : Miss Radio Télévision, titre remis dans le cadre du Gala des Splendeurs.
  • 1989 : Décorée de l’Ordre du Canada
  • 1990 : Nomination - Prix Gémeaux, catégorie meilleure interprétation premier rôle féminin : émission ou mini-série dramatique pour L'amour avec un grand A
  • 1996 : Intronisée sur la Promenade des Stars à Montréal.
  • 2007 : Nomination - Prix Génie, meilleure actrice pour Ma tante Aline
  • 2012 : Décorée officière de l'Ordre du Québec[3]
  • 2018 : Gagnante pour «Meilleure actrice internationale» au Short Shorts Film Festival & Asia pour Marguerite[6]
  • 2018 : Gagnante pour «Meilleure actrice dans un court métrage» au Vancouver International Women in Film Festival pour Marguerite[6]

AnecdotesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les informations sur le nom à la naissance, le nom des parents et le lieu de naissance sont tirées des registres de la paroisse de St-Arsène de Montréal (source: Collection Drouin).
  2. a et b « Béatrice Picard », sur IMDb (consulté le )
  3. a b et c « Béatrice Picard – Ordre national du Québec », sur www.ordre-national.gouv.qc.ca (consulté le )
  4. Michel Vaïs (dir.), Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, Montréal, Québec Amérique, , 422 p. (ISBN 978-2-7644-0621-2 et 2764406215, OCLC 191759798, lire en ligne), p. 319
  5. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Béatrice Picard ne doublera plus Marge Simpson », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  6. a et b « Béatrice Picard », sur IMDb (consulté le )

Liens externesModifier