Hochelaga (circonscription fédérale)

Circonscription électorale fédérale canadienne située au Québec
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hochelaga.
Hochelaga

Circonscription électorale fédérale du Canada

Carte de la circonscription
Création 1re - 1867
2e - 2003
Abolition 1re - 1988
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 19,55 km2
Division de recensement Montréal
Représentation politique
Député Soraya Martinez Ferrada
Parti politique Parti libéral du Canada
Démographie
Population 106 496 hab. (2016)
Densité 5 447 hab./km2 (2016)

Hochelaga est une circonscription électorale fédérale canadienne située au Québec, dans la ville de Montréal. Elle existe sous ce nom entre 1860 (sous le régime du Canada-Uni) et 1979, avant d'être rétablie en 2003[1].

Depuis les élections fédérales de 2011, la députée Marjolaine Boutin-Sweet du Nouveau Parti démocratique (NDP) représente la circonscription à la Chambre des communes. Elle bat le député sortant du Bloc québécois (BQ), Daniel Paillé. Le taux de participation lors de cette élection est de 58,4 %.

GéographieModifier

Elle est constituée de portions des arrondissements de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont–La Petite-Patrie et Ville-Marie de la ville de Montréal. Les circonscriptions limitrophes sont Laurier—Sainte-Marie, Rosemont—La Petite-Patrie, Saint-Léonard—Saint-Michel, Honoré-Mercier, La Pointe-de-l'Île, Longueuil—Saint-Hubert et Longueuil–Charles-LeMoyne.

La circonscription mesure 19.5 kilomètres carrés et est bordée au sud par le Fleuve Saint-Laurent[2].

Description du territoireModifier

Élection Canada définit en 2013 la circonscription comme suit[3]:

Comprend la partie de la ville de Montréal constituée :
a) de la partie de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve située au sud-ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud-est de la ville de Montréal avec le prolongement vers le sud-est de l’avenue Haig; de là vers le nord-ouest suivant ledit prolongement et ladite avenue jusqu’à la rue Hochelaga; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’au boulevard Langelier; de là vers le nord-ouest suivant ledit boulevard jusqu’à la rue Sherbrooke Est; de là vers le nord-est suivant ladite rue jusqu’à la ligne de transport d’électricité située entre les rues du Trianon et Des Groseilliers; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne de transport d’électricité jusqu’à la limite ouest dudit arrondissement; de là généralement vers le sud-ouest et le nord-ouest suivant ladite limite jusqu’à la rue Beaubien Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’au boulevard Langelier; de là vers le nord-ouest suivant ledit boulevard jusqu’à la limite ouest de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve;
b) de la partie de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie située au nord-est du boulevard Pie-IX et au sud-est de la rue Bélanger.

HistoriqueModifier

La circonscription a été initialement créée en 1860 et couvrait le centre et l'est de l'île de Montréal, soit le comté d'Hochelaga[1]. Ses limites ont été redéfinies en 1892, 1914, 1924, 1933, 1947, 1952, 1966 et 1976. En 1979, elle prend le nom de Sainte-Marie.

En 2004, une nouvelle circonscription d'Hochelaga a été créée à partir de sections de Hochelaga—Maisonneuve et de Laurier—Sainte-Marie[4]. En 2013, les limites de la circonscription ont légèrement changé ; elle a perdu du territoire en faveur de Laurier—Sainte-Marie mais en a gagné sur La Pointe-de-l'Île et Honoré-Mercier.

DéputésModifier

1867-1988

Législature Années Député Parti
Hochelaga
1e 18671872     Antoine-Aimé Dorion Libéral
2e 18721874     Louis Beaubien Conservateur
3e 18741878 Alphonse Desjardins
4e 18781882
5e 18821887
6e 18871891
7e 18911892
1892-1896 Séverin Lachapelle
8e 18961900     Joseph Alexandre Camille Madore Libéral
9e 19001903
1903-1904 Louis-Alfred-Adhémar Rivet
10e 19041908
11e 19081911
12e 19111915     Louis Coderre Conservateur
1915-1917 Esioff-Léon Patenaude
13e 19171921     Édouard-Charles St-Père Libéral
14e 19211925
15e 19251926
16e 19261930
17e 19301935
18e 19351940
19e 19401945 Raymond Eudes
20e 1945-1949
21e 19491953
22e 19531957
23e 19571958
24e 19581962
25e 19621963
26e 19631965
27e 19651968 Gérard Pelletier
28e 19681972
29e 19721974
30e 19741975
1975-1977     Jacques Lavoie Progressiste-conservateur
1977-1979     Libéral
Sainte-Marie
31e 19791980     Jean-Claude Malépart Libéral
32e 19801984
Montréal—Sainte-Marie
33e 19841988     Jean-Claude Malépart Libéral
Dissoute parmi Laurier—Sainte-Marie, Hochelaga—Maisonneuve et Rosemont
Hochelaga
Recréée de Hochelaga—Maisonneuve et Laurier—Sainte-Marie
38e 20042006     Réal Ménard Bloc québécois
39e 20062006
40e 20082009
20092011 Daniel Paillé
41e 20112015     Marjolaine Boutin-Sweet Néo-démocrate
42e 2015–2019
43e 2019–Présent     Soraya Martinez Ferrada Libéral

Résultats électorauxModifier

Élection fédérale canadienne de 2019
Nom Parti politique Voix % Majorité
Soraya Martinez Ferrada Libéral 18 008 33,95 % 328
Simon Marchand Bloc québécois 17 680 33,34 %
Catheryn Roy-Goyette NPD 11 451 21,59 %
Robert D. Morais Parti vert 2 618 4,94 %
Christine Marcoux Conservateur 2 381 4,49 %
Stepan Balatsko Parti populaire 377 0,71 %
Chinook Blais-Leduc Parti Rhinocéros 314 0,59 %
Christine Dandenault Marxiste-léniniste 107 0,2 %
JP Fortin Parti communiste 101 0,19 %
Total des votes valides 53 037 100 %
Total des votes rejetés 907 1,71 %
Total des votes exprimés 53 944 65,38 %
Électeurs inscrits 82 504


Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     Alexandre Dang Conservateur +03 555, 6,85 %
     Simon Marchand Bloc québécois +14 389, 27,72 %
     Marwah Rizqy Libéral +15 534, 29,93 %
     (sortante) Marjolaine Boutin-Sweet NPD +16 034, 30,89 %
     Anne-Marie Saint-Cerny Vert +01 654, 3,19 %
     Marianne Breton Fontaine Communiste +00179, 0,34 %
     Nicolas Lemay Rhinocéros +00411, 0,79 %
     Christine Dandenault Marxiste-léniniste +00148, 0,29 %
Total 51 904 100 %
Après dépouillement judiciaire[5].


Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix % des voix
     Audrey Castonguay Conservateur +03 126, 6,75 %
     (sortant) Daniel Paillé Bloc québécois +14 451, 31,2 %
     Gilbert Thibodeau Libéral +05 064, 10,93 %
     Marjolaine Boutin-Sweet NPD +22 314, 48,17 %
     Yaneisy Delgado Dihigo Vert +00798, 1,72 %
     Marianne Breton Fontaine Communiste +00180, 0,39 %
     Hugo Samson Veillette Parti Rhinocéros +00246, 0,53 %
     Christine Dandenault Marxiste-léniniste +00143, 0,31 %
Total 46 322 100 %


Élection fédérale de 2008
Candidat Parti # de voix % des voix
     Luc Labbé Conservateur +04 201, 9,2 %
     (sortant) Réal Ménard Bloc québécois +22 720, 49,73 %
     Diane Dicaire Libéral +09 442, 20,67 %
     Jean-Claude Rocheleau NPD +06 600, 14,45 %
     Philippe Larochelle Vert +01 946, 4,26 %
     Marianne Breton Fontaine Communiste +00184, 0,4 %
     Simon Landry neorhino.ca +00230, 0,5 %
     Blair T. Longley Marijuana +00183, 0,4 %
     Christine Dandenault Marxiste-léniniste +00177, 0,39 %
Total 45 683 100 %
Élection fédérale canadienne de 2006 Élection fédérale canadienne de 2004
Candidat Parti # de voix Candidat Parti # de voix
(sortant) Réal Ménard BQ 25 570 Réal Ménard BQ 27 476
Vicky Harvey PLC 7 932 Benoit Bouvier PLC 11 712
Audrey Castonguay PCC 5 617 David Gagnon NPD 2 510
David-Roger Gagnon NPD 4 101 Mario Bernier PCC 1 856
Rolf Bramann Vert 2 235 Rolf Bramann Vert 1 361
Blair Longley Marijuana 332 Antoine Théorêt-Poupart Marijuana 482
Christine Dandenault ML 220 Pierre Bibeau Comm 190
Christine Dandenault ML 112
Total 46 007 Total 45 699

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier