Henri IV du Palatinat

comte palatin du Rhin (1195-1212).

Henri de Brunswick, dit « le Long » (en allemand : Heinrich der Lange), né vers 1173/1174 et mort le à Brunswick, est un prince de la dynastie des Welf (maison de Brunswick), fils du duc Henri le Lion et de Mathilde d'Angleterre. Il fut comte palatin du Rhin sous le nom d’Henri IV de 1195 jusqu'à 1211/1212.

Henri IV de Brunswick
Image dans Infobox.
Portrait d'Henri de Brunswick, comte palatin du Rhin (1836).
Fonction
Comte palatin
Titre de noblesse
Comte palatin
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Heinrich der ÄltereVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Environ Agnès de Hohenstaufen (environ depuis )
Environ Agnès de Landsberg (en) (environ depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

BiographieModifier

Henri était le fils aîné d'Henri le Lion, duc de Bavière et de Saxe et de Mathilde d'Angleterre, fille aînée d'Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre et d'Aliénor, duchesse d'Aquitaine. Il compte parmi ses frères cadets Otton IV, le futur empereur, et Guillaume de Lunebourg.

À la diète de Gelnhausen, en , son père, rebelle contre l'empereur Frédéric Barberousse, est condamné à la mise au ban et se fait confisquer ses fiefs impériaux de Bavière et de Saxe. Après des affrontements armés, il quitte l'Empire avec sa famille en 1182 pendant trois ans et se réfugie à la cour du roi d'Angleterre, son beau-père.

Henri le Lion revient en Germanie en et s'établit à Brunswick. Il se refusait toutefois à accompagner l'empereur dans la troisième croisade ; au lieu de cela, son fils Henri a dû suivre en 1190 le fils de Barberousse, Henri VI, récemment élu roi des Romains, lors de son expédition romaine pour se faire sacrer empereur par le pape. Ensuite, le nouveau empereur a commencé sa première tentative de conquête du royaume de Sicile et met le siège devant Naples, mais il tombe malade et l'opération échoue. Henri IV déserte et rentre alors à la Germanie ; il est déclaré hors la loi à Worms en 1192.

En 1193, il épouse secrètement Agnès de Staufen, fille héritière de Conrad Ier du Palatinat et cousine germaine de l'empereur avec lequel il se réconcilie, et les biens propres des Welf sont restaurés en 1194. Il hérite des domaines de Brunswick à la mort de son père le  ; peu de temps après, il est nommé successeur de son beau-père comme comte palatin du Rhin. Il a soutenu l'élection de Frédéric II de Hohenstaufen, fils d'Henri VI, en 1996 ; il participe ensuite à la croisade germanique qui conquiert des territoires entre Tyr, Sidon et Beyrouth. À la mort de l'empereur à Messine en , la croisade a été interrompue et Henri IV retourne chez lui.

De 1198 à 1206, il fait construire le château de Thurant, nommé d'après le Toron des chevaliers près de Tyr, pour affirmer l'autorité de son frère cadet Otton sur la vallée de la Moselle. C'est ce dernier qui, à la suite de la mort de l'empereur Henri VI, est élu roi des Romains sous le titre d'Otton IV, le , en l'emportant devant Philippe de Souabe, frère de l'empereur défunt. Durant le conflit en quête du trône, Henri de Brunswick commence par soutenir son frère, avant de se rallier en 1203 à Philippe de Souabe après que le palatinat du Rhin et le comté de Stade a été le théâtre des divisions internes des Welf. Néanmoins, Philippe est assassiné le , et Henri IV se place à nouveau du côté de son frère.

Entre la mort de son cousin Arthur, en et la naissance de son autre cousin Henri, le futur Henri III, en , il est considéré comme l'héritier de son oncle Jean sans Terre, roi d'Angleterre, mais Henri semble s'être consacré à ses affaires germaniques.

En 1211/1212 déjà, Henri IV cède le palatinat du Rhin à son fils Henri V et, à la suite de la mort de son frère cadet Guillaume en , s'installe dans le nord de la Germanie. Nommé vicaire par l'empereur Frédéric II en 1219, il administre le patrimoine des Welf autour de Lunebourg, de Lüchow et de Dannenberg ainsi que les domaines de Blankenburg au pied du Harz pour son neveu Otton l'Enfant qui est déclaré majeur en 1223. Étant donné que son propre fils de Henri V était déjà décédé en 1214, Otton l'Enfant devient héritier de tous les alleux de la famille.

Henri IV meurt le et est inhumé dans la cathédrale de Brunswick. Son neveu Otton reçoit l'investiture de ses États comme fief de l'Empire en 1235, avec le titre de duc de Brunswick-Lunebourg.

Mariages et descendanceModifier

En ou en au château Stahleck, Henri épouse Agnès de Staufen († 1204), l'héritière de Conrad de Hohenstaufen, comte palatin du Rhin.

En 1211, il se remarie avec Agnès de Wettin († 1248), fille de Conrad II, margrave de Lusace, et d’Élisabeth de Pologne.

Il a eu trois enfants de son premier mariage :

et un enfant de son second mariage :

  • Élisabeth de Brunswick († 1278), dame de Bramans, mariée à Pierre de La Chambre, sire de La Chambre, vicomte de Maurienne

GénéalogieModifier

AscendanceModifier

 
 
 
 
 
Frédéric de Staufen
(1090 † 1147)
duc de Souabe
 
 
 
 
Henri le superbe
(1108 † 1139)
duc de Bavière et de Saxe
 
Gertrude
de Supplinbourg

(1115 † 1143)
 
 
 
Henri II
(1133 † 1189)
roi d'Angleterre
 
Aliénor
(1121 † 1204)
duchesse d'Aquitaine
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Frédéric Barberousse
(1122 † 1190)
empereur
 
 
 
Conrad de Staufen
(1135 † 1195)
cte pal. du Rhin
 
 
 
Henri le Lion
(1130 † 1195)
duc de Bavière et de Saxe
 
Mathilde d'Angleterre
(1156 † 1189)
 
Richard Cœur de Lion
(1157 † 1199)
roi d'Angleterre
 
Geoffroy
(1158 † 1186)
duc de Bretagne
 
Jean sans Terre
(1166 † 1216)
roi d'Angleterre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Henri VI
(1165 † 1197)
empereur
 
Philippe de Souabe
(1177 † 1208)
roi des Romains
 
Agnès de Staufen
(1176 † 1204)
 
Henri IV de Brunswick
(1173/4 † 1227)
cte pal. du Rhin
 
Otton IV
(1176/7 † 1218)
empereur
 
Guillaume
(1184 † 1213)
duc de Lunebourg
 
 
 
Arthur
(1187 † 1203)
duc de Bretagne
 
Henri III
(1207 † 1272)
roi d'Angleterre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Henri V
(ca.1196 † 1214)
cte pal. du Rhin
 
Ermengarde
(ca.1200 † 1260)
 
Hermann V
(† 1243)
margrave de Bade-Bade
 
Agnès de Brunswick
(ca.1201 † 1267)
 
Othon II
(1206 † 1253)
duc de Bavière
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

BibliographieModifier