Habsheim

commune française du département du Haut-Rhin

Habsheim [apsaim] Écouter est une commune de la banlieue de Mulhouse[1] située dans la circonscription administrative du Haut-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Habsheim
Habsheim
La mairie.
Blason de Habsheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Haut-Rhin
Arrondissement Mulhouse
Intercommunalité Mulhouse Alsace Agglomération
Maire
Mandat
Gilbert Fuchs
2020-2026
Code postal 68440
Code commune 68118
Démographie
Population
municipale
5 055 hab. (2021 en augmentation de 6,24 % par rapport à 2015)
Densité 323 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 43′ 49″ nord, 7° 25′ 11″ est
Altitude Min. 236 m
Max. 318 m
Superficie 15,63 km2
Type Ceinture urbaine
Unité urbaine Mulhouse
(banlieue)
Aire d'attraction Mulhouse
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Rixheim
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Habsheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Habsheim
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
Habsheim
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
Habsheim
Liens
Site web mairie-habsheim.fr

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace. Elle est membre de Mulhouse Alsace Agglomération et fait partie des 20 communes de l'agglomération mulhousienne[2] ayant l'obligation de mettre en place une ZFE-m avant le 31 décembre 2024[3].

Ses habitants sont appelés les Habsheimois et Habsheimoises.

Géographie

modifier

Lieux-dits et écarts

modifier

La Gare de Habsheim est située au point kilométrique PK 115 de la ligne de Strasbourg-Ville à Saint-Louis.

Communes limitrophes

modifier

La commune de Habsheim est accolée à celles de Rixheim, d'Eschentzwiller, de Zimmersheim et à proximité de Riedisheim et de Mulhouse intra-muros.

Géologie

modifier

Le territoire communal repose sur le bassin houiller stéphanien sous-vosgien[4].

Hydrographie

modifier

Réseau hydrographique

modifier

La commune est dans le bassin versant du Rhin au sein du bassin Rhin-Meuse. Elle est drainée par le ruisseau Weiherbachgraben et le ruisseau de Muhlbach de Habsheim[5],[6],[Carte 1].

 
Réseau hydrographique de Habsheim[Note 1].

Gestion et qualité des eaux

modifier

Le territoire communal est couvert par le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) « Ill Nappe Rhin ». Ce document de planification concerne la nappe phréatique rhénane, les cours d'eau de la plaine d'Alsace et du piémont oriental du Sundgau, les canaux situés entre l'Ill et le Rhin et les zones humides de la plaine d'Alsace. Le périmètre s’étend sur 3 596 km2. Il a été approuvé le . La structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre est la région Grand Est[7].

La qualité des cours d’eau peut être consultée sur un site dédié géré par les agences de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité[Carte 2].

En 2010, le climat de la commune est de type climat océanique altéré, selon une étude du Centre national de la recherche scientifique s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[8]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat semi-continental et est dans la région climatique Alsace, caractérisée par une pluviométrie faible, particulièrement en automne et en hiver, un été chaud et bien ensoleillé, une humidité de l’air basse au printemps et en été, des vents faibles et des brouillards fréquents en automne (25 à 30 jours)[9].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 10,4 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 17,7 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 609 mm, avec 8 jours de précipitations en janvier et 9,2 jours en juillet[8]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Mulhouse », sur la commune de Mulhouse à 6 km à vol d'oiseau[10], est de 11,1 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 747,6 mm. La température maximale relevée sur cette station est de 39,4 °C, atteinte le ; la température minimale est de −21,5 °C, atteinte le [Note 2],[11],[12].

Statistiques 1991-2020 et records MULHOUSE (68) - alt : 245m, lat : 47°45'00"N, lon : 7°17'19"E
Records établis sur la période du 01-01-1955 au 04-01-2024
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,6 −0,5 1,9 4,7 8,9 12,4 14,1 13,8 10,2 6,7 2,7 0,3 6,2
Température moyenne (°C) 2,3 3,4 7 10,6 14,7 18,4 20,3 20 15,9 11,3 6,2 3,2 11,1
Température maximale moyenne (°C) 5,3 7,4 12 16,5 20,5 24,3 26,4 26,3 21,5 15,9 9,6 6 16
Record de froid (°C)
date du record
−20,2
13.01.1968
−21,5
10.02.1956
−17,2
04.03.1965
−6,3
07.04.1956
−3,1
01.05.1962
0,9
03.06.06
4,3
02.07.1960
4
30.08.1998
−0,6
24.09.1964
−6,7
31.10.1997
−13,4
30.11.10
−19
20.12.1981
−21,5
1956
Record de chaleur (°C)
date du record
18,3
10.01.1991
21,9
24.02.1990
26,5
31.03.21
30
22.04.1968
33,3
25.05.09
37,6
09.06.14
38,9
31.07.1983
39,4
13.08.03
34,1
11.09.23
29,7
13.10.23
24,3
07.11.15
19,9
16.12.1989
39,4
2003
Précipitations (mm) 57,9 49,2 49,9 49,9 78,2 67,8 63 67,1 61,1 69,7 58,7 75,1 747,6
Source : « Fiche 68224006 », sur donneespubliques.meteofrance.fr, edité le : 06/01/2024 dans l'état de la base
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
5,3
−0,6
57,9
 
 
 
7,4
−0,5
49,2
 
 
 
12
1,9
49,9
 
 
 
16,5
4,7
49,9
 
 
 
20,5
8,9
78,2
 
 
 
24,3
12,4
67,8
 
 
 
26,4
14,1
63
 
 
 
26,3
13,8
67,1
 
 
 
21,5
10,2
61,1
 
 
 
15,9
6,7
69,7
 
 
 
9,6
2,7
58,7
 
 
 
6
0,3
75,1
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Les paramètres climatiques de la commune ont été estimés pour le milieu du siècle (2041-2070) selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre à partir des nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020[13]. Ils sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[14].

Urbanisme

modifier

Typologie

modifier

Au , Habsheim est catégorisée ceinture urbaine, selon la nouvelle grille communale de densité à sept niveaux définie par l'Insee en 2022[15]. Elle appartient à l'unité urbaine de Mulhouse[Note 3], une agglomération intra-départementale regroupant 20 communes, dont elle est une commune de la banlieue[Note 4],[16],[17]. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Mulhouse, dont elle est une commune de la couronne[Note 5],[17]. Cette aire, qui regroupe 132 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[18],[19].

Occupation des sols

modifier

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (48,8 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (48,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (48,3 %), terres arables (21,8 %), zones urbanisées (12,8 %), zones agricoles hétérogènes (9 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (5,4 %), mines, décharges et chantiers (2,3 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (0,5 %)[20]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 3].

 
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

Histoire

modifier

C'est sur l'aérodrome de la commune, lors d'un meeting aérien, qu'eut lieu le , l'accident d'un Airbus A320 d'Air France au cours d'un vol de démonstration. L'accident fit 3 morts et de nombreux blessés.

Toponymie

modifier

L'origine du mot « Habsheim » vient du surnom d'un chef franc : « Habuchino », signifiant le Petit Autour (heim = habitat, lieu de résidence du Petit Autour). Ce nom de « Habuhinesheim » figure dans un document de 757 attestant de sa donation par le chef franc Podal à l'abbaye de Saint-Gall en Suisse. Nous retrouvons l’autour sur les armoiries anciennes et contemporaines.
Une légende alsacienne du bas Moyen Âge indique « qui vit à Habsheim chance aura »[21].

Héraldique

modifier


Les armes de Habsheim se blasonnent ainsi :
« D'azur à l'autour d'argent, la tête contournée, perché sur un sautoir alésé d'or et accompagné en chef des deux lettres capitales H et B de même. »[22]

Politique et administration

modifier

Tendances politiques et résultats

modifier

Liste des maires

modifier
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Ernest Kankowsky   Administrateur de la caisse centrale des banques populaires
Alphonse Rastetter    
Joseph Dentz    
Lucien Geng   Aubergiste
Fils de Charles Geng
Jean Seiller[23]   Maire honoraire
Gérard Lamy[24],[25] NC-UDI Technicien aux Établissements Schindler, maire honoraire
En cours
(au 31 mai 2020)
Gilbert Fuchs[26] Réélu pour le mandat 2020-2026[27] UDI Contrôleur de gestion retraité
Conseiller communautaire délégué de M2A

Démographie

modifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[28]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[29].

En 2021, la commune comptait 5 055 habitants[Note 6], en augmentation de 6,24 % par rapport à 2015 (Haut-Rhin : +0,59 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2691 5221 4511 4931 5461 6371 6901 7061 712
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 9702 0442 0731 9711 8541 8781 8251 7491 896
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 9662 0232 0241 7961 9032 0912 0812 0152 003
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
2 1242 2072 5603 6443 7994 3134 6854 6844 865
2015 2020 2021 - - - - - -
4 7585 0525 055------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[30] puis Insee à partir de 2006[31].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
L'église Saint-Martin.
 
Chapelle Notre-Dame des Champs.

Enseignement

modifier

La ville de Habsheim a un collège public d'enseignement secondaire, le collège Henri Ulrich, ainsi que deux écoles primaires et deux écoles maternelles.

Lieux et monuments

modifier
  • Fontaines : celle de la place de la Mairie fut construite en 2002, celle de la place du Marché en 2007-2008 ;
  • Habsheim abrite une petite église récemment rénovée, un petit cimetière en rénovation et une chapelle.

Personnalités liées à la commune

modifier
  • Ernst Udet, pilote de chasse, no 2 des as allemands de la Première Guerre mondiale, était basé à l'aérodrome de Habsheim de 1916 à mi- avec la Feldfliegerabteilung 68 (FFA 68) renommée « Jasta 15 » en 1917.
  • Gilberte Lavaire, dite Nicole, est morte le à Habsheim.
  • Pierre Georges, dit le colonel Fabien, est mort le à Habsheim.
  • William E. Boeing, le célèbre constructeur américain, a appris à piloter des avions sur le terrain de Mulhouse-Habsheim, et le tout premier avion qu'il a créé à Seattle serait une copie parfaite d'un Aviatik mulhousien (société implantée à l'époque à l'aérodrome).

Notes et références

modifier
  1. Les ruisseaux intermittents sont représentés en traits pointillés.
  2. Les records sont établis sur la période du au .
  3. Une unité urbaine est, en France, une commune ou un ensemble de communes présentant une zone de bâti continu (pas de coupure de plus de 200 mètres entre deux constructions) et comptant au moins 2 000 habitants. Une commune doit avoir plus de la moitié de sa population dans cette zone bâtie.
  4. Dans une agglomération multicommunale, une commune est dite de banlieue lorsqu'elle n'est pas ville-centre, à savoir que sa population est inférieure à 50 % de la population de l’agglomération ou de la commune la plus peuplée. L'unité urbaine de Mulhouse comprend une ville-centre et 19 communes de banlieue.
  5. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.
  1. « Réseau hydrographique de Habsheim » sur Géoportail (consulté le 14 juin 2024).
  2. « Qualité des eaux de rivière et de baignade. », sur qualite-riviere.lesagencesdeleau.fr/ (consulté le )
  3. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références

modifier
  1. Communes constituant l'agglomération mulhousienne (Mulhouse + Banlieue) sur le site de l'INSEE
  2. Legifrance - Arrêté du 22 décembre 2021 établissant les listes d'agglomérations de plus de 100 000, 150 000 et 250 000 habitants conformément à l'article R. 221-2 du code de l'environnement et à l'article L. 2213-4-1 du code général des collectivités territoriales : « Baldersheim, Bollwiller, Brunstatt-Didenheim, Feldkirch, Habsheim, Illzach, Kingersheim, Lutterbach, Morschwiller-le-Bas, Mulhouse, Pfastatt, Pulversheim, Reiningue, Richwiller, Riedisheim, Rixheim, Sausheim, Staffelfelden, Wittelsheim, Wittenheim. »
  3. Legifrance - Article L. 2213-4-1 du code général des collectivités territoriales
  4. Édouard Thirria, Manuel à l'usage de l'habitant du département de la Haute-Saône, (lire en ligne), p. 184-185.
  5. Sandre, « le ruisseau de Muhlbach de Habsheim »
  6. « Fiche communale de Habsheim », sur le système d'information pour la gestion des eaux souterraines Rhin-Meuse (consulté le )
  7. « SAGE Ill Nappe Rhin », sur https://www.gesteau.fr/ (consulté le )
  8. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  9. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le ).
  10. « Orthodromie entre Habsheim et Mulhouse », sur fr.distance.to (consulté le ).
  11. « Station Météo-France « Mulhouse », sur la commune de Mulhouse - fiche climatologique - période 1991-2020. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  12. « Station Météo-France « Mulhouse », sur la commune de Mulhouse - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  13. « Les nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020. », sur drias-climat.fr (consulté le )
  14. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.com, (consulté le )
  15. « La grille communale de densité », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  16. « Unité urbaine 2020 de Mulhouse », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  17. a et b Insee, « Métadonnées de la commune de Habsheim ».
  18. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Mulhouse », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  19. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  20. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le ).
  21. Source : mairie d'Habsheim → découvrir Habsheim → historique Habsheim
  22. Archives Départementales du Haut-Rhin
  23. Daniel Bruder, « L'ancien maire Jean Seiller n’est plus », L'Alsace,‎ (lire en ligne)
  24. J.N., « Dernière séance pour Gérard Lamy », Dernières nouvelles d'Alsace,‎ (lire en ligne)
  25. Jean-Paul Frey, « Décès de l’ancien maire, Gérard Lamy », L'Alsace,‎ (lire en ligne)
  26. « Le Maire », sur mairie-habsheim.fr.
  27. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  28. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  29. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  30. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  31. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier