Ouvrir le menu principal

Guillerval

commune française du département de l'Essonne

Guillerval
Guillerval
Blason de Guillerval
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Étampes
Canton Étampes
Intercommunalité Communauté de communes de l'Étampois Sud-Essonne
Maire
Mandat
Daniel Ciret (DVD)
2014-2020
Code postal 91690
Code commune 91294
Démographie
Gentilé Guillervallois
Population
municipale
817 hab. (2016 en augmentation de 5,28 % par rapport à 2011)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 52″ nord, 2° 06′ 08″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 151 m
Superficie 17,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Guillerval

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Guillerval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Guillerval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Guillerval
Liens
Site web mairie-guillerval.fr

Guillerval (prononcé [gilɛʁval] Écouter) est une commune française située dans le département de l'Essonne en région Île-de-France[1].

Ses habitants sont appelés les Guillervallois[2].

GéographieModifier

SituationModifier

 
Position de Guillerval en Essonne.

Guillerval est située à cinquante-huit kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[3], point zéro des routes de France, trente-neuf kilomètres au sud-ouest d'Évry[4], neuf kilomètres au sud-ouest d'Étampes[5], dix-neuf kilomètres au sud-est de Dourdan[6], vingt-trois kilomètres au sud-ouest de La Ferté-Alais[7], vingt-sept kilomètres au sud-ouest de Milly-la-Forêt[8], vingt-huit kilomètres au sud-ouest d'Arpajon[9], trente-trois kilomètres au sud-ouest de Montlhéry[10], trente-neuf kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[11], quarante kilomètres au sud-ouest de Palaiseau[12].

HydrographieModifier

La commune est traversée par la rivière la Marette, affluent de la Juine[13].

Relief et géologieModifier

Communes limitrophesModifier

Lieux-dits et écartsModifier

  • Garsenval, Chanval, Mondésir.

Voies de communication et transportsModifier

La commune est desservie par une gare (halte) sur la ligne Paris - Orléans, et par la N 20 (lieu-dit Mondésir) allant de Paris à Toulouse.

Occupation des sols simplifiéeModifier

Le territoire de la commune se compose en 2017 de 88,31 % d'espaces agricoles, forestiers et naturels, 3,91 % d'espaces ouverts artificialisés et 7,79 % d'espaces construits artificialisés[14]

ClimatModifier

Article connexe : Climat de l'Essonne.

Guillerval est située en Île-de-France, elle bénéficie d'un climat océanique dégradé.

ToponymieModifier

Attestée sous le nom Guillerval en 1146[15].

La commune fut créée en 1793 avec son nom actuel[16].

HistoireModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2008)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le nom de Guillerval est apparu pour la première fois dans la charte de 635 — à cette date la localité est remise à l'abbaye de Saint-Denis. Plus tard, Guillerval est érigée en « haute châtellenie ». Mais l’abbaye de Saint-Denis doit partager son territoire et de grands fiefs sont alors créés. Certains relèvent de l'abbaye de Saint-Denis, d'autres des comtes d'Étampes, d'autres encore de différents suzerains. Vers les années 1105, le territoire est sujet à des conflits entre seigneurs voisins, Jean d'Étampes et un chevalier de Pithiviers. L'abbé Suger fait référence à ce conflit dans certains écrits. Au cours du XVIe siècle Guillerval relève du pouvoir du bailli d'Étampes. En 1652, lorsque l'Armée des Princes est enfermée à Étampes[précision nécessaire], le bourg subit la guerre civile et le pillage. La région connaît la terreur durant 6 semaines. La peste que l'on appelle "la contagion" se déclare. Sur les 300 habitants que compte le village, 150 sont répertoriés morts. Saint Vincent de Paul prodigue ses soins aux malheureux.

Politique et administrationModifier

Politique localeModifier

La commune de Guillerval est rattachée au canton d'Étampes, représenté par les conseillers départementaux Marie-Claire Chambaret (DVD) et Guy Crosnier (UMP), à l'arrondissement d’Étampes et à la deuxième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Franck Marlin (UMP).

La commune de Guillerval est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 102 944. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[17].

Liste des mairesModifier

 
La mairie.
Liste des maires successifs[18].
Période Identité Étiquette Qualité
2005 en cours Daniel Ciret DVD  

Tendances et résultats politiquesModifier

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[34]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[35].

En 2016, la commune comptait 817 habitants[Note 1], en augmentation de 5,28 % par rapport à 2011 (Essonne : +5,07 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
601687672632670674620628608
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
611603595549545546547555550
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
5675615425215346987654191 051
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
625420425587686708748776817
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[36].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2009, Guillerval comptait 755 habitants (soit une augmentation de 5,2 % par rapport à 1999). La commune occupait le 12 108e rang au niveau national, alors qu'elle était au 11 618e en 1999, et le 140e au niveau départemental sur 196 communes.


Pyramide des âges (2009)
Pyramide des âges à Guillerval en 2009 en pourcentages[37].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ans ou +
0,0 
2,8 
75 à 89 ans
6,1 
15,9 
60 à 74 ans
14,7 
23,0 
45 à 59 ans
21,1 
23,0 
30 à 44 ans
21,8 
15,4 
15 à 29 ans
13,7 
19,4 
0 à 14 ans
22,6 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[38].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

EnseignementModifier

Les élèves de Guillerval sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose d'une école primaire publique[39].

Lieux de culteModifier

La paroisse catholique de Guillerval est rattachée au secteur pastoral de Saint-Michel-de-Beauce-Étampes et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais[40].

MédiasModifier

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

ÉconomieModifier

L'économie locale a été surtout dominée par la culture tout au long des siècles. Les terres agricoles n'étaient pas riches dans la vallée et les coteaux, c'était la "Beauce pouilleuse". Sur le plateau, la terre était de meilleure qualité, déjà les Romains la cultivaient. Aujourd'hui, avec la mécanisation et les techniques nouvelles de culture, Guillerval ne compte plus que cinq fermes.

Des activités nouvelles se sont développées sur les deux zones d'activités. Au début du XXe siècle Guillerval a aussi vu naître et se développer l'aviation à Mondésir. Louis BLERIOT réalisa le 13 juillet 1909 à partir d'un champ situé en bordure de l'aérodrome actuel le premier vol historique de 40 km de ville à ville en reliant Mondésir à Chevilly (Loiret)

L'aérodrome de Mondésir qui fut créé en 1930 fut le premier aérodrome militaire mondial. C'est là que fut créée la Patrouille d'Étampes en 1931 laquelle devint la Patrouille de France en 1953. Aujourd'hui l'aérodrome géré par ADP, avec 80.000 mouvements par an, a une vocation civile essentiellement touristique réservée à l'aviation civile légère.

Emplois, revenus et niveau de vieModifier

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 21 487 €, ce qui plaçait la commune au 1 698e rang parmi les 30 687 communes de plus de cinquante ménages que compte le pays et au cent trente-deuxième rang départemental[41].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Guillerval - - - - - -
Zone d’emploi d’Étampes 1,8 % 6,2 % 15,1 % 24,9 % 27,2 % 24,8 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Guillerval - - - - - -
Zone d’emploi d’Étampes 2,9 % 16,1 % 6,7 % 14,8 % 9,2 % 5,8 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[42],[43],[44]

Culture locale et patrimoineModifier

 
L'église Saint-Gervais-Saint-Protais.

Patrimoine environnementalModifier

Les berges de la Marette, les pelouses calcicoles et les massifs boisés au sud du village ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil départemental de l'Essonne[45].

Le village se situe dans l'une des rares vallées de la Beauce.

Lieux et monumentsModifier

Le chœur a été détruit en 1944 par un bombardement et reconstruit en 1952, les vitraux sont de cette même année.

Personnalités liées à la communeModifier

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu à Guillerval :

  • Émile Julien Delerue (1808-1888), ingénieur aux chemins de fer, mais aussi maire de la commune.
  • Louis Blériot (1872-1936), ingénieur et pilote aéronautique y implanta une école d'aviation.
  • Gérard Chamayou (1929-2019), architecte et sculpteur français y exerça.
  • Michel Boyer (1935-2011), architecte d’intérieur et décorateur français est enterré dans le cimetière communal .

HéraldiqueModifier


Les armes de Guillerval se blasonnent : De gueules aux trois annelets entrelacés d'or rangés en fasce, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys aussi d'or.[47]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Michel Billard, Notre Essonne verte : Guillerval, Saclas, Saint-Cyr-la-Rivière, t. II, Soleil natal, (ISBN 9782905270115)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Fiche de Guillerval dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 03/2019.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 02/04/2009.
  3. Orthodromie entre Guillerval et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  4. Orthodromie entre Guillerval et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  5. Orthodromie entre Guillerval et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  6. Orthodromie entre Guillerval et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  7. Orthodromie entre Guillerval et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  8. Orthodromie entre Guillerval et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  9. Orthodromie entre Guillerval et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  10. Orthodromie entre Guillerval et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  11. Orthodromie entre Guillerval et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  12. Orthodromie entre Guillerval et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 17/09/2012.
  13. Site SIGES - Seine-Normandie consulté le 03/2019
  14. [PDF]Fiche communale d'occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) sur le site cartoviz.iau-idf.fr
  15. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2, page 921.
  16. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiche entreprise de la commune de Guillerval sur le site verif.com Consulté le 14/04/2011.
  18. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 27/05/2009.
  19. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  20. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  21. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 08/05/2012.
  22. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  23. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  24. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 21/06/2012.
  25. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  26. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  27. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  28. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/03/2010.
  29. Résultats de l'élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  30. Résultats de l'élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/04/2011.
  31. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/01/2013.
  32. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 28/07/2009.
  33. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/07/2009.
  34. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  35. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  36. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  37. Pyramide des âges à Guillerval en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 02/08/2012.
  38. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  39. liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 14/09/2010.
  40. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 10/11/2009.
  41. Résumé statistique national sur le site de l’Insee. Consulté le 26/10/2009.
  42. %5CCOM%5CDL_COM91294.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 17/06/2010.
  43. %5CDL_ZE19901147.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Étampes sur le site de l'Insee. Consulté le 20/05/2010.
  44. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  45. Carte des ENS de Guillerval sur le site du conseil départemental de l'Essonne. Consulté le 12/2019.
  46. « Église de Guillerval », notice no PA00087921, base Mérimée, ministère français de la Culture
  47. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Consulté le 11/09/2009.