Ouvrir le menu principal

Gouvernement Pierre Bérégovoy

23e gouvernement de la Ve République française
Gouvernement Pierre Bérégovoy

Ve République

Description de l'image defaut.svg.
Président François Mitterrand
Premier ministre Pierre Bérégovoy
Formation
Fin
Durée 11 mois et 27 jours
Composition initiale
Coalition PS-MRG-MDR
Ministres 20
Secrétaires d'État 23
Femmes 7
Hommes 36
Représentation
IXe législature
275 / 577
Drapeau de la France

Le gouvernement Pierre Bérégovoy est le gouvernement de la République française du au . Quatrième gouvernement du deuxième mandat du président de la République François Mitterrand, il est dirigé par Pierre Bérégovoy.

Le gouvernement Pierre Bérégovoy est le 23e gouvernement de la Ve République française.

CoalitionModifier

Le gouvernement Pierre Bérégovoy est soutenu par une coalition gouvernementale de centre gauche, formée entre le Parti socialiste (PS) et le Mouvement des radicaux de gauche (MRG), qui dispose de 275 députés sur 577, soit 47,7 % des sièges de l'Assemblée nationale. Le Parti communiste ayant refusé une participation gouvernementale, le gouvernement est minoritaire à l'assemblée et contraint à des concessions sur sa droite et sur gauche pour appliquer le projet présidentiel.

CompositionModifier

Le Premier ministre est nommé le [1], les ministres et ministres délégués membres du Gouvernement le [2] et les secrétaires d'État le [3].

Premier ministreModifier

Image Fonction Nom Parti
  Premier ministre Pierre Bérégovoy PS

Ministres d'ÉtatModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre d'État, ministre de l'Éducation nationale et de la Culture Jack Lang PS
  Ministre d'État, ministre des Affaires étrangères Roland Dumas PS
  Ministre d'État, ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives Michel Delebarre PS

MinistresModifier

Image Fonction Nom Parti
  Garde des Sceaux, ministre de la Justice Michel Vauzelle PS
  Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique Paul Quilès PS
  Ministre de la Défense Pierre Joxe (jusqu'au 09/03/1993) PS
  Pierre Bérégovoy
  Ministre de l'Économie et des Finances Michel Sapin PS
  Ministre du Budget Michel Charasse (jusqu'au 02/10/1992) PS
  Martin Malvy
Ministre de l'Environnement Ségolène Royal PS
  Ministre de l'Équipement, du Logement et des Transports Jean-Louis Bianco PS
  Ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur Dominique Strauss-Kahn PS
  Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle Martine Aubry PS
  Ministre de l'Agriculture et des Forêts
Ministre de l'Agriculture et du Développement rural
(02/10/1992)
Louis Mermaz (jusqu'au 02/10/1992) PS
  Jean-Pierre Soisson MDR
  Ministre des Affaires sociales et de l'Intégration René Teulade PS
  Ministre de la Santé et de l'Action humanitaire Bernard Kouchner DVG
  Ministre de la Ville (supprimé entre le 23/05 et le 26/12/1992) Bernard Tapie MRG
  Ministre des Départements et Territoires d'outre-mer Louis Le Pensec PS
  Ministre de la Recherche et de la Technologie Hubert Curien Sans étiquette
  Ministre des Postes et Télécommunications Émile Zuccarelli MRG
  Ministre de la Jeunesse et des Sports Frédérique Bredin PS
  Ministre des Relations avec le Parlement

Porte-parole du gouvernement (créé le 02/10/1992)

Louis Mermaz PS

Ministres déléguésModifier

Image Fonction Ministre de rattachement Nom Parti
  Ministre délégué chargé des Affaires européennes Ministre d'État, ministre des Affaires étrangères Élisabeth Guigou PS
  Ministre délégué chargé des Affaires étrangères Ministre d'État, ministre des Affaires étrangères Georges Kiejman PS
  Ministre délégué chargé de la Coopération et du Développement Ministre d'État, ministre des Affaires étrangères Marcel Debarge PS
  Ministre délégué chargé du Commerce et de l'Artisanat Ministre de l'Économie et des Finances Jean-Marie Rausch (jusqu'au 02/10/1992) DVD
  Gilbert Baumet MDR
  Ministre délégué chargé du Logement et du Cadre de vie Ministre de l'Équipement, du Logement et des Transports Marie-Noëlle Lienemann PS
  Ministre délégué chargé du Tourisme Ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur Jean-Michel Baylet MRG
  Chargé du Commerce extérieur (créé le 03/06/1992)
Auprès du ministre de l'Industrie
Ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur Bruno Durieux DVD
  Chargé de l'Énergie (créé le 02/10/1992)
Auprès du ministre de l'Industrie
Ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur André Billardon PS

Secrétaires d'ÉtatModifier

Portefeuille Titulaire Parti
Secrétaires d'État
Chargé des Anciens combattants et Victimes de guerre
Autonome
Louis Mexandeau PS
Chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement (supprimé le 02/10/1992)
Auprès du Premier ministre
Martin Malvy (jusqu'au 02/10/1992) PS
Chargé de l'Aménagement du territoire
Auprès du Premier ministre
André Laignel PS
Chargé des Grands travaux
Auprès du Premier ministre
Émile Biasini SE
Chargé de la Ville (entre le 03/06 et le 26/12/1992)
Auprès du Premier ministre
François Loncle PS
Chargé du Plan (créé le 26/12/1992)
Auprès du Premier ministre
François Loncle PS
Chargé de l'Enseignement technique
Auprès du ministre d'État, ministre de l'Éducation nationale
Jean Glavany PS
Chargé de la Communication
Auprès du ministre d'État, ministre de l'Éducation nationale
Jean-Noël Jeanneney DVG
Chargé de la Francophonie et des Relations culturelles extérieures
Auprès du ministre d'État, ministre des Affaires étrangères
Catherine Tasca PS
Chargé des Collectivités locales
Auprès du ministre de l'Intérieur
Jean-Pierre Sueur PS
Auprès du ministre de la Défense Jacques Mellick PS
Chargé des Droits de la femme et de la Consommation
Auprès du ministre de l'Économie et des Finances
Véronique Neiertz PS
Chargé des Transports routiers et fluviaux
Auprès du ministre de l'Équipement
Georges Sarre PS
Chargé de la Mer
Auprès du ministre de l'Équipement
Charles Josselin PS
Chargé de la Famille, des Personnes âgées et des Rapatrités
Auprès du ministre des Affaires sociales
Laurent Cathala PS
Chargé de l'Intégration
Auprès du ministre des Affaires sociales
Kofi Yamgnane PS
Chargé des Handicapés
Auprès du ministre des Affaires sociales
Michel Gillibert SE

RemaniementsModifier

Remaniements du 23 mai et du 3 juin 1992Modifier

Inculpé pour abus de biens sociaux dans l'affaire Toshiba qui l'oppose à son ancien associé Georges Tranchant[4],[5], Bernard Tapie démissionne le [6].

Bernard Tapie, ministre de la Ville est remplacé le par François Loncle, nommé secrétaire d'État à la Ville auprès du Premier ministre[7].

Ce remaniement est également l'occasion de nommer Bruno Durieux comme ministre délégué au Commerce extérieur[7].

Remaniement du 2 octobre 1992Modifier

Élus sénateurs, Michel Charasse, ministre du budget et Jean-Marie Rausch, Ministre délégué au Commerce et de l'Artisanat démissionnent le [8].

Michel Charasse est remplacé par Martin Malvy, jusqu'alors secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement[8].

Jean-Marie Rausch est quant à lui remplacé par Gilbert Baumet qui intègre le gouvernement[8].

Martin Malvy est remplacé par Louis Mermaz, jusqu'alors ministre de l'Agriculture et de la Forêt. Louis Mermaz devient ministre des relations avec le Parlement, porte-parole du Gouvernement[8].

Jean-Pierre Soisson entre au gouvernement comme ministre de l'Agriculture et du Développement rural[8].

Enfin, ce remaniement est l'occasion de créer la fonction de ministre délégué à l'Énergie confiée à André Billardon[8].

Remaniement du 26 décembre 1992Modifier

Un accord amiable ayant été trouvé avec Georges Tranchant qui retire sa plainte et une ordonnance de non-lieu ayant été rendue, Bernard Tapie est nommé le à nouveau ministre de la Ville[9].

François Loncle est nommé alors secrétaire d'État au Plan, délégué auprès du Premier ministre[9].

Remaniement du 9 mars 1993Modifier

Pierre Joxe, nommé à la Cour des comptes, démissionne le [10].

Pierre Bérégovoy est alors nommé ministre de la Défense[10].

ActionsModifier

DémissionModifier

Le gouvernement Pierre Bérégovoy démissionne le , à la suite d'élections législatives qui voient la droite l'emporter.

Féminisation du gouvernementModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Comité pour l'histoire économique et financière de la France, Pierre Bérégovoy. Une volonté de réforme au service de l'économie, 1984-1993, Paris, Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, Comité pour l'histoire économique et financière de la France, coll. « Histoire économique et financière de la France. Recueils de documents », , XI-425 p. (ISBN 2-11-089828-3, présentation en ligne).
  • Noëlline Castagnez (dir.) et Gilles Morin (dir.), Pierre Bérégovoy en politique : actes du colloque, à Paris les 28 et 29 mai 2010 / organisé par le Centre d'histoire de Sciences Po et le Comité d'histoire parlementaire et politique, Paris, L'Harmattan / Éditions Pepper, coll. « Cliopolis », , 237 p. (ISBN 978-2-343-00716-8, présentation en ligne), [présentation en ligne].

Lien externeModifier