Georges Corraface

acteur français
Georges Corraface
Description de cette image, également commentée ci-après
Georges Corraface en 2010.
Nom de naissance Γιώργος Χωραφάς, Georges Chorafas
Naissance (68 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Drapeau de la Grèce Grecque
Profession Acteur
Site internet www.corraface.net

Georges Corraface, en grec moderne Γιώργος Χωραφάς, né le à Paris, dans une famille d'origine grecque, est un acteur français.

BiographieModifier

Fils de l’illustre musicien (violoniste et chef d'orchestre symphonique et d’opéra) Dimitri Chorafas (en grec moderne Δημήτρη Χωραφάς), issu de la branche de la famille napolitaine des Carafa installée en Céphalonie, le jeune Georges accompagne son père dans ses tournées à travers toute l’Europe et développe son goût de la musique et du spectacle, ainsi qu’un don pour les langues étrangères. Il se découvre également un talent pour l’imitation des accents.

Après plusieurs années sur la scène théâtrale française, notamment au sein de la compagnie de Peter Brook, il entame une carrière internationale au cinéma et à la télévision[1].

Au cinéma, il s’est produit, entre autres, dans les films To Tama, Los Angeles 2013, La pasión turca, Vive la mariée... et la libération du Kurdistan, Impromptu, Christophe Colomb, Un Ciel Épicé (Politiki Kouzina) et Le Mahâbhârata. À la télévision, parmi ses plus célèbres prestations on peut citer La Bicyclette bleue, L'Été rouge, Cité à la dérive et Les Aventures du jeune Indiana Jones. Sa formation pluriculturelle lui permet de jouer en français, en grec et en anglais (il est trilingue), mais également en espagnol, allemand et italien, dans des rôles très variés. Salué par la critique et le public, il est particulièrement populaire en France, en Grèce et en Espagne et obtient de nombreuses récompenses dans des festivals internationaux.

En Grèce, c'est Quatuor en Quatre Mouvements de Lucia Rikaki et Peppermint de Kostas Kapakas qui lui ont valu la notoriété ; il a obtenu le prix d'interprétation du festival de Thessalonique pour le film d'Andréas Pantzis, Le Sacrifice du coq, récompensé dans de nombreux festivals de cinéma, et le prix du meilleur acteur grec de l'année 2001 pour To Tama (Le Vœu d'Evagoras) du même réalisateur. Enfin, il obtint un succès populaire en 2003 dans le film Un Ciel Épicé de Tassos Boulmétis, qui a dépassé le record absolu du box office grec[2].

Après une longue absence de la scène théâtrale, il retourne sur les planches avec Pan d'après la pièce originale de J. M. Barrie, Peter Pan ou l'Enfant qui ne voulait pas grandir, dans le rôle du Capitaine Crochet, mis en scène par Irina Brook au Théâtre de Paris.

En 2013, il écrit, met en scène, et joue à Paris Brûle ta maison, à partir de plusieurs œuvres de Nikos Kazantzakis, et il participe à The Other Side of Greece, une série de concerts à Paris, Bruxelles, et Athènes, aux côtés de Filippos Pliatsikas (en). Aux Hellenic Film Academy Awards de 2013, il reçoit le Nova Award for International Achievement. Il fut le président du Festival international du film de Thessalonique de 2005-2010.

Actuellement, il poursuit sa carrière d’acteur tout en développant des projets de documentaires et de fiction en tant que producteur, scénariste et réalisateur.

Il est le père de Zoé Corraface, comédienne et chanteuse, et d'Ilya Chorafas, réalisateur/chef monteur, qu'il a eu avec sa femme, Rosalie Wallock, dramaturge et co-scénariste.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

ProducteurModifier

  • 2001 : Word of Honor , Producteur associé
  • 2005 : Chariton’s Choir , Producteur associé
  • 2011:The Signature (I Ypografi) , Producteur associé.
  • 2013 : Adespota: Stray Dogs in the Heart of Athens, Producteur.
  • 2013 : Xa Mou , Producteur associé.
  • 2014 :The First Line , Producteur associé

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :