François Catonné

directeur de la photographie français

François Catonné est un directeur de la photographie français. Il est aussi documentariste et graphiste.

François Catonné
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Après des études à la faculté des sciences d'Orsay, François Catonné étudie la prise de vue à l'École de Vaugirard / Louis Lumière. En sortant de son service militaire au Service cinématographique des armées, il fait un premier film comme directeur de la photo - Soleil Ô de Med Hondo - avant de travailler pendant neuf ans comme assistant opérateur. Il collabore notamment avec Étienne Becker (7 films dont Le Vieux Fusil de Robert Enrico, Le Jouet de Francis Veber ou Police Python 357 d'Alain Corneau), Sven Nykvist (Blackmoon de Louis Malle, Le Locataire de Roman Polanski), Tonino Delli Colli (Lacombe Lucien de Louis Malle) et Pasqualino De Santis (Lancelot du lac de Robert Bresson).

Il commence réellement sa carrière de directeur de la photo en 1978 avec West Indies de nouveau avec Med Hondo. Il a collaboré ensuite régulièrement avec Robert Enrico (Au nom de tous les miens, De guerre lasse, La Révolution française), Régis Wargnier (La femme de ma vie, Je suis le seigneur du château, Indochine, Une femme française), Gérard Mordillat, Jane Birkin (2 films) et, depuis 1999, avec Bertrand Blier (Les Acteurs, Les Côtelettes, Combien tu m'aimes, Le Bruit des glaçons).

Il travaille aussi régulièrement sur des documentaires et des publicités.

Il expose depuis 2000 des travaux graphiques (estampes numériques) et des photographies en noir et blanc.

En 2011, il rencontre le peintre Vladimir Veličković avec qui il décide de faire un film. Depuis, il réalise des documentaires sur des peintres avec pour principe de ne filmer que dans l'atelier de l'artiste et de le montrer au travail. Il en a déjà réalisé dix et continue ce travail.

FilmographieModifier

En tant que directeur de la photographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DocumentairesModifier

Courts métragesModifier

En tant que réalisateur de documentairesModifier

  • 2013 : Vladimir Velickovic, le choix du Noir (52 min)
  • 2014 : Vladimir Velickovic, le Grand Dessin (26 min)
  • 2015 : Laurent Dauptain, un Face à Face (26 min)
  • 2016 : Jacques Godin, vers la Lumière (26 min)
  • 2017 : Antonio Segui, el gran teatro del mundo (53 min)
  • 2017 : Christine Trouillet, conversations secrètes (26 min)
  • 2018 : Albert Sauteur, un autoportrait (tableau filmé image par image, (10 min)
  • 2018 : Melaine Favennec, les belles embarquées (26 min)
  • 2020 : Ça a débuté comme ça. Moi j'avais jamais rien dis. Rien (5 min)
  • 2020 : Patrice Giorda, une scénographie intime (52 min)

En tant qu'assistant à la caméraModifier

Exposition d'estampes numériques et de photographiesModifier

Expositions collectives (estampes numériques)Modifier

Expositions personnelles (estampes numériques ou photographies)Modifier

  • 2002 La galerie d'art (Aéroport d'Orly)
  • 2003 Galerie Mikros Images (Paris)
  • 2005 et 2008 Galerie Art et Littérature (Paris)
  • 2006 Galerie de l'Université d'Artois (Arras)
  • 2006 Médiathèque de Bitche
  • 2009 MK2 Bibliothèque (Paris)
  • 2009 MK2 Bibliothèque (Paris) Photographies en noir et blanc: "Repérages"
  • 2010 Université Rennes2, Photographies en noir et blanc: "Temps de pause à l'Onu"
  • 2012 Salon du livre de Saint Etienne, Photographies et Estampes numériques

Exposition permanenteModifier

  • Musée de Bitche: Mur "Gens de Bitche" (Estampe numérique de 25 x 4,6 m)

RécompensesModifier

Liens externesModifier