Ouvrir le menu principal

Festival d'Angoulême 2008

Festival d'Angoulême 2008
35e Festival d'Angoulême
Détails
Dates Du 24 au
Lieu Angoulême, France
Site web www.bdangouleme.com
Résumé
Grand prix Dupuy-Berberian
Fauve d'or Là où vont nos pères de Shaun Tan
Essentiel FNAC-SNCF Kiki de Montparnasse, de Catel et José-Louis Bocquet
Fauve Jeunesse Sillage, t. 10 : Retour de flammes de Philippe Buchet et Jean-David Morvan
Chronologie

Le 35e festival international de la bande dessinée d'Angoulême s'est déroulé du 24 au 27 janvier 2008.

Il est marqué par le retour dans le centre-ville des « bulles » qui accueillent les dédicaces, après deux ans de travaux, par l'inauguration d'un « Manga building », espace consacré à la bande dessinée asiatique et par la tenue d'un très grand nombre de conférences et d'animations.

AfficheModifier

L'affiche du festival d'Angoulême est un dessin réalisé par le président du festival en 2008, José Muñoz. Elle représente Alack Sinner, le héros de Carlos Sampayo et de José Muñoz, dansant le tango avec Billie Holiday. En dehors des logos des sponsors, l'affiche est plutôt dépouillée puisqu'elle ne contient que deux teintes de rouge, du noir, et du blanc.

PalmarèsModifier

Grand prix de la villeModifier

Le grand prix de la ville d'Angoulême pour la 35e édition du festival est attribué au duo de dessinateurs et scénaristes Dupuy-Berberian (Philippe Dupuy et Charles Berberian). C'est la première fois dans l'histoire du prix que celui-ci est remis à deux personnes[1].

Prix décernés par le grand juryModifier

Sélection officielleModifier

58 albums sont sélectionnés pour la compétition[2].

Prix du patrimoineModifier

Autres prix du festivalModifier

  • Prix BD des collégiens de Poitou-Charentes : L'envolée sauvage de Laurent Galandon et Arno Monin, Bamboo édition.
  • Première édition du prix récompensant la « révélation blog BD »[3] : Aseyn

Prix décernés en marge du festivalModifier

JuryModifier

Déroulement du festivalModifier

DispositionModifier

Cette année, le festival s'est recentré sur les sites historiques d'implantation des « bulles » : Le Champ de Mars et la place New York.

ExpositionsModifier

SpectaclesModifier

Expositions OffModifier

ÉvénementsModifier

  • Le festival a reçu la visite de Christine Albanel, ministre de la culture, le .
  • Luc Besson est venu lancer une nouvelle maison d'éditions lors d'une conférence de presse
  • Pour le cinquantenaire des Schtroumpfs, des milliers de figurines blanches d'une quinzaine de centimètres représentant ces personnages ont été disposées dans la ville, offertes aux festivaliers et aux angoumoisins.

FréquentationModifier

Notes et référencesModifier

  1. « C'était impossible de les séparer » a déclaré le directeur artistique du festival, Benoît Mouchart.
  2. Sélection Angoulême 2008, site du journal L'Express, du 04/12/2007.
  3. La Rédaction, « Revue de blog BD spécial festival d'Angoulême », lemonde.fr,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Stephen Betts, « Angoulême 2008 », dans The Comics Journal no 290, mai 2008, p. 18-20.
  • Frédéric Bosser, « Festival international de la bande dessinée 2008 : pourvu que ça dure... », dBD, no 21,‎ , p. 18-19.