Ludovic Debeurme

auteur de bande dessinée et illustrateur français

Ludovic Debeurme est un auteur de bande dessinée et illustrateur français né en 1971 aux Lilas. Il publie en 2002 Céfalus[1].

Ludovic Debeurme
Ludovic Debeurme lors du Festival de la bande dessinée d'Aix-en-Provence en avril 2010.
Naissance
Nationalité
française
Activité
Distinction
Site web
Œuvres principales
  • Céfalus (2002)
  • Lucille (2006)
  • Le Grand Autre (2007)
  • Rénée (2011)
  • Un père vertueux (2015)

Biographie modifier

Fils d'un artiste peintre qui l'initie très tôt à la peinture et à l'art moderne, il suit un enseignement universitaire en arts plastiques à La Sorbonne. Il est remarqué en 1999 et sa première bande dessinée publiée, un court récit dans Comix 2000. En 2002 est publié son premier album, Céfalus.

Lucille est récompensé en 2007 en tant qu'« Essentiel » du Festival d'Angoulême. L'année suivante, Le Grand Autre est en sélection officielle[2]. Pour l'édition 2016 du festival, Un père vertueux est à son tour en sélection officielle.

Interviewé dans un reportage d'Arte sur la bande-dessinée en 2018, il déplore la précarité à laquelle doivent faire face les auteurs et dessinateurs de bande-dessinée :

« À un moment les chiffres doivent être dits. Par exemple, j'ai la chance - je dis bien la chance - d'avoir 20 000 euros d'avance sur droits pour faire un album chez un gros éditeur. Ce qui me restera, à peu près 15 000 euros une fois les charges enlevées. On peut imaginer que si je prends un an pour faire ce livre, si on divise on voit que c'est pas énorme. Donc ma logique, d'un seul coup, ça va être de dire : "bon bah je vais pas en faire un, je vais en faire deux." En termes de création [...] on sort complètement de la possibilité de vraiment réussir son travail[3]. »

Œuvres publiées modifier

Bande dessinée modifier

  1. Tome 1, 2017
  2. Tome 2, 2018
  3. Tome 3[6], 2019 (ISBN 978-2-203-17224-1)

Illustration modifier

Prix et distinctions modifier

Notes et références modifier

  1. Quentin Girard, « Ludovic Debeurme, au non du père : Album après album, le dessinateur combat ses démons en sachant pertinemment que la lutte n'aura pas de fin », Libération,‎ , p. 32 (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b Sélection Angoulême 2008, site du journal L'Express, du 04/12/2007.
  3. « Bande dessinée : bulles de précarité | ARTE », sur ARTE (consulté le )
  4. « La bédéthèque idéale #170 : Ludovic Debeurme en pleine "Epiphania" », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Sonia Déchamps, « Dans les coulisses du fantastique triptyque Epiphania », Le Point.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Philippe Peter, « Epiphania, tome 3 : une nouvelle ère », dBD, no 138,‎ , p. 73.
  7. Cathia Engelbach, « Ludovic Debeurme, le dessin à la souche », Les arts dessinés, no 21,‎ , p. 98-105
  8. « De l'essentiel au patrimoine », Sud Ouest magazine,‎ , p. 9
  9. Xavier ALEXANDRE, « BD : les petits éditeurs gagnent à Angoulême », Ouest-France,‎ , p. 6

Annexes modifier

Documentation modifier

Lien externe modifier

Sur les autres projets Wikimedia :