FK Spartak Naltchik

club russe de football
FK Spartak Nalchik
Logo du FK Spartak Nalchik
Généralités
Nom complet футбольный клуб «Спартак-Нальчик»
(Futbolny klub «Spartak-Naltchik»)
Surnoms Orly (les Aigles), Chikalda
Noms précédents Spartak (1935-1968, 1973-1976)
Avtomobilist (1969-1972)
Elbrous (1976)
Fondation 1935
Statut professionnel depuis
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade Spartak
(14 400 places)
Siège ul. Shogentsukova, 1
360000 Nalchik
Championnat actuel Troisième division russe
Président Drapeau : Russie Azret Bichenov
Entraîneur Drapeau : Russie Sergueï Troubitsine
Site web spartak-nalchik.com

Maillots

Kit left arm whiteborder.png
Kit body 01fcstel0708.png
Kit right arm whiteborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm redborder.png
Kit body 02fcstel0708.png
Kit right arm redborder.png
Kit shorts whitesides.png
Kit socks.png
Extérieur

Actualités

Le Spartak Naltchik (en russe : «Спартак-Нальчик») est un club de football russe fondé en 1935 et basé à Naltchik.

Il évolue en troisième division russe depuis la saison 2017-2018.

HistoireModifier

Période soviétique (1959-1991)Modifier

Fondé en 1935 sous le nom Spartak, le club évolue durant ses premières années dans les championnats de la RSFS de Russie. Il accède en 1959 à la deuxième division soviétique où il évolue jusqu'en 1962 avant de descendre au troisième échelon. Après avoir remporté la phase finale pour la promotion en 1965, il fait son retour au second niveau jusqu'à sa relégation en 1969, adoptant l’appellation Avtomobilist au cours de cette dernière année.

L'équipe retrouve l'échelon supérieur dès 1972 après une nouvelle victoire lors des phases finales. Elle se maintient par la suite cinq saisons au sein la deuxième division unifiée entre 1972 et 1976, bien que se classant systématiquement dans le bas de classement jusqu'à une vingtième et dernière position en 1976, année qu'elle passe par ailleurs sous le nom Elbrous.

Adoptant par la suite son appellation actuelle Spartak en 1977, le club termine premier de son groupe cette année-là mais échoue à la promotion à l'issue du barrage contre le Žalgiris Vilnius. Il réédite sa performance en championnat l'année suivante mais termine cette fois victorieux aux dépens de l'Alga Frounzé, retrouvant ainsi le deuxième échelon en 1979. Il parvient cette année-là à se maintenir à la faveur d'une seizième place mais retombe finalement dès l'année suivante après avoir fini vingt-troisième et avant-dernier. Cette dernière relégation est le dernier changement de division connu par le club, qui stagne par la suite au sein de la troisième division tout au long des années 1980 et jusqu'à la fin des compétitions soviétique en 1991.

Période russe (depuis 1992)Modifier

Intégré au sein de la nouvelle deuxième division russe en 1992, le Spartak ne s'y maintient cependant pas longtemps, finissant huitième puis seizième de la zone Ouest lors de ses deux premières saisons et étant relégué au troisième échelon dès 1993. Ses performances s'améliorent au sein de cette division avec une troisième position en 1994 suivi par une victoire dans le groupe Ouest l'année suivante qui lui permet de retrouver la deuxième division.

Ce deuxième passage est plus pérenne, le club parvenant à se maintenir dans la division tout au long de la fin des années 1990 et du début des années 2000, se classant généralement dans le milieu ou le haut de classement selon les saisons. L'arrivée de Iouri Krasnojan à la tête du club en début d'année 2004, malgré une première saison compliquée, s'accompagne de performances très positives au cours de la saison 2005 qui voient ainsi le Spartak atteindre la deuxième place du classement derrière le Luch-Energia Vladivostok, celle-ci étant synonyme de montée en première division pour la première fois dans l'histoire du club[1].

Pour ses débuts dans l'élite, l'équipe parvient à se maintenir confortablement en finissant neuvième du championnat 2006. Le reste des années 2000 voient ensuite le club conserver sa place tandis qu'il atteint même la sixième position lors de la saison 2010, à seulement quatre points d'une qualification en Ligue Europa. Le départ de Krasnojan pour le Lokomotiv Moscou à l'issue de cette dernière saison couplé aux départs de plusieurs cadres tels que Gogita Gogua, Vladimir Diadioune (en) et Kazbek Geteriev amène le club à connaître un exercice 2011-2012 très compliqué, pas moins de trois entraîneurs se succédant sur le banc tandis que l'équipe passe la quasi-totalité de la saison dans la zone de relégation. Complètement largué en fin de saison, la descente du Spartak est finalement assurée à trois journées de la fin[2].

Après cette relégation, le club parvient dès la saison suivante à accrocher la troisième place du deuxième échelon et à se qualifier pour les barrages de promotion, où il est finalement battu largement par le Krylia Sovetov Samara sur le score de 7 buts à 2. En difficultés financières lors de l'exercice 2013-2014, le club termine dixième du championnat avant de désister volontairement en raison du manque de fonds[3]. Reprenant alors la compétition en troisième division, le Spartak termine dans un premier temps huitième de la zone Sud est 2015 avant de l'emporter l'année suivante pour retrouver le deuxième échelon. Ce retour est cependant très bref, le club terminant avant-dernier lors de la saison 2016-2017 et retrouvant alors la troisième division où il est évolue depuis.

Bilan sportifModifier

PalmarèsModifier

Palmarès et meilleures performances du Spartak Naltchik
Période russe Période soviétique

Classements en championnatModifier

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat d'Union soviétique.

Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat de Russie.

Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2

Bilan par saisonModifier

Légende
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Période soviétiqueModifier

Bilan par saison[4]
Saison Championnat Coupe d'URSS
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1959 2e Zone 3 10e 22 26 8 6 12 30 40 -10
1960 2e Russie 3 11e 23 26 9 5 12 50 56 -6 Demi-finales Q
1961 2e Russie 4 12e 15 24 4 7 13 22 40 -18 32es de finale
1962 2e Russie 3 11e 23 28 8 7 13 30 39 -9 Demi-finales Q
1963 3e Russie 3 15e 22 30 8 6 16 27 39 -12 Huitièmes de finale Q
1964 3e Russie 4 6e 37 34 14 9 11 43 40 +3 Huitièmes de finale Q
1965 1er 54 38 22 10 6 61 25 +36
1966 2e Groupe 1 10e 32 32 12 8 12 26 33 -7 64es de finale
1967 12e 37 38 13 11 14 36 36 0 32es de finale
1968 2e Groupe 2 16e 32 40 11 10 19 41 60 -19 128es de finale
1969 2e Groupe 1 15e 33 38 12 9 17 37 43 -6 128es de finale
1970 3e Zone 2 2e 59 42 22 15 5 58 17 +41 64es de finale
1971 3e Zone 3 1er 55 38 23 9 6 58 24 +34
1972 2e 15e 33 38 8 17 13 28 43 -15 Seizièmes de finale
1973 16e 30 38 12 8 18 46 61 -15 Seizièmes de finale
1974 14e 34 38 10 14 14 37 47 -10 Seizièmes de finale
1975 14e 35 38 11 13 14 33 42 -9 32es de finale
1976 20e 17 38 5 7 26 32 73 -41 32es de finale
1977 3e Zone 4 1er 60 42 25 10 7 63 33 +30
1978 3e Zone 3 1er 67 46 29 9 8 86 38 +38 32es de finale
1979 2e 16e 44 46 16 12 18 50 48 +2 Phase de groupes
1980 23e 28 46 8 15 23 35 59 -24 Phase de groupes
1981 3e Zone 3 8e 36 34 14 8 12 48 42 +6
1982 15e 22 32 6 10 16 42 68 -26
1983 11e 26 30 10 6 14 37 48 -11
1984 6e 31 30 12 7 11 44 40 +4
1985 2e 44 30 19 6 5 44 16 +28
1986 7e 38 32 15 8 9 44 27 +17
1987 3e 43 32 18 7 7 56 34 +22 64es de finale
1988 3e 46 38 21 4 13 66 40 +26
1989 7e 49 42 21 7 14 69 40 +29 64es de finale
1990 3e Ouest 8e 47 42 20 7 15 55 46 +9 32es de finale
1991 17e 36 42 15 6 21 51 67 -16 Seizièmes de finale

Période russeModifier

Bilan par saison[5]
Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 2e Ouest 8e 35 34 16 3 15 58 47 +11
1993 16e 34 42 13 8 21 52 73 -21 64es de finale
1994 3e Ouest 3e 59 40 28 3 9 98 33 +55 32es de finale
1995 1er 96 42 30 6 6 127 49 +78 128es de finale
1996 2e 9e 59 42 17 8 17 62 59 +3 256es de finale
1997 4e 72 42 23 3 16 74 53 +21 32es de finale
1998 15e 56 42 15 11 16 49 52 -3 32es de finale
1999 13e 56 42 17 5 20 49 61 -12 128es de finale
2000 5e 48 38 13 9 16 37 44 -7 Huitièmes de finale
2001 5e 55 34 17 4 13 48 37 +11 32es de finale
2002 6e 53 34 14 11 9 42 30 +12 32es de finale
2003 15e 52 42 14 10 18 34 49 -15 Huitièmes de finale
2004 12e 58 42 16 10 16 53 46 +7 32es de finale
2005 2e 86 42 25 11 6 67 36 +31 32es de finale
2006 1re 9e 41 30 11 8 11 33 32 +1 Seizièmes de finale
2007 12e 33 30 8 9 13 29 38 -9 Seizièmes de finale
2008 12e 32 30 8 8 14 30 39 -9 Quarts de finale
2009 11e 35 30 8 11 11 36 33 +3 Seizièmes de finale
2010 6e 44 30 12 8 10 40 37 +3 Seizièmes de finale
2011-2012 16e 34 44 7 13 24 39 60 -21 Seizièmes de finale
Seizièmes de finale
2012-2013 2e 3e 53 32 15 8 9 32 27 +5 Seizièmes de finale
2013-2014 10e 51 36 13 12 11 36 34 +2 32es de finale
2014-2015 3e Sud 8e 59 42 16 11 15 54 43 +11 64es de finale
2015-2016 1er 63 26 19 6 1 43 6 +37 Seizièmes de finale
2016-2017 2e 19e 38 38 7 17 14 26 37 -11 Seizièmes de finale
2017-2018 3e Sud 7e 44 32 11 11 10 36 27 +9 Huitièmes de finale
2018-2019 6e 43 28 11 10 7 39 29 +10 128es de finale
2019-2020 13e 19 19 4 7 8 18 37 -19 64es de finale
2020-2021 3e Groupe 1 10e 42 32 11 9 12 43 38 +5 128es de finale
2021-2022 en cours 128es de finale

PersonnalitésModifier

EntraîneursModifier

La liste suivante présente les différents entraîneurs connus du club depuis 1938[6].

  •   Mikhaïl Joukovski (1938)
  •   Gueorgui Tchoumbouridze (1952)
  •   Dmitri Tchikhradze (1953-1954)
  •   Abramian (1955)
  •   Nikolaï Basmian (1956)
  •   Fiodor Pozdniakov (1957)
  •   Vladimir Souïetine (1959)
  •   Gueorgui Tchoumbouridze (1960)
  •   Stanislav Leouta (1961)
  •   Grigori Petrov (1961)
  •   Viktor Novikov (1962)
  •   Anatoli Svirski (1963)
  •   Dmitri Tchikhradze (1964-1965)
  •   Iouri Kotov (1966)
  •   Serafim Kholodkov (1967-1968)
  •   Iouri Kotov (1968-1969)
  •   Dmitri Tchikhradze (1969)
  •   Viktor Kirch (1969-1971)
  •   Dmitri Tchikhradze (1972)
  •   Piotr Chtcherbatenko (1972)
  •   Dmitri Tchikhradze (1973)
  •   Anatoli Kroutikov (1974-1975)
  •   Iouri Naurzokov (1976)
  •   Ivan Zolotoukhine (1976-1978)
  •   Anatoli Kroutikov (1979)
  •   Aleksandr Apchev (1980-1982)
  •   Vladimir Echtrekov (-)
  •   Anatoli Aldychev (-)
  •   Ivan Nikolaïev (-)
  •   Rouslan Bekov (-)
  •   Kazbek Tliarougov (1992-1993)
  •   Iouri Naurzokov (1994)
  •   Boris Sinitsyne (1995)
  •   Viktor Koumykov (-)
  •   Viktor Zernov (-)
  •   Aslanbek Khantsev (-)
  •   Sergueï Ponomariov (-)
  •   Soferbi Iechoukov (-)
  •   Iouri Krasnojan (-)
  •   Vladimir Echtrekov (-)
  •   Sergueï Tachouïev (-)
  •   Timour Chipchev (-)
  •   Khasanbi Bidjiev (-)
  •   Sergueï Troubitsine (-)

Joueurs emblématiquesModifier

Les joueurs internationaux suivants ont joué pour le club. Ceux ayant évolué en équipe nationale lors de leur passage au Spartak sont marqués en gras.

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Первый дивизион. 43-й тур: в премьер-лиге будет еще один «Спартак» », sur championat.com,‎ (consulté le )
  2. (ru) « Одним "Спартаком" меньше… », sur championat.com,‎ (consulté le )
  3. (ru) « «Спартак-Нальчик» покидает ФНЛ », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le )
  4. (ru) « Statistiques de la période soviétique », sur wildstat.ru (consulté le )
  5. (ru) « Statistiques de la période russe », sur wildstat.ru (consulté le )
  6. (ru) « «Спартак», г. Нальчик », sur footballfacts.ru (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :