FK Žalgiris Vilnius

club lituanien de football
FK Žalgiris Vilnius
Logo du

Généralités
Noms précédents Dinamo (1947-1948)
Spartak (1948-1962)
Fondation (73 ans)
Couleurs Vert et blanc
Stade Stade LFF
(5 000 places)
Siège Liepkalnio g. 13/2
2040 Vilnius
Président Drapeau : Lituanie Vilma Venslovaitienė
Entraîneur Drapeau : Biélorussie Aliaksei Baga[1]
Site web www.fkzalgiris.lt
Palmarès principal
National[2] Championnat de Lituanie (7)
Coupe de Lituanie (12)
Supercoupe de Lituanie (7)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Lituanie de football 2020
0

Le FK Žalgiris est un club lituanien de football fondé en 1947 et basé à Vilnius.

Club historique du football lituanien, il est la seule équipe de la république à prendre part à la première division soviétique, où il évolue pendant 11 saisons et termine notamment troisième en 1987.

Après la prise d'indépendance de la Lituanie, le Žalgiris s'impose rapidement comme un des clubs dominants du football national, remportant trois titres de champion ainsi que quatre coupes nationales durant les années 1990. Par la suite, la forte concurrence dans le haut de classement combiné à des problèmes sportifs puis financiers amènent le club à une période creuse durant les années 2000, jusqu'à sa disparition en 2008 et sa refondation dans la foulée en deuxième division. De retour dans l'élite depuis 2010, l'équipe connaît par la suite un âge d'or sur le plan national, remportant quatre championnats et sept coupes de Lituanie au cours des années 2010.

HistoireModifier

Période soviétiqueModifier

Premières années et débuts en première division (1947-1962)Modifier

Le club est fondé en 1947 sous l'appellation Dinamo. Il prend pour base l'équipe de la RSS de Lituanie formée l'année précédente sur la base de joueurs du Spartak et du Dinamo Kaunas et qui avait pris part à la troisième division soviétique. Le déménagement du club à Vilnius en 1947 marque ainsi la fondation effective du club, qui dispute son premier match le 16 mai 1947 contre le Lokomotiv Moscou en deuxième division[3]. Par la suite, il termine huitième du groupe Centre pour sa première saison.

Renommé Spartak dès 1948, l'équipe continue par la suite d'évoluer au deuxième échelon, se classant régulièrement dans le haut de classement avant de terminer deuxième à l'issue de la saison 1952 derrière le Lokomotiv Kharkov, un classement lui permettant d'être promu en première division. Ses débuts dans l'élite sont cependant très brefs, l'équipe ne remporte que deux rencontres sur vingt tandis qu'elle termine dernière du championnat et redescend dès la fin d'année 1953. Le club évolue stagne par la suite au deuxième échelon durant le reste des années 1950.

Bien que s'étant classé seulement cinquième de la zone 4 en 1959, le Spartak profite de l'expansion de la première division de 12 à 22 équipes pour faire son retour dans l'élite lors de la saison 1960[4]. Ses résultats y sont cependant une nouvelle très médiocres, avec deux places de vingtième d'affilée en 1960 puis 1961 avant de terminer bon dernier en 1962. Cette dernière année est par ailleurs marquée par un nouveau changement de nom, le club à partir de cette date le nom Žalgiris, en référence à la bataille de Žalgiris de 1410[3].

Passage dans les divisions inférieures (1963-1982)Modifier

Après cette dernière relégation, l'équipe entame une longue période de stagnation au deuxième échelon, enchaînant les classements plus ou moins positifs selon les saisons. Le club accède malgré tout à la phase finale pour la promotion en 1966 puis en 1969 mais échoue à la montée dans les deux cas[5]. Intégrant à partir de 1970 la deuxième division unifiée, il y termine dans un premier temps dixième avant de se classer vingtième en 1971 et de tomber au troisième échelon pour la première fois de son histoire[6].

Le Žalgiris passe par la suite le plus clair des années 1970 au troisième niveau, ne pouvant faire mieux que des troisièmes places en 1973 et 1976. L'arrivée de Benjaminas Zelkevičius (en) au poste d'entraîneur s'accompagne d'un sursaut pour le club qui domine largement la première zone du championnat en ne connaissant la défaite qu'à deux reprises en 40 rencontres avant de sortir vainqueur du barrage de promotion face au Spartak Naltchik, retrouvant ainsi le deuxième échelon en 1978. Se plaçant souvent dans le haut de classement lors des années qui suivent, malgré une dix-huitième place en 1980, le Žalgiris finit par remporter la compétition à l'issue de la saison 1982 et fait ainsi son retour au premier échelon à l'occasion de l'exercice 1983, plus de vingt ans après son dernier passage[6].

Montée en puissance dans l'élite et fin de la période soviétique (1983-1989)Modifier

Pour son retour dans l'élite, et malgré le départ de Zelkevičius, remplacé par Algimantas Liubinskas (en) lors de l'intersaison, le club connaît d'entrée une saison exceptionnelle qui le voit terminer cinquième, à seulement quatre points d'une qualification en Coupe UEFA. Finissant ensuite neuvième en 1984, Zelkevičius fait dès l'année suivante son retour sur le banc du club et, après deux places dans le milieu de classement, l'amène à la troisième position lors de la saison 1987. Ce résultat, le meilleur de l'histoire du Žalgiris en championnat soviétique, lui permet de plus de prendre part à la Coupe UEFA en 1988, compétition où il est cependant éliminé d'entrée par l'Austria Vienne.

Terminant cinquième du championnat en 1988, le club participe à nouveau à la Coupe UEFA l'année suivante, atteignant cette fois le deuxième tour après avoir éliminé l'IFK Göteborg avant d'être vaincu par l'Étoile rouge de Belgrade[3]. Par la suite en championnat, le Žalgiris se place en quatrième position à la fin de la saison 1989. Cette saison s'avère être la dernière du club dans le championnat soviétique, en effet, dans le contexte des débuts de la dissolution de l'Union soviétique et de la déclaration d'indépendance de la Lituanie au mois de mars 1990, le club se retire alors de toutes les compétitions soviétiques pour prendre alors part aux championnats lituaniens.

Période lituanienneModifier

Premiers succès dans le nouveau championnat lituanien (1990-1999)Modifier

Dans la foulée de l'indépendance lituanienne ainsi que des autres pays baltes, un championnat uni (en) est organisé en 1990 sous le nom de Ligue balte. Unique équipe issue de l'élite soviétique, le Žalgiris remporte largement la compétition en ne connaissant la défaite qu'une seule fois sur toute la saison. Paradoxalement, il échoue à remporter le championnat lituanien, celui-ci étant en effet organisé sous la forme d'un tournoi à élimination directe duquel le club est éliminé au stade des demi-finales par l'Ekranas Panevėžys[7]. Il est également finaliste de la coupe de Lituanie mais est cette fois vaincu par le Sirijus Klaipeda à l'issue des tirs au but.

La première édition du championnat lituanien en 1991 voit cette fois le Žalgiris l'emporter à l'issue de la phase finale, triomphant du Neris Vilnius après avoir éliminé l'Ekranas Panevėžys en demi-finales. Il en profite dans la foulée pour effectuer le doublé en gagnant la coupe nationale face au Tauras Šiauliai. Conservant son titre l'année suivante, il termine cependant deuxième derrière le Ekranas Panevėžys lors de la saison 1992-1993. Par la suite, le club voit régulièrement le titre lui échapper en championnat tout au long des années 1990[3], malgré des performances notables en coupe avec trois nouvelles victoire entre 1993 et 1997.

Déboires sportifs et refondation (2000-2009)Modifier

Alors que cette disette de titre s'achève avec la victoire de 1999, les performances du Žalgiris continuent de se détériorer par la suite, le club quittant le podium de manière durable à partir de 2002 et remportant son seul titre des années 2000 avec sa cinquième coupe de Lituanie en 2003. Les problèmes du club atteignent leur paroxysme en 2008, année qui voit l'arrestation de son propriétaire Vadim Kastujev tandis que de graves problèmes financiers l'empêchent de prendre part à la première division tandis qu'il finit par disparaître en fin d'année[3].

Une nouvelle équipe, le VMFD Žalgiris, est fondée dans la foulée par des supporters du Žalgiris et intègre la deuxième division pour la saison 2009. Ce passage à l'échelon inférieur est cependant compliqué pour le club, qui termine sixième sur sept, mais fait tout de même son retour dans l'élite en fin d'année en profitant d'une expansion de la première division à onze équipes[8].

Retour au premier plan (depuis 2010)Modifier

Pour son retour dans l'élite, le club se classe directement en troisième position en 2010, pour son premier podium depuis 2001. Terminant ensuite deuxième en 2011 puis 2012, il remporte lors de cette dernière année son premier trophée depuis 2003 en gagnant la coupe de Lituanie. Enfin, le Žalgiris termine finalement champion de Lituanie pour la première fois depuis 1999 à l'issue de la saison 2013. Cette performance s'accompagne aussi d'un parcours notable durant la phase qualificative de la Ligue Europa la même année, l'équipe atteignant le stade des barrages en éliminant notamment les Polonais du Lech Poznań avant d'être lourdement vaincu par l'équipe autrichienne Red Bull Salzbourg[3].

Le Žalgiris, qui reprend par ailleurs son appellation originelle en fin d'année 2014[9], connaît par la suite un véritable âge d'or sur le plan national, enchaînant quatre titres de champion d'affilée de 2013 à 2016 tout en gagnant en parallèle sept coupes nationales entre 2012 et 2018[3]. Cette hégémonie est cependant contestée à partir de 2017 par la montée en puissance du Sūduva Marijampolė, qui remporte le championnat trois fois de suite entre 2017 et 2019.

Bilan sportifModifier

PalmarèsModifier

Classements en championnatModifier

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat d'Union soviétique.

Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de footballChampionnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de footballChampionnat d'URSS de football D2
Championnat d'URSS de footballChampionnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat de Lituanie.

Championnat de Lituanie de football
Championnat de Lituanie de footballChampionnat de Lituanie de football D2Championnat de Lituanie de football

Bilan par saisonModifier

Période soviétiqueModifier

Bilan par saison[10]
Saison Championnat Coupe d'URSS
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1947 2e Centre 8e 28 28 13 2 13 54 47 +7 Premier tour Q
1948 4e 36 28 15 6 7 54 30 +24 N/A
1949 2e Républiques 3e 38 26 17 4 5 66 24 +42 Deuxième tour Q
1950 2e 3e 32 26 13 6 7 53 37 +16 Troisième tour
1951 7e 39 34 15 9 10 47 40 +7 Huitièmes de finale
1952 2e 27 21 9 9 3 29 21 +8 Deuxième tour
1953 1re 11e 11 20 2 7 11 10 33 -23 Huitièmes de finale
1954 2e Zone 2 2e 32 22 13 6 3 33 13 +20 Seizièmes de finale
1955 2e Zone 1 4e 36 30 13 10 7 40 29 +11 Quarts de finale
1956 9e 35 34 12 11 11 51 29 +12 N/A
1957 2e Zone 2 11e 32 34 13 6 15 37 42 -5 Premier tour Q
1958 2e Zone 3 10e 29 30 9 11 10 31 31 0 Deuxième tour Q
1959 2e Zone 4 5e 34 28 14 6 8 38 31 +7 N/A
1960 1re 20e 13 26 2 9 15 20 47 -27 Quarts de finale
1961 20e 19 32 7 5 20 33 64 -31 Premier tour
1962 22e 11 30 4 10 16 21 66 -45 Seizièmes de finale
1963 2e 14e 28 34 9 10 15 36 42 -6 Seizièmes de finale
1964 5e 29 26 9 11 6 33 28 +5 Quarts de finale
1965 10e 28 30 10 8 12 33 33 0 Deuxième tour
1966 2e 48 36 20 8 8 47 25 +22 Troisième tour
1967 2e Groupe 1 15e 33 38 11 11 16 30 34 -4 Premier tour
1968 16e 33 40 11 11 18 30 43 -13 Deuxième tour
1969 2e Groupe 4 1er 53 40 21 11 8 50 21 +29 Seizièmes de finale
1970 2e 10e 41 42 15 11 16 46 40 +6 Huitièmes de finale
1971 20e 35 42 9 17 16 30 45 -15 Premier tour
1972 3e Zone 2 5e 61 38 16 13 9 44 34 +10 N/A
1973 3e 41 32 18 7 7 48 23 +25
1974 8e 43 40 14 15 11 50 40 +10
1975 8e 31 30 11 9 10 32 32 0
1976 3e Zone 1 3e 46 38 20 6 12 67 31 +36 Premier tour
1977 1er 68 40 30 8 2 80 21 +59 N/A
1978 2e 7e 41 38 11 19 8 38 37 +1 Premier tour
1979 6e 48 46 19 10 17 61 54 +7 Phase de groupes
1980 18e 42 46 15 14 17 50 39 +11 Phase de groupes
1981 6e 46 46 17 15 14 48 39 +9 Phase de groupes
1982 1er 56 42 23 10 9 65 34 +31 Phase de groupes
1983 1re 5e 39 34 15 9 10 38 36 +2 Seizièmes de finale
1984 9e 34 34 12 11 11 30 38 -8 Huitièmes de finale
1985 7e 34 34 12 11 11 43 49 -6 Seizièmes de finale
1986 8e 30 30 11 8 11 32 37 -5 Huitièmes de finale
1987 3e 36 30 14 8 8 43 29 +14 Huitièmes de finale
1988 5e 35 30 14 7 9 39 35 +4 Demi-finales
1989 4e 36 30 14 8 8 39 29 +10 Huitièmes de finale
Huitièmes de finale

Période lituanienneModifier

Bilan par saison[11]
Saison Championnat Coupe de Lituanie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1990 [n 1] 1re 1er 58 32 27 4 1 104 11 -93 Finale
1991 1er 24 14 11 2 1 31 8 +23 Vainqueur
1991-1992 1er 39 25 17 5 3 39 11 +28 Finale
1992-1993 2e 43 27 18 7 2 54 13 +41 Vainqueur
1993-1994 2e 37 22 17 3 2 57 13 +44 Vainqueur
1994-1995 2e 36 22 17 2 3 61 14 +47 Finale
1995-1996 3e 50 28 22 4 3 106 22 +84 Demi-finales
1996-1997 2e 56 28 17 5 6 56 19 +37 Vainqueur
1997-1998 2e 77 30 24 5 1 84 10 +74 Quarts de finale
1998-1999 1er 59 23 17 5 1 68 8 +60 Demi-finales
1999 2e 36 18 10 6 2 33 9 +24 N/A
2000 2e 83 36 25 8 3 108 28 +80 Finale
2001 3e 69 36 20 9 7 64 39 +25 Finale
2002 4e 47 32 12 11 9 46 37 +9 Huitièmes de finale
2003 4e 34 28 9 7 12 37 37 0 Demi-finales
Vainqueur
2004 4e 37 28 10 7 11 32 38 -6 Demi-finales
2005 8e 41 36 11 8 17 40 52 -12 Quarts de finale
2006 4e 54 36 14 12 10 52 39 +13 Quarts de finale
2007 4e 64 36 18 10 8 64 34 +30 N/A
2008 5e 28 28 6 10 12 27 41 -14 Quarts de finale
2009 2e 6e 26 24 7 5 12 27 35 -8 Quarts de finale
2010 1re 3e 56 27 16 8 3 47 16 +31 Huitièmes de finale
2011 2e 72 33 22 6 5 56 17 +39 Huitièmes de finale
2012 2e 87 36 27 6 3 80 22 +58 Vainqueur
2013 1er 73 32 22 7 3 77 19 +58 Vainqueur
2014 1er 84 36 25 9 2 92 17 +75 Vainqueur
2015 1er 94 36 31 1 4 104 25 +79 Vainqueur
2016 1er 76 33 24 4 5 74 29 +45 Vainqueur
Vainqueur
2017 2e 67 33 20 7 6 62 31 +31 Finale
2018 2e 75 33 23 6 4 70 23 +47 Vainqueur
2019 2e 74 33 24 2 7 79 29 +50 Demi-finales
  1. Participation à la Ligue balte de 1990 (en).
Légende
  • Vainqueur de la compétition.
  • Vice-champion ou finaliste de la compétition.
  • Troisième de la compétition.
  • Promotion en division supérieure.
  • Relégué en division inférieure.

Bilan européenModifier

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier.

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
1988-1989 Coupe UEFA Premier tour   Austria Vienne 2 - 0 2 - 5 4 - 5
1989-1990 Coupe UEFA Premier tour   IFK Göteborg 2 - 0 0 - 1 2 - 1
Deuxième tour   Étoile rouge de Belgrade 0 - 1 1 - 4 1 - 5
1992-1993 Ligue des champions Premier tour   PSV Eindhoven 0 - 2 0 - 6 0 - 6
1993-1994 Coupe des coupes Tour préliminaire   MFK Košice 0 - 1 1 - 2 1 - 3
1994-1995 Coupe des coupes Tour préliminaire   Barry Town United 6 - 0 1 - 0 7 - 0
Premier tour   Feyenoord Rotterdam 1 - 1 1 - 2 2 - 3
1995-1996 Coupe des coupes Tour préliminaire   NK Mura 2 - 0 1 - 2 3 - 2
Premier tour   Trabzonspor 2 - 2 0 - 1 2 - 3
1996-1997 Coupe UEFA Tour préliminaire   Crusaders FC 2 - 0 1 - 2 3 - 2
Premier tour   Aberdeen FC 1 - 4 3 - 1 4 - 5
1997-1998 Coupe des coupes Tour préliminaire   Hapoël Beer-Sheva 0 - 0 1 - 2 ap 1 - 2
1998-1999 Coupe UEFA Premier tour   ÍA Akranes 1 - 0 2 - 3 3e - 3
Deuxième tour   SK Brann 0 - 0 0 - 1 0 - 1
1999-2000 Ligue des champions Premier tour Q   Araks Ararat 2 - 0 3 - 0 5 - 0
Deuxième tour Q   Dynamo Kiev 0 - 1 0 - 2 0 - 3
2000-2001 Coupe UEFA Tour préliminaire   Ruch Chorzów 2 - 1 0 - 6 2 - 7
2001-2002 Coupe UEFA Tour préliminaire   Maccabi Tel-Aviv 0 - 1 0 - 6 0 - 7
2002 Coupe Intertoto Premier tour   Budapest Honvéd 0 - 0 1 - 0 1 - 0
Deuxième tour   FC Sochaux-Montbéliard 1 - 2 0 - 2 1 - 4
2003 Coupe Intertoto Premier tour   Örgryte IS 1 - 1 0 - 3 1 - 4
2004-2005 Coupe UEFA Premier tour Q   Portadown FC 2 - 0 2 - 2 4 - 2
Deuxième tour Q   Aalborg BK 1 - 3 0 - 0 1 - 3
2005 Coupe Intertoto Premier tour   Lisburn Distillery 1 - 0 1 - 0 2 - 0
Deuxième tour   Dinaburg FC 2 - 0 1 - 2 3 - 2
Troisième tour   Aigáleo FC 2 - 3 3 - 1 5 - 4
Demi-finales   CFR Cluj 1 - 2 0 - 2 1 - 4
2012-2013 Ligue Europa Deuxième tour Q   Admira Wacker Mödling 1 - 1 1 - 5 2 - 6
2013-2014 Ligue Europa Premier tour Q   St. Patrick's Athletic 2 - 2 2 - 1 4 - 3
Deuxième tour Q   Pyunik Erevan 2 - 0 1 - 1 3 - 1
Troisième tour Q   Lech Poznań 1 - 0 1 - 2 2e - 2
Barrages   Red Bull Salzbourg 0 - 2 0 - 5 0 - 7
2014-2015 Ligue des champions Deuxième tour Q   Dinamo Zagreb 0 - 2 0 - 2 0 - 4
2015-2016 Ligue des champions Deuxième tour Q   Malmö FF 0 - 1 0 - 0 0 - 1
2016-2017 Ligue des champions Deuxième tour Q   FK Astana 0 - 0 1 - 2 1 - 2
2017-2018 Ligue des champions Deuxième tour Q   Ludogorets Razgrad 2 - 1 1 - 4 3 - 5
2018-2019 Ligue Europa Premier tour Q   KÍ Klaksvík 1 - 1 2 - 1 3 - 2
Deuxième tour Q   FC Vaduz 1 - 0 1 - 1 2 - 1
Troisième tour Q   Séville FC 0 - 1 0 - 5 0 - 6
2019-2020 Ligue Europa Premier tour Q   Budapest Honvéd 1 - 1 1 - 3 2 - 4
2020-2021 Ligue Europa Premier tour Q   - - -
Légende
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

Identité visuelleModifier

Modifier

MaillotsModifier

Domicile
1988
Domicile
1991
Domicile
1996
Domicile
2017
Extérieur
2017

PersonnalitésModifier

EntraîneursModifier

La liste suivante présente les différents entraîneurs du club[12],[13].

Effectif professionnel actuelModifier

Mise à jour au [14],[15],[16]

No. Nat. Position Nom du joueur
1   G Edvinas Gertmonas
12   G Martin Berkovec
4   M Modestas Vorobjovas
5   D Donovan Slijngard
7   A Richlord Ennin [17]
8   M Liviu Antal
9   M Hugo Videmont
13   M Saulius Mikoliūnas
14   M Karolis Uzela
15   D Ivan Tatomirović
17   M Matas Vareika
19   M Klemen Bolha
26   D Nemanja Ljubisavljević
31   D Marko Karamarko
33   M Domantas Šimkus
81   M Meinardas Mikulėnas
88   M Mantas Kuklys
99   A Osvaldas Čipkus

Joueurs emblématiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.fkzalgiris.lt/naujienos/n7815.html
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. a b c d e f et g « Le football dans les RSS #33 - la Lituanie : Le Žalgiris Vilnius, la fierté d'un peuple », sur footballski.fr, (consulté le 20 mars 2020)
  4. (ru) « 1960 год. Часть первая », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 20 mars 2020)
  5. (ru) « История клуба Жальгирис Вильнюс », sur zalgiric.narod.ru (consulté le 20 mars 2020)
  6. a et b (ru) « История клуба Жальгирис Вильнюс. 70-е », sur zalgiric.narod.ru (consulté le 20 mars 2020)
  7. (en) « Lithuania 1990 », sur rsssf.com (consulté le 20 mars 2020)
  8. (ru) « "Жальгирис" вернулся в элиту », sur uefa.com,‎ (consulté le 20 mars 2020)
  9. (lt) « "Žalgiris" susigrąžino savo istoriją », sur sportas.info, (consulté le 20 mars 2020)
  10. (ru) « Statistiques de la période soviétique », sur wildstat.ru (consulté le 20 mars 2020)
  11. (ru) « Statistiques de la période lituanienne », sur wildstat.ru (consulté le 20 mars 2020)
  12. (ru) « Historique des entraîneurs du Žalgiris Vilnius », sur footballfacts.ru (consulté le 20 mars 2020)
  13. « Historique des entraîneurs du Žalgiris Vilnius », sur transfermarkt.fr (consulté le 20 mars 2020)
  14. http://lietuvosfutbolas.lt/klubai/zalgiris-1065/?cid=1755571
  15. https://alyga.lt/komanda/zalgiris/6
  16. http://www.fkzalgiris.lt/apie_komanda/sudetis?sezonas=2017
  17. http://www.fkzalgiris.lt/naujienos/n7814.html

Liens externesModifier