Ouvrir le menu principal

Entente sportive sétifienne

club algérien de football
(Redirigé depuis ES Sétif)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ESS.
ES Sétif
Logo du ES Sétif
Généralités
Nom complet Entente sportive de Sétif
Surnoms L'ESS
L'Entente
L'Aigle Noir
El Kahla (La Noire)
Noms précédents

Entente sportive sétifienne
(1958-1970)

Wifak Riadhi Staifi
(1970-1977)
Entente pétrolière de Sétif
(1977-1984)
Entente plastique de Sétif
(1984-1988)
Entente de Sétif
(1988-1990)
Entente sportive de Sétif
(1990-2013)
Fondation
Statut professionnel Depuis 2010
Couleurs 600px Nero e Bianco.png Noir et Blanc
Stade Stade du 8-Mai-1945
(10 000 places)
Siège Boulevard 8 mai 1945
19000 Sétif
Championnat actuel Ligue 1 Algérie.png Ligue 1
Président Drapeau : Algérie Hassan Hammar
Entraîneur "poste vacant"
Meilleur buteur Drapeau : Algérie Abdelmalek Ziaya (86)
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Algérie (8)
Coupe d'Algérie (8)
Supercoupe d'Algérie (2)
International[1] Ligue des champions (2)
Coupe afro-asiatique des clubs de football (1)
Supercoupe de la CAF (1)
Ligue des champions arabes (2)
Coupe nord-africaine des clubs champions (1)
Coupe nord-africaine des vainqueurs de coupe (1)
Supercoupe de l'UNAF (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Algérie de football 2018-2019
0

L'Entente sportive de Sétif plus communément appelée l'Entente de Sétif ou simplement l'ESS, est un club omnisports algérien, dont la section la plus célèbre pratique le football, basé à Sétif et fondé en 1958.

L'Entente est l'un des plus grands clubs d’Algérie et même d'Afrique, Le club est fondé en en tant que club de Football sous le nom de Entente Sportive Sétifienne par un groupe de Moudjahidines durant la révolution de novembre contre la France coloniale (l'Algérie Française) dont l'essence est une « Entente secrète » entre les membres d'un groupe de personnes ésotériquement restreint, notamment pour préparer une action commune en exécution de la mission de Fiday.

Sa fondation est devenue effective, après obtention de l'agrément à base d'une liste loin de toute relation avec l'action révolutionnaire, le fondateur du club est Benaouda Ali dit "Layas". Après l'indépendance, sa réussite aux différents Critériums nationaux, l'Entente est devenue l'un des premiers pensionnaires du premier championnat national et, grâce aux succès réalisés en Algérie, en Afrique et sa contribution à l'Équipe d'Algérie de football, le club est devenu une institution sportive nationale.

Depuis l'entrée du professionnalisme des années 2010, le club se voit gagner de nombreux titres, tant au niveau national que continental. Le club compte une base populaire très large, voire l'une des plus importantes en Algérie.

Selon la fédération internationale de Football (histoire et statistiques), un organisme reconnu par la FIFA, l'ES Sétif est le onzième meilleur club africain et le meilleur club algérien.

En 1988, le club devient la troisième équipe dans l'histoire du football algérien à remporter la Ligue des champions de la CAF (C1). Cependant l'ESS devient le seul club algérien_et premier club maghrébin à remporter la coupe afro-asiatique en 1989.

L'Aigle Noir gagne par la suite de nombreux titres tels que : deux fois la Ligue des Champions Arabes, deux fois de suite en 2007 et 2008, une fois la coupe nord-africaine en 2009, seul club algérien à l'avoir remporté. L’année suivante, l'ESS gagnera la coupe nord-africaine des vainqueurs de coupe en 2010.C'est également le seul club algérien à avoir remporté la super coupe de l'UNAF et la supercoupe de la CAF. En 2018, c'est le seul club algérien à avoir participé à la coupe du monde des clubs en 2014.

Le club joue au Stade du 8-Mai-1945, mais, d'ici quelque temps[Quand ?], le club aura son propre stade moderne le Nouveau stade de Sétif d'une capacité de 50 000 places.

Sommaire

HistoriqueModifier

Création effective du club (1958)Modifier

Localisation de la ville de Sétif

ES Sétif est le deuxième club algérien créé pendant la révolution (en 1958), après l'Entente sportive de Collo (en 1957 pour le même objectif). La fondation de l'ES Sétif remonte à 1958, par les responsables de la Wilaya I, représentée par les responsables politiques Mohamed Kerouani (tombé au champ d'honneur aux monts Boutaleb en 1961), Mohamed Ouali (né à Beni-Ourtilène et mort en 1996), Kara Abdelhamid (devenu cadre à la Sonatrach), (Ahcene Bouzoraa installé, après l’indépendance, à Ras El oued et y mourut au lendemain des années 2000) et Mohamed Chérif Karachi (juge du FLN/ALN à l'époque), lui, qui a été chargé, après l'ordre des responsables politiques de la wilaya I Aures-Nememchas (à leur tête le Chahid Mohamed Kerouani et son compagnon le Chahid Karaoui Boubakeur) pour choisir l'endroit tout à fait soustrait des yeux de l'ennemi et ses indicateurs: au lieu-dit Ferme Brahim Rahmani, sise à Frikat actuellement, commune de Ain-Oulmène (Ex-Colbert). Pour seule et unique raison : créer un club de football sous le nom de l'Entente sportive de Sétif dont la mission principale est de faciliter la communication entre les éléments de l'ALN/FLN, cellules et secteurs des unités FLN/ALN afin de sécuriser le mouvement de ses unités. Et de s’enquérir sur les mouvements des troupes ennemies et en informer la direction de la révolution. Assurer la communication et l'information, le transport d'aliments, de médicaments et de vêtements pour les unités FLN/ALN. Le club se déplace dans la région au profit de trois wilaya historiques (la Wilaya II-le Nord constantinois - la Wilaya-I-Aurès-Nememcha et la Wilaya-III- la Kabylie) afin d'accomplir cette mission délicate et recourir au stratagème des matchs amicaux, pour éloigner les soupçons et, sans aucune préférence ; afin de se soustraire aux yeux des traîtres et s’échapper aux contrôles systématiques de l'armée française et aux indicateurs, supplétifs, Harki.

Appellation qui porte la même dénomination qu’un journal de Ferhat Abbas L’Entente. Cette liaison entre le nom du club et Sétif ; le fief du pharmacien Ferhat Abbas et son journal n’est pas une simple coïncidence. Au contraire, les rassemblements entre Indigènes peuvent se comprendre à cette époque comme la concrétisation d’une prise de conscience nationale et la radicalisation du nationalisme libérateur.

La couleur du club a été liée, selon ses fondateurs, à un incident survenu lors d'un match amical dans le stade de Bordj Ghedir face au Football Club Bordj Ghedir où, l'ESS portait les couleurs vert et blanc et, à la suite d'une perquisition par les soldats de l'armée coloniale,ces derniers refusaient catégoriquement ces couleurs, qui sont pour eux, celles du FLN. Dès lors, les joueurs de l'ESS ont été blâmés pour cette tenue qui irritait les colons dans la région, ce qui a contraint un homme dont on ignore toujours l'identité, qui allait, dans l'expectative, chercher des maillots et n'en a trouvé que 10 tricots noir de fortune dans la seule boutique se trouvant dans cette bourgade bien embusquée dans le Talweg nord-ouest des Monts Maadid. Depuis l'Entente assimilait ces couleurs en signe de « deuil » pour les victimes du [2].

Les joueurs composants l'ESS, n'avaient aucune idée de la création du club,ses fondateurs effectifs et la mission pour laquelle il a été créé. Des joueurs comme Lakhdar Guettaf, Mohamed Guessab, Tayeb Chellal et autres sont tombés au champ d'honneur n'en avaient aucune idée.

Ainsi, l'Entente s’acquittait de la mission de Fiday pour laquelle elle a été créée jusqu'à l’indépendance de l'Algérie, le 5 juillet 1962.

Les débuts et 4 Coupes d'Algérie (1962-1968)Modifier

Fondée en 1958, l'Entente devient rapidement une des places fortes du football algérien. En effet l'ESS s'illustre en remportant à quatre reprises la Coupe d'Algérie de football lors des années 1960 (1963, 1964, 1967 et 1968), et devient ainsi le club spécialiste de la Coupe par excellence.

En 1968, l'ESS remporte son premier titre de Champion d'Algérie et réalise par la même occasion son premier doublé Coupe/Championnat avant celui de 2012.

L'ApogéeModifier

Après 12 ans sans titre, l'ESS fait son retour sur le devant de la scène en remportant la Coupe d'Algérie 1980.

Sept ans plus tard, les Sétifiens gagnent leur 2e titre de Champion d'Algérie. Fort de leur statut de champions, les noirs et blancs participent à la Coupe d'Afrique des Clubs Champions et se hissent en finale. Opposés aux Nigérians de Iwuanyanwu Nationale-(Heartland FC)-, l'ESS s'impose et devient le 3e club algérien à remporter ce trophée avec la particularité que cette année-là, l'ESS est en 2e division à la suite de sa relégation à la fin de la saison précédente.

Elle réitère l'exploit le 1er novembre 2014 en remportant à nouveau le titre face au club de l'AS Vita de Kinshasa.

Cette victoire continentale de 1988, donne le droit à l'ESS de participer à la coupe afro-asiatique que les Sétifiens remportent face à l'Al Sadd El-Qatari. L'ESS est la seule équipe algérienne à s'être imposée dans cette compétition qui a disparu en 1998.[réf. nécessaire]

Le renouveau 2007-2017 ( Domination sétifienne )Modifier

La fin de la décennie 2000 marque le retour des Aigles au premier plan. En effet sous l'impulsion de son président, Abdelhakim Serrar, l'Entente devient une véritable machine à gagner et remporte 8 titres entre 2007 et 2010. Les Sétifiens s'illustrent également à nouveau sur le plan continental en atteignant la finale de la coupe de la CAF 2009 mais s'inclinent face au Stade malien.

En 2014, l’ESS met fin à 26 ans de disette des clubs Algériens dans la plus prestigieuse des compétitions de la confédération africaine de football. L’ESS est championne d’Afrique pour la seconde fois de son histoire. Face aux Congolais de l'AS Vita Club, l'équipe se contente de deux matchs nuls (2-2 ; 1-1), mais est déclarée vainqueur au bénéfice du nombre de buts marqués à l'extérieur.

En finale de la supercoupe d'Afrique 2015, l'ESS réalise encore l'exploit et gagne sa première finale contre le prestigieux club égyptien du Ahly SC après un match nul (1-1 puis 6-5 aux TAB) et devient ainsi le premier club algérien à avoir remporté cette compétition depuis sa création en 1992.

Image et identité du clubModifier

Logo et couleursModifier

Depuis la fondation du club, ses couleurs sont le noir et le blanc, ou le noir est considéré comme signe de « deuil » pour les victimes des massacres du 8 mai 1945.

Différents noms du clubModifier

Depuis 1958, l'équipe de l'ESS est connu sous le nom de l’Entente sportive sétifienne, puis à la suite de l'arabisation des noms de clubs en 1970, l'équipe devient le WRS (Wifak Riadhi Staifi).

Avec les réformes sportives de 1977, le club va être parrainé par la société nationale des hydrocarbures Sonatrach ce qui induit le changement de son nom qui devient Entente pétrolière de Sétif (ESP), puis en 1984, le club change de parrainage pour adopter la société nationale de plastique, ainsi le nom du club change encore et devient l'Entente plastique de Sétif (ESP). En 1990, tous les clubs d'Algérie retrouvent leur vraie appellation de fondation ainsi l'entente retrouve son ancien nom, l'Entente sportive de Sétif.

Entente sportive sétifienne
1958–1970
Wifak Riadhi Staifi
1970–1977
Entente pétrolière de Sétif
1977–1984
Entente plastique de Sétif
1984-1988
Entente de Sétif
1988-1990
Entente sportive de Sétif
Depuis 1990

Palmarès et bilanModifier

PalmarèsModifier

l'ESS est l'équipe la plus titrée en Algérie dans toute compétition confondue avec 27 titres.

Palmarès officiel de l'équipe première de l'ES Sétif
National Régional International
Compétitions nationales (18 titres) Compétitions régional (5 titres) Compétitions africaines (4 titres)
Autres trophées de l'ES Sétif
Plus de 30 titres dans différents tournois remportés
  • Tournois Aribi (1)
  • Tournois 16 Novembre (2)
trophées des jeunes l'ES Sétif
Compétitions jeunes

(U21)

(U20)

(U19)

(U17)

(U15)

Bilan sportifModifier

Légende : J = joués, G = gagnés, N = nuls, P = perdus, Bp = buts pour, Bc = buts contre, Diff = différence de buts.

Bilan de l'ESS en championnat et coupes à partir de 1962 (Résultats mis à jour jusqu'à la saison 2017-2018 pour le championnat, saison 2017-2018 pour la coupe d'Algérie, 2018 en C.AFRIQUE et match al ahly jedda aller )

Nationale Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Ligue 1 51 8 1 452 603 424 425 1 829 1499 +330 2 532
Ligue 2 4 2 124 72 34 20 212 97 +115 214
Total 55 10 1 576 675 458 445 2 039 1596 445 2 746
Coupes nationales Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Coupe d'Algérie 53 8 193 134 27 32 380 140 240 -
Coupe de la Ligue d'Algérie 4 0 11 6 3 2 18 7 +11 -
Supercoupe d'Algérie 4 2 4 1 1 2 1 6 -5 -
Total - 10 218 141 31 36 399 153 246 -
International Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Compétitions arabes 5 2 47 24 11 12 57 35 +22 -
Compétitions nord-africaines 3 3 9 5 3 1 12 4 +8 -
Compétitions afro-asiatique 1 1 2 2 0 0 5 1 +4 -
Compétitions africaines 16 3 131 63 31 37 162 106 +56 -
Coupe du monde des clubs 1 0 2 0 1 1 2 3 -1 -
Total - 9 191 95 46 51 238 149 +89 -
Total Général 57 29 1 985 910 535 532 2 676 1 898 780 -
Légende : J = joués, G = gagnés, N = nuls, P = perdus, Bp = buts pour, Bc = buts contre, Diff = différence de buts.

RecordsModifier

L'ESS détient plusieurs records au niveau national et international:

  • L'ESS est le deuxième club le plus titré d'Algérie en championnat avec 8 trophées.
  • L'ESS est le plus titré d'Algérie en coupe avec 8 trophées (record partage avec l'USMA et le MCA).
  • L'ESS est le deuxième club le plus titré d'Algérie en supercoupe avec 2 trophées (record partage avec l'USMA).
  • L'ESS est le troisième club ayant joué le plus grand nombre de matchs dans l'élite (CRB et MCO qui détiennent le record).
  • L'ESS est le premier club le plus titré en champions league africaine avec deux réalisations (record partagé avec la JSK).
  • En Algérie, l'ESS est le deuxième club le plus titré en coupe d'Afrique avec 4 titres africain.
  • En Afrique, l'ESS est le huitième club le plus titré en coupe d'Afrique (record partagé avec ENYIMBA et CSS).
  • L'ESS est classé dixième en Afrique selon les clubs les plus titrés en Afrique en termes la champions league (avec 2 titres).
  • L'ESS est le premier et le seul club algérien à avoir participé à la coupe du monde des clubs de la FIFA en 2014.
  • L'ESS est le seul club algérien à avoir gagné la champions league africaine avec sa nouvelle forme.
  • L'ESS est le seul club dans le monde entier a avoir gagné une champions league comme étant en 2e division.
  • L'ESS a gagné 4 titres en une seule saison (2014-2015) : Championnat, Supercoupe d'Algérie, Champions league africaine, Supercoupe d'Afrique
  • L'ESS est le seul club algérien à avoir gagné la Supercoupe de la CAF depuis sa création en 1992.
  • L'ESS est le seul club algérien à avoir gagné la coupe afro-asiatique des clubs en 1989 contre Essad El-Qatari.
  • L'ESS est le seul club algérien à avoir gagné la coupe nord-africaine des clubs champions en 2009.
  • L'ESS est le seul club algérien à avoir gagné la coupe nord-africaine des vainqueurs de coupe en 2010.
  • L'ESS est le seul club algérien à avoir gagné la supercoupe de l'UNAF en 2010.
  • L'ESS est élu meilleur club d'Algérie par la fédération algérienne de football en 2013.
  • L'ESS est élu meilleur club d'Afrique par la CAF en 2014.
  • L'ESS marque son 1re but en championnat d'Algérie de division 1 le contre NA Hussein Dey (2-1), but de Koussim.
  • L'ESS marque son 100e but en championnat d'Algérie de division 1 le contre RC Kouba (2-3), but de Koussim ou Salhi.
  • L'ESS marque son 500e but en championnat d'Algérie de division 1 le contre RC Kouba (1-1)?.
  • L'ESS marque son 1000e but en championnat d'Algérie de division 1 le contre CS Constantine (2-1), doublé de Mehellel.

Classement en championnat d'Algérie par annéeModifier

L'équipe de l'ESS fut depuis 1962 un grand club de la D1 algérienne, quasi-présent avec les meilleurs du championnat. Elle a remporté son 1er titre de Champion d'Algérie en 1968 et réalise le doublé pour l'occasion avec sa 4e Coupe d'Algérie (après 1963, 1964 et 1967) puis elle a attendu jusqu'à 1987 pour remporter son 2e titre, mais l'année d'après elle fut reléguée en D2 bien qu'elle ait pu gagner le titre de la Coupe d'Afrique des clubs champions la même année.

Après seulement une année passée en D2, l'équipe revient en D1 mais se voit encore reléguée après 5 saisons en 1994, elle ne revient qu'après 3 saisons en 1997.

À partir de 1997, l'ESS attend 10 ans pour pouvoir remporter son 3e titre de championnat en 2007 (20 ans après le dernier titre), suivi du 4e titre en 2009, puis réalise une première de son histoire en remportant le championnat deux fois de suite (2012 et 2013), ponctués par un deuxième doublé en 2012.

Effectif professionnel actuelModifier

Mise à jour:

Effectif de l'ES Sétif de la saison 2018-2019
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[3] Nom Date de naissance Sélection[4] Club précédent
1 G   Zeghba, MoustaphaMoustapha Zeghba 21/11/1990 (27 ans) USM El Harrach
30 G   Boultif, AbderrahmaneAbderrahmane Boultif 28/02/1987 (31 ans) JS Kabylie
16 G   Nasri, HocineHocine Nasri 01/03/1996 (22 ans) Formé au club
15 D   Bedrane, AbdelkaderAbdelkader Bedrane 02/04/1992 (26 ans) USM Blida
999 D   Boudechicha, AissaAissa Boudechicha 13/04/2000 (18 ans) Formé au club
4 D   Saâd, AnesAnes Saâd 19/01/1996 (22 ans) CA Bordj Bou Arreridj
5 D   Obambou, FranckFranck Obambou 26/06/1995 (23 ans) Gabon Stade Mandji
3 D   Nessakh, ChemseddineChemseddine Nessakh 04/01/1988 (30 ans) MC Oran
25 D   Rebiai, MiloudMiloud Rebiai 12/12/1993 (24 ans) WA Tlemcen
8 D   Ferhani, HouariHouari Ferhani 11/02/1993 (25 ans) Algérie JS Kabylie
13 D   Nemdil, AbdelkrimAbdelkrim Nemdil 03/10/1989 (28 ans) USM El Harrach
19 D   Radouani, SaadiSaadi Radouani 18/03/1995 (23 ans) - JS Kabylie
14 M   Karaoui, AmirAmir Karaoui 03/08/1987 (30 ans) MC Alger
28 M   Diomande, Isla DaoudiIsla Daoudi Diomande 28/04/1998 (20 ans) ES Zarzis
31 M   Boussif, MustaphaMustapha Boussif 14/07/1997 (20 ans) Formé au club
21 M   Chibout, ZiyadZiyad Chibout 08/04/1996 (22 ans) Formé au club
6 M   Sidhoum, IlyesIlyes Sidhoum 10/08/1989 (28 ans) USM Bel Abbès
7 M   Djahnit, AkramAkram Djahnit 03/04/1991 (27 ans) Algérie espoirs Al Arabi SC
17 M   Draoui, ZakariaZakaria Draoui 20/02/1994 (24 ans) Algérie olympique CR Belouizdad
20 M   Debbih, ChouaibChouaib Debbih 01/01/1993 (25 ans) AS Aïn M'lila
21 M   Aiboud, SamirSamir Aiboud 11/12/1993 (24 ans) JS Kabylie
11 A   Islam Bakir, MohamedMohamed Islam Bakir 13/07/1996 (21 ans) RC Arbaa
27 A   Guecha, HoussameddineHoussameddine Guecha 25/10/1995 (22 ans) USM Blida
9 A   Bouguelmouna, El HabibEl Habib Bouguelmouna 12/12/1988 (29 ans) USM Bel Abbès
10 M   Djabou, AbdelmoumeneAbdelmoumene Djabou   31/01/1987 (31 ans) Algérie Club africain
29 A   Laouafi, Youcef AmineYoucef Amine Laouafi 01/03/1996 (22 ans) MCE Eulma
18 A   Banouh, HamzaHamza Banouh 01/05/1990 (28 ans) USM El Harrach
23 A   Lakroum, AliAli Lakroum 06/10/1987 (30 ans) Algérie A' CR Belouizdad
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Reda Acimi

Légende

 

Joueurs prêtés pour la saison 2018-2019Modifier

Le tableau suivant liste l'effectif de l'ES Setif des joueurs en prêts pour la saison 2018-2019.

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt Contrat
34 D   Attou, AymenAymen Attou 08/10/1997 (20 ans) WA Tlemcen
9 D   Saidi, IbrahimIbrahim Saidi 04/04/1997 (21 ans) WA Tlemcen

Participation internationaleModifier

Compétitions de la CAFModifier

Article détaillé : en compétitions internationales.

Personnalités du clubModifier

Joueurs emblématiquesModifier

 
Champion de la coupe d'UNAF en 2010

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Anciens entraîneursModifier

Anciens présidentsModifier

Le club a connu la succession de 20 présidents durant son histoire.

Présidents Périodes
1   Brahim Dakoumi De 19 à 19
2   Lakhdar El Aïb De 19 à 19
3   Hamou Mami De 19 à 19
4   Youcef Bessou De 19 à 19
5   Abdallah Matem De 19 à 19
6   Messaoud Koussim De 19 à 19
7   Aissa Kedjali De 19 à 19
8   Rabah Bouzid De 19 à 19
9   Abderrahmane Samai De 19 à 19
10   Mohamed Belbay De 19 à 19
11   Djamel Madani De 19 à 19
12   Yazid Kirouani De 19 à 19
13   Mustapha Salhi De 19 à 19
14   Hakim Bouzidi De 19 à 19
15   Athmane Djabi De 19 à 19
16   Ali Khoudja De 19 à 19
17   Salim Boulahdjilat De 19 à 19
18   Kamel Eddine Mehdadi De mars 2002 à 2003
19   Abdelhakim Serrar De mars 2003 à 2012
20   Hassan Hammar Depuis 2012-2022

Structures du clubModifier

StadesModifier

Stade Mohamed GuessabModifier

Cet ancien stade été le premier du club, il accueillait les matchs de l'ESS depuis l'indépendance jusqu'au début des années 1970, où le stade devient trop petit pour les grands nombres de supporteurs de l'équipe.

Stade du 8 mai 1945Modifier

 
Stade du 8-Mai-1945 à Sétif.
Article détaillé : Stade du 8 mai 1945.

Ce stade est devenu le symbole de l'équipe avec les grands matchs qui ont eu lieu, ainsi et après les derniers sacres réalisés par l'ESS, le stade est surnommé Stade du feu et de la victoire.

Nouveau Stade de SétifModifier

Article détaillé : Nouveau stade de Sétif.

Le Nouveau Stade de Sétif est le futur stade de l’équipe nationale d'Algérie (stade de l'ENA) et de l'ES Sétif, situé dans la ville de Sétif. Sa capacité sera de 50 000 places, sans piste d’athlétisme, il sera l'un des stades les plus modernes d'Afrique. Actuellement le projet est gelé.

Les supportersModifier

Il y a deux Groupes Ultras pour supporter l'Entente

Nom Abréviation Emplacement du Stade Date
Ultras Inferno UI10 Curva Nord 2010
Ultras Gladiateur UG Tribune 2016

Clubs amisModifier

Clubs rivauxModifier

Article détaillé : Derby de l'Est Algérien.

Aspect économiquesModifier

Sponsors et équipementiersModifier

Le passage en société par actionsModifier

Depuis 2010, la loi algérienne exige aux clubs de 1re et 2e divisions de passer en mode professionnel, et d'établir une SPA (société par action).

Notes et référencesModifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (ar) Hamid Frin, L'entente et la légende du second souffle
  3. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  4. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externesModifier