Nasr Athletic Hussein Dey (football)

club algérien de football
(Redirigé depuis NA Hussein Dey)

Le Nasr Athletic Hussein Dey (en arabe : نصر أتلتيك حسين داي), plus connu sous les abréviations NA Hussein Dey ou NAHD, est un club de football algérien fondé en 1947 et basé dans la commune de Hussein Dey, située dans la wilaya d'Alger.

NA Hussein Dey
Logo du NA Hussein Dey
Généralités
Nom complet Nasr Athletic Hussein Dey
النصر الرياضي لحسين داي
Surnoms Le NAHD
El Milaha
El Nasria
El Madrasa (L'école)
Sang et Or
Les Jaunes et Rouges
Noms précédents Nasr Athlétique de Hussein Dey (1947-1970) (1974-1977) (1989-2010)
Nasr Air Algérie d'Hussein Dey (1970-1974)
Milaha Athlétique d'Hussein Dey (1977-1987)
Nasr Hussein Dey (1987-1990)
Fondation 15 juin 1947
(76 ans, 9 mois et 29 jours)
Statut professionnel Depuis 2010
Couleurs Rouge et jaune
Stade Stade du 20-Août-1955
(15 000 places)
Siège 03 Rue Bensamara Amar
16005, Hussein Dey, Alger
Championnat actuel Ligue 2
Propriétaire CSA-NAHD
Président Djamel Rekik[1]
Entraîneur Mohamed Lacet[2]
Joueur le plus capé Ali Fergani (421)
Meilleur buteur Hocine Saâdi (90)
Palmarès principal
National[3] Championnat d'Algérie (1)
Coupe d'Algérie (1)

Maillots

Domicile

Extérieur

Neutre

Actualités

Le Nasr Athletic Hussein Dey est le premier club omnisports en Algérie. Sa renommée repose sur son rôle de centre de formation, lui valant le surnom d'« El Madrassa » (l'école).

Le club dispute ses premières compétitions officielles pedant la période coloniale française en 1947 au sein de la Ligue d'Alger de Football Association (LAFA).

Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, le club accède à la Nationale Une et devient semi-professionnel. En 2010, le club devient professionnel à la suite d'une réforme du championnat pour professionnaliser le football algérien. Le NAHD remporte le titre de Champion d'Algérie lors de la saison 1966-1967 et remporte également une fois la Coupe d'Algérie lors de l'édition 1978-1979.

Sur la scène continentale, le NAHD atteint la finale de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe de football en 1978.

Le club a aussi contribué à l'histoire du football algérien en fournissant 7 joueurs à l'équipe nationale en 1979. Ces joueurs ont laissé une empreinte dans le football algérien. Il a également établi un partenariat avec Air Algérie, marquant un tournant dans les collaborations entre clubs de football et entreprises.

Historique modifier

1947 : Naissance du Nasria modifier

Le , au quartier Léveilley à Hussein Dey, aujourd'hui El Magharia, dans le Café de Ali Kaddour, au numéro 45 de la rue Yacef Lahcen, 180 membres sous la présidence de M. Ladjadj Said se réunissaient pour décider de la fusion des trois clubs d'Hussein Dey à savoir le Nedjma Sport d'Hussein-Dey, club crée en 1941 par Mahmoud Bensiam, l'Idéal club de la Glacière de Yahi et l'Espérance sportive de Léveilley (Zioui, Chalmbaz, Maref...). la nouvelle entité prend le nom de Nasr Athletic Hussein Dey[4].

Avant la Deuxième Guerre mondiale, le Mouloudia était le seul club algérois[réf. nécessaire], devenant trop exigu[pas clair], et avec la forte demande[De quoi ?], il avait été décidé[Qui ?] de créer des clubs là où c'était possible. Après la création de l'USMA ainsi que d'autres clubs[pas clair], le NAHD est fondé en 1947, Une naissance faite dans la douleur[réf. nécessaire] à l'instar des autres clubs du pays[réf. nécessaire], mais d'une façon un peu originale[réf. nécessaire]. C'est un club résulte de la fusion de trois clubs situé dans le 9e arrondissement du Grand Alger pour donner naissance au Nasr Athlétique d'Hussein-Dey (NAHD)[5]

 
Mohamed Zioui portant le maillot du NAHD.

Plusieurs noms ont été proposés avant que ne soit retenu le nom de Nasr Athlétique Hussein Dey. "Nasr" signifie en français la victoire, et ce nom a été inspiré par l'expression la victoire pour les musulmans[pas clair]. Cette phrase[Laquelle ?] a circulé dès les premiers jours de la création du Club Nasria et a été prononcée par le martyr[non neutre] Mohamed Zioui lui-même, l'un des fondateurs du Nasria. Il a arboré[Qui ?] la lettre V sur le maillot du club, symbolisant la victoire, ainsi que les mains sous la forme de M[pas clair], représentant les musulmans[réf. nécessaire]. Cela visait à transmettre un message indirect aux colons français, affirmant la victoire des musulmans[réf. nécessaire]."

Débuts du club sous l'ère coloniale française : 1947-1957 modifier

 
Membres du premier conseil d’administration de l’histoire du club

Le 15 juin 1947, Saïd Ladjadj dépose les statuts du Nasr Athlétique Hussein Dey Les membres du 1er conseil d'administration étaient: Président: Ali Hantour; Vice Présidents: Benyoucef Bensiam, Mokrane Hammack, Mohamed Akhli Zioui; Secrétaire Général : Mohamed Yahi; Secrétaire adjoint : Mohamed Nedjaï; Trésorier Général : Mohamed Dechicha; Trésorier adjoint : Mohamed Abib; Contrôleur Général : Saïd Ladjadj; Assesseurs: Mohamed Melouah, Ahmed Terkmani, Bachir Bensaou, Omar Louli, Mohamed Tchambaz, Dahmane Touati, Boualem Benamara. Ses dirigeants étaient tous dévoués à la pratique sportive qui était à cette époque là, un moyen de lutte contre le spoliateur français et aussi contre-carrer l'évolution de l'OHD formation chère aux colons de ce grand quartier populaire d'Alger, par la même occasion récupérer les joueurs Algériens qui font partie de son ossature.

En 1947 - 1948, Le NAHD est affilié à la Fédération française de football association (FFFA) fit son entrée officielle dans le championnat français en 3e division, ou il domina nettement son groupe lui permettant ainsi de disputer les matchs de barrages pour la montée en 2e division, contre la redoutable formation de Bab El Oued l'E.B.O. La rencontre fut émaillée d'incidents, scène, bien préparée par la ligue de football et les responsables de l'E.B.O pour empêcher les Algériens de s'imposer "footballistique" et accéder en 2e division, le NAHD était nettement supérieur dans tous les compartiments que son adversaire. La commission de discipline, qui siégea pour traiter l'affaire; suspendit le NAHD de la compétition. Face à cette injustice, les dirigeants "Nahdistes" entreprirent plusieurs démarches auprès de la ligue, pour la levée de la sanction, et eurent gain de cause, le NAHD fut gracié et reprend ainsi la compétition en troisiéme division.

En 1948 - 1949, Le NAHD accède en deuxième division après une excellente saison. Il a dominé le championnat d'une main de fer et a gagné des matchs avec des scores fleuves !

Lors de la saison 1949 - 1950, Le NAHD accède en 1er division après avoir remporté tous les matchs de barrage. La montée vertigineuse du NAHD mal digérée par les dirigeants du club voisin l'OHD, incitait ceux-ci à employer les grands moyens pour freiner son avancée. Cet élan, fut ainsi brisé par une manœuvre de leur voisin l'OHD.

Au cours de la saison 1953 - 1954, le NAHD devrait jouer les barrages pour accéder en pré-honneur, tandis que l'OHD était relégué en 1er division. L’excellent parcours des jeunes musulmans (NAHD), fut stoppé net par les dirigeants de l'OHD , qui provoquèrent une bagarre au cours du match de barrage NAHD-RUA, des incidents éclatèrent et le verdict comme tout le monde le sait sanctionna le NAHD.

Revenons à présent a l'année 1953-1954, deuxième au classement général de la 1er division, 44 points derrière le SCUEB, cette seconde position lui permit de disputer les barrages pur l'accession en pré-honneur, qu'il remporta aisément et accéda donc en division supérieure qu'il ne quitta qu"en mars 1956 date de retrait de la compétition.

Le NAHD est un club qui a été béni à l’époque par le cheïkh Larbi Tebessi. Un club qui a contribue à la lutte indépendantiste algérienne, après avoir répondu à l’appel lancé par le FLN dans les années 1956/1957 de cesser les compétitions.Tous les clubs relevant du NAHD cessèrent toutes activités sportives pour ne les reprendre qu'après l'indépendance du pays en 1962[6].

Les lueurs d'un champion: 1962-1985 modifier

Juste après l'indépendance, des « Hommes » au sens propre du mot ont pris la relève et donné une certaine aura et reconnaissance de la part de l'entourage sportif ici et ailleurs. En 1963, la reprise verra le NAHD intégrer 3 joueurs de l'ex-OHD (Zboralski, Perret, Serrano) ainsi que le rappel des joueurs du cru (Zermani, Zemmouri, Boudissa maazouz, Ouali, Yahia...). le NAHD devient une référence de la D1 algérienne, quasi présent avec les meilleurs du championnat. Il fut champion d'Alger en 1963, il a perdu le titre de champion d'Algérie 1964 au profit de Annaba dans le tournoi final. 4 ans plus tard, les « Sang et Or » sont déclarés champions d'Algérie d'Algérie en 1967 et prendront une dimension sous l'impulsion d'un président de l'époque hors paire, en la personne du Colonel Slimane Hoffman et de Bensiam qui a marqué aussi de son emprunte l'histoire du club d'Hussein-Dey. Sur le terrain, celui qui a révolutionné les « Sang et Or » n'est autre que le grand René Vernier qui avait à ses cotés l'illustre Hamoud Fez (1969-1970), les navigateurs mettent le cap avec un équipage de renom, Ouchen et Amar (deux gardiens de but internationaux), Bouyahi, Nazef, Youcef, Oualiken, Bousseloub, Bahmane et autre Lahtihet.

Malgré un palmarès très moyen, le NAHD est reconnu comme étant la plus grande école du football algérien depuis les années 1960, qui a perfectionné un jeu très apprécié des amateurs, soit avec l'entraîneur hongrois Kalocsai (1966-68), l'anglais Reynolds, ou Avec le français René Vernier (à ne pas confondre avec René qui a ouvert une salle de judo à Alger) qui a perfectionné la défense de zone, ce dernier basculera la hiérarchie en intégrant deux jeunes arrières centraux qui ont pour nom Kheddis et Akkak, et un milieu de terrain, Fergani. La relève sera assurée par Amar Boudissa, auteur d'un record unique en son genre avec 17 matches sans défaite. Puis, vint l'anglais Reynolds à qui succéda le non moins célèbre Jean Snella, ce dernier eut l'honneur d'apporter sa touche particulière dans le jeu des navigateurs, promut le jeu offensif et révolutionna le NAHD dans les années 1970, sans oublier le mérite des éducateurs tels que Bellamine, Fes et autres Boudissa amar, Abdelkader Bahmane, Benzekri, Ighil, etc. Cette pléiade d'éducateurs hors normes a forgé des joueurs talentueux de niveau mondial comme Fergani, Ouchene, Khedis, Ighil, Guendouz, Madjer, Merzekane, pour ne citer que ceux-ci. Au début des années 1970, Le NAHD a été le 1er club algérien à engager un partenariat avec une entreprise commerciale Air Algérie grâce à l'aide de S. Hoffman, et ce avant même la réforme sportive de 1963, il s'agissait d'un prélude au professionnalisme avant l'heure.

Le NAHD a réussi la performance unique dans les annales du football algérien de donner 7 joueurs à la fois (soit plus de la moitié) à l'équipe nationale tous de valeur mondiale, les supporteurs se souviennent qu'à leur retour au sein de l'équipe, ces internationaux devaient prouver leur valeur pour arracher une place de titulaire étant donné la valeur des joueurs non sélectionnés. Ces derniers toutes voiles dehors, étaient un spectacle assuré sur tous les terrains d'Algérie. 1979, le Nasria décroche sa première coupe d'Algérie avec les Merzekane, Madjer, Guendouz, Guenoun, Zarabi, Aït El Hocine, Lazazi et autres. C'était l'antichambre de l'équipe nationale. Durant la même saison, le même groupe passera près d'un exploit continental en perdant la finale de la coupe d'Afrique des clubs vainqueurs de la coupe face à Horia Konakry (Guinée). Deux années plus tard les « Sang et Or » quitteront la scène africaine en demi-finale sortis par l'Africa Sport de la Côte d'Ivoire.

En vingt-trois années d'existence dans le football Algérien, le NAHD est monté dix fois sur le podium en championnat (vice-champion cinq fois, cinq fois comme 3e et neuf fois comme 4e) et a remporté une Coupe d'Algérie en 1979. L'équipe a également joué une finale de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe, la même année.

Des relégations historiques: 1986-1999 modifier

En 1986, Le NAHD connait sa première relégation en Division 2, puis une autre encore en Division 3 en 1988 le club victime d'une saigné prend le chemin de l'enfer de la division régionale, après cinq ans d'absence où il végètera jusqu'à 1991. Le NAHD renaît une autre fois de ses cendres, et jouera encore une fois les 1ers rôles en D1. Durant la décennie 90, le NAHD connaîtra des résultats en dents de scie avec 2 relégations (1995 et 1997) mais il sera aussi vice champion d'Algérie en 1992, et 3e en 1993. En 1999, n'ayant pas pu se classer parmi les 14 clubs qui devaient composer la super-division, le Nasria connaîtra encore une fois le purgatoire.

1999-2011 : Des hauts et des bas modifier

Cette fois, le messie a pour nom Méziane Ighil, l'entraîneur qui a réussi le pari fou de remettre l'équipe à sa place parmi l'élite. Ce même Ighil volera encore une fois au secours des navigateurs en 2000 mais dans la peau d'un « Big Boss ». Les « Sang et Or » retrouveront sous sa casquette l'élite. Première mission de l'ex-talentueux arrière gauche, réorganiser le club administrativement et travailler avec les hommes qu'il faut. La satisfaction ne tardera pas à venir. Le staff technique composé de Cheradi, Aït el Hocine et Ouchen bouleversera la hiérarchie. Les talentueux Aliche, Bendebka, Yacef, Abdeslam, Châabna et autres Gana, termineront la saison 2002/2003 en beauté. Une 2e place amplement méritée qui leur a ouvert les portes d'une compétition internationale, la Champion's League Arabe.

Avènement du professionnalisme: depuis 2011 modifier

Avec le passage au professionnalisme, le club a réussi à se hisser en Ligue 1 en se classant 2e en 2011, mais au terme de la saison suivante 2011-2012, le NAHD, 15e du classement de Ligue 1, rétrograde en Ligue 2 sous la houlette de Chaâbane Merzekane qui a hérité d'une situation catastrophique.

Lors de la saison 2013-2014, le club prépare une équipe composée d'un mélange de jeunes et d'anciens joueurs tels que Chérif Abdeslam, Nabil Hemani, Mohamed Ghalem, entraînés par Younes Ifticene, ainsi le club a pu accéder au palier supérieur en terminant 2e au classement général, et faire une énième fois son retour à la Ligue 1.

Lors de la saison 2014-2015, le club procède à l'amélioration de son effectif et de son staff. Ainsi l'entraîneur Azzedine Aït Djoudi prend les rênes de l'équipe et des joueurs d'expérience sont recrutés: Hocine Metref du MC Alger, le revenant Aymen Madi de la JS Kabylie, Amine Touahri de l'ES Sétif, le revenant Farès Benabderahmane de l'ES Sétif, le revenant Nouri Ouznadji de l'USM Bel Abbès, le camerounais Christian Dengoué de l'Union Douala, ainsi que les principales ossatures que l'équipe a gardé. À la fin de la saison, le NAHD se maintient en Ligue 1.

Lors de la saison 2015-2016, le coach Bouzidi est de retour, avec Billel Dziri comme adjoint. Le buteur Ahmed Gasmi est intégré à l'équipe. Le NAHD a réussi à atteindre la finale de la coupe d’Algérie après trente-quatre ans d'absence, finale perdue face au MC Alger.

La saison 2016-2017 est marquée par l'arrivée du portier international Algérien Azzedine Doukha. C'est une saison vide pour le NAHD après le départ de Bouzidi et l'arrivée d'Alain Michel, l’élimination en quart de finale en coupe d’Algérie et le relâchement en fin de saison qui a coûté une place sur le podium.

Résultats sportifs modifier

Palmarès modifier

Palmarès officiel de l'équipe première du NA Hussein Dey
Compétitions nationales Compétitions internationales
Ligue 1 (1)

Coupe d'Algérie (1)

Ligue 2 (3)

DNA (1)

  • Champion Gr. centre : 1990.
Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe
  • Finaliste : 1978.
  • Demi-finaliste : 1980.

Coupe de la confédération

  • Phase des groupes : 2019.
Autres trophées du NA Hussein Dey
Compétitions jeunes

Bilan sportif modifier

Bilan du NAHD en championnat et coupes à partir de 1962

Nationale Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Ligue 1 48 1 1394 522 409 463 1649 1466 +183 2292
Ligue 2 12 4 361 166 105 90 465 281 +184 563
Division 3 (1 sur 2) 1 31 18 11 2 44 15 +29 48
Total (61 sur 62) 6 1786 706 525 555 2158 1762 +396 2903
Coupes nationales Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Coupe d'Algérie 57 1
Coupe de la Ligue d'Algérie 4 0 16 5 0 11 17 21 -4
Total 61 1
International Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Compétitions arabes 4 0 21 8 6 7 24 26 -2
Compétitions africaines 4 0 32 13 9 10 43 31 12
Total 8 0 53 21 15 17 67 57 +10
Total Général
Légende : J = joués, G = gagnés, N = nuls, P = perdus, Bp = buts pour, Bc = buts contre, Diff = différence de buts.

Distinctions individuelles modifier

Distinctions personnelles

Classement en Championnat d'Algérie par saison modifier

Depuis 1962, en Championnat d'Algérie, l'équipe du NAHD a remporté le titre de champion d'Algérie une fois, s'est classée vice-championne cinq fois, cinq fois 3e et neuf fois 4e.

L'équipe a connu la relégation après vingt-quatre ans de présence continue en D1, car à partir de 1985 c'était la catastrophe ou l'équipe a perdu deux paliers en deux ans (de la D1 en 1985-1986 en D3 1987-1988 mais arrive au bout de trois ans à revenir en D1, depuis le NAHD se contente de jouer le maintien dès fois et la relégation-accession d'autres fois.

Liste des classements du club en Championnat d'Algérie par saison[7],[8] :

Résultats en Coupe d'Algérie par saison modifier

Liste des résultats du club en Coupe d'Algérie par saison[9],[10] :

Parcours du NA Hussein Dey en Coupe d'Algérie
Saison Tour Adversaire Résultat
1962-63 1/16 finale ES Maison-Carrée 3-2 (a.p)
1963-64 1/8 finale ES Sétif 1-0
1964-65 1/4 finale ES Mostaganem 3-1
1965-66 1/16 finale USM Alger 2-2
1966-67 1/4 finale ES Sétif 2-1
1967-68 Finaliste ES Sétif 3-2 (a.p)
1968-69 1/2 finale USM Alger 1-0 (a.p)
1969-70 1/16 finale ES Guelma 3-1
1970-71 1/16 finale MO Constantine 2-1 (a.p)
1971-72 1/2 finale USM Alger 1-0
1972-73 1/4 finale USM Alger 1-0
1973-74 1/2 finale US Maison Carrée 2-1 & 1-1
1974-75 1/4 finale HAMRA Annaba 3-2
1975-76 1/4 finale MC Alger 1-1 (9-6 corners)
1976-77 finaliste JS Kawkabi 2-1
1977-78 1/4 finale MP Oran 1-0
1978-79 vainqueur JE Tizi Ouzou 2-1
1979-80 1/4 finale USM Alger 2-0
1980-81 1/8 finale MP Oran 1-0
1981-82 finaliste DNC Alger 2-1
1982-83 1/16 finale NR Blida 2-1
Saison Tour Adversaire Résultat
1983-84 1/16 finale WM Tlemcen 4-2 (a.p)
1984-85 1/32 finale Nadit Alger 2-1 (a.p)
1985-86 1/32 finale JRB Dellys 2-1
1986-87 1/64 finale NRB Berrouaghia 1-0 (a.p)
1987-88 1/32 finale JE Tizi Ouzou 1-0
1988-89 1/32 finale USM Blida 1-0
1989-90 N.J N.J N.J
1990-91 1/32 finale NCB El Affroun 1-0
1991-92 1/2 finale JS Kabylie 1-1 (4-2 t.a.b)
1992-93 N.J N.J N.J
1993-94 1/16 finale ASM Oran 0-0 (3-1 t.a.b)
1994-95 1/16 finale US Chaouia 1-0
1995-96 1/32 finale ES Mostaganem 1-1 (5-3 t.a.b)
1996-97 1/16 finale CA Batna 2-0
1997-98 1/32 finale JS Djijel 1-0
1998-99 1/2 finale JS Kabylie 3-0 & 1-0
1999-00 1/4 finale MC Oran 0-0 & 1-0
2000-01 1/8 finale CRB Mecheria 3-0
2001-02 1/32 MC Oran 0-0 (3-2 t.a.b)
2002-03 1/4 finale USM Alger 2-0
2003-04 1/16 finale Paradou AC 2-1
Saison Tour Adversaire Résultat
2004-05 1/16 finale ASM Oran 3-1
2005-06 1/4 finale JS Kabylie 1-1 (4-2 t.a.b)
2006-07 1/16 finale CS Constantine 3-1
2007-08 1/2 finale JSM Béjaïa 3-1
2008-09 1/32 finale AS Khroub 0-0 (4-1 t.a.b)
2009-10 1/16 finale ASO Chlef 3-2
2010-11 1/16 finale ES Sétif 2-1
2011-12 1/32 finale AS Khroub 1-0
2012-13 1/4 finale USM Alger 2-1
2013-14 1/32 finale USM Alger 0-0 (5-4 t.a.b)
2014-15 1/4 finale RC Arbâa 1-1 (3-1 t.a.b)
2015-16 finaliste MC Alger 1-0
2016-17 1/4 finale USM Bel Abbès 4-0
2017-18 1/32 finale CS Constantine 2-1
2018-19 1/4 finale CR Belouizdad 0-1 & 3-1
2019-20 1/16 finale RC Arbâa 1-0 (a.p)
2020-21 Compétition annulée
2021-22 N.J N.J N.J
2022-23 1/32 finale US Chaouia 2-0
2023-24 En Cours

Participations internationales modifier

Championnat arabe des clubs modifier

Entre les 21 et 23 février 1986, le NAHD participe aux éliminatoires de la 4e édition de la Coupe des clubs champions arabes en Tunisie (zone 3 du Maghreb Arabe) et se voit éliminé. Le MAHD a battu en demi-finale le club libyen Al-Dhahra (2-1) et s'est incliné en finale devant l'EST de Tunis (0-6)[11],[12].

Détail des Rencontres modifier

Ligue des champions arabes modifier

Lors de la saison 2003-04 et celle de 2004-05, le NAHD participe respectivement à la 20e Ligue des champions arabes 2003-2004 et à la 21e édition Ligue des champions arabes 2004-2005 qui fut organisée en aller-retour et se voit aussi éliminé au premier tour.

La NAHD participe au championnat arabe des clubs 2017 en Égypte.Il est reparti dans le groupe A en compagnie des clubs Al-Wahda des Émirats Arabes, d'Al-Faisaly de Jordanie, et d'Al Ahly SC local. Le NAHD s'est fait éliminer au premier tour après une victoire 2-0 face à Al-Wahda et deux défaites, face à Al-Faisaly sur le score de 1-0 et 2-1 face à Al Ahly SC après un penalty imaginaire.

Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe de football modifier

Le NAHD apparaît pour la première fois en 1978, où il bat Al-Madina (3-2), pour se hausser en quarts de finale, et se qualifie en demi-finale en battant l'Inter Club Brazzaville sur le score de 5-0, et un 2-2 contre Mufulira Wanderers en demi-finale, et s'incline en finale avec le score de 2-5 (Horoya AC) et termine Finaliste

Pendant sa deuxième apparition, le NA Hussein-Dey se dispute contre ACS Ksar sur le score de 7-1, et contre le Casa Sport pendant le second tour (3-1) et se qualifie en quarts de finale pour jouer contre Eleven Wise (5-2) et s'éliminer contre le Africa Sports National en demi-finale (2-3)

En 1994, il se dispute contre Djoliba AC (2-0) en premier tour et cède sa place en deuxième tour à BCC Lions (4-0).

Détail des Matchs modifier

Coupe de la confédération modifier

  • Lors de la saison 2018-2019 le NAHD partipe pour la 1er fois a cette compétition , il a éliminé les Diables noirs de Brazzaville (2-0) et (1-1) , puis le green eagles fc du Zambie (0-0) et (1-2) et pour qualifié aux phases de poules il falait sortir le ahly de benghazi (1-0) et (1-3) .
  • la phase des poules le NAHD se trouve dans le groupe D avec le zamalek d'Égypte , gor mahia du Kenya et le petro de l'Angola .
  • il s'est classé 3e du groupe (D) et fait éliminé par le zamalek lors de la 6e et dernière journée (0-0) , le zamalek et gor mahia seront qualifiés pour les quarts de finale de la coupe de la caf , saison 2018-2019 .

Records modifier

Personnalités du club modifier

Joueurs modifier

Parmi les joueurs emblématiques du club, citons   Saâdi, Defnoun, Abbés, Ouchène, Bouyahi, Ikhlef, Khedis, Merzekane, Fergani, Aït El Hocine, Lazazi, Alliche, Madjer, Guendouz.[réf. nécessaire]

Meilleurs buteurs en compétitions officielles modifier

Top dix des meilleurs buteurs du NAHD en compétitions officielles
Rang Joueurs[note 1] Période Ligue 1 Coupe d'Algérie Afrique[note 2] Autres[note 3] Total
1er   Hocine Saâdi 1962-1970 +70 +10 +10 +90
2e   Ali Fergani 1969-1979 +74 +74
3e   Ahmed Gasmi 2015-2019 37 3 5 1 46

Entraîneurs modifier

Le NAHD est connu pour sa politique de formation prônée par des entraineurs de renom : Hamoud Fez, René Vernier, Reynolds, Ammar Boudissa et Jean Snella. Cette politique fut à l'origine de l'éclosion d'une génération de footballeurs d'exception qui a constitué l'ossature de l'équipe algérienne au mondial espagnol en 1982.

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du NA Hussein Dey [18]:

Liste des entraîneurs du NA Hussein Dey
Nom Période
  Géza Kalocsay 1963-1965
  Hamoud Fez 1965-1969
  René Vernier 1970-1972
  Amar Boudissa
  Jack Reynolds
  Jean Snella 1976-1978
  Abdelkader Bahmane 1978-1982
  Mohamed Khedis 1982-1986
  Meziane Ighil 1988-1993
  Abderrahmane Mehdaoui 1993-1994
  Chaâbane Merzekane 1997-1999
  Djamel Menad 2000-2001
  Rachid Cheradi 2001-2003
  Mustapha Biskri 2003-2005
  Dan Anghelescu 2005-2006
  Sofiane Ammari 2007-2008
  Mustapha Heddane 2010-2011
  Nabil Medjahed juillet-novembre 2011
  Said Hammouche nov. 2011-jan. 2012
  Chaâbane Merzekane (2) janvier-mai 2012
  Azzedine Aït Djoudi août-octobre 2012
  Nabil Medjahed novembre-décembre 2012
  Youcef Bouzidi déc. 2012-jan. 2013
  Salem Gaci janvier-mars 2013
  Zoheïr Djelloul mars-septembre 2013
  Younes Ifticene oct. 2013-mai 2014
Nom Période
  Azzedine Aït Djoudi (2) juin-novembre 2014
  Hugo Broos nov. 2014-fév. 2015
  Meziane Ighil février-avril 2015
  Youcef Bouzidi avril-mai 2015
  Abdelkader Yaïche juin-septembre 2015
  Youcef Bouzidi (2) sep. 2015-2016
  Alain Michel 2016-2017
  Billel Dziri 2017-nov. 2018
  Mohamed Lacet nov. 2018-jan. 2019
  Meziane Ighil (2) janvier-mars 2019
  Mohamed Lacet mars-mai 2019
  Arezki Remmane juillet-octobre 2020
  Lakhdar Adjali nov. 2019-jan. 2020
  Azzedine Aït Djoudi (3) janvier-mars 2020
  Fouad Bouali mars-juin 2020
  Nadhir Leknaoui août 2020-jan. 2021
  Billel Dziri (2) janvier-mai 2021
  Abdelkader Yaïche mai-septembre 2021
  Karim Zaoui septembre-décembre 2021
  Mohamed Mekhazni mars 2022
  Lyamine Bougherara mars-mai 2022
  Saber Bensmain juillet-octobre 2022
  Abdelghani Boufenara oct 2022-juin. 2023
  Arezki Remmane (2) juillet-novembre 2023
  Nacer Zekri déc 2023-Jan. 2024

Présidents modifier

Le club du Nasr Athletic Hussein Dey est dirigé actuellement par Djamel Rekik.

Les présidents qui se sont succédé à sa tête sont[réf. nécessaire] :

Présidents Périodes
  Ali Hantour en 1947
  Benyoucef Bensiam
  Slimane Hoffman De 1970 à 1974
  Manaà
  Abdesslam Zemmouri
  Mustapha Derbah
  Meziane Ighil en 2000
  Mohamed Khedis
  Mourad Lahlou De 2004 à 2008
  Mohamed Toumi De 2008 à 2009
  Manaâ Guenfoud De 2009 à 2013
  Bachir Ould Zmirli De 2013 à 2019
  Mahfoud Ould Zmirli De 2019 à 2021
  Kamel Saoudi De 2020 à 2021
  Sofiane Bouderouia De 2021 à 2023
  Djamel Rekik Depuis 2023

Effectif professionnel actuel modifier

Effectif du NA Hussein Dey de la saison 2023-2024[19],[20]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[21] Nom Date de naissance Sélection[22] Club précédent
1 G   Rouag, YakoubYakoub Rouag 06/07/1993 (30 ans) ESM Kolea
22 G   Khermouche, Mohmaed AdlenMohmaed Adlen Khermouche 08/06/2002 (21 ans) Formé au club
30 G   Remili, ChokriChokri Remili 30/06/2002 (21 ans) CR Belouizdad U21
42 D   Herfouche, AdemAdem Herfouche 13/01/2004 (20 ans) MC Alger U21
72 D   Zergaoui, IbrahimIbrahim Zergaoui 01/05/2002 (21 ans) RC Relizane
34 D   Habachi, HichemHichem Habachi 20/03/2003 (21 ans) GC Mascara
4 D   Harizi, SamySamy Harizi 21/09/1994 (29 ans) CA Batna
19 D   Benyamina, AdnaneAdnane Benyamina 01/01/2001 (23 ans) Formé au club
32 D   Benkkadour, Mohamed El AmineMohamed El Amine Benkkadour 15/05/2003 (20 ans) CS Constantine U21
2 D   Taguemount, Moncef ChakibMoncef Chakib Taguemount 28/01/1999 (25 ans) Formé au club
5 D   Bekkouche, Houssam EddineHoussam Eddine Bekkouche 02/06/2002 (21 ans) Formé au club
24 D   Benyache, IdrissIdriss Benyache 13/06/1992 (31 ans) IB Khemis El Khechna
3 D   Chikhaoui, AbdellahAbdellah Chikhaoui 04/01/2002 (22 ans) Formé au club
9 M   Djerrar, AdelAdel Djerrar 03/03/1990 (34 ans) US Souf
11 M   Kherza, ChamseddineChamseddine Kherza 28/11/2001 (22 ans) Formé au club
15 M   Khedmadji, AbdelhakimAbdelhakim Khedmadji 05/02/2002 (22 ans) Formé au club
25 M   Boukerma, DjelloulDjelloul Boukerma 05/02/2001 (23 ans) MC Alger U21
29 M   Saâdou, AbderrahimAbderrahim Saâdou 30/08/2003 (20 ans) CM Tidjelabine
6 M   Mokrane, BillalBillal Mokrane 01/03/2000 (24 ans) Formé au club
7 M   Chibane, YoucefYoucef Chibane   23/09/1988 (35 ans) RC Relizane
13 A   Oucharef, ChemseddineChemseddine Oucharef 25/02/2002 (22 ans) Formé au club
17 A   Derardja, Mohamed AmineMohamed Amine Derardja 19/08/2001 (22 ans) Formé au club
10 A   Ait Abdelmalek, RiadRiad Ait Abdelmalek 19/06/1997 (26 ans) MO Constantine
23 A   Chenane, SamirSamir Chenane 09/04/2002 (22 ans) Formé au club
24 A   Baleh, Saddam HusseinSaddam Hussein Baleh 26/11/1991 (32 ans) RC Kouba
26 A   Benyahia, Zakaria AhmedZakaria Ahmed Benyahia 13/11/1990 (33 ans) GC Mascara
81 A   Boubetache, ChemseddineChemseddine Boubetache 01/01/2005 (19 ans) Algérie -20 ans Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Zouhir Ifraoucen
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Kocai Benmakhlouf

Légende

 

Identité du club modifier

 
En-tête du NAHD

Différents noms du club modifier

Lorsque le club naquit officiellement lors de l'année 1947, il adopta le nom de Nasr Athletic Hussein Dey et porta les couleurs symboliques qui sont le sang des révolutionnaires et l'or de la richesse. C'est donc avec ce nom et ces couleurs que l'équipe évolua durant l'époque coloniale pendant près de neuf ans entre les années 1947 et 1956. À l'indépendance du pays, le club garda le même nom et les couleurs jusqu'au début des années 1970.

Au début des années 1970, Le NAHD a été le premier club algérien à engager un partenariat avec une entreprise commerciale en l'occurrence Air Algérie grâce à l’aide de Slimane Hoffman, et ce avant même la réforme sportive de 1977, il s’agissait d’un prélude au professionnalisme avant l’heure.

Lors de l'avènement de la réforme sportive en 1977[23], la CNAN (Compagnie National Algérienne de Navigation) avec le M de Milaha (signifiant navigation) sponsorisa le Nasr Athletic Hussein Dey devenu Milaha Athlétique d'Hussein Dey. Depuis, la fin des années 1980, tous les clubs algériens retrouvent leur anciens noms, ainsi le MAHD redevient le NAHD[24].

Nasr Athlétique de Hussein Dey
1947–1970
 
Nasr Air Algérie d'Hussein Dey
1970–1974
 
Nasr Athlétique d'Hussein Dey
1974–1977
 
Milaha Athlétique d'Hussein Dey
1977–1987
 
Nasr Hussein Dey
1987–1989
 
Nasr Athlétique d'Hussein Dey
1989-2010
 
Nasr Athletic Hussein Dey
Depuis 2010

Couleurs modifier

 
Pavillon du dey d'Alger.

Le Club porta les couleurs symboliques qui sont le sang des révolutionnaires et l'or de la richesse.

« Entre la victoire et l'attachement », Après l'approbation de la création du club sportif de Nasr Hussein Dey à la suite de la fusion de trois clubs, le moment est venu de choisir les couleurs de cette équipe. Deux opinions divergentes s'affrontent. Le premier camp suggère l'importance de l'attachement en proposant les couleurs blanche et verte, symbolisant ainsi le patriotisme, l'Islam et le paradis. Le deuxième camp, quant à lui, se dresse en protestation, considérant que l'honneur de l'attachement n'est pas d'actualité et qu'il est nécessaire de choisir des couleurs représentant le combat et la libération de l'esclavage.

Cela s'explique par le fait que la majorité des membres fondateurs étaient imprégnés de l'esprit de lutte à un point incroyable, allant jusqu'à proposer les couleurs rouge et jaune, symbolisant l'expression Il faut crever l’abcès Cette déclaration est venue au moment de la réunion des fondateurs du NAHD en 1947 pour choisir les couleurs du club. Pour nettoyer le sang du pus, purifier le sang algérien du pus coloniale impur. L’idée a été approuvée avec le choix des couleurs jaune et rouge pour l’équipe. Cette idée est venue comme un message au colonisateur qui a pris la liberté des Algériens et les a fait un groupe marginalisé conscient de l’injustice, la pauvreté et l’esclavage. De sorte que parmi les fondateurs étaient des hommes révolutionnaires et militants qui ont aimé leur patrie et leur ville mère comme le martyr Mohammed Zioui le premier martyr sportif et frères et de nombreux membres.

Plusieurs versions existent pour expliquer ce choix :Le secret du choix du rouge et du jaune comme couleurs de base inspiré aussi du pavillon de la Régence d'Alger à l’époque du Dey Hussein, cela est prouvé par certains peuples anciens, mais il y a un autre point de vue de certains qui a dit que ces couleurs sont associées à l’aspect politique et idéologique du fait que la France applique alors le système capitaliste. pour diriger son rejet total de l’autorité française par les couleurs de drapeau de L' URSS et Le Socialisme dans le but d’internationaliser la cause algérienne dans les forums internationaux et d’accélérer la résolution de la question.

Logos modifier

Maillots portés par le club modifier

Le maillot du Nasria est longtemps réalisé par la Société Nationale des Industries Textiles Algérienne Sonitex, puis Il est remplacé par plusieurs Marque spécialisée dans la fabrication d'articles de sport tels que: Cirta sport, Baliston, Joma, Uhlsport, Hummel, Patrick et KCS.[réf. nécessaire]

Le club est sponsorisé depuis 1970 et s'est vu équipé par plusieurs différents équipementiers, Actuellement le club ne dispose d'aucun sponsor sur son maillot:

Période Équipementier Sponsor du maillot
1970 – 1974   Sonitex Air Algérie
1974 – 1977 /
1977 – 1988 Compagnie Nationale de Navigation (CNAN)
1988 – 1990 /
1990 – 1992 Gema
1992 – 1993 ? /
1993 – 2000   Cirta Sport Gema
2000 – 2001   Puma Groupe Khalifa / Gema
2001 – 2003   Cirta Sport
2003 – 2004   Patrick Sonatrach / Gema
2004 – 2006   Cirta Sport Sonelgaz / Gema / Sonatrach
2006 – 2007   Baliston Sonatrach / Gema / Nass Bladi / Echorouk El Yawmi
2007 – 2008   Cirta Sport Sonatrach / Gema / Nass Bladi / Tahkout / Condor
2008 – 2009   Baliston Sonatrach / Gema / Mobilis / Sinch
2009 – 2010 Sonatrach / Gema / Mobilis
2010 – 2011   Uhlsport /
2011 – 2012 Echorouk El Yawmi / Bouchra
2012 – 2013 ? /
2013 – 2014   Joma Sonelgaz / Clic Promtion / Vita Jus / ?
2014 – 2015   Uhlsport Mobilis / LG / Clic Promotion
2015 – 2016 Ooredoo / Novo Medis / Clic Promotion
2016 – 2017 Ooredoo / Novo Medis / Clic Promotion / Peng Pu
2017 – 2018  Joma Novo Medis
2018 – 2019   Uhlsport Daweoo Trucks
2019 – 2020   Hummel /
2020 – 2022   Kcs
2022 –   Uhlsport
Principaux maillots utilisés par le NA Hussein Dey à travers l'histoire.
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

Structures du club modifier

Infrastructures modifier

Stade des Frères-Zioui modifier

Le stade des Frères-Zioui est le plus grand stade du quartier d'Hussein-Dey[25], baptisé en l'honneur des Frères-Zioui ( Le martyr Mohamed et Akhli), des fondateurs et des anciens joueurs du club, Anciennement connu comme Le Stade Municipal d'Hussein-Dey de L'OHD, est un stade de football d'une capacité de 5 000 places situé à Hussein Dey à l'Est d'Alger. L’enceinte est le lieu de résidence des clubs de la ville: le NAHD, l'IR Hussein Dey et le JS Mer et Soleil.

Construit en par le Club L'Olympique d'Hussein-Dey avec la prise de fonction de Docteur CARNET George comme président[26] et grâce a l'appui de la municipalité et des maisons durafour et cardinal. c'est un stade redouté, auquel Albert Camus, ancien joueur du RUA, fera référence dans ses écrits[27], il n'est adopté par le NAHD qu'à partir de 1962, Après l'indépendance, la tribune a été prolongée de part et d'autre sur toute la longueur du terrain. Le terrain lui a été recouvert d'une pelouse en gazon synthétique, Le NAHD devenue propriétaire du stade. Il est profondément modernisé à plusieurs occasions[28], Depuis la saison 2011/2012 le stade n'est plus homologué pour recevoir des rencontres de première et deuxième division[29]. Grâce à des tribunes proches du terrain, l’enceinte bénéficie d’une atmosphère qui en fait l’un des stades de football les plus célèbres au Algérie.

Centre Sportif de Bensiam modifier

Le Centre Sportif de Bensiam est un petit complexe de proximité et le centre d'entraînement principale du club, baptisé en hommage au l'un des fondateurs du club Benyoucef Bensiam Il est aussi le propriétaire du terrain sur lequel le complexe a été construit et donné comme un arrêt pour le club. situé en plein cœur d'Hussein Dey. Il compte notamment deux terrain, un terrain d'entraînement pour les séniors et l'équipe réserve tandis que l'autre c'est un petit terrain pour les autres catégories des jeunes et aussi des vestiaires et entrepôts. Des infrastructures existent également pour la réunion des dirigeants du club omnisports et un boutique officiel .

En 2014, l'administration du NAHD a procédé à l'aménagement du stade, et à la mise en place d'une nouvelle pelouse artificielle[30]

Cercle du club modifier

L'ancien cercle sportif du club, abritant également le célèbre café du NASRIA, est situé au centre du quartier Hussein Dey dans la rue tripoli. Témoin d'une riche histoire sportive et sociale, ce lieu emblématique incarne l'esprit vibrant de la communauté locale. Autour de ce repère sportif, résonnent les échos des exploits passés, des victoires mémorables et des rassemblements passionnés des nahdistes. Le café, quant à lui, est devenu le lieu de rencontre incontournable où se tissent des liens étroits entre les habitants, les fervents supporters et les amoureux du Milaha. Au fil des années, ce cercle sportif est devenu bien plus qu'un simple lieu destiné à l'athlétisme ; il symbolise l'unité, la fierté et la camaraderie qui animent la vie quotidienne dans le quartier d'Hussein Dey.

Boutiques modifier

La boutique officielle du Nasr Athletic Hussein Dey constitue la première source pour les supporters et les passionnés du club qui cherchent à acquérir des articles authentiques et officiels. Inauguré en , situé au Centre Sportif de Bensiam, ce magasin offre une gamme d'équipements, de maillots, de souvenirs et d'accessoires, tous arborant fièrement les couleurs distinctives du NAHD. La proximité avec le stade crée une atmosphère immersive, permettant aux fans de se connecter davantage avec leur équipe favorite. Toutefois, en dehors de cette boutique officielle, quelques boutiques non officielles disséminées dans le quartier d'Hussein Dey et les quartiers voisoins proposent également une sélection d'articles aux couleurs du club.

Aspects juridiques et économiques modifier

Aspects juridiques modifier

Le NA Hussein Dey est un club affilié à la FAF. Le club est composé d'une association (CSA) et d'une société (SSPA). Le CSA gère la section amateur.

La société NA Hussein Dey possède le statut de Société sportive par actions (SSPA) depuis 2010. Cette SSPA comporte une direction et un conseil d'administration servant d'instrument de contrôle de la gestion du club. Elle a vocation à gérer à la fois la section professionnelle du NAHD mais aussi les équipes de jeunes (des moins de douze ans jusqu'à l'équipe réserve).

L'actionnaire unique du club depuis décembre 2010, est le Club sportif amateur[31].

Culture populaire modifier

Groupe de supporteurs modifier

Album FOLLIA DELLA RAZZISTA chkoun yhabes el virage

Les supporters du NA Hussein Dey sont appelés Les Nahdistes et aussi ils sont appelés Les Deys, en référence à leur symbole de la ville Le Dey Hussein.

Plusieurs chansons du club viennent animer la Curva Razzista « chkoun yhabes el virage », « la bella storia », « زنزانة رقم 16 »... Celle-ci racontent le quotidien de ces jeunes et ils expriment à travers elles leur amour pour le club.

Parmi les groupes de supporters du club, Ultras Dey Boys (UDB09)[32], un groupe de jeunes supporters créé le , Ce groupe a fait sa première apparitions lors d'un match de championnat algérien le contre MC Alger, Il est le premier groupe d'Ultras en Hussein Dey[33]. Les autres groupes d'ultras sont Ultras Lobos qui ont rejoint le mouvement ultra le lors de la rencontre ESS-NAHD au Stade du 8-Mai-1945 a Sétif[34] et qui est retiré en 2013 et Ultras Crazy Capitale (UCC), créé en 2014 et dissous en 2020.

Il y a trois ultras de club officiels :

Nom Abréviation Date de création Emplacement du stade Devise
Ultras Dey Boys UDB 2009 Virage Siempre Con La Sangre Y Oro
Ultras Lobos UL'11 2011 2e Tribune Los Lobos Siempre Solo
Ultras Crazy Capitale UCC 2014 1er Tribune Fulfill You To Death

Le Groupe Musical, «Groupe Catalonia», crée lors des années 2000, représente également une grande partie de la culture musicale et artistique Nahdiste et l'un des fondateurs d'ultras dey boys, contribuant dans le passé à la production de nombreux chants populaires au sein des supporteurs de Le NAHD, chantés jusqu'à présent dans les stades. Le Groupe Catalonia était également l'un des premiers groupes de supporteurs à produire des chants de stade, ainsi que des chants socio-politique à cette époque-là, le groupe connu pour ses musiques exceptionnelles et ses reprises lors des années 2000, continue à produire des chansons pour le club occasionnellement.

Le Chanteur de chaâbi, Mohamed Chetouane, est un célèbre supporteur du club, Il a d'ailleurs dédié l'une de ses chansons à Le NAHD[35], tout comme l'étaient des figures de le Rap algérien tels que Le célèbre Groupe du Rap «MBS» Le micro brise le silence, tous ces members issus du quartier populaire Hussein Dey (Rabah Donquishoot, Deymed, Diaz) et Phobia Isaac est lui aussi un grand fan de NASRIA.

Rivalités modifier

Les rivaux du Nasr Athletic Hussein Dey comptent:

  • Chabab Riadhi Belouizdad: Hussein Dey et Belouizdad sont deux quartiers algérois voisins, et les matchs qui opposent le CRB et le NAHD soulèvent les passions des supporters des deux clubs qui fait office de derby local. À ce titre, Le NAHD fut la (bête noire) du CRB avec une série d'invincibilité entre 1996-2009, sachant que le NAHD jouait à des paliers inférieurs par rapport au CRB (saisons 1997-1998, 1999-2000, 2000-2001 et 2001-2002), et de 14 ans entre 1980-1994, sachant que le NAHD jouait a des paliers inférieurs du CRB (saisons 1986-1987, 1987-1988, 1988-1989, 1989-1990 et 1990-1991). La rivalité entre le Chabab Riadhi Belouizdad et le Nasr Athletic Hussein Dey se matérialise sportivement dès les premières rencontres au cours de la saison 1963-1964 lorsque les deux clubs se livrent une lutte serrée pour l'acquisition du championnat d'Alger[36].
  • Raed Chabab Kouba: Au-delà de son caractère géographique (les communes d'Hussein Dey et de Kouba sont limitrophes), la rivalité entre le NAHD et le RCK est très prononcés dans les matchs qui les opposent, mais aussi au niveau de la formation, ou chacun d'eux revendique être la meilleure école de football au niveau de la capitale Alger et même au niveau national[37],[38]
  • Union Sportive Madinet El Harrach: La relation entre NA Hussein Dey et USM El Harrach est surnommée le derby des frères ennemis, en raison du partage des quartiers populaires comme La Glacière, Oued Ouchayah, Cité El Istiqlal et Bachdjerrah[39].

Autres équipes modifier

Popularité et médiatisation modifier

Relations avec les médias modifier

L'actualité du NA Hussein Dey est couverte généralement par tous les médias algériens[réf. nécessaire], et en particulier les deux journaux quotidiens sportifs Le Buteur et Compétition[40] diffusés chacun à une centaine de milliers d'exemplaires[réf. nécessaire]. Les quotidiens généralistes algérienne Echorouk El Yawmi, fondé en 1991, est une partenaire officiel du club entre 2011 et 2012[41], Ennahar El Djadid, El Khabar et d'autres, consacrent également une part importante de leur actualité au Nasria.

En ce qui concerne la télévision, le club a vendu exclusivement ses droits de diffusion durant la période de professionalism (2010-2022) au L'Établissement public de télévision EPTV anciennement L'ENTV[42], propriétaire de les chaînes de télévision La Chaîne terrestre et Canal Algérie, qui diffuse ses rencontres à domicile ou a l'extérieur.

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Les noms qui apparaissent en gras indiquent les joueurs qui évoluent actuellement en équipe première.
  2. Dans la colonne « Afrique » sont inclus tous les buts marqués en compétitions CAF.
  3. Dans la colonne « Autres » sont inclus tous les buts marqués en Coupe maghrébine, Coupe du monde des clubs FIFA, Coupe de la Ligue, Supercoupe d'Algérie.

Références modifier

  1. « Rekik: « Le NAHD est dans une situation délicate » », sur competition.dz, (consulté le ).
  2. « Après avoir rompu son contrat : l’ex coach de l’équipe d’Algérie rejoint ce club algérien ! », sur fennecfootball.com, (consulté le ).
  3. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  4. « Passé glorieux, avenir incertain », .
  5. « Historique du club », sur racingstub.com.
  6. « 22 Janvier 1956 : A Hussein-Dey : OHD 1 - NAHD 1. », (consulté le ).
  7. « NA Hussein Dey | CLASSEMENTS HISTORIQUES », sur transfermarkt.fr.
  8. « National Champions | Championnat d'Algerie », sur rsssf.com.
  9. « NA Hussein Dey | HISTORIQUE COUPE », sur transfermarkt.fr.
  10. « Cup of Algeria », sur rsssf.com.
  11. El-Moudjahid, , supplément sports p. 3.
  12. Al Sakr, no 267, , p. 60 et 61.
  13. « Quand le NAHD étrillait l'ASO », sur Lbara Khir Mel But, (consulté le ).
  14. « Championnat National Division 2 1997-1998 », sur rsssf.org (consulté le ).
  15. « NAHD : Une victoire, un récital et de la confiance », sur competition.dz, (consulté le ).
  16. Programme des 1/16 de finale dans le quotidien el djamhouria du jeudi 15 février 1979 page 12.
  17. « Coupe Nationale 1978-1979 », sur rsssf.org (consulté le ).
  18. « HISTORIQUE DU STAFF NA HUSSEIN DEY », sur transfermarkt.fr (consulté le ).
  19. « Fiche du club: NA Hussein Dey ».
  20. « Effectif NA Hussein Dey », sur transfermarkt.fr.
  21. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  22. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  23. « Journal officiel de la République algérienne. Lois et décrets », sur joradp.dz, (consulté le ).
  24. « La réforme sportive (1977) Quand Boumediène confisque le ballon », sur nadorculturesuite.unblog.fr.
  25. (ar) « ملعب زيوي - Stade Zioui », sur kooora.com.
  26. « Le Stade de l'OHD à Nouvel Ambert. », sur hussein-dey-forever.over-blog.com, (consulté le ).
  27. « Les stades en AFN : Ligue d'Alger », sur surlatouche.fr (consulté le ).
  28. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  29. « NAHD - C'est toujours la polémique! », sur lexpressiondz.com, (consulté le ).
  30. « NA Hussein Dey : le complexe sportif de Bensiam sera réceptionné dans dix jours », (consulté le ).
  31. https://www.elwatan.com/edition/sports/na-hussein-dey-cest-limpasse-au-sommet-25-12-2019
  32. « ULTRAS ALGERIE - الإلتراس الجزائرية »,‎ .
  33. (ar) « Ultras Dey Boys + Groupe Catalonia ».
  34. « Les Ultras du NAHD (Dey Boys & Lobos) "Saison 2012/2013" », sur dz-ultras.forumactif.org, .
  35. « MED CHETOUANE Chant le NASRIA NAHD », sur youtube.com.
  36. « Le premier derby CRB-NAHD de l’histoire ».
  37. « RCK - NAHD, un derby indécis », .
  38. « L'après-match RCK/NAHD : 20 véhicules détruits et 15 femmes agressées », sur echoroukonline.com.
  39. « USM Harrach – NA Hussein Dey : Derby de tous les enjeux ».
  40. « NAHD », sur competition.dz, (consulté le ).
  41. (ar) « الشروق ممولا جديدا لنصر حسين داي », sur echoroukonline.com,‎ .
  42. « La télévision publique algérienne a signé un accord de possession exclusive des droits de diffusion du premier championnat professionnel de trois saisons avec la Ligue nationale de football ».

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier