Ouvrir le menu principal
Autres discussions [liste]


Sommaire

UntitledModifier

Peut quelqu'un expliquer la technique de propulsion du premier funiculaire, parce que je ne comprends rien. Merci.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 213.84.254.212 (discuter), le 24 juin 2006 à 18:19 (CEST).

L'article a été approfondi, ce doit être plus clair dorénavant.   Clicsouris [blabla] 24 novembre 2007 à 15:58 (CET)

Proposition Bon articleModifier

J’ai l’intention de proposer prochainement la page « Funiculaire de Montmartre » au label « bon article ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.

Vote précédent : Proposition « Bon article »

Clicsouris [blabla] 26 novembre 2007 à 13:15 (CET)

Ressource intéressante sur le premier funiculaireModifier

Un article paru dans La Nature n° 1455 du 13 avril 1901 : [1], [2], [3]. Des précisions techniques assez détaillées, et un schéma de coupe que je n'ai pas vu ailleurs. Je copierais bien tout ça sur Commons, voire la transcription du texte sur Wikisource, mais je ne suis pas tout à fait certain que ce soit dans le domaine public. L'auteur est un certain « A. da Cunha », mais je n'ai pas réussi à trouver la date à laquelle il est mort ni même son prénom, je sais juste qu'il a publié pas mal d'article dans cette revue entre 1899 et 1902. Peut-être s'agit-il d'Arthur G. Da cunha, les dates correspondent, mais lui était photographe, alors... (et de toutes façons même la BnF ne sait pas à quelle date il est mort).

Par ailleurs, la résolution n'est pas assez élevée pour pouvoir lire de façon certaine le nom de l'auteur du schéma de coupe.

Si vous trouvez les précisions nécessaires, cependant, ne vous laissez pas impressionner par le « Droits réservés - CNAM » en bas de page : si c'est effectivement dans le domaine public, le CNAM n'a aucun droit dessus, même si c'est eux qui ont numérisé le document.

Dans tous les cas, ça peut servir à la rédaction. /845/4.01.2008/08:51 UTC/

Merci beaucoup pour cette source, pas mal de données intéressantes effectivement.   Je vais voir avec l'atelier graphique ce qu'on peut tirer du schéma. Clicsouris [blabla] 4 janvier 2008 à 12:34 (CET)
OK, je donne le lien pour ceux que ça intéresse : ici. Attention cependant, l'auteur de ce schéma est vraisemblablement E. Morieu, dont même la BnF ne connaît pas la date de mort, donc je ne sais pas si c'est dans le domaine public (ce qui est nécessaire pour en faire une œuvre dérivée sous licence libre). /845/4.01.2008/22:10 UTC/

France miniatureModifier

Source foireuse pour le fait que le funiculaire est présent dans ce parc et qu'il a été ajouté par la suite : lu dans les trois lignes de résumé affichées par Google dans la page de résultats, en l'occurrence pour l'animation flash qui constitue le site officiel du parc. Après décompilation du fichier, on trouve effectivement ceci dans le texte 414 :

« Perpétuelle évolution
« Compléter et embellir ce qui est déjà réalisé, parce que la perfection ne s'atteint pas du premier coup, ou que le patrimoine français évolue : c'est la fierté du parc ! Petit à petit, un village s'ajoute autour d'une église, une chapelle est accrochée à un château. La place Bellecour à Lyon s'est ainsi enrichie d'une fête foraine, pendant qu'un funiculaire était rajouté près du Sacré-Cœur… »

Je suis incapable de retrouver de quelle manière accéder à cette page depuis l'« accueil » du flash, sur quoi cliquer, donc je ne peux pas le mentionner en référence dans l'article (sinon je pense que quelque chose du style « section Machin du site officiel » suffirait). Je laisse ce message juste pour dire que je ne sors pas cette information de mon chapeau. /845/5.01.2008/15:47 UTC/

OK.   Clicsouris [blabla] 5 janvier 2008 à 20:38 (CET)


Ascenseur inclinéModifier

L'intro de cet article me pose un problème dans la mesure où depuis 1991 ce n'est plus un funiculaire, mais un ascenseur incliné, fait d'ailleurs fort justement évoqué plus loin.
Ainsi quand on commence par "Le funiculaire de Montmartre, situé dans le 18e arrondissement de Paris, est un funiculaire automatique comprenant deux cabines", on est d'emblée dans l'erreur.
Il n'est pas, il était.
Il conviendrait de la reformuler pour distinguer la période pré 1991 et la période post 1991.
De même, plus loin quand par exemple on dit "Ouvert sept jours sur sept de 6 heures à 0 h 45, le funiculaire transporte 6 000 personnes par jour", on est dans l'imprécision, à moins de mettre une majuscule à Funiculaire, pour indiquer qu'on fait usage de l'appellation commerciale et non pas du terme technique, qui en l'espèce est erronné.
Cet article mériterait quelques ajustements sur la question, il me semble. -=[ Málåsgløbdük ]=- (d) 20 juin 2011 à 16:59 (CEST)

Ajustements effectués sur les points signalés. À compléter au besoin diectement, étant observé que la section 1991 : seconde rénovation donne des détails sur la question. Geralix (d) 20 juin 2011 à 18:52 (CEST)

ConstructeursModifier

Je vois bien que d'après l'article paru dans La Nature, le constructeur était M. Schlussel de la société Decauville. Pourtant, j'ai lu dans une source allemande, que le constructeur du funiculaire de 1890 aurait été von Roll, la société suisse qui plus tard a produit un grand nombre des grands téléphériques en Suisse et ailleurs. Peut-être M. Schlussel avait la grande idée et von Roll a fait la fabrication?
D'après la même source, le constructeur du funiculaire de 1935 aurait été Heckel (Gesellschaft für Förderanlagen Ernst Heckel mbH), qui avait son siège et ses ateliers à Sarrebruck en Sarre, et qui était le constructeur du téléphérique du Schauinsland en Forêt-Noire (1930) et du téléphérique de Rochebrune à Megève (1933) (voir Transport par câble#Histoire). J'espère que quelqu'un trouvera des meilleures informations que moi. --AHert (discuter) 18 juin 2015 à 00:10 (CEST)

Débit des deux cabinesModifier

Je lis : «  En cas d'affluence, il est aussi possible de faire remonter les deux cabines simultanément, le flux de voyageurs étant généralement plus faible en descente ». Désolé, mais, si le flux de voyageurs est naturellement plus faible en descente, les cabines, elles, doivent descendre aussi souvent qu'elles montent, et le fait que leurs mouvements soient simultanés ou non n'y change rien (par contre le fait qu'elles ne soient pas synchronisées pourrait légèrement fluidifier le trafic). L'auteur cité en référence a-t-il vraiment écrit une telle ânerie ? --Fr.Latreille (discuter) 14 mai 2019 à 19:05 (CEST)

Revenir à la page « Funiculaire de Montmartre ».