Ouvrir le menu principal
Masato Yoshino
Masato Yoshino March 2012.jpg
Données générales
Nom de naissance
Masato Yoshino
Nom de ring
Masato Yoshino
Yoshino
Yossino
Speed Star Sexy Tarzan
Nationalité
Naissance
Taille
5 8 (1,73 m)
Poids
163 lb (74 kg)
Catcheur en activité
Fédération
Carrière pro.
- aujourd'hui

Masato Yoshino (吉野 正人, Yoshino Masato?), né le à Ikoma, Nara) est un catcheur japonais, qui est principalement connu pour son travail à la Dragon Gate.

CarrièreModifier

Masato Yoshino a catché dans diverses promotions japonaises, faisant notamment partie au fil des ans de plusieurs factions de la Dragon Gate. Il est aussi apparu à la Total Nonstop Action Wrestling aux Etats-Unis. Il est réputé pour sa vitesse exceptionnelle, ce qui lui a valu le surnom de "catcheur le plus rapide du monde".

Dragon GateModifier

Italian Connection (2002-2005)Modifier

Blood Generation (2005-2006)Modifier

Muscle Outlaw'z (2006-2008)Modifier

En 2007, Yoshino forme avec Naruki Doi l'équipe surnommée "DoiYoshi" ou "Speed Muscle", alliant sa vitesse (en anglais speed) à la force de Doi (muscle).

WORLD-1 (2008-2011)Modifier

Le 14 octobre 2009, ils perdent les titres contre Masaaki Mochizuki, Don Fujii et Akebono[1].

Junction Three (2011-2012)Modifier

WORLD-1 International (2012-2013)Modifier

Lors de Dead Or Alive 2012, lui, Naruki Doi et PAC battent Jimmyz (Genki Horiguchi H.A.Gee.Mee!!, Jimmy Kanda et Ryo "Jimmy" Saito) et remportent les Open the Triangle Gate Championship[2].

Monster Express (2013-2016)Modifier

Le 10 octobre 2013, il bat Yamato et remporte l'Open the Dream Gate Championship pour la deuxième fois[3]. Le 2 mars 2014, il perd le titre contre Ricochet[4].

Le 30 mai 2015, il remporte le King Of Gate 2015 en battant T-Hawk en finale[5]. Le 14 juin, il bat BxB Hulk et remporte l'Open the Dream Gate Championship pour la troisième fois[6]. Le 16 août, il perd le titre contre Shingo Takagi[7]. Le 23 novembre, il bat Mr. Nakagawa par décision des fans et remporte l'Open the Owarai Gate Championship[8]. Le 6 décembre, lui, Akira Tozawa et T-Hawk battent VerserK (Naruki Doi, Shingo Takagi et YAMATO) dans un Décision Match pour remporter les vacants Open the Triangle Gate Championship[9]. Le 21 mars, ils conservent les titres contre VerserK (Kotoka, Naruki Doi YAMATO)[10].

Le 4 septembre, ils perdent les titres contre Jimmyz (Ryo "Jimmy" Saito, Jimmy Kanda et Genki Horiguchi H.A.Gee.Mee!!)[11]. Le 12 octobre, Monster Express est forcé de ce dissoudre après avoir perdu un 5 vs 4 Loser Revival Captains Fall Match contre VerserK[12].

Lors de The Final Gate 2016, lui, Ben-K et Kotoka perdent contre Jimmyz (Jimmy Kanda, Jimmy Susumu et Ryo Jimmy Saito) dans un Three Way Elimination Match qui comprenaient également VerserK (Cyber Kong, El Lindaman et Mondai Ryu) et ne remportent pas les vacants Open the Triangle Gate Championship[13].

MaxiMuM (2017-...)Modifier

Lors de Final Gate 2017, lui, Naruki Doi et Jason Lee battent Tribe Vanguard (Yamato, BxB Hulk et Kzy) et remportent les Open the Triangle Gate Championship[14]. Le 11 février, ils conservent les titres contre ANTIAS (Shingo Takagi, Cyber Kong et Yasushi Kanda)[15]. Lors de Dead Or Alive 2018, ils perdent les titres contre Natural Vibes (Genki Horiguchi, Kzy et Susumu Yokosuka)[16].

 
Masato Yoshino en tant que Open the Dream Gate Champion en 2018

Le 10 juin, il bat Masaaki Mochizuki et remporte le Open the Dream Gate Championship pour la quatrième fois[17]. Lors de Gate of Destiny 2018, il conserve le titre contre Ben-K[18]. Le 4 décembre, il perd le titre contre PAC[19].

Dragon Gate USAModifier

Lors de DGUSA Enter The Dragon 2010, lui et CHIKARA Sekigun (Hallowicked, Jigsaw et Mike Quackenbush) battent KAMIKAZE USA (Akira Tozawa, Gran Akuma, Jon Moxley et Yamato) dans un Eight Man Tag Team Elimination Match[20].

Lors de Way of the Ronin 2011, ils perdent leur titres contre CIMA et Ricochet et ne remportent pas les Open the Twin Gate Championship[21].

Lors de Open The Ultimate Gate 2012, lui et Ricochet battent Ronin (Chuck Taylor et Johnny Gargano) et remportent les vacants Open The United Gate Championship[22]. Lors de Mercury Rising 2012, il perd contre Johnny Gargano et ne remporte pas le Open the Freedom Gate Championship[23].

Total Nonstop Action WrestlingModifier

En juin 2008, Yoshino représente le Japon en tant que heel dans le tournoi international par équipe World X Cup de la TNA. Le tournoi oppose quatre équipes et se déroule en quatre manches durant lesquelles les équipes tentent de remporter un maximum de points. Lors de la première manche, Yoshino et son partenaire japonais de l'époque Naruki Doi sont battus par la "Team Mexico". Le 13 juillet 2008 pendant le pay-per-view Victory Road, Yoshino représente à nouveau la "Team Japan" lors de la troisième manche : il s'agit d'un match à élimination composé de trois catcheurs pour chaque équipe en lice soit douze catcheurs en tout. Proche de la victoire, Yoshino est finalement le dernier éliminé et Alex Shelley remporte le match pour la "Team TNA". Durant la même soirée et à la fin des quatre manches, la "Team Mexico" totalise le plus de point et remporte le tournoi ; l'équipe de Yoshino termine en troisième position.

Caractéristiques au catchModifier

PalmarèsModifier

 
Yoshino et Ricochet après avoir remporté les Open The United Gate Championship lors de Open the Ultimate Gate en Mars 2012.

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 de Masato Yoshino[26]
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 à 2010 2011 2012 2013 à 2014
Rang 220  248 Non classé 270  125  137 Non classé 197  116 Non classé
Année 2015 2016
Rang 141  268
  • Tokyo Sports
    • Technique Award (2013)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Infinity 150 or More Sumo Silliness » [archive du ], Open the Garoon Gate, (consulté le 10 octobre 2012)
  2. (en) « 5/6 Dead or Alive 2012 - 05 May 2012 », iHeartDG, (consulté le 6 mai 2012)
  3. (ja) « 吉野がYamatoを下してドリームゲート王座奪取!早速土井が挑戦者に名乗り!ベテラン軍がミレニアルズを叩き潰す! », Battle News,‎ (consulté le 10 octobre 2013)
  4. (en) Dave Meltzer, « Shocking title change in Japan », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 2 mars 2014)
  5. (ja) « King of Gate », Dragon Gate, Gaora (consulté le 30 mai 2015)
  6. (ja) « ドラゲー・吉野がハルク破り王座奪還 », Tokyo Sports,‎ (consulté le 15 juin 2015)
  7. (ja) « 鷹木がドリーム王座奪取 独裁政権樹立へ », Tokyo Sports,‎ (consulté le 17 août 2015)
  8. (en) « 11/23 CROWN GATE - iHeartDG », iHeartDG.com, (consulté le 23 novembre 2015)
  9. (en) « 12/06 FANTASTIC GATE », iHeartDG, (consulté le 27 décembre 2016)
  10. (en-US) « Dragon Gate: Resultados “Memorial Gate 2016 in Wakayama” – 21/03/2016 – Shingo Takagi retiene el máximo título de la empresa », superluchas.com, (consulté le 29 octobre 2018)
  11. (en) « Dragon Gate Summer Tag League 2016 - Tag 13 », cagematch.net, (consulté le 26 décembre 2016)
  12. (en) « DRAGON GATE GATE OF VICTORY (OCTOBER 12) RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 4 octobre 2018)
  13. (en) « 12/25 The Final Gate 2016 », iheartdg.com, (consulté le 25 décembre 2016)
  14. (en) « 12/23 The Final Gate 2017 », iHeartDG, (consulté le 24 décembre 2017)
  15. (en-US) « Dragon Gate Results for February 11 & 12, 2018 », puroresuspirit.net, (consulté le 5 juillet 2018)
  16. (en-US) « Dragon Gate Results: Dead Or Alive 2018 – Nagoya, Japan (5/6) », wrestling-news.net, (consulté le 7 juillet 2018)
  17. (en) « DRAGON GATE KING OF GATE (JUNE 10) RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  18. (en-US) « November 4, 2018 – The Gate of Destiny 2018 », iheartdg.com, (consulté le 4 novembre 2018)
  19. (en-US) « PAC est devenu champion Open The Dream Gate à la Dragon Gate », voxcatch.fr, (consulté le 4 décembre 2018)
  20. (en-US) « The X Review: Dragon Gate USA: Enter the Dragon 2010 », 411mania.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  21. « PWTorch.com - RADICAN'S DGUSA INTERNET PPV REPORT 9/11: Ongoing coverage of DGUSA show from Milwaukee », sur pwtorch.com (consulté le 14 janvier 2016)
  22. « "Radican's DGUSA "Open the Ultimate Gate 2012" iPPV Report 3/30 - Yoshino & Ricochet vs. Gargano & Taylor, Pac vs. Low Ki". »
  23. (en) Sean Radican, « Radican's DGUSA "Mercury Rising 2012" iPPV Report 3/31 - Gargano vs. Yoshino DGUSA Title match, return of traditional Six-Man Tag », Pro Wrestling Torch, (consulté le 1er avril 2012)
  24. a b c d e et f (en) « Purolove profile », Purolove (consulté le 30 décembre 2011)
  25. (en) « Cagematch title history », Cagematch (consulté le 31 décembre 2009)
  26. (en) « PWI Ratings for Masato Yoshino », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 10 octobre 2017)

Liens externesModifier