Ouvrir le menu principal
Mascarita Dorada
El Torito (cropped).jpg
Los Matadores et El Torito
Données générales
Nom de naissance
Mascarita Dorado
Nom de ring
Speedy Gonzalez
El Duende
El Lobo
Mascarita Dorada
El Torito
Nationalité
Naissance
Taille
4 5 (1,35 m)[1]
Poids
106 lb (48 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Indio Vitel[2]
Carrière pro.
2000 - aujourd'hui

Mascarita Dorada (né le 19 février 1982 à Guadalajara, Mexique) est un catcheur mexicain qui est notamment connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment sous le nom de El Torito.

CarrièreModifier

Il commence sa carrière sous le pseudonyme de Speedy Gonzalez et lutte sur le circuit indépendant mexicain[3].

Asistencia Asesoría y Administración (2000-2007)Modifier

 
Mascarita Dorada en 2009

Mascarita Sagrada signe à la Asistencia Asesoría y Administración en 1999 et quitte la fédération en 2007[4].

Consejo Mundial de Lucha Libre (2007-2011)Modifier

Il effectue un passage à la Consejo Mundial de Lucha Libre de 2007 à 2011[5].

Retour à la Asistencia Asesoría y Administración (2011-2013)Modifier

Il retourne à la Asistencia Asesoría y Administración de 2011 à 2013[6].

World Wrestling Entertainment (2013-2016)Modifier

Los Matadores (2013-2015)Modifier

En avril 2013, Mascarita Dorada signe à la World Wrestling Entertainment. Il y devient le manager de l'équipe composée de Fernando et Diego : Los Matadores. Il participe au Royal Rumble 2014 en éliminant Fandango avant de se faire éliminer à son tour par Roman Reigns. Lors de SmackDown du 18 avril, il bat Hornswoggle[7].

Lors de Extreme Rules 2014, il bat Hornswoggle[8]. Le 26 mai à RAW, il bat Drew McIntyre[9]. Le 30 mai à SmackDown, il bat Jinder Mahal.

Lors de Payback 2014, il bat Hornswoggle[10].

Le 7 septembre 2015 à RAW, il intervient dans un combat des Matadores qui combattaient les Dudley Boyz. Son intervention coûte le combat aux Matadores. Après l'annonce de leur défaite, Diego attaque violemment El Torito, qui se fait sauver par D-Von Dudley. El Torito n'est donc plus un membre de Los Matadores[11].

Renvoi de la WWE (2016)Modifier

Le 6 mai 2016, la WWE annonce le renvoi de 6 superstars, dont El Torito[12].

Circuit indépendant (2016-...)Modifier

Le 16 septembre 2016 lors de House of Hardcore 17, il bat Swoggle, son ancien rival de la WWE[13]. Le 17 septembre lors de House of Hardcore 18, il perd avec The Underground Luchador contre Brian Myers & Swoggle[14].

Le 31 mars 2017 lors de Wrestlecon Supershow 2017, il gagne avec Michael Elgin & ACH contre Caleb Konley, David Starr & Trevor Lee[15]. Le 1er avril lors de CZW Best of the Best 16, il perd un scramble match impliquant Ace Austin, Alexander James, Caleb Konley, Ethan Case, Flip Gordon,Tony Deppen et Ricky Shane Page[16].

Le 3 avril lors de Wrestlecircus/Wrestling Revolver Midnight-Ish after Mania, il perd un 16-Way Elimination match impliquant Andy Dalton, Caleb Konley, Davey Vega, Jason Cade, Jordan Lennox, Lio Rush, Matt Palmer, Mr. 450 ,Rickey Shane Page, Scorpio Sky, Suicide,Tessa Blanchard, Trey Miguel, Willie Mack & AR Fox au profit de ce dernier et ne remporte pas le PWR Scramble Title WrestleCircus Sideshow Championship[17].

Le 23 décembre lors de Rey Mysterio Presents Lucha Wonderland, il gagne avec Willie Mack contre Ron McDonald et Famous B[18].

Le 12 mai 2018 lors de Rey Mysterio presents Lucha Libre Mayhem, il bat Black Boy et Black Diamond au cours d'un Three Way match[19].

Aro Lucha (2017-...)Modifier

Le 10 décembre 2017 lors de ARO Lucha Nashville Show, il bat Demus 316[20]. Le 19 janvier 2018 lors de Aro Lucha Amarillo Show, Drastik Boy, Mascarita Dorada & Taya Valkyrie battent Demus 316, El Hijo De Pirata Morgan & LuFisto[21]. Le lendemain, Hurricane Helms, Mascarita Dorada & Taya battent Demus 316, El Hijo De Pirata Morgan & LuFisto[22].

Le 17 juin lors de Aro Lucha Nashville Show, il gagne avec Thunder Rosa contre Demus 316 & Kylie Rae[23].

Vie privéeModifier

Mascarita Dorada a deux frères[24].

Caractéristiques au catchModifier

  • Prises de finition
    • Satellite Octopus Clutch (Tilt-a-whirl headscissors armbar)
    • Bullton (springboard senton)[25]
  • Prises de signatures
    • Spinning Arm drag
    • Springboard arm drag
    • Springboard hurricanrana
    • Tilt–a–whirl headscissors takedown
  • Équipes et Clans

PalmarèsModifier

  • Asistencia Asesoría y Administración
    • AAA Mascot Tag Team Championship (1 fois) – avec Máscara Sagrada[2],[26]
    • LLL Mini-Estrellas Championship (1 fois)
    • Mexican National Mini-Estrella Championship (2 fois)[2],[27]
  • Consejo Mundial de Lucha Libre
    • CMLL Mini-Estrella of the year: 2009[28]
    • Pequeños Reyes del Aire (2008)[2],[29]
  • World Wrestling Association
    • WWA World Minis Championship (1 time)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Profil de Mascarita Dorada », sur Cagematch (consulté le 24 mars 2017).
  2. a b c et d (es) « Tecnico – Máscarita Dorada », sur Fuego En El Ring (consulté le 21 octobre 2009)
  3. http://www.cagematch.net/?id=2&nr=4962
  4. http://wrestlingdata.com/index.php?befehl=bios&wrestler=2403&bild=1&details=7&schema=4
  5. https://www.youtube.com/watch?v=amAlMu5dXqU
  6. http://www.mediotiempo.com/mas-deportes/lucha-libre/noticias/2011/11/15/reaparecen-hector-garza-y-mascarita-dorada-en-aaa
  7. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59007 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  8. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59148
  9. http://www.info-lutte.fr/forum/show.php?t=59362
  10. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59415
  11. Jason Descôteaux, « RAWzumé », sur http://lutte.jdx.info/, (consulté le 9 septembre 2015)
  12. « Santino Marella, Cameron, Hornswoggle, Alex Riley and other Superstars released », sur www.wwe.com (consulté le 6 mai 2016)
  13. « House of Hardcore #17 at The Sports Arena wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  14. « House of Hardcore #18 at 2300 Arena (AKA ECW Arena/Asylum Arena/New Alhambra Arena/Viking Arena) wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  15. « WrestleCon Supershow 2017 at Wyndham Orlando Resort wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  16. « CZW Best of the Best 16 at Hyatt Regency Orlando wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  17. « WrestleCircus/Wrestling Revolver Midnight-Ish After Mania at The Plaza Live wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  18. « Rey Mysterio Presents Lucha Wonderland at Sycuan Casino wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  19. « Rey Mysterio Presents Lucha Libre Mayhem at Sycuan Casino wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  20. « Aro Lucha Nashville Show at Nashville Fairgrounds Sports Arena wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  21. « Aro Lucha Amarillo Show at Azteca Music Hall wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  22. « Aro Lucha Lubbock Show at South Plains Fair Park Coliseum wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  23. « Aro Lucha Nashville Show at Nashville Fairgrounds Sports Arena wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 13 août 2018)
  24. http://www.cfandeportes.com/box/item/38899-le-di-la-vuelta-a-la-historia-mascarita-dorada
  25. http://www.pwmania.com/wwe-raw-results-october-14-2013
  26. (es) « 2002: considerar detrás », Box y Lucha Magazine,‎
  27. (es) « Los Reyes de Mexico: La Historia de Los Campeonatos Nacionales », Lucha 2000,‎
  28. (es) Ruiz Glez, Alex, « Termina la votación para lo mejor del CMLL en el 2009 – Volador Jr. el más popular », SuperLuchas
  29. (es) Redaccion MEDIOTIEMP, « Se impone Wagner Jr a Ultimo Guerrero », MedioTiempo, (consulté le 15 octobre 2012)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :