Johnny Kidd

chanteur britannique

Johnny Kidd, de son vrai nom Frederick Heath, né le 23 décembre 1935 et mort le 7 octobre 1966, est un chanteur et guitariste de rock 'n' roll britannique. Il est l'auteur du classique Shakin' All Over (1960) avec son groupe Johnny Kidd and the Pirates.

Johnny Kidd
Johnny Kidd (1935-1966).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Golders Green Crematorium (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Frederick HeathVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Frederick Albert HeathVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Johnny KiddVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Johnny Kidd & the Pirates (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Site web

BiographieModifier

Né à Willesden en Angleterre, Johnny Kidd fait ses débuts grâce au skiffle. Il monte plusieurs groupes avant de former les Pirates. Ils jouent des titres de rhythm and blues noir de Bo Diddley ou Arthur Alexander. Ils sortent leur premier 45 tours en 1959 chez HMV : Please Don't Touch / Growl, deux compositions originales de Kidd. Affublé d'un bandeau de pirate sur l'œil, il sort Shakin' All Over en 1960, n°1 en août. Il tourne en 1961 avec Gene Vincent et Vince Taylor et en 1962 avec Jerry Lee Lewis. Incluant toujours de nombreux standards du rhythm & blues dans son répertoire il aura une profonde influence sur les jeunes groupes anglais qui exploseront bientôt.

En 1963, I'll Never Get Over You se classe à la 4e place des meilleures ventes britanniques et Hungry For Love n°20. Ils enchaînent les tournées en compagnie des Rolling Stones, des Ronettes, Manfred Mann, etc. Il réenregistre Shakin' All Over en 1965 et sort son dernier disque en . De retour d'un concert, Johnny Kidd est victime d'un accident de voiture à Bury et meurt sur le coup.

InfluencesModifier

Johnny Kidd And The Pirates ont eu une forte influence sur des artistes tels que Dr. Feelgood ou Alain Bashung. Certains membres des Pirates jouèrent ensuite avec d'autres groupes comme Billy J. Kramer & the Dakotas ou The Animals. Shakin' All Over est devenu un classique du rock repris par de nombreux artistes comme Vince Taylor, The Who, Suzi Quatro ou Iggy Pop.

DiversModifier

  • En 1964, Johnny Kidd sort une chanson, signée C.Smith, intitulée Doctor Feelgood. Le titre servira de nom de scène au groupe Dr. Feelgood.
  • En 1989, Dick Rivers a publié un album 18 titres intitulé Linda Lu Baker, comportant la chanson Linda House Baker. Linda Lu est le titre d'une chanson de Johnny Kidd sortie en 1961.

DiscographieModifier

45 toursModifier

  • Please Don't Touch / Growl ()
  • If You Were the Only Girl in the World / Feelin' (1959)
  • You Got What It Takes / Longin' Lips (1960)
  • Shakin' All Over / Yes Sir, That's My Baby ()
  • "Restless"/"Magic of Love" ()
  • "Linda Lu"/"Let's Talk About Us" ()
  • "Please Don't Bring Me Down"/"So What" ()
  • "Hurry On Back to Love"/"I Want That" ()
  • "A Shot of Rhythm and Blues" "I Can Tell" ()
  • "I'll Never Get Over You"/"Then I Got Everything" ()
  • "Hungry for Love"/"Ecstasy" ()
  • "Always and Ever"/"Dr. Feelgood" ()
  • "Jealous Girl"/"Shop Around" ()
  • "Whole Lotta Woman"/"Your Cheatin' Heart" ()
  • "The Birds and the Bees"/"Don't Make the Same Mistake I Did" ()
  • "Shakin' All Over '65"/"I Gotta Travel On" ()
  • "It's Gotta Be You"/"I Hate to Get Up in the Morning" ()
  • "The Fool"/"Send for that Girl"(), sorti à titre posthume.

Albums /CDModifier

  • Weep no more, my baby, 1960.
  • Lost Album, 1964, réédité en 1992.
  • Rocker, 32 titres, plus un 45 tours des Pirates publié en un double album, 1966.
  • Memorial Album, EMI Odeon, 1970.
  • Your cheatin' heart, EMI Columbia, 1971.
  • Johnny Kidd and the Pirates, 25 greatest hits, 1998, EMI Records.
  • The Story, EMI, 2000.
  • The Classic & Rare, Night & Day, See for miles, 2000.
  • At the BBC, The legendary unrealesed sessions 1959-1961 (21 titres en live, son mono), EMI 2004.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier