Anna Viakhireva

joueuse russe de handball

Anna Viktorovna Viakhireva (russe : Анна Викторовна Вяхирева, anglais : Anna Vyakhireva), née le à Volgograd, est une joueuse internationale russe de handball.

Anna Viakhireva
Anna Viakhireva en 2016
Anna Viakhireva en 2016
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance (29 ans)
Lieu Volgograd
Taille 1,68 m (5 6)
Poste arrière droite
Situation en club
Club actuel Vipers Kristiansand
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2011-2014 Zvezda Zvenigorod
2014-2016 HC Astrakhanochka
2016-2021 Rostov-Don
03-06/2022 Rostov-Don
2022- Vipers Kristiansand
*Statistiques en compétitions nationales et continentales.
Sélections en équipe nationale
Année(s)Équipe M. (B.)
2013-2021 Russie 105 (470)
Dernière mise à jour : 30 juin 2022

Biographie modifier

 
Viakhireva s'apprête à tirer un jet de 7m face à Glauser lors de la finale des JO 2016.

Grand espoir du handball russe[2], elle dispute sa première grande compétition internationale avec la Russie lors du Championnat d'Europe 2014[3]. Elle est championne olympique aux Jeux olympiques de 2016 à Rio, en compagnie de sa sœur aînée Polina Kouznetsova.

Anna est par ailleurs élue meilleure joueuse de la compétition puis récidive 5 ans plus tard aux JO des Tokyo conclus avec une médaille d'argent.

En 2021, au lendemain de la finale perdue face à la France en finale des Jeux olympiques de Tokyo, et alors qu'elle vient à nouveau d'être élue meilleure joueuse de la compétition, elle annonce mettre sa carrière en pause à l'âge de 26 ans, aussi bien en équipe nationale qu'en club, afin de prendre du temps pour elle et devenir mère[4],[5]. Elle fait son retour en mars 2022 pour aider Rostov après les départs de joueuses étrangères liés à l'invasion de l'Ukraine par la Russie[6].

 
Viakhireva aux côtés de Poutine après la médaille d'or remportée aux JO 2016.

En juin 2022, malgré les tensions entre la Russie et la Norvège, elle signe au Vipers Kristiansand[7].

Analyse de la joueuse modifier

Pour Olivier Krumbholz, « c'est le diable », « Elle est impossible à attraper. Elle voit tout avant tout le monde. Elle aime le jeu, elle est maline. C'est un talent, une artiste », « Elle est sûre de sa technique, de sa pratique. Quand on a un tel talent, cela garantit une certaine maîtrise », « C'est très, très difficile de défendre sur elle. Elle a une grosse capacité de débordement », « Elle n'a pas un bras énorme, mais si on la laisse jouer, elle aura un impact immense. C'est totalement étonnant, parce qu'on ne s'attend pas à ce qu'une fille de ce gabarit-là fasse autant de dégâts… C'est une joueuse complètement atypique »[8].

Grâce Zaadi, capitaine de l'équipe de France : « C'est le poumon de son équipe, beaucoup de choses passent par elle. Elle a une vista, elle est beaucoup à la création »[8].

Attaquante de grand talent, elle peut également défendre bien qu'elle ne le fasse pas systématiquement, autant très sollicitée en attaque. « Comme elle n'a pas de puissance, de physique, elle engage le combat autrement, plutôt dans la malice », dit d'elle Olivier Krumbholz.

Palmarès modifier

Sélection nationale modifier

Jeux olympiques
championnat du monde
championnats d'Europe
autres

Club modifier

compétitions internationales
compétitions nationales

Récompenses individuelles modifier

En équipes nationales
En clubs
En équipes nationales junior et jeunes

Notes et références modifier

  1. (en) « Profil d'Anna Viakhireva en coupes d'Europe », sur eurohandball.com, Fédération européenne de handball (consulté le ).
  2. (en) « The rising stars of the wmoen's EHF Euro: Anna Vyakhireva and Daria Dmitrieva »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur eurohandball.com, Fédération européenne de handball, .
  3. (en) « Small Anna with a big future », sur huncro2014.ehf-euro.com, Fédération européenne de handball, .
  4. « La Russe Anna Vyakhireva, meilleure joueuse des JO de Tokyo, veut faire une pause », L'Équipe, (consulté le ).
  5. « Vyakhireva fait une pause, retraite internationale pour Kuznetsova », sur Handnews.fr, (consulté le ).
  6. « Après une pause, Vyakhireva est de retour », sur Handnews.fr, (consulté le ).
  7. « Norwegian handball club Vipers announced the signing of a contract with Anna Vyakhireva », sur earlybulletins.news, (consulté le ).
  8. a et b « Zaadi - Vyakhireva : quand l'altruiste rencontre le « diable » », Le Républicain lorrain, (consulté le ).
  9. (en) « 2013 Women's European Championship 19 - Final - Match Details »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur eurohandball.com, Fédération européenne de handball, .
  10. (en) « 2011 Women's European Championship 17 - Final - Match Details »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur eurohandball.com, Fédération européenne de handball, .
  11. (en) « 2009 Women's European Championship 17 - Final - Match Details »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur eurohandball.com, Fédération européenne de handball, .
  12. « La All-Star Team de l'EHF EURO 2018 dévoilée », sur fra2018.ehf-euro.com, Fédération européenne de handball, .
  13. (en) « All Star Team of the Women's Junior WCh »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ihf.info, Fédération internationale de handball (consulté le ).
  14. (en) « All Star Team awarded - Hyojin Lee Most Valuable Player »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ihf.info, Fédération internationale de handball (consulté le ).
  15. (en) « Victory never in doubt for Russia »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur eurohandball.com, Fédération européenne de handball, .

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :