Ouvrir le menu principal

Canton de Saint-Julien-en-Genevois

canton français

Canton de Saint-Julien-en-Genevois
Canton de Saint-Julien-en-Genevois
Situation du canton de Saint-Julien-en-Genevois dans le département de Haute-Savoie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Saint-Julien-en-Genevois
Bureau centralisateur Saint-Julien-en-Genevois
Conseillers
départementaux
Virginie Duby-Muller
Christian Monteil
2015-2021
Code canton 74 13
Histoire de la division
Création 1801, décembre 1860[1]
Modification(s) 1893[1], 22 mars 2015[2]
Disparition 1815
Démographie
Population 61 135 hab. (2016)
Densité 169 hab./km2
Géographie
Superficie 361,89 km2
Subdivisions
Communes 40

Le canton de Saint-Julien-en-Genevois, anciennement canton de Saint-Julien, est un canton français situé dans le département de la Haute-Savoie et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le bureau centralisateur se trouve à Saint-Julien-en-Genevois, ancien chef-lieu du canton[2].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 17 à 40.

Sommaire

GéographieModifier

Ce canton est délimité par le mont Vuache à l'Ouest, Le mont Salève à l'est, le col du Mont-Sion au sud et la Suisse au nord.

Histoire administrativeModifier

Lors de l'annexion du duché de Savoie à la France révolutionnaire en 1792, cette partie nord du duché, correspondant au Bas-Genevois forme un nouveau canton avec pour chef-lieu la commune de Viry, dont fait partie Saint-Julien, en 1793, au sein du département du Mont-Blanc, dans le district de Carouge[1],[3]. Ce nouveau canton comptait treize communes : Beaumont ; Jussy et Chable ; Chenex et Dingy-en-Vuache ; Chevrier ; Feigères ; Neydens ; Présilly ; Saint-Julien ; Thairy et Laconnex ; Valléry ; Vers ; Viry-Avussy et Humilly et Vulbens et Bans, avec 85 461 habitants[3]. Avec la réforme de 1800, le canton est change de chef-lieu pour Saint-Julien, au sein du nouveau département du Léman, et placé dans l'arrondissement communal de Genève[1],[4]. Il est toutefois agrandi et compte désormais vingt-quatre communes[4].

En 1814, puis 1815, le duché de Savoie retourne dans le giron de la maison de Savoie. Le canton français de Saint-Julien devient dans la nouvelle organisation de 1816 un mandement sarde comprenant trente communes : Andilly ; Beaumont ; Bossey et portion de Verrier ; Cernex ; Chaumont ; Chavannaz ; Chenex ; Chevrier ; Collonges-sous-Archamps ; Contamine ; Copponex ; Cruseilles ; Dingy-en-Vuache ; Épagny ; Feigères ; Frangy ; Jonzier ; Marlioz ; Minzier ; Musières ; Neydens ; Présilly ; Saint-Blaise ; Saint-Julien ; Savigny ; Thairy ; Vallery ; Vers ; Viry et Vulbens, au sein de la nouvelle province de Carouge[5]. Carouge et d'autres communes frontalières ont été données à la Suisse par le traité de Turin de 1816, mais la province continue d'exister avec Saint-Julien comme nouveau-chef-lieu[6]. Le mandement de Saint-Julien passe à vingt-neuf communes, avec le transfert de Collonges-Archamps vers le mandement d'Annemasse[6]. En 1837, une nouvelle réforme fait disparaître la province de Carrouge au profit de celle du celle du province du Genevois, dans à la nouvelle division administrative d'Annecy[6]. Le nombre de communes du mandement reste cependant inchangé[6].

Au lendemain de l'Annexion de 1860, le duché de Savoie est réunis à la France et retrouve une organisation cantonale, au sein du nouveau département de la Haute-Savoie (créé par décret impérial le 15 juin 1860)[7]. Le canton de Saint-Julien est à nouveau créé par décret du 20 décembre 1860. La commune de Saint-Julien devient par décret du 26 octobre 1893 (J.O. du 10 février 1894) Saint-Julien-en-Genevois ce qui modifie également le nom du canton[1],[8]. La commune de Saint-Julien-en-Genevois absorbe Thairy le 16 février 1965.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe, le 22 mars 2015, de 17 à 40[2], à la suite de la disparition des cantons de Frangy et de Seyssel.

CompositionModifier

Nouvelle composition en 2015Modifier

Le canton de Saint-Julien-en-Genevois, depuis le redécoupage cantonal de 2014, regroupe les 40 communes[2] suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Julien-en-Genevois
(bureau centralisateur)
74243 CC du Genevois 13 253 (2014)
Archamps 74016 CC du Genevois 2 615 (2014)
Bassy 74029 CC Usses et Rhône 419 (2014)
Beaumont 74031 CC du Genevois 2 563 (2014)
Bossey 74044 CC du Genevois 912 (2014)
Challonges 74055 CC Usses et Rhône 489 (2014)
Chaumont 74065 CC Usses et Rhône 448 (2014)
Chavannaz 74066 CC Usses et Rhône 208 (2014)
Chêne-en-Semine 74068 CC Usses et Rhône 420 (2014)
Chênex 74069 CC du Genevois 768 (2014)
Chessenaz 74071 CC Usses et Rhône 202 (2014)
Chevrier 74074 CC du Genevois 464 (2014)
Chilly 74075 CC Usses et Rhône 1 206 (2014)
Clarafond-Arcine 74077 CC Usses et Rhône 938 (2014)
Clermont 74078 CC Usses et Rhône 408 (2014)
Collonges-sous-Salève 74082 CC du Genevois 3 906 (2014)
Contamine-Sarzin 74086 CC Usses et Rhône 669 (2014)
Desingy 74100 CC Usses et Rhône 806 (2014)
Dingy-en-Vuache 74101 CC du Genevois 644 (2014)
Droisy 74107 CC Usses et Rhône 162 (2014)
Éloise 74109 CC Usses et Rhône 837 (2014)
Feigères 74124 CC du Genevois 1 556 (2014)
Franclens 74130 CC Usses et Rhône 516 (2014)
Frangy 74131 CC Usses et Rhône 2 070 (2014)
Jonzier-Épagny 74144 CC du Genevois 745 (2014)
Marlioz 74168 CC Usses et Rhône 843 (2014)
Menthonnex-sous-Clermont 74178 CC Usses et Rhône 656 (2014)
Minzier 74184 CC Usses et Rhône 947 (2014)
Musièges 74195 CC Usses et Rhône 377 (2014)
Neydens 74201 CC du Genevois 1 736 (2014)
Présilly 74216 CC du Genevois 760 (2014)
Saint-Germain-sur-Rhône 74235 CC Usses et Rhône 479 (2014)
Savigny 74260 CC du Genevois 806 (2014)
Seyssel 74269 CC Usses et Rhône 2 283 (2014)
Usinens 74285 CC Usses et Rhône 385 (2014)
Valleiry 74288 CC du Genevois 4 006 (2014)
Vanzy 74291 CC Usses et Rhône 317 (2014)
Vers 74296 CC du Genevois 788 (2014)
Viry 74309 CC du Genevois 4 562 (2014)
Vulbens 74314 CC du Genevois 1 398 (2014)

Ancienne composition en 2015Modifier

Le canton regroupait, avant la réforme de 2014, 17 communes :

Liste des communes
Code INSEE Commune Maire Population Superficie km² Densité hab/km²
74016 Archamps Bernard Jouvenoz +001 897, +10,69 177
74031 Beaumont Christian Etchart +002 129, +09,74 218
74044 Bossey Jean-Luc Pecorini +000725, +03,88 187
74069 Chenex Pierre-Jean Crastes +000581, +05,38 108
74074 Chevrier Bernard Gaud +000403, +05,35 75
74082 Collonges-sous-Salève Georges Etallaz +003 688, +06,13 602
74101 Dingy-en-Vuache Eric Rosay +000621, +07,18 86
74124 Feigères (Haute-Savoie) Pierre Curtenaz +001 493, +07,66 195
74144 Jonzier-Épagny Michel Mermin +000708, +07,16 99
74201 Neydens Jean Verdel +001 530, +06,96 220
74216 Présilly (Haute-Savoie) Alain Bullat +000694, +08,66 80
74243 Saint-Julien-en-Genevois Antoine Vielliard +011 856, +10,59 1120
74260 Savigny (Haute-Savoie) Christian Burnier +000730, +10,52 69
74288 Valleiry Marc Favre +003 123, +06,95 449
74296 Vers Raymond Villet +000683, +05,91 116
74309 Viry (Haute-Savoie) Jean-Pierre Buet +003 612, +26,16 138
74314 Vulbens Fréderic Budan +000952, +12,53 76
Total 17 communes Bernard Gaud 35 425 151,145 233

Note : les chiffres de population et de densité sont ceux de la population légale en 2012.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1898 Amédée Chautemps Républicain Médecin, conseiller municipal de Saint-Julien-en-Genevois
1898 1904
(décès)[9]
Charles Jacquemard Rad. Médecin, conseiller municipal de Saint-Julien-en-Genevois
1905 1922 Frédéric Desjacques Rad. Magistrat puis avocat
Président de la caisse du Crédit agricole de Haute-Savoie
1922 1922
(démission)[10]
Charles Guilhermet   Professeur d'agriculture, maire de Saint-Julien-en-Genevois
1922 1934 Albert Gondrand RG Directeur d'une compagnie de transports
Maire de Viry
1934 1940 Louis Martel PDP Avocat - Maire de Thairy (1925-1935)
Député (1932-1942)
Nommé conseiller départemental en 1942[11]
Démissionnaire en 1943
1943 1945 Albert Deprez   Maire de Présilly (1925-1971)
Nommé conseiller départemental en 1943[12]
1945 1955 Louis Martel MRP Avocat - Maire de Thairy (1925-1935 et 1940-1953)
Député (1932-1942 et 1945-1955)
Président du Conseil Général (1945-1955)
1955 1979 Jean Pissard DVD puis
UDF-PR
Notaire - Maire de Saint-Julien-en-Genevois (1947-1967)
1979 1998 Gaston Maurel PS puis
DVG
Fonctionnaire international en retraite
Conseiller municipal d'Archamps
1998 2011 Georges Étallaz DVD Maire de Collonges-sous-Salève (2001-2008 et depuis 2014)
2011 2015 Antoine Vielliard MoDem Cadre supérieur
Conseiller municipal de Saint-Julien-en-Genevois

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Virginie Duby-Muller   LR Cadre du secteur privé
Députée
2015 en cours Christian Monteil   DVD Ancien directeur de Maison familiale rurale
Président du conseil départemental
Ancien conseiller général du canton de Seyssel (1991-2015)
Ancien maire de Seyssel

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Virginie Duby-Muller et Christian Monteil (UMP, 42,74 %) et Nicolas Bailly et Magalie Luho (FN, 20,74 %). Le taux de participation est de 45,57 % (15 654 votants sur 34 353 inscrits)[13] contre 45,4 % au niveau départemental[14] et 50,17 % au niveau national[15]. Au second tour, Virginie Duby-Muller et Christian Monteil (UMP) sont élus avec 75,7 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 44,07 % (10 526 voix pour 15 141 votants et 34 355 inscrits)[16].

Résultats électorauxModifier

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
11 32612 78617 40119 55922 94226 90532 29936 66938 215
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[17] puis population municipale à partir de 2006[18])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 57 567 habitants[19].

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012
10 728 12 786 17 401 19 559 22 930 26 905 31 781 34 475 35 425
Chiffres INSEE Population sans doubles comptes

JumelagesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 461-482 , « Le canton de Saint-Julien-en-Genevois ».

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • ...

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Notice communale de Saint-Julien-en-Genevois sur le site de l'EHESS.
  2. a b c et d Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  3. a et b Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 99-101, « II- Le district d'Annecy ».
  4. a et b Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 117 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 109-114.
  5. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 123.
  6. a b c et d Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 129-137.
  7. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 147-154.
  8. « Saint-Julien-en-Genevois », sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté le 21 mars 2015), Ressources - Les communes.
  9. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne)
  10. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution , (lire en ligne).
  12. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  13. « Résultats du premier tour pour le canton de Saint-Julien-en-Genevois », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 28 mars 2015)
  14. « Résultats du premier tour pour le département de la Haute-Savoie », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 28 mars 2015)
  15. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  16. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Julien-en-Genevois », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  17. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  19. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  20. Site du jumelage Mössingen avec le Canton de Saint-Julien