Louis Martel (homme politique, 1899-1961)

homme politique français

Louis Martel
Illustration.
Fonctions
Député de Haute-Savoie
Législature Ire et IIe (Quatrième République)
Groupe politique MRP
Législature XVe et XVIe (Troisième République)
Groupe politique Démocrate Populaire
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Thairy
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès La Roche-sur-Foron

Louis Félix Martel, né le à Thairy (Haute-Savoie) et mort le à La Roche-sur-Foron[1], est un avocat et un homme politique français, ancien député sous la IVe République de la Haute-Savoie et ancien président du Conseil général du département.

FamilleModifier

Après des études de droit à la faculté de Lyon, il intègre le barreau de Bonneville.

Il a été vice-président local de l'Association catholique de la jeunesse française[2].

Carrière politiqueModifier

Il entre au conseil municipal de Thairy en 1925 et devient membre du Parti démocrate populaire.

Il est élu, à la surprise générale, député de la Haute-Savoie, circonscription de Saint-Julien-en-Genevois, en 1932, sous les couleurs de l'Entente républicaine, profitant de la mésentente entre les socialistes et les radicaux locaux, pour battre le candidat du Cartel des gauches, Étienne Antonelli[3]. Lors de la réforme constitutionnelle du 10 juillet 1940, il fait partie des parlementaires qui votent les pleins pouvoirs à Philippe Pétain[4].

Il poursuit sa carrière politique nationale au lendemain de la guerre en participant à de la première et de seconde Assemblée nationale constituante, puis il est nouveau de réélu député, sous l'étiquette du MRP, terminant sa législature en 1956.

Il est élu conseil général du canton de Saint-Julien-en-Genevois, en 1934. De 1945 à 1955, il est président du Conseil général de la Haute-Savoie.

À partir de la fin de l'année 1955, il se retire de la vie politique.

Notes et référencesModifier

  1. Base Sycomore
  2. Henri Baud (Sous la dir.), Le diocèse de Genève-Annecy, t. 1, Éditions Beauchesne, collection « Histoire des diocèses de France », , 331 p. (ISBN 978-2-7010-1112-7, lire en ligne), p. 227.
  3. Guy Gavard (préf. Paul Guichonnet), Histoire d'Annemasse et des communes voisines : les relations avec Genève de l'époque romaine à l'an 2000, Montmélian, La Fontaine de Siloé, coll. « Les Savoisiennes », , 439 p. (ISBN 978-2-84206-342-9, présentation en ligne), p. 280.
  4. Jean Jolly et Adolphe Robert, Dictionnaire des parlementaires français : notices biographiques sur les ministres, sénateurs et députés français de 1889 à 1940, Volume 2, Presses universitaires de France, .

Voir aussiModifier

SourceModifier

  • « Louis Martel (homme politique, 1899-1961) », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externesModifier