Ben Barnicoat

Ben Barnicoat
Description de cette image, également commentée ci-après
Biographie
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Chesterfield (Angleterre)
Nationalité Drapeau d'Angleterre Anglais
Site web benbarnicoat.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2006
Qualité Pilote automobile en endurance


Ben Barnicoat, né le à Chesterfield en Angleterre, est un pilote automobile anglais.

CarrièreModifier

KartingModifier

Né à Chesterfield, Ben Barnicoat a commencé sa carrière en karting à l'âge de neuf ans. il a alors remporté les titres du WTP Cadet Open et du Motors TV Cadet Karting Championship et est devenu vice-champion du WTP "Little Green Man"[1]. En 2008, il est passé dans la catégorie KF3 dans laquelle il a participé au championnat MSA Formula Kart Starts et au GP Kartmasters. Il s’est remarquablement bien comporté dans les deux catégories, se classant 4ème de la Formula Kart Stars et 7ème de Kartmasters. Il est revenu l'année suivante et a remporté le Kartmasters GP, le Formula Kart Stars et a terminé vice-champion du championnat Super One Junior. En 2012, Barnicoat avait également remporté le titre de champion d'Europe CIK-FIA KF2. En 2015, il a remporté le trophée Kart Masters GP dans les catégories Senior Rotax et Iame X30, devenant ainsi le premier pilote à remporter deux championnats Kart Masters en une journée.

Formule RenaultModifier

En 2013, Ben Barnicoat a fait ses débuts en monoplace en prenant part à la Coupe d'Automne Protyre Formula Renault pour Fortec Motorsport et a remporté la coupe avec deux victoires[2].

Ben Barnicoat a poursuivi sa collaboration avec le Fortec Motorsport jusqu'en 2014, participant aux séries Formula Renault 2.0 NEC et Formula Renault 2.0 Alps et il remporta la Formula Renault 2.0 NEC avec 2 victoires de course[3],[4],[5].

European Formula 3Modifier

Le 15 novembre 2015, il a été annoncé que Ben Barnicoat participerait avec l'écurie Prema Powerteam à la saison 2016 au championnat européen de Formule 3. Cependant, il a été annoncé plus tard qu'il participerait au championnat avec l'écurie HitechGP[6],[7].

Lors de cette saison, il a perdu le soutien de McLaren qui le soutenait depuis l'age de 13 ans[8].

EnduranceModifier

En 2017, Ben Barnicoat a fait ses débuts en voiture de sport en s'engageant dans le championnat Blancpain Sprint Series avec l'écurie Strakka Racing.

En 2018, toujours en voiture de sport, Ben Ben Barnicoat participea au championnat GT anglais avec les écuries Track-Club et Shaun Balfe|Balfe Motorsport/PMW Expo Racing.

En 2019, Ben Ben Barnicoat a fait ses débuts en endurance au sein de l'écurie Carlin dans le championnat European Le Mans Series[9].

PalmarèsModifier

Blancpain GT World Challenge EuropeModifier

Année Ecurie Voiture Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Position Points
2017 Strakka Racing McLaren 650S GT3 Pro MIS
QR

22
MIS
CR

18
BRH
QR

6
BRH
CR

10
ZOL
QR

10
ZOL
CR

28
HUN
QR

20
HUN
CR

24
NÜR
QR

Ret
NÜR
CR

25
29e 2

British GT ChampionshipModifier

Année Ecurie Voiture Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Position Points
2018 Track-Club McLaren 570S GT4 GT4 OUL
1

14
OUL
2

18
ROC
1

28
SNE
1

16
SNE
2

Abd.
SIL
1
SPA
1

DNS
BRH
1
13e 43
Balfe Motorsport/PMW Expo Racing DON
1

Abd.

European Le Mans SeriesModifier

Année Ecurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 Position Points
2019 Carlin Dallara P217 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 LEC
16
MON
11
BAR SIL SPA POR 17e* 1*

N.B. * Saison en cours. Les courses en " gras 'indiquent une pole position, les courses en "italique" indiquent le meilleur tour de course.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Ben Barnicoat, « Profile », sur benbarnicoat.com, (consulté le 25 mai 2019)
  2. (en) Stephen Goddard, « Barnicoat steps up to Formula Renault 2.0 NEC with Fortec », sur paddockscout.com, (consulté le 25 mai 2019)
  3. « FR 2.0 - Ben Barnicoat chez Fortec », sur autohebdo.fr, (consulté le 25 mai 2019)
  4. (en) « Ben Barnicoat takes the title », sur fortecmotorsports.com, (consulté le 25 mai 2019)
  5. « Premier succès pour Ben Barnicoat », sur renaultsport.com, 1septembre 2015 (consulté le 25 mai 2019)
  6. (en) « Ben Barnicoat to F3 with Hitech GP », sur formularapida.net, (consulté le 25 mai 2019)
  7. (en) Valentin Khorounzhiy, « Barnicoat picks Hitech for F3 switch », sur formularapida.net, (consulté le 25 mai 2019)
  8. Benjamin Vinel, « Barnicoat - McLaren m'a évincé sans "aucune explication" », sur motorsport.com, (consulté le 25 mai 2019)
  9. « Carlin confirme son équipage », sur autohebdo.fr, (consulté le 25 mai 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :