Bataille de Tournai

Bataille de Tournai
Bataille de Pont-à-Chin
Description de cette image, également commentée ci-après
Commandement autrichien à la bataille de Tournai.
Informations générales
Date
Lieu Tournai (Belgique)
Issue Victoire des coalisés
Belligérants
Drapeau de la France République françaiseDrapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Drapeau de l'Électorat de Hanovre Électorat de Brunswick-Lunebourg
Commandants
Jean-Charles PichegruFrederick Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld
Forces en présence
45 000 hommes28 000 hommes
Pertes
5 500 morts ou blessés
450 prisonniers
7 canons
3 000 morts ou blessés

Première Coalition

Batailles

Coordonnées 50° 36′ 00″ nord, 3° 23′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
(Voir situation sur carte : Hainaut)
Bataille de Tournai Bataille de Pont-à-Chin
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Bataille de Tournai Bataille de Pont-à-Chin

La bataille de Tournai, également appelée bataille de Pont-à-Chin[1], se déroula le en Belgique, dans le Hainaut près de l'Escaut (à environ 80 km au sud de Bruxelles) entre les forces françaises du général Jean-Charles Pichegru et les coalisés (Autrichiens, Britanniques et Hanovriens) commandés par Frederick Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld.

La batailleModifier

Cette bataille, qui fait partie des confrontations de la campagne des Flandres (en) (1793-1795) de la Première Coalition (1792-1797), vit la victoire des troupes coalisées.

Au cours de cette bataille, les forces alliées ont perdu quatre fois la possession du village de Pont-à-Chin, jusqu'à ce que les Français soit finalement contraint de battre en retraite.

 
Positions britanniques à la bataille de Tournai en 1794.

RéférencesModifier

  • (en) Digby Smith, The Greenhill Napoleonic wars data book, London Mechanicsburg, PA, Greenhill Books Stackpole Books, , 582 p. (ISBN 978-1-853-67276-7).

Notes et sourcesModifier