Ouvrir le menu principal

Autoroute A43 (France)

autoroute française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A43.

Autoroute A43
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Autoroute A43 (France)
L'A43 à 1 km du Guiers et de son entrée en Savoie.
Le Mont Tournier et la chaîne de l'Épine visibles ici seront tour à tour traversés par les tunnels de Dullin et de L'Épine.
Carte de la route.
Autres dénominations L'autoroute Alpine
Autoroute de la Maurienne
Historique
Ouverture 1972 – 2001
Caractéristiques
Longueur 185 km
Direction nord-ouest / sud-est
Extrémité nord-ouest Lyon
Intersections A46 à Saint-Priest
A432 à Saint-Laurent-de-Mure
A48 à Cessieu
A41 à La Motte-Servolex puis à Francin
A430 à Aiton
(Italie) à Bardonecchia
Extrémité sud-est Poste de frontière sous le tunnel du Fréjus
Réseau Autoroute française, également E70
Territoire traversé
1 région Auvergne-Rhône-Alpes
4 départements et collectivités territoriales Métropole de Lyon, Rhône, Isère, Savoie
Villes principales Lyon, Bourgoin-Jallieu, La Tour-du-Pin, La Motte-Servolex, Chambéry, Modane
Exploitation
Concessionnaire AREA et SFTRF

En France, l'autoroute A43, aussi appelée autoroute alpine et autoroute de la Maurienne, relie Lyon à Modane pour rejoindre le tunnel du Fréjus en direction de l'Italie. Elle est divisée en deux sections, nord et sud, séparées par la RN 201 au niveau de Chambéry. Le début du tronçon sud est commun avec l'A41.

Mise en service entre 1972 et 2001, l'A43 est gérée par l'AREA et la SFTRF.

Sommaire

CaractéristiquesModifier

  • 2×2 voies
  • 2×3 voies entre le boulevard périphérique de Lyon et l'A46 puis entre la barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier et l'A48 (34 km)
  • 2×4 voies entre l'A46 et l'A432 (7 km)
  • 2×4 voies entre l'A432 et la barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier (7 km)
  • 208 kilomètres de longueur
  • Aires de service

HistoriqueModifier

  • 1973 : ouverture du tronçon Lyon - Bourgoin-Jallieu.
  • 1974 : ouverture de Bourgoin-Jallieu - Chambéry.
  • 1990 : mise à 2×3 voies entre Saint-Quentin-Fallavier et la bifurcation de l'A48.
  • 1991 : mise en service du deuxième tube (sud) du tunnel de l'Épine.
  • 1991 : ouverture de Montmélian (A41) - Gilly-sur-Isère. Le tronçon de l'A41 entre Chambéry et Montmélian est renuméroté A43.
  • 1996 : ouverture de la section Aiton - Saint-Jean-de-Maurienne. La section Aiton - Gilly-sur-Isère devient l'A430
  • 1998 : ouverture de la section Saint-Jean-de-Maurienne - Saint-Michel-de-Maurienne.
  • 2000 : ouverture de Saint-Michel-de-Maurienne - Freney, avec intégration de la RN 566 menant au tunnel du Fréjus. La partie dans le tunnel garde le statut de route nationale sous l’appellation RN543.
  • 2002 : l'échangeur 11 est complet (reconstruction pour entrée/sortie côté Lyon également).
  • 2004 : l'échangeur 20 est complet (construction des bretelles côté Turin).
  • 2010 : À l'entrée de Lyon ne courte section entre l'avenue Jean Mermoz et le boulevard périphérique de Lyon a été démolie et remplacée par un boulevard à 2×2 voies dont la vitesse est limitée à 50 km/h. L'échangeur entre l'A43 et le boulevard Pinel a été remplacé par un carrefour à feux tricolores, en croix, à une voie de circulation, et non plus un carrefour giratoire, afin de faire ralentir les automobilistes à l'entrée de Lyon[1]. Ce viaduc marquant le début de l'autoroute a été démoli à l'occasion des travaux de requalification de l'entrée est de l'agglomération lyonnaise avec ses 85 000 véhicules par jour franchissant le secteur[2],[3].

SortiesModifier

Section de Lyon à l'A46Modifier

 
Le raccord entre l'A43 et le boulevard périphérique de Lyon utilise un système d'échangeur complexe.

Section de l'A46 à ChambéryModifier

 
Vue aérienne du péage de
Saint-Quentin-Fallavier.
 
L'échangeur vers la D 921 et le lac d'Aiguebelette.
 
Direction Lyon à moins d'1 km de l'entrée du tunnel sous l'Épine.

Tronçon commun A43/A41/RN 201Modifier

 
La RN201 sortant du Tunnel des Monts et continuant en direction des A43 et A41 Sud.

Tronçon de l'A43 à l'ItalieModifier

 
L'A43 à Montmélian, devant le Mont-Blanc.
 
Séparation A43-A430 pour la Tarentaise.
 
Extrémité de l'autoroute : tunnel du Fréjus vers l'Italie.
  •   22 Montmélian à 109 km : Montmélian
  •   23 Saint-Pierre-d'Albigny à 119 km : Saint-Pierre-d'Albigny, Massif des Bauges (demi-échangeur) +   Aires de service Val-Gelon (sens Chambéry-Italie), L'Arclusaz (sens Italie-Chambéry)
  •   Échangeur entre A43 et A430 : Tarentaise, Val d’Arly, Beaufortain, Albertville
  •   24 Aiton à 127 km : La Rochette, Saint-Pierre-d'Albigny, Chamoux-sur-Gelon
    •   Aire de repos Saint-Pierre-de-Belleville (sens Chambéry-Italie)
  •   25 Épierre à 140 km : Aiguebelle, Massif des Hurtières, Épierre, col du Grand Cucheron
    •   Aire de repos Saint-Léger (sens Italie-Chambéry)
  •   26 La Chambre à 156 km : La Chambre, vallée des Villards, col de la Madeleine, col du Glandon +   Aires de repos Sainte-Marie-de-Cuisnes (sens Chambéry-Italie), Saint-Avre (sens Italie-Chambéry)
  •   27 Saint-Jean-de-Maurienne à 163 km : Saint-Jean-de-Maurienne, Hermillon, vallée de l'Arvan, col de la Croix de Fer (demi-échangeur)
  •   28 Saint-Julien-Montdenis à 171 km : Saint-Julien-Mont-Denis, Saint-Jean-de-Maurienne, vallée de l'Arvan, col de la Croix de Fer
    •   Aires de service Saint-Julien-Montdenis (sens Italie-Chambéry), Rieu-Sec (réservée aux poids-lourds) (sens Chambéry-Italie)
  •   Gare de Péage de Saint-Michel-de-Maurienne
  •   29 Saint-Michel-de-Maurienne à 177 km : Saint-Michel-de-Maurienne, Valloire, Valmeinier, col du Galibier +   Aire de service Saint-Michel-de-Maurienne (sens Chambéry-Italie)
  •   Tunnel des Sorderettes (372m) dans le sens Lyon-Fréjus
  •   Tunnel d'Orelle (3 692 m) (section en 2x1 voies)
  •   30 Modane à 190 km : Chambéry, Albertville, Saint-Jean-de-Maurienne par RD, Modane, Haute Maurienne, Vanoise, col du Mont-Cenis, col de l'Iseran +  
  •   Section en 2+1 voies (2 files en direction du tunnel) jusqu'au tunnel
  •   31 Valfréjus à 194 km : Valfréjus, Modane
  •   Gare de Péage du Tunnel du Fréjus,   Fin d'autoroute
  •   Tunnel du Fréjus
  •   France   Italie Frontière franco-italienne à l'intérieur du tunnel par la RN 543
  • Autoroute italienne A32 E70

Ouvrages d’artModifier

Lieux sensiblesModifier

 
Ralentissements lors d'un chassé-croisé de vacanciers au sud de Chambéry en hiver.
  • Bouchons fréquents entre Lyon et Chambéry (surtout en vacances d’hiver).
  • Ralentissements à la bifurcation A41 (depuis Annecy) – A43 (depuis Chambéry).
  • Bouchons entre l’A430 et le tunnel du Fréjus.

Croisements autoroutiersModifier

 
L'A41 joint l'A43 à Chignin.

Départements traversésModifier

L'autoroute A43 traverse 3 départements et une métropole à statut de collectivité territoriale, assimilée à un département.

La liste suivante répertorie les villes desservies et les sites remarquables à proximité de l'autoroute.

Métropole de Lyon
Rhône
  • Aéroport Lyon-Saint-Exupéry (par autoroute A432)
Isère
Savoie

Galerie d'imagesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier