Ouvrir le menu principal

Val Gelon
Massif Belledonne (Alpes)
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Coordonnées géographiques 45° 28′ 49″ nord, 6° 09′ 04″ est

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Val Gelon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Val Gelon
Orientation sud-ouest puis nord-nord-est
Longueur 26 km
Type Vallée glaciaire
Écoulement Gelon
Voie d'accès principale RD 925 et RD 207
Fait remarquable 2 vallées parallèles

Le val Gelon, ou vallée du Gelon, est un territoire de montagne arrosé par la rivière du Gelon, situé dans la combe de Savoie dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Il est composé de deux vallées presque parallèles dont la jonction s'effectue au niveau de la commune de La Rochette, au sud-ouest.

ToponymieModifier

Le toponyme de Gelon (anciennement Gellon) dérive très probablement d'un patronyme[1],[2]. Les deux vallées portent parfois un nom différent. Ainsi le Haut Gelon est appelé vallée des Huiles[3], et le Bas Gelon, Val Pelouse ou Val Penouse[4],[5]. Le mot Pelouse désigne « [une] prairie ou [un] sommet couvert de gazon »[6].

SituationModifier

Le val Gelon est situé à l'extrémité septentrionale de la chaîne de Belledonne, dans la combe de Savoie à environ trente kilomètres de Chambéry, chef-lieu du département de la Savoie. Il est délimité au nord par l'Isère, à l'est par la chaîne des Hurtières, au sud par le défilé du Bréda et à l'ouest par la crête de Montraillant.

D'une superficie de 12 015 hectares[7], le territoire correspond en grande partie au bassin versant de la rivière du Gelon dont la particularité est d'être divisé en deux vallées distinctes :

  • la vallée des Huiles ou « Haut Gelon »[3], d'une longueur de 13 km et d'orientation nord-est/sud-ouest[8] ;
  • le val Pelouse ou « Bas Gelon »[4], d'une longueur de 13 km et d'orientation sud-sud-ouest/nord-nord-est[8].

Ces deux vallées sont toutes deux issues de creusements d'origine glaciaire[9],[3]. Leur jonction a lieu au niveau de la commune de La Rochette, bloquées par le cône de déjections du torrent du Joudron[7]. Elles sont séparées par le plateau de l'Huile dont le pic de l'Huile culmine à 926 mètres d'altitude et le mont Fauge, séparant la source de la confluence du Gelon au nord, qui culmine à 1 337 m. À son pied, le col de Champ-Laurent (1 116 m) permet le franchissement du massif par la route entre Chamoux-sur-Gelon et Le Pontet.

Le val Pelouse est traversé par l'ancienne route nationale 525 — aujourd'hui route départementale 925 — entre Chamoux et La Rochette tandis que la vallée des Huiles est traversée par la route départementale 207 entre La Rochette et le col du Grand Cucheron conduisant dans la vallée de la Maurienne.

HistoireModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Adolphe Gros, Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, La Fontaine de Siloé (réimpr. 2004) (1re éd. 1935), 519 p. (ISBN 978-2-84206-268-2, lire en ligne), p. 207.
  2. D'après Henry Suter, « Gelon », Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sur henrysuter.ch, Henry Suter, 2000-2009 (consulté en avril 2019).
  3. a b et c Carcel 1936, p. 270.
  4. a et b Carcel 1936, p. 266.
  5. Michèle Brocard, Maurice Messiez-Poche, Pierre Dompnier, Histoire des communes savoyardes : La Maurienne - Chamoux - La Rochette (vol. 3), Roanne, Éditions Horvath, , 558 p. (ISBN 978-2-7171-0289-5, lire en ligne), p. 441. ([PDF] lire en ligne)
  6. D'après Henry Suter, « Pelouse », Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sur henrysuter.ch, Henry Suter, 2000-2009 (consulté en avril 2019).
  7. a et b Centre de ressources régional des paysages d’Auvergne-Rhône-Alpes, « Val Gelon ou pays de Rochette », sur www.paysages.auvergne-rhone-alpes.gouv.fr,
  8. a et b Carcel 1936, p. 262
  9. Carcel 1936, p. 268