Anthoine Hubert

pilote automobile français
Anthoine Hubert
Description de cette image, également commentée ci-après
Anthoine Hubert en 2013.
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Lyon 7e (France)
Date de décès (à 22 ans)
Lieu de décès Francorchamps (Belgique)
Nationalité Drapeau de France Français
Site web anthoinehubert.com
Carrière
Années d'activité 2013-2019
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2019 Drapeau : Royaume-Uni BWT Arden 16 (2)
Statistiques
Numéro permanent 19

Anthoine Hubert, né le dans le 7e arrondissement de Lyon (Rhône)[1] et mort le (à 22 ans) à Francorchamps (Belgique), est un pilote automobile français, membre de la Renault Sport Academy et sacré champion 2018 de GP3 Series.

Le , lors de la huitième course de Formule 2 sur le circuit de Spa-Francorchamps, Anthoine Hubert est victime d'un grave accident et meurt des suites de ses blessures.

BiographieModifier

2004-2012 : les débuts en kartingModifier

Anthoine Hubert découvre le karting très jeune, et gagne quelques championnats. Il commence la compétition en 2004, année de son premier podium (3ème à la coupe de France Minikart) ; il gagne l’année suivante, en 2005, à Magny-Cours, la coupe de France Minikart. Il termine deux fois vice-champion et trois fois troisième. En 2011 et 2012, il se classe troisième du championnat du monde des moins de 18 ans.

2013-2015 : débuts et confirmation en monoplaceModifier

En parallèle à ses études en terminale scientifique[2], Anthoine Hubert fait ses débuts en monoplace en 2013, dans le championnat de France F4. Sans difficulté, il domine la saison et devient champion dès sa première année avec onze victoires[3].

L'année suivante, il passe en Eurocup Formula Renault 2.0 avec Tech 1 Racing[4]. Son meilleur résultat est une sixième place, qu'il obtient à Spa-Francorchamps, puis à Jerez. Il se classe quinzième du championnat avec 15 points. Dans le même temps, il prend part à trois manches de Formula Renault 2.0 Alps, mais ne marque aucun point.

Son programme est le même en 2015, toujours chez Tech 1 Racing. Il remporte ses premières courses en monoplace en Eurocup Formula Renault 2.0 à Silverstone[5] et au Mans. Son expérience lui permet de monter sept fois sur le podium et de se classer cinquième du championnat avec 172 points. Hubert court de nouveau six courses en Formula Renault 2.0 Alps et se montre performant. Depuis la pole position, il s'impose à Imola puis termine deuxième le lendemain[6]. À Pau, il obtient les deux pole positions et les deux victoires, puis à Jerez, il gagne avec la pole et le meilleur tour en course, puis termine deuxième. Cependant, il n'est pas éligible aux points et n'est pas classé au championnat.

2016 : une saison en Formule 3Modifier

En 2016, il participe au championnat d'Europe de Formule 3 avec Van Amersfoort Racing[7]. Le Français marque ponctuellement quelques points dans la première moitié de saison, puis obtient sa première victoire sur le Norisring lors de la quatorzième course, après s'être élancé en pole[8]. Il monte deux autres fois sur le podium (deuxième à Norisring, puis à Spa-Francorchamps) et se classe huitième du championnat.

En août, il prend part aux Masters de Formule 3 sur le circuit de Zandvoort et termine septième de la course. En novembre, il franchit la ligne d'arrivée treizième du Grand Prix de Macao[9].

2017-2018 : titre en GP3 SeriesModifier

 
Anthoine Hubert en 2018 lors de la course de GP3 Series sur le Red Bull Ring.

En février 2017, Anthoine Hubert passe à l'échelon supérieur et devient le quatrième pilote d'ART Grand Prix en GP3 Series[10]. Il réalise une première moitié de saison régulière en ne terminant qu'une seule fois hors des points, à Spa-Francorchamps. Avec un total de quatre podiums et de cinq meilleurs tours en course, il se classe quatrième du championnat, complétant le quadruplé ART Grand Prix.

Il poursuit avec ART Grand Prix pour la saison 2018[11] et devient pilote affilié Renault Sport[12]. À l'issue du premier meeting à Barcelone, Anthoine Hubert mène déjà au championnat grâce à deux deuxièmes places. Il obtient sa première victoire dans la catégorie au Castellet à la suite de la disqualification de Dorian Boccolacci[13], puis une deuxième victoire à Silverstone après s'être élancé depuis la pole position. À Budapest, il obtient deux nouveaux podiums en terminant troisième à deux reprises. À l'issue du dernier meeting de la saison à Abou Dabi, Anthoine Hubert est sacré champion de GP3 Series[14].

2019 : la Formule 2Modifier

 
Anthoine Hubert en 2019 lors de la course de Formule 2 sur le Red Bull Ring.

En janvier 2019, il s'engage avec Arden International pour disputer la saison 2019 du championnat de Formule 2[15]. Par la même occasion, il intègre officiellement la Renault Sport Academy[16]. Son écurie se montre comme l'une des plus lentes lors des essais de pré-saison. Cependant, à la première course de la saison à Sakhir, partant onzième, il effectue une remontée jusqu'à la quatrième place, lui permettant d'être le meilleur débutant. Lors de la course sprint de Monaco, Hubert s'élance en pole position grâce au système de grille inversée et remporte sa première course en Formule 2[17] ; il récidive au Castellet en remportant à nouveau la course sprint[18].

DécèsModifier

Le , Anthoine Hubert est impliqué dans un accident lors de la course longue de Formule 2, sur le circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique[19]. À l'entame du deuxième tour, sa monoplace de l'écurie Arden sort violemment de la piste à la sortie du Raidillon de l'Eau Rouge à la suite d'un accrochage avec la voiture de Ralph Boschung qui a ralenti pour éviter la monoplace de Giuliano Alesi, parti en tête à queue devant lui. Après avoir tapé les murs de pneus, la voiture d'Hubert a rebondi dans la zone de dégagement asphaltée et est alors percutée à pleine vitesse par celle de l'Américain Juan Manuel Correa qui avait lui même subi une crevaison. Sous la violence du choc, la monoplace d'Hubert se désintègre et est coupée en deux[20]. Malgré l'intervention des secours, Anthoine Hubert meurt des suites de ses blessures à 18 h 35, une heure et demie après l'accident, selon une information confirmée par la FIA[21],[22],[23].

ObsèquesModifier

Les obsèques d'Anthoine Hubert ont été célébrées en la cathédrale de Chartres le mardi [24].

De nombreuses personnalités du monde automobile sont venues lui rendre un dernier hommage : Pierre Gasly, Alexander Albon, Charles Leclerc, Loïc Duval, Paul-Loup Chatin, Jérôme Stoll, Olivier Panis, Alain Prost, Jean Alesi, Giuliano Alesi, Jean Todt, Chase Carey, Esteban Ocon, George Russell, Louis Delétraz et Mick Schumacher[25],[26].

Hommage et postéritéModifier

À la demande de l'ensemble des pilotes, lors de la course suivante, à Monza, le samedi , La Marseillaise a été jouée à l'issue de la cérémonie du podium, en hommage à Anthoine Hubert, en présence de Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile. Le 9 décembre de la même année, la Fédération française du sport automobile le récompense en lui remettant à titre posthume un Volant d'Or après qu'un hommage lui a été rendu. Le 11 décembre, la FIA décide de récompenser le meilleur rookie de Formule 2 avec le Prix Anthoine Hubert. Il est attribué en 2019 au pilote chinois Guanyu Zhou, lui aussi pensionnaire de la Renault Sport Academy[27]. Son numéro, le 19, est retiré par la FIA.

En 2020, en son hommage, le circuit international de karting d'Angerville est baptisé "Circuit International Anthoine Hubert". Il était licencié au club "ASK Angerville" depuis son plus jeune âge.

Résultats en monoplaceModifier

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2013 Championnat de France F4   Autosport Academy 21 11 10 8 13 365 Champion
2014 Eurocup Formula Renault 2.0   Tech 1 Racing 14 0 0 0 0 30 15e
Formula Renault 2.0 Alps 6 0 0 0 0 0 n.c.
2015 Eurocup Formula Renault 2.0   Tech 1 Racing 17 2 2 2 7 172 5e
Formula Renault 2.0 Alps 6 4 4 3 6 0 n.c.
2016 Championnat d'Europe de Formule 3   Van Amersfoort Racing 30 1 1 1 3 160 8e
2017 GP3 Series   ART Grand Prix 15 0 0 5 4 127 4e
2018 GP3 Series 18 2 2 4 11 214 Champion
2019 Formule 2   BWT Arden 16 2 0 0 2 77 10e

RéférencesModifier

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. Mickael Guilmeau, « Interview d’Anthoine Hubert, champion de France de F4 », sur franceracing.fr, (consulté le 22 février 2017)
  3. Franck Thébault, « À 17 ans, Anthoine Hubert est champion de France de Formule 4 », sur lechorepublicain.fr, (consulté le 22 février 2017)
  4. Guillaume Renard, « Eurocup FR2.0 – Tech 1 Racing annonce Hubert, Orudzhev et Romanov », sur chequeredflags.com, (consulté le 22 février 2017)
  5. « Eurocup Formula Renault 2.0 : Victoire française à Silverstone », sur eurosport.fr, (consulté le 22 février 2017)
  6. Patrice Girard, « FR 2.0 ALPS - Tech 1 Racing ouvre la saison pour une victoire à Imola », sur pitstop.com, (consulté le 22 février 2017)
  7. François Leroux, « Anthoine Hubert rejoint la F3 européenne et le 'Van Amersfoort Racing' ! », sur autonewsinfo.com, (consulté le 22 février 2017)
  8. « Formule 3 - Norisring 2016 : Anthoine Hubert signe sa première victoire », sur sportauto-france.com, (consulté le 22 février 2017)
  9. « F3 - Macao 2016 : Anthoine Hubert dans le top 15 », sur sportauto-france.com, (consulté le 23 février 2017)
  10. Jacques-Armand Dupuis, « GP3 - Anthoine Hubert débarque chez ART Grand Prix », sur autohebdo.fr, (consulté le 23 février 2017)
  11. Mickaël Guilmeau, « Anthoine Hubert continue avec ART Grand Prix en GP3 », sur franceracing.fr
  12. Benjamin Vinel, « Anthoine Hubert devient pilote affilié Renault Sport », sur fr.motorsport.com, (consulté le 11 mai 2018)
  13. Nina Rochette, « Boccolacci disqualifié, Hubert déclaré vainqueur », sur autohebdo.fr, (consulté le 25 juin 2018)
  14. Benjamin Vinel, « Anthoine Hubert sacré en GP3 », sur motorsport.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  15. Pierre Tassel, « Anthoine Hubert passe en F2 chez Arden », sur autohebdo.fr, (consulté le 24 janvier 2019)
  16. Basile Davoine, « Hubert décroche un volant F2 et le soutien renforcé de Renault », sur fr.motorsport.com, (consulté le 24 janvier 2019)
  17. Medhi Casaurang-Vergez, « Hubert vainqueur de la Course sprint à Monaco », sur autohebdo.fr, (consulté le 26 mai 2019)
  18. Benjamin Vinel, « Anthoine Hubert triomphe au Paul Ricard », sur motorsport.com, (consulté le 23 juin 2019)
  19. « Terrible accident pour le pilote de Chartres Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps », L'Est républicain, .
  20. « Le pilote automobile français Anthoine Hubert tué lors d’une course de Formule 2 », Le Monde, .
  21. « F2 : le pilote français Anthoine Hubert meurt dans un accident à Spa », L'Équipe, .
  22. Mickael Guilmeau, « Décès du pilote français Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps », France Racing, .
  23. (en) « Statement: Incident during FIA Formula 2 Sprint Race, Spa-Francorchamps », FIA, .
  24. « Les obsèques d'Anthoine Hubert auront lieu en la cathédrale de Chartres, mardi 10 septembre », L'écho républicain, (consulté le 5 septembre 2019).
  25. « Les obsèques d'Anthoine Hubert en la cathédrale de Chartres. », L'écho républicain, (consulté le 10 septembre 2019).
  26. « Anthoine Hubert : l’émouvant adieu en la Cathédrale de Chartres. », RTL, (consulté le 10 septembre 2019).
  27. Emmanuel Touzot, « La F2 a créé le prix Anthoine Hubert et l’a décerné à Zhou », sur nextgen-auto.fr, (consulté le 12 décembre 2019)

Liens externesModifier