Juan Manuel Correa

pilote automobile américain d'origine équatorienne
Juan Manuel Correa
Description de l'image FIA F2 Austria 2019 Nr. 12 Correa.jpg.
Biographie
Date de naissance (21 ans)
Lieu de naissance Quito (Équateur)
Nationalité Drapeau : Équateur Équatorien
Drapeau : États-Unis Américain
Nationalité sportive Drapeau : États-Unis Américain
Site web www.jmcorrea.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2016
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2019Drapeau : Tchéquie Sauber Junior Team by Charouz16 (0)

Juan Manuel Correa, né le à Quito (Équateur), est un pilote automobile américain. En 2019, il participe au championnat de Formule 2 au sein de l'écurie Sauber Junior Team by Charouz.

CarrièreModifier

KartingModifier

Juan Manuel Correa commence le karting en 2008, obtenant plusieurs titres en Équateur et aux États-Unis.

Débuts en monoplaceModifier

En 2016, Juan Manuel Correa fait ses premiers pas en monoplace au sein de l'écurie Prema Powerteam en championnat d'Allemagne de Formule 4 et en championnat d'Italie de Formule 4 où il termine respectivement dixième et sixième. En 2017, il continue en Formule 4 en se concentrant sur le championnat d'Allemagne, qu'il termine cinquième.

GP3 SeriesModifier

 
Juan Manuel Correa en 2018 lors de la course de GP3 Series sur le Red Bull Ring, en Autriche.

À partir de 2017, il accède au championnat de GP3 Series à partir de la manche belge à Spa, au sein de l'écurie Jenzer Motorsport. Reconduit par son écurie en 2018, il se classe douzième, avec 42 points.

Toyota Racing SeriesModifier

En parallèle du championnat de GP3 Series, il participe, en 2018, au championnat Toyota Racing Series ; il se classe quatrième avec deux victoires, une pole position et trois podiums.

Formule 2Modifier

 
Juan Manuel Correa en 2019 lors de la course de Formule 2 sur le Red Bull Ring.

En 2019, Juan Manuel Correa accède au championnat de Formule 2, au sein de l'écurie Sauber Junior Team by Charouz. En parallèle il devient pilote de développement pour l'écurie de Formule 1 Alfa Romeo Racing[1],[2].

Le , lors de la course longue de Formule 2, sur le circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique, Juan Manuel Correa est impliqué dans un crash impressionnant lorsque sa voiture percute violemment celle du Français Anthoine Hubert qui revenait sur la piste après avoir accroché la voiture de Giuliano Alesi, parti en tête-à-queue à la sortie du virage en haut du Raidillon de l'Eau Rouge. Anthoine Hubert meurt une heure et demie après l'accident et Juan Manuel Correa est conduit d'urgence au Centre hospitalier universitaire de Liège, souffrant de fractures aux deux jambes et d'une lésion mineure à la colonne vertébrale[3],[4]. Juan Manuel Correa est opéré des deux jambes et de la colonne vertébrale[5],[6]. La semaine suivant l'accident, la famille Correa annonce que l'état de santé de Juan Manuel s'est aggravé et qu'il a été placé en coma artificiel : « Un syndrome de détresse respiratoire a été diagnostiqué. Malheureusement, cela a provoqué une insuffisance respiratoire aiguë. Juan Manuel est dans un état critique mais stable[7]. »

Retour en Formule 3Modifier

Le 15 février 2021, un an et demi après son terrible accident, Juan Manuel Correa prend, sur le circuit Paul Ricard, le volant d'une Dallara GP3/13 (une monoplace de GP3 Series engagée de 2013 à 2016) mise à sa disposition par ART Grand Prix en guise de préparation à son retour à la compétition cette saison[8].

Début avril 2021, Juan Manuel Correa fait retour en compétition dans le cockpit de la Dallara d'ART Grand Prix pour un test lors des premiers essais privés préliminaires au championnat de Formule 3 FIA 2021 sur le Red Bull Ring. Il déclare : « Je suis très reconnaissant envers mon équipe. Ils ont cru en moi et ont permis mon retour en Formule 3 pour ce que je considère comme une saison de transition, la première étape de mon come-back pour poursuivre mon rêve d’accéder à la Formule 1[9]. »

PalmarèsModifier

Résultats en monoplaceModifier

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2016 Championnat d'Allemagne de Formule 4   Prema Powerteam 24 0 0 2 1 91 10e
Championnat d'Italie de Formule 4 18 3 2 1 4 105,5 6e
2017 Championnat d'Allemagne de Formule 4   Prema Powerteam 17 2 2 2 7 172 5e
Championnat d'Italie de Formule 4 6 4 4 3 6 0 n.c.
GP3 Series  Jenzer Motorsport 7 0 0 0 0 0 21e
2018 GP3 Series  Jenzer Motorsport 18 0 0 0 0 42 12e
Toyota Racing Series   M2 Competition 15 2 1 2 3 756 4e
2019 Formule 2   Sauber Junior Team by Charouz 16 0 0 0 2 36 13e
Formule 1   Alfa Romeo Racing Pilote essayeur
2021 Formule 3   ART Grand Prix e

Notes et référencesModifier

  1. Alexandre Combralier, « Calderón et Correa ont réussi leur test sur une Sauber de 2013. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 5 avril 2021).
  2. « F1 - Correa rejoint Alfa Romeo », sur news.sportauto.fr, (consulté le 5 avril 2021).
  3. « F2 - Hubert et Correa pris dans un gros accident. », sur news.sportauto.fr, (consulté le 5 avril 2021).
  4. Elisabeth Maingé, « Des nouvelles de l'état de santé de Correa impliqué dans l'accident qui a coûté la vie à Anthoine Hubert. », sur f1actu.com, (consulté le 5 avril 2021)
  5. Nicolas Farmine, « L'équipe Sauber Junior Team communique sur l'état de santé de Juan Manuel Correa. », sur franceracing.fr, (consulté le 31 août 2019)
  6. Elisabeth Maingé, « Des nouvelles de l'état de santé de Correa impliqué dans l'accident qui a couté la vie à Anthoine Hubert », sur f1actu.com, (consulté le 31 août 2019)
  7. Charles Bradley, « Correa désormais dans un état "critique mais stable" », sur fr.motorsport.com, (consulté le 7 septembre 2019)
  8. Pierre Van Vliet, « Correa a repris le volant. », sur f1i.auto-moto.com, (consulté le 19 février 2021)
  9. Pierre Van Vliet, « Correa prépare son retour en F3. », sur f1i.auto-moto.com, (consulté le 5 avril 2021)