Équipe de France masculine de handball au Championnat d'Europe 1996

Équipe de France M au Championnat d'Europe 1996
Drapeau de la France

Fédération Fédération française de handball

Organisateur(s) Drapeau de l'Espagne Espagne
Participation(s) 2e
Meilleure performance 6e place en 1994
Sélectionneur Drapeau : France Daniel Costantini
Capitaine ?

Résultat 7e place
Meilleur(s) buteur(s) Stéphane Stoecklin, 38 buts
Équipe de France

Cet article relate le parcours de l'Équipe de France masculine de handball lors du Championnat d'Europe 1996 organisé en Espagne du 24 mai au . Il s'agit de la 2e participation de la France aux Championnats d'Europe.

Championne du monde en titre, les Barjots digèrent difficilement leur titre : qualifiés dans la douleur, les Bleus terminent quatrième de leur groupe après deux défaites face à la République tchèque puis face à la Suède. La France termine à la 7e place au profit d'une victoire face à l'Allemagne.

QualificationModifier

La France doit passer par les qualifications pour participer à la compétition. Placée dans la poule C, elle remporte ses trois matchs à domicile mais perds ses 3 matchs à l'extérieur, notamment face à la Belgique. C'est d'ailleurs à la mi-temps de ce match, dans les vestiaires, qu'Éric Quintin donne un coup de tête à son coéquipier Philippe Schaaf[1].

La France termine malgré tout deuxième de sa poule et obtient ainsi l'une des deux places qualificatives[2],[3] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   RF Yougoslavie 10 6 5 0 1 147 116 31
2   France 6 6 3 0 3 139 132 7
3   Biélorussie 4 6 2 0 4 142 146 -4
4   Belgique 4 6 2 0 4 96 130 -34
Date Lieu Équipe 1 Score Équipe 2 Mi-temps
27/09/1995, 16h30 Marseille   France 24 – 21   RF Yougoslavie 12 – 11
01/10/1995, 17h30 Belgrade   RF Yougoslavie 25 – 18   France 13 – 07
02/11/1995, 20h15 Herstal   Belgique 21 – 20   France 09 – 09
04/11/1995, 17h00 Nantes   France 2109   Belgique 07 – 05
30/11/1995, 19h00 Minsk   Biélorussie 31 – 28   France 16 – 14
03/12/1995, 15h30 Besançon   France 28 – 25   Biélorussie 16 – 14

Matchs de préparationModifier

EffectifModifier

L'effectif de l'équipe de France était[4] :

Entraîneur : Daniel Costantini

RésultatsModifier

Phase de poule (Groupe A)Modifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Espagne 8 5 4 0 1 124 116 8
2   Suède 8 5 4 0 1 124 106 18
3   Rép. tchèque 6 5 3 0 2 129 125 4
4   France 6 5 3 0 2 130 120 10
5   Roumanie 2 5 1 0 4 117 134 -17
6   Danemark 0 5 0 0 5 108 131 -23
Date Équipe 1 Score Équipe 2
24 mai France   25 – 22   Danemark
25 mai France   29 – 31   Rép. tchèque
26 mai France   27 – 20   Roumanie
28 mai France   20 – 26   Suède
29 mai France   29 – 21   Espagne

Victoire face au DanemarkModifier

24 mai 1996
  France 25-22
(12-11)
  Danemark Palacio de Deportes San Pablo, Séville

Prandi, Stoecklin 7

FFHB

Nikolaj Jacobsen 5

  •   France
    • Gardiens : Gaudin (30 min, 6 arrêts), Martini (30 min, 5 arrêts)
    • Buteurs : Wiltberger (1/3), Mahé, Schaaf (1/4), Prandi (7/10), Kervadec (5/5), Cordinier (2/3), Monthurel, Joulin (1/3), Richardson (1/3), Stoecklin (7/12, dont 3/4 pen.).
  •   Danemark
    • Gardiens : Andreasen (58 min, 10 arrêts, dont 1/3 pen.), Larsen (2 min, 1 arrêt dont 0/1 pen.)
    • Buteurs : Bjerre (4/10), Jansen (1/1), Fog (1/2), Jacobsen (1/2), N. Jacobsen (5/6, dont 2/2 pen.), Christiansen (1/3), Hamann-Boeriths (4/5), Jørgensen, Paulsen (0/1), Hjermind (4/6, dont 3/3 pen.).

Défaite face à la République tchèqueModifier

25 mai 1996
  France 29-31
(11-16)
  Rép. tchèque Palacio de Deportes San Pablo, Séville

Stéphane Stoecklin 8

FFHB

Michal Tonar 12

  •   France
    • Gardiens : Gaudin (30 min, 5 arrêts, dont 0/3 pen.), Martini (30 min, 4 arrêts, dont 1/4 pen.)
    • Buteurs : Mahé, Schaaf (0/2), Prandi (2/2), Lathoud (3/6), Kervadec (2/2), Monthurel (2/3), Anquetil (5/8, dont 4/5 pen.), Maurice (4/5), Richardson (3/7), Stoecklin (8/11).
  •   Rép. tchèque
    • Gardiens : Štochl (50 min. 4 arrêts, dont 0/2 pen.), Kučerka (10 min, 2 arrêts, dont 1/5 pen.)
    • Buteurs : Bečvář (3/3), Šuma (2/7), Šetlík (3/4), Blecha, Hazl (3/6), Tonar (12/14, dont 7/8 pen.), Vanek (2/3), Jindrichowsky (2/3), Bokr, Pauza (4/5).

Victoire face à la RoumanieModifier

26 mai 1996
  France 27-20
(13-11)
  Roumanie Palacio de Deportes San Pablo, Séville

Stéphane Stoecklin 8

FFHB

Robert Licu 10

  •   France
    • Gardiens : Gaudin (30 min, 5 arrêts, dont 0/2 pen.), Martini (30 min, 8 arrêts)
    • Buteurs : Wiltberger (5/7), Mahé (2/3, dont 2/2 pen.), Schaaf (0/1 pen.), Lathoud (5/8), Kervadec (1/1), Cordinier (4/4), Monthurel, Joulin (0/3), Richardson (2/5), Stoecklin (8/14).
  •   Roumanie
    • Gardiens : Liviv (59 min, 12 arrêts, dont 1/2 pen.), Apostu
    • Buteurs : Voica, Radu (2/3), Alexandru (1/3), Licu (10/17, dont 2/2 pen.), Prisăcaru (1/6), Pop (1/2), A. Popivici (1/2), Apustu, Ene, Beșta (4/10), Răduță.

Défaite face à la SuèdeModifier

28 mai 1996
  France 20-26
(12-13)
  Suède Pabellón Santa María, Ciudad Real

Stéphane Stoecklin 8

FFHB

Wislander, Hajas, Lövgren 5

Au , le 28 mai 1996, la Suède b. France (13-12)

Victoire face à l'EspagneModifier

Dans un match sans enjeu pour l'Espagne, assurée de terminer à la première place, la France s'impose nettement face à l'hôte de la compétition pour terminer à la quatrième place du groupe.

29 mai 1996
  France 29-21
(16-13)
  Espagne Palacio de Deportes San Pablo, Séville

Raoul Prandi 8

FFHB

Rafael Guijosa 6

  •   France
    • Gardiens : Gaudin (30 min, 5 ou 7 arrêts, dont 0/5 pen.), Martini (30 min, 7 arrêts, dont 0/1 pen.)
    • Buteurs : Wiltberger (1/5), Mahé (3/6, dont 3/6 pen.), Schaaf (1/4), Prandi (8/11), Kervadec (2/2), Cordinier (1/3), Monthurel (1/1), Joulin (7/8), Richardson (3/3), Stoecklin (2/5).
  •   Espagne

Match de classementModifier

Victoire face à l'AllemagneModifier

31 mai 1996
  France 24-21
(13-9)
  Allemagne Pabellón Santa María, Ciudad Real

Richardson, Stoecklin 6

FFHB

Thomas Knorr 12

  •   France
    • Gardiens : Gaudin (30 min. 6 arrêts, dont 0/3 pen.), Martini (30 min. 6 arrêts, dont. 0/3 pen.)
    • Buteurs : Wiltberger (1/2), Mahé, Schaaf, Prandi (5/6), Lathoud (0/1), Monthurel (1/2). Anquetil (4/6, dont 3/5 pen.), Maurice (1/2), Richardson (6/6), Stoecklin (6/12).
  •   Allemagne
    • Gardiens : Kenning (20 min. 1 arrêt, dont 0/2 pen.), Holper (40 min, 9 arrêts, dont 2/3 pen.)
    • Buteurs : Petkevicius (0/3), Kretzschmar (2/6), Schwarzer (2/4), Petersen, Knorr (12/17, dont 6/6 pen.), Zerbe (0/1), Schwalb (1/2), Kohlhass (1/4), Schmidt (1/3), Stephan (2/2), Fritz.

Statistiques et récompensesModifier

RécompensesModifier

Aucun joueur de l'équipe de France ne figure dans équipe-type de la compétition.

Statistiques des joueursModifier

Avec 39 buts marqués, Stéphane Stoecklin est le 3e meilleur buteur de la compétition.

Joueur             Total MJ Moy
Stéphane Stoecklin 7 8 8 8 2 6 39 6 6,5
Raoul Prandi 7 2 NR 2 8 5 24 5 4,8
Jackson Richardson 1 3 2 NR 3 6 15 5 3,0
Grégory Anquetil NR 5 NR 4 NR 4 13 3 4,3
Guéric Kervadec 5 2 1 1 2 NR 11 5 2,2
Franck Maurice NR 4 NR 4 NR 1 9 3 3,0
Denis Lathoud NR 3 5 1 NR 0 9 4 2,3
Marc Wiltberger 1 NR 5 1 1 1 9 5 1,8
Stéphane Joulin 1 NR 0 NR 7 NR 8 3 2,7
Stéphane Cordinier 2 NR 4 NR 1 NR 7 3 2,3
Pascal Mahé 0 0 2 0 3 0 5 6 0,8
Gaël Monthurel 0 2 0 0 1 1 4 6 0,7
Philippe Schaaf 1 0 0 0 1 0 2 6 0,3
Total 25 29 27 21 29 24 155 6 25,8
NR : non retenu pour le match (seulement 12 joueurs sur la feuille de match, 10 joueurs de champ et 2 gardiens de buts)

Statistiques des gardiens de butModifier

Joueur             Total MJ Moy
Bruno Martini 5 4 8 4 7 6 34 6 5,7
Christian Gaudin 6 5 5 4 5 ou 7 6 31 ou 33 6 5,5
Total 11 9 13 8 12 ou 14 12 65 ou 67 6 5,6

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier