Mateo Garralda

Mateo Garralda
Image illustrative de l’article Mateo Garralda
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (52 ans)[1]
Lieu Burlada
Taille 1,92 m
Poste Arrière droit
Entraîneur
Situation en club
Club actuel Chili
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
0000-1986 BM Burlada
1986-1991 BM Granollers
1991-1992 Club Atlético de Madrid
1992-1994 Teka Cantabria
1994-1999 FC Barcelone
1999-2006 Portland San Antonio
2006-2008 CB Ademar León
2008-2011 KIF Kolding
2011-2012 Ciudad de Guadalajara
*Statistiques en compétitions nationales et continentales.
Sélections en équipe nationale
Année(s)Équipe M. (B.)
 ?-? Espagne 233 (593)
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Com.
2012-2014 Ciudad de Guadalajara
2014 Știința Bacău
2015 Porto Rico
2016- Chili

Mateo Garralda Larumbe, né le à Burlada, Navarre, est un ancien joueur de handball espagnol évoluant au poste d'arrière droit.

Avec la sélection espagnole, il a participé à 4 éditions des Jeux olympiques[2] : deux médailles de bronzes en 1996 à Atlanta et 2000 à Sydney, cinquième en 1992 à Barcelone et septième en 2004 à Athènes. En Tunisie en 2005, il devient champion du monde et est élu meilleur arrière droit de la compétition.

Il est également l'un des trois seuls joueurs avec Nikola Karabatic, Mikhaïl Iakimovitch et José Javier Hombrados à avoir gagné la Ligue des champions avec trois clubs différents : en 1994 avec le Teka Cantabria, de 1996 à 1999 avec le FC Barcelone et en 2001 avec le Portland San Antonio. Il a par ailleurs gagné chaque année une coupe d'Europe entre 1993 et 2001, soit pendant neuf années consécutives et ce avec trois clubs différents.

PalmarèsModifier

Compétitions internationales
Compétitions internationales

Sélection nationaleModifier

Parcours aux Jeux olympiques[2]
Parcours aux Championnats du monde
Parcours aux Championnats d'Europe
Autres

Récompenses individuellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Profil de Matteo Garralda », sur Site officiel de l'EHF (consulté le )
  2. a et b « Profil de Matteo Garralda », sur sports-reference.com (consulté le )

Liens externesModifier