Ouvrir le menu principal

Stéphane Joulin
Image illustrative de l’article Stéphane Joulin
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (48 ans)
Lieu Treves, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Taille 1,81 m
Poste Ailier droit
Surnom(s) La Joule
Situation en club
Club actuel Saint-Raphaël (entraîneur jeunes)
Parcours junior
Saisons Club
1985-1987 Drapeau : France CS Bourges
1987-1988 Drapeau : France Dreux AC
1988- Drapeau : France US Ivry
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
0000-1997 Drapeau : France US Ivry
1997-1998 Drapeau : Allemagne ThSV Eisenach
1998-1999 Drapeau : Allemagne TV Niederwürzbach
1999-2003 Drapeau : Allemagne ThSV Eisenach
2003-2004 Drapeau : Espagne BM Ciudad Real
2004-2007 Drapeau : France Saint-Raphaël
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1995-2000Équipe de France111 (344)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Stéphane Joulin, né le 6 janvier 1971 à Trèves en Allemagne, est un ancien handballeur français évoluant au poste d'ailier droit. Il s'occupe désormais des -18 ans à Saint-Raphaël, engagés en championnat de France.

Sommaire

BiographieModifier

Stéphane Joulin a commencé le handball à 10 ans, par « identification paternelle »[1]. Il évolue ensuite au CS Bourges entre 1985 et 1987 puis au Dreux AC avant de rejoindre l’US Ivry en 1988[2].

Il joue ensuite ses premiers matchs professionnels avec le club ivryien, remportant la Coupe de France en 1996 et le Championnat de France D1 en 1997.

Ses performances lui ouvrent alors les portes de l'équipe de France. Il joue son premier match sous le maillot de l'équipe nationale en novembre 1995 face à la Belgique et revêtira le maillot bleu à 111 reprises, marquant 344 buts. Il participe ainsi aux Jeux olympiques 1996, terminés à la 4e place aux Jeux olympiques 1996 puis au Championnat du monde 1997, conclu avec une médaille de bronze inespérée, l’effectif des Bleus ayant été fortement remanié avec la fin des Barjots.

En 1997, il rejoint le championnat Allemand et le ThSV Eisenach[3] puis la saison suivante le TV Niederwürzbach[4]. En 1999, il retrouve le ThSV Eisenach[5] pour 4 saisons jusqu’en 2003[6]

En 2003, Joulin rejoint le club espagnol du BM Ciudad Real, si bien qu‘il a joué dans les trois meilleurs championnats du monde : la LNH, la Bundesliga et la Liga ASOBAL. Enfin, il termine sa carrière entre 2004 et 2007 au Saint-Raphaël Var Handball.

PalmarèsModifier

ClubModifier

Équipe de FranceModifier

EntraîneurModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Stéphane Joulin - Profession ailier européen », Sans Filtre,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2017)
  2. « Hand mag n°9 : Joulin Stéphane... vous reçoit sept sur sept », Fédération française de handball, (consulté le 11 octobre 2017), p. 19
  3. « Joulin explosif », sur liberation.fr (consulté le 11 octobre 2017)
  4. (de) « Effectif 1998-1999 du TV Niederwürzbach », sur Site officiel du THW Kiel (consulté le 11 octobre 2017)
  5. (de) « Effectif 2002-2003 du ThSV Eisenach », sur Site officiel du THW Kiel (consulté le 11 octobre 2017)
  6. (de) « Effectif 2003-2004 du ThSV Eisenach », sur Site officiel du THW Kiel (consulté le 11 octobre 2017)
  7. « Les handballeurs français en Espagne - 9 - Stéphane Joulin », sur lequipemag.fr (consulté le 11 octobre 2017)