Ouvrir le menu principal

Laurent Munier

handballeur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Munier.

Laurent Munier
Le 26 avril 2014
Le 26 avril 2014
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (53 ans)
Lieu Lyon
Taille 1,90 m (6 3)[1]
Masse 96 kg (211 lb)
Poste Demi-centre
Manager général
Surnom(s) Lolo
Situation en club
Club actuel Chambéry SMB HB
Parcours junior
Saisons Club
1977-1985 Drapeau : France Villeurbanne HBC
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1985-1987 Drapeau : France HBC Villefranche
1987-1993 Drapeau : France Vénissieux handball
1993-1996 Drapeau : France OM Vitrolles
1996-1997 Drapeau : France Istres Sports
07-12/1997 sans club[2]
12/1997-1998 Drapeau : Allemagne VfL Gummersbach
1998-1999 Drapeau : Allemagne SG Solingen
1999-2002 Drapeau : France SO Chambéry
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1987-1995 Drapeau de France France 154 (305)
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
depuis 2002 Drapeau : France Chambéry SMB HB (manager)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Laurent Munier, né le à Lyon, est un ancien joueur de handball français, évoluant au poste de demi-centre. Il occupe désormais les fonctions de manager général au sein du club de Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball[3]

BiographieModifier

Formé au Villeurbanne HBC, il rejoint en 1985 le HBC Villefranche avec lequel il devient champion de France de Nationale 1B en 1986[4] puis troisième meilleur buteur de Nationale 1A en 1987.

Après avoir été international espoir, il connait ses premières sélections en Équipe de France en 1987 puis fait partie de la génération des Barjots qui apportent à l'équipe de France ses premiers titres, avec une médaille de bronze lors des Jeux olympiques de 1992 de Barcelone, puis la médaille d'argent du Championnat du monde 1993. Inconstant, notamment entre 1993 et 1995 à l'OM Vitrolles, il est écarté par Daniel Costantini après le championnat d'Europe 1994 pour son «inadmissible comportement envers les arbitres»[1] avant d'être rappelé pour participer au Championnat du monde 1995 qui se conclura par le premier titre mondial de la France.

Il est également à l'origine, avec son coéquipier de l'équipe de France Eric Quintin du Sandball.

Après la disparation de l'OM Vitrolles, il rebondit en 1996 l'Istres Sports. Malgré un effectif composé notamment de Christian Gaudin, Alexandru Dedu et Yannick Reverdy, le club istréen est relégué au terme de la saison. Munier, blessé au poignet en cours de saison, se retrouve alors sans contrat[2] avant de signer en décembre 1997 un contrat de 6 mois pour le club allemand du VfL Gummersbach[5]. La saison suivante, il évolue au SG Solingen en 2. Bundesliga.

En 1999, il rentre en France au Stade olympique de Chambéry où il arrête sa carrière de joueur en 2002. Il reste alors dans le club chambérien et en devient manager général au sein du club de Chambéry Savoie Handball[3]. Avec l'entraîneur et ancien coéquipier Philippe Gardent, il est à l'origine du retour en France de Jackson Richardson en 2005.

En 2009, avec Philippe Gardent, Philippe Morand et Alain Poncet, il crée la Brasserie « les Barjots »[6], située face au Phare, la salle du Chambéry Savoie Handball.

PalmarèsModifier

En clubsModifier

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Sélection nationaleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Leroux Patrick, Le Touzet Jean-Louis, « Costantini fait défiler ses vieux combatifs. Le coach des Bleus aligne des grognards au Mondial. Histoire d'un groupe », sur liberation.fr, (consulté le 17 septembre 2013)
  2. a et b « Guten Tag Gummersbach », Hand mag, Fédération française de handball, nos 22/23,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2019)
  3. a et b « Profil de Laurent Munier », sur Site officiel du Chambéry SH (consulté le 17 septembre 2013)
  4. « Munier : une bonne saison », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 221,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2017)
  5. (de) « Effectif 1997-1998 du VfL Gummersbach », sur Archives du THW Kiel (consulté le 12 novembre 2019)
  6. « Brasserie « les Barjots » » (consulté le 17 septembre 2013)
  7. « L'autre odyssée phocéenne », sur lequipemag.fr, (consulté le 17 septembre 2013)
  8. « Hall of fame du Chambéry Savoie Handball », sur Site officiel du Chambéry SH (consulté le 17 septembre 2013)
  9. « Rétro Coupe de la Ligue : Laurent Munier et Chambéry », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 17 septembre 2013)

Liens externesModifier