Ouvrir le menu principal

World Mayor Award
2018
Description Récompense des maires pour leur action
Organisateur The City Mayors Foundation
Date de création 2004
Dernier récipiendaire Drapeau : Belgique Bart Somers (Malines)
Site officiel www.worldmayor.com

Le World Mayor Award est une récompense maintenant annuelle accordée par City Mayors. Elle s'adresse aux maires du monde entier. Elle est basée notamment sur la qualité avec laquelle les maires sont au service de leurs administrés (bien-être, etc.) mais aussi sur leur contribution au développement des villes, nationalement et internationalement. Les organisateurs insistent sur le fait que le jugement est totalement libre et que cette élection n'est ni orientée par une velléité publicitaire ni commerciale. Le choix des gagnants est basé sur le nombre de voix que les maires reçoivent par l'intermédiaire du site Web de City Mayors et la qualité et la passion des commentaires qui soutiennent leurs candidatures.

2004Modifier

En 2004, Edi Rama, maire de Tirana en Albanie, est élu par les participants au scrutin[1].

2005Modifier

Les nominés en 2005 furent notamment Michael Häupl de Vienne, Álvaro Arzú de Guatemala, Mahmoud Ahmadinejad de Téhéran, Ken Livingstone de Londres, Hazel McCallion de Mississauga, Ontario, et Cesar Maia de Rio de Janeiro.

Le gagnant fut Dora Bakoyannis, d'Athènes. La liste complète des 10 sélectionnés est la suivante[2] :

Top 10 des World Mayor 2005
Rang Nominés Parti politique (orientation) Villes Pays
1 Dóra Bakoyánni ND (centre-droit) Athènes   Grèce
2 Hazel McCallion PLC (centre) Mississauga   Canada
3 Álvaro Arzú PAN (droite) Guatemala   Guatemala
4 Oscar S. Rodriguez Lakas–CMD (centre) San Fernando   Philippines
5 Gavin Newsom Parti démocrate (centre-gauche) San Francisco   États-Unis
6 Michael Häupl SPÖ (centre-gauche) Vienne   Autriche
7 Christian Ude SPD (centre-gauche) Munich   Allemagne
8 Fernando D. Pimentel PT (gauche) Belo Horizonte   Brésil
9 Shirley Franklin Parti démocrate (centre-gauche) Atlanta   États-Unis
10 John So ? Melbourne   Australie

2006Modifier

En juin 2006, la liste complète des 50 qualifiés aux finales a été annoncée, avec notamment Job Cohen, maire d'Amsterdam, John So, maire de Melbourne, Ray Nagin maire de La Nouvelle-Orléans, Michael Bloomberg, maire de New York et Shintaro Ishihara, gouverneur de Tokyo.

En décembre, le résultat des votes place en tête John So maire de Melbourne suivi par Job Cohen, maire d'Amsterdam. Il y eut plus de 103 500 votants.

La liste des 10 sélectionnés est la suivante[3] :

Top 10 des World Mayor 2006
Rang Nominés Parti politique (orientation) Villes Pays
1 John So ? Melbourne   Australie
2 Job Cohen PvdA (centre-gauche) Amsterdam   Pays-Bas
3 Stephen R. Reed Parti démocrate (centre-gauche) Harrisburg   États-Unis
4 Jejomar Binay PDP-Laban (centre-gauche) Makati   Philippines
5 Michel Thiollière PRV (centre) Saint-Étienne   France
6 Paul Wengert SPD (centre-gauche) Augsbourg   Allemagne
7 Francisco Cabrera Santos ConPaco (centre-gauche) Valencia   Venezuela
8 Dubravka Šuica HDZ (centre-droit) Dubrovnik   Croatie
9 John Hickenlooper Parti démocrate (centre-gauche) Denver   États-Unis
10 Patrick Ramiaramanana TIM (droite) Antananarivo   Madagascar

2008Modifier

La liste complète des 50 qualifiés aux finales a été annoncée en janvier 2008. On y trouvait : Helen Zille, maire du Cap, Afrique du Sud ; Antonio Villaraigosa, maire de Los Angeles, (États-Unis) ; Paco Moncayo, maire de Quito, Équateur ; Leopoldo López, maire de Chacao, Venezuela ; Marides Fernando, maire de Marikina, Philippines, Bertrand Delanoë, maire de Paris, France, et Sheila Dikshit, CM de Delhi, Inde.

La liste finale des 11 sélectionnés, publiée en juillet, est la suivante[4] :

Top 11 des World Mayor 2008
Rang Nominés Parti politique (orientation) Villes Pays
1 Helen Zille DA (centre) Le Cap   Afrique du Sud
2 Elmar Ledergerber PS (gauche) Zurich   Suisse
3 Leopoldo López VP (centre, centre-gauche) Chacao   Venezuela
4 Phil Gordon Parti démocrate (centre-gauche) Phoenix   États-Unis
5 Ulrich Maly SPD (centre-gauche) Nuremberg   Allemagne
6 Jaime Nebot PSC (centre) Guayaquil   Équateur
7 Marides Fernando Lakas–CMD (centre) Marikina   Philippines
8 Mohammad Ghalibaf Indépendant (conservateur) Téhéran   Iran
9 Göran Johansson SAP (centre-gauche) Göteborg   Suède
10 Salvador Gándara ? Villa Nueva   Guatemala
11 José Fogaça PPS (centre-gauche) Porto Alegre   Brésil

Le , Helen Zille, maire de la ville du Cap en Afrique du Sud devient la première maire du continent africain à obtenir ce prix.

2010Modifier

35 concurrents étaient en lice pour recevoir le prix en 2010, le processus a abouti après une première sélection qui a été élaborée en 18 mois, sélection qui comprenait deux représentants d'Australie, six pour l'Asie, quatre en Amérique du nord, quatre en Amérique latine, neuf pour l'Europe dont Gérard Collomb pour Lyon et Adeline Hazan pour Reims en France.
Le vainqueur fut Marcelo Ebrard pour la ville de Mexico.

La liste finale des 10 sélectionnés est[5] :

Top 10 des World Mayor 2010
Rang Nominés Parti politique (orientation) Villes Pays
1 Marcelo Ebrard PRD (centre-gauche) Mexico   Mexique
2 Mick Cornett Parti républicain (droite) Oklahoma City   États-Unis
3 Domenico Lucano Indépendant Riace   Italie
4 Dianne Watts PCC (centre-droit) Surrey   Canada
5 Campbell Newman LNP of Queensland (centre-droit) Brisbane   Australie
6 Antonio Ledezma ABP (centre-gauche) Caracas   Venezuela
7 Cory Booker Parti démocrate (centre-gauche) Newark   États-Unis
8 Ivo Gönner SPD (centre-gauche) Ulm   Allemagne
9 Peter Tennent ? New Plymouth   Nouvelle-Zélande
10 Stuart Drummond Indépendant Hartlepool   Royaume-Uni

2012Modifier

La liste des 10 sélectionnés est la suivante[5] :

Top 10 des World Mayor 2012
Rang Nominés Parti politique (orientation) Villes Pays
1 Iñaki Azkuna PNV (régionaliste) Bilbao   Espagne
2 Lisa Scaffidi Indépendante Perth   Australie
3 Joko Widodo PDI-P (centre-gauche) Surakarta   Indonésie
4 Régis Labeaume Indépendant (centre-droit) Québec   Canada
5 John F Cook Parti démocrate (centre-gauche) El Paso   États-Unis
6 Park Wan-su ? Changwon   Corée du Sud
7 Len Brown NZLP (centre-gauche) Auckland   Nouvelle-Zélande
8 Edgardo Pamintuan Partido Abe Kapampangan (centre) Ángeles   Philippines
9 Mouhib Khatir Indépendant Zéralda   Algérie
10 Alfonso Sánchez Garza PRI (centre-droit) Matamoros   Mexique

2014Modifier

Top 10 des World Mayor 2014
Rang Nominés Parti politique (orientation) Villes Pays
1 Naheed Nenshi - (centre-gauche) Calgary   Canada
2 Daniël Termont SPA (centre-gauche) Gand   Belgique
3 Tri Rismaharini PDI-P (centre-gauche) Surabaya   Indonésie
4 Carlos Ocariz Primero Justicia (centre) Sucre   Venezuela
5 Jed Patrick Mabilog Partido Liberal (centre-gauche) Iloilo   Philippines
6 Albrecht Schröter SPD (centre-gauche) Iéna   Allemagne
7 Annise Parker Parti démocrate (centre-gauche) Houston   États-Unis
8 Yiánnis Boutáris - (centre-gauche) Thessalonique   Grèce
9 Giusy Nicolini - (gauche) Lampedusa e Linosa   Italie
10 Aziz Kocaoğlu CHP (centre-gauche) Izmir   Turquie

2016Modifier

Top 10 des World Mayor 2016[6]
Rang Nominés Parti politique (orientation) Villes Pays
1 Bart Somers Open Vld (centre-droit) Malines   Belgique
2 Wolfgang G. Müller SPD (centre-gauche) Lahr/Schwarzwald   Allemagne
3 Geórgios Kamínis Indépendant[7] (centre-gauche) Athènes   Grèce
4 Giusy Nicolini - (gauche) Lampedusa e Linosa   Italie
5 Richard Arnold CDU (centre-droit) Schwäbisch Gmünd   Allemagne
6 Mirjam van 't Veld CDA (centre) Amstelveen   Pays-Bas
7 Spyros Galinos ? Lesbos   Grèce
8 Paweł Adamowicz PO (centre) Gdańsk   Pologne
9 Damien Carême EÉLV (gauche) Grande-Synthe   France
10 Henriette Reker Indépendante[8] (centre) Cologne   Allemagne

Notes et référencesModifier

  1. http://www.worldmayor.com/worldmayor_2004/results_2004.html
  2. http://www.worldmayor.com/results05/worldmayor_results05.html
  3. http://www.worldmayor.com/results06/wm_winners06.html
  4. http://www.worldmayor.com/contest_2008/world-mayor-2008-results.html
  5. a et b http://www.worldmayor.com/contest_2012/world-mayor-12-results.html
  6. « World Mayor: The 2016 winners and honours list », sur www.worldmayor.com (consulté le 22 mars 2018)
  7. Réélu en 2014 sous l'étiquette d'indépendant avec le soutien des partis de gauche, centre-gauche et centre : Olive Tree (coalition notamment composée du PASOK), Gauche démocrate, Drassi et Recréer la Grèce.
  8. Élue en 2015 sous l'étiquette d'indépendante avec le soutien des partis de gauche, centre-gauche et centre-droit : Verts, FDP et CDU.

Liens externesModifier