Wikipédia:Sources fiables

Icône pour souligner l'importance du texte
Nous vous recommandons de lire auparavant les règles sur la qualité des sources. Pour apprendre à rédiger et présenter les références et les annotations voir les pages suivantes : Aide:Présentez vos sources et Aide:Insérer une référence..

Les articles de Wikipédia doivent être basés sur des sources fiables. La fiabilité d'une source peut être analysée par le type d'œuvre (par exemple : un article, un livre), le créateur de l'œuvre (un écrivain, un journaliste), et l'éditeur de l'œuvre (par exemple The New York Times, Cambridge University Press, etc.) ou encore le contexte. Des sources fiables peuvent être des contenus publiés avec un processus de publication fiable, des auteurs qui sont considérés comme faisant autorité par rapport à ce sujet, ou bien les deux.

Chaque source devrait être soigneusement pesée avant son insertion, pour savoir si elle est fiable vis à vis de l'élément qu'elle source, et si c'est la meilleure source pour un tel contexte. En général, plus un grand nombre de personnes sont engagés dans la vérification des faits, l'analyse des questions juridiques, et le soin apporté à l'écriture, plus la publication est fiable. Les sources devraient directement soutenir l'information telle qu'elle est présentée dans un article, et devraient être appropriées aux allégations faites. Si un sujet n'a pas de sources fiables, Wikipédia ne devrait pas avoir d'article dessus.

Cette recommandation parle de la fiabilité et des différents types de sources. La règle pour le sourçage est Wikipédia:Vérifiabilité, qui requiert des références au fil des lignes pour tout contenu contesté ou pouvant raisonnablement être contesté, et pour toutes les citations. La règle est appliquée à tout contenu des articles, listes, et sections d'articles de l'espace principal sans exception, et en particulier pour les biographies de personnes vivantes, qui stipule que:

« Du contenu contentieux à propos des personnes vivantes qui est non sourcé ou mal sourcé – que ce contenu soit négatif, positif, neutre, ou juste douteux – devrait être immédiatement supprimé et sans attendre une discussion. »

Les autres règles en rapport avec le sourçage sont Wikipédia:Travaux inédits et Wikipédia:Biographies de personnes vivantes. Pour toute question à propos de la fiabilité de sources particulières, voir page de discussion de Projet:Sources.

Principes générauxModifier

FiabilitéModifier

La fiabilité des sources sur Wikipedia fait généralement référence au degré de confiance que l'on peut accorder à tel œuvre, auteur ou éditeur. Sa définition dépend ainsi généralement de la perception d'une réputation préalable, qui fait l'objet d'une approbation tacite ou, parfois, de discussions communautaires. Les sources fiables peuvent être des documents publiés avec un processus de publication fiable, des auteurs considérés comme faisant autorité sur le sujet, ou les deux. Dans la mesure où aucune publication n'est complètement exacte, il peut être judicieux de procéder à un recoupement de plusieurs sources.

De manière complémentaire, la fiabilité est basée sur l'exactitude des informations, des données publiées et des analyses, qui devraient être globalement concordantes avec les sources primaires et les fait. En particulier, l'auteur de la source ne devrait pas faire de déformations ou d'erreurs factuelles. L'enchaînement des idées et des arguments ne devrait pas être biaisé et devrait éclairer des informations elles-mêmes exactes. De même, la fiabilité est autant plus fortement que la vérifiabilité des sources utilisées est possible. Ce qui induit que la publication cite précisément les diverses sources utilisées pour établir les informations présentées et étayer son raisonnement.

Sources primaires, secondaires, et tertiairesModifier

Explication des sources primaires, des sources secondaires, et de la fiabilité des sources.

Les articles de Wikipédia doivent être principalement basés sur des sources secondaires fiables. Par exemple une reprise d'une critique d'article, d'une monographie ou d'un manuel est mieux que la compilation de données ou d'éléments sans analyse.

Les sources primaires sont souvent difficiles à utiliser de façon appropriée. Tandis qu'elles peuvent être à la fois fiables (comme des statistiques officielles) et utiles dans certaines situations, elles doivent être utilisées avec prudence afin d'éviter les travaux inédits. Le contenu purement basé sur des sources primaires devrait être évité. La sélection, agrégation ou interprétation de sources primaires relève d'un processus de recherche, assimilable à un travail inédit, et doit être évitée au sein des articles de Wikipédia. Toute déclaration interprétative ou synthétique concernant des sources primaires doit être référencée par une source secondaire plutôt que par une analyse personnelle du contenu de la source primaire.

Les sources tertiaires tels les encyclopédies, les manuels, les nécrologies, les compendiums et les autres sources faisant des résumés peuvent être utilisées pour donner des points de vues ou des résumés, mais ne devraient pas être utilisées à la place de sources secondaires pour une discussion détaillée. Même si les articles de Wikipédia sont des sources tertiaires, ils ne sont pas considérés comme des sources fiables, car Wikipédia n'utilise pas de mécanisme systématique pour vérifier les faits ou leur précision.

ContexteModifier

La fiabilité d'une source dépend du contexte. Chaque source doit être soigneusement pesée pour juger si elle est fiable pour son utilisation faite dans l'article de Wikipedia et si c'est une source appropriée pour ce contenu. En général, plus il y a de personnes qui vérifient les faits, analysent les questions juridiques et examinent la rédaction, plus la publication est fiable. L'information fournie en passant par une source d'habitude fiable, qui n'est pas liée aux sujets principaux de la publication, peut ne pas être fiable ; les contributeurs doivent citer des sources axées sur le sujet en question dans la mesure du possible. Les sources doivent appuyer directement l'information telle qu'elle est présentée dans l'article sur Wikipédia. Par exemple, une organisation peut disposer d'une réputation de fiabilité que dans un certain domaine : le journal L'Équipe constitue une source fiable pour un sujet sur le sport, mais pas pour un sujet relevant de la physique théorique.

Les exigences ne sont pas identiques d'un sujet à l'autre. L'article décrit-il un sujet très étudié ou au contraire très pointu ? Dans le premier cas, il est nécessaire de se référer à des sources représentatives (voire à des sources tertiaires) afin de présenter un tableau équilibré des différentes théories et modèles existants. Dans le cas inverse, il est possible de présenter une compilation des principales sources secondaires, sans avoir à se référer à une synthèse de niveau supérieur.

Neutralité des sourcesModifier

Les articles de Wikipédia doivent présenter un point de vue neutre et proportionné. Lorsque le sujet concerné par l'article est très large, ou polémique, l'exactitude des informations ou de la démonstration ne suffit pas pour discriminer une source plutôt qu'une autre. Il convient de se référer à des sources représentatives de l'ensemble du champ de recherche : des publications faisant autorités qui synthétisent les sources secondaires.

Les sources fiables ne sont pas toujours en accord. En particulier sur des sujets complexes ou faisant l'objet de débats scientifiques, d'importantes divergences peuvent apparaître d'une source à l'autre. En accord avec la neutralité de point de vue, chaque position doit être recensée en les attribuant à chaque source sans effectuer de discrimination entre les sources. Si le sujet (ou le débat sur le sujet) est de très large envergure, il devient difficile d'effectuer une telle attribution sans étendre indéfiniment la taille de l'article. Le recours à des sources de plus haut niveau (état de l'art, source tertiaire) devient nécessaire.

Les sources fiables ne sont jamais complètement neutres, impartiales ou objectives. On trouve parmi les sources courantes des biais, des préjugés, des croyances politiques, financières, religieuses, philosophiques ou autres. Bien qu'une source puisse être biaisée, elle peut être fiable dans un contexte particulier. Parfois, les sources dont la neutralité est discutable sont les meilleures sources possibles pour étayer l'information sur les différents points de vue exprimés sur un sujet. Lorsqu'ils utilisent une source potentiellement biaisée, les contributeurs devraient se demander si elle répond aux exigences d'une source fiable, comme le contrôle éditorial, une réputation de vérification des faits et le degré d'indépendance par rapport au sujet traité par la source. La partialité peut rendre l'attribution dans le texte pertinente, par exemple avec « La féministe Betty Friedan a écrit que... » ; « Selon l'économiste marxiste Harry Magdoff (en)... » ; ou « Barry Goldwater, candidat républicain conservateur à la présidence des États-Unis, croyait que... ».

FormatModifier

Les sources fiables sont plus souvent associées aux documents sous forme écrite, que ce soit sous une forme imprimée traditionnelle ou en ligne. Toutefois, les documents audio, vidéo et multimédias qui ont été enregistrés, diffusés, distribués ou archivés par un éditeur ayant un statut établi peuvent également répondre aux critères nécessaires pour être considérés comme des sources fiables. Tout comme les sources textuelles, les autres sources médiatiques doivent être produites par une tierce partie fiable et être citées correctement. En plus, une copie archivée du support doit exister pour des questions de vérifiabilité. Il est pratique, mais en aucun cas nécessaire, que la copie archivée soit accessible via Internet.

Sources anciennesModifier

Les sources plus anciennes peuvent être inexactes parce que de nouvelles informations ont été découvertes, que de nouvelles théories ont été proposées ou que le vocabulaire a changé, en particulier dans les domaines scientifiques et universitaires. Assurez-vous de vérifier que les sources plus anciennes ne sont pas obsolètes, surtout s'il est probable que de nouvelles découvertes ou de nouveaux développements se sont produits au cours des dernières années. Si des publications plus récentes et fiables existent, elles doivent être préférées aux sources anciennes. Même si une période de 30 à 40 ans constitue un marqueur généralement valide de péremption, certaines recherches évoluent à un rythme plus lent (par exemple une étude ancienne sur un site archéologique peut ne pas avoir eu de suite), d'autres connaissent des mutations rapides (telles la génétique, l'étude des exoplanètes, la médecine, la politique ou la mode). Il convient de se familiariser avec la discipline concernée et d'effectuer des recherches bibliographiques sur le sujet afin de qualifier au mieux cette pérennité.

Parfois, les sources sont trop fraîches pour être utilisées, telles que les nouvelles les plus récentes (où des informations plus récentes pourraient être plus précises) et les sources primaires qui prétendent démentir un consensus de longue date ou introduire une nouvelle découverte (auquel cas, attendre des études visant à reproduire la découverte pourrait être une bonne idée, ou des examens qui valideraient les méthodes utilisées pour faire cette découverte).

Pour ce qui est des événements historiques, les actualités plus anciennes (plus proches de l'événement, mais pas trop proches au point d'être sujettes aux erreurs des nouvelles de dernière minute) ont tendance à être les plus détaillées et sont moins susceptibles de contenir des erreurs introduites par des copies et des résumés répétés. Cependant, les sources secondaires et tertiaires plus récentes ont peut-être mieux réussi à recueillir davantage d'informations de sources primaires et à résoudre les conflits, à appliquer les connaissances modernes pour expliquer correctement des choses que les sources plus anciennes n'ont pas su ou pu faire, ou encore, à rester libres des biais qui pouvaient affecter les sources écrites pendant que les conflits décrits étaient encore actifs ou fortement ressentis.

Sources fiablesModifier

Aucune source n'est parfaitement fiable. Des coquilles ou des erreurs peuvent toujours se glisser dans une publication autrement parfaitement fiable. Le recoupement des sources permet de les déceler. Dès lors que l'erreur a été démontrée et fait consensus, la réputation d'une source ne peut permettre de justifier son inclusion.

Sur Wikipédia, la fiabilité d'une source peut être déduite de l'une de ces propriétés :

  • La source engage la réputation d'une organisation dont la notoriété est établie de longue date. Un média de référence (comme Le Monde ou The New York Times) relève de ce cas de figure. Certaines grandes revues scientifiques (comme Nature) ne recourent pas systématiquement à une phase d'évaluation par un comité de lecture, mais la notoriété de la revue peut suffire pour qu'elle soit utilisée dans Wikipédia. Ce critère de notoriété est facile à vérifier mais ne garantit pas une fiabilité optimale (ainsi aussi bien Le Monde que The New York Times ont relayé des inexactitudes manifestes, même si cela reste rare en proportion des articles publiés).
  • La source a été évaluée par un collectif de personnes spécialisées dans le domaine traité. L'acceptation d'un article dans une publication scientifique de référence dépend ainsi de l'aval d'un comité de lecture. À moins que le processus d'évaluation n'ait été ultérieurement critiqué, l'existence de ce garde-fou reste un critère valable pour discriminer une source fiable.
  • La source a été reprise et évaluée favorablement par d'autres sources secondaires : il s'agit d'une autre forme d'évaluation par les pairs. Par contraste avec l'intervention, souvent unique, d'un comité de lecture, l'évaluation par la réception est continue dans le temps, et se déploie sur de nombreuses formes de publications. Il est moins facile d'identifier et de quantifier la réception d'une source que de constater l'intervention d'un comité de lecture, mais cela permet de qualifier avec une grande précision l'étendue de sa pertinence et de sa validité. L'utilisation de moteurs de recherche facilite ce travail de comparaison en autorisant un repérage rapide de certaines reprises postérieures. Il s'agit du critère le plus exigeant mais aussi le plus difficile à respecter.

Sources universitaires et savantesModifier

De nombreux articles de Wikipédia s'appuient sur du contenu dit savant, ou universitaire. Lorsqu'elles sont disponibles, les publications universitaires et évaluées par des pairs, les monographies réalisées par des universitaires ou scientifiques et les manuels sont habituellement les sources les plus fiables. Cependant, certains contenus savants peuvent être dépassés. Essayez de citer le consensus présent entre les universitaires lorsqu'il est disponible, sachant qu'il est courant que celui-ci n'existe pas. Des sources non-universitaires fiables peuvent aussi être utilisées dans les articles à propos de controverses universitaires, en particulier de la matière provenant des publications grand public de grande qualité. Quand les sources ne sont pas du même avis, le contenu doit être attribué dans le texte.

Évaluation des sources universitairesModifier

Le contenu d'un article, d'un livre, d'une monographie, ou d'un document de recherche qui a été vérifié par la communauté scientifique est considéré comme fiable. Si le contenu a été publié dans des sources de renom avec comité de lecture ou par des presses universitaires bien considérées, alors il aura très souvent été validé au préalable par un ou plusieurs autres universitaires.

L'évaluation peut être réalisée en dehors de ce cadre éditorial, par un groupe d'expert spécialement mandaté (pour un rapport scientifique, comme ceux du GIEC). Une forme d'évaluation a posteriori tend également à se généraliser dans le cadre du mouvement du libre accès : des publications ne sont jamais soumises à une revue ou une édition scientifiques mais versées directement dans des archives ouvertes (en) ; des instances indépendantes viennent ultérieurement se porter garantes de leur fiabilité. Toutes ces évaluations réalisées par comité ne sont jamais parfaites : les comités de lecture font ainsi l'objet de nombreuses critiques en raison du risque de connivence (lorsque les communautés sont particulièrement restreinte, un auteur peut être évalué par une de ses connaissances) ou du caractère superficiel de l'évaluation (qui n'examine pas toujours les données présentées en détail).

Les mémoires ou thèses complètes rédigés dans le cadre des exigences d'un doctorat et qui sont accessibles au public (la plupart par prêt entre bibliothèques ou via Proquest) peuvent être utilisés, mais il faut faire attention, car ils sont souvent, en partie, des sources primaires. Certains d'entre eux auront fait l'objet d'un processus d'évaluation par les pairs, plus ou moins rigoureux, mais d'autres ne le feront pas. Si possible, utilisez des thèses citées dans la littérature scientifique, supervisées par des spécialistes reconnus dans le domaine ou revues par des tiers. Les travaux en cours n'ont pas fait l'objet d'un examen approfondi et ne sont pas considérées comme publiées, ce qui explique pourquoi ils ne constituent donc pas, en règle générale, des sources fiables. Certaines thèses sont ensuite publiées sous forme de monographies savantes ou d'articles évalués par des pairs qui, s'ils sont disponibles, sont habituellement préférables à la thèse originale comme sources. Les mémoires et thèses de maîtrise/master ne sont considérés comme fiables que s'il peut être démontré qu'ils ont eu une influence scientifique significative.

Discours académique et stabilitéModifier

On peut confirmer si la position du document suit le discours académique dominant en vérifiant les citations scientifiques qu'elle a reçues dans les indices de citations. Par corollaire, les revues non incluses dans un index de citations, notamment dans les domaines bien couverts par ces indices, devraient être utilisées avec prudence, mais la pertinence de leur utilisation dépendra du contexte.

Des études isolées sont généralement considérées comme provisoires et peuvent changer à la lumière d'une nouvelle recherche académique. La fiabilité d'une seule étude dépend de son domaine, notamment dans les domaines complexes, comme la médecine. Éviter de donner un poids trop important aux études solitaires utilisées dans ces domaines. Les méta-analyses, les manuels universitaires et articles universitaires de synthèse sont préférés lorsqu'ils sont disponibles, afin de fournir un contexte approprié.

Revues de faible qualitéModifier

Des précautions doivent être prises avec des revues qui existent principalement pour promouvoir un point de vue particulier. Une demande d'examen par les pairs n'indique pas que la revue est respectée, ou qu'un examen significatif par des pairs a lieu. Les revues qui ne sont pas examinées par des pairs de l'ensemble de la communauté universitaire ne devraient pas être considérées comme fiables, sauf pour montrer les points de vues des groupes représentés par ces journaux[1].

Ces dernières années, il y a eu une explosion de nouvelles revues de très faible qualité qui n'ont fait l'objet que d'un examen symbolique par les pairs, le cas échéant (voir revues prédatrices). Elles publient simplement tout ce qui leur est soumis si l'auteur est prêt à payer une redevance. Certains vont jusqu'à imiter les noms de revues établies (voir Détournement de revues (en)). L'absence d'une évaluation fiable par les pairs signifie que les articles publiés dans ces revues devraient être traités comme des sources auto-publiées. Si vous n'êtes pas certain de la qualité d'une revue, vérifiez que le comité de rédaction est basé dans une université accréditée (en) respectable et qu'elle est incluse dans l'indice de citation de haute qualité pertinent - méfiez-vous des indices qui ne font que répertorier presque toutes les publications, et n'approuvent pas automatiquement les revues qu'ils répertorient.

Sources de presseModifier

La presse généraliste doit être utilisée avec précaution comme source pour des faits dont l'appréciation nécessite des compétences particulières (droit, sciences, etc.), car ses articles peuvent être rédigés par des journalistes n'ayant pas de compétence particulière dans ces domaines, d'où des déformations et contresens toujours possibles. On pourra par contre utiliser la presse généraliste comme source pour évoquer le scandale qui entoure une découverte scientifique, par exemple.

Les sources d'actualités contiennent souvent à la fois du contenu factuel et du contenu d'opinion. Il convient d'examiner au cas par cas si une nouvelle particulière est fiable pour sourcer un fait ou une déclaration. Les reportages provenant de médias bien établis sont généralement considérés comme fiables pour ce qui est des énoncés de faits. Les reportages provenant de médias moins bien établis sont généralement considérés comme moins fiables pour les énoncés de faits.

La publication de corrections (en) et la divulgation de conflits d'intérêts sont des signes qu'un organisme de presse procède à une vérification des faits et qu'il a la réputation de faire preuve d'exactitude.

Articles d'opinionModifier

Les commentaires éditoriaux, les analyses et les articles d'opinion (en), qu'ils soient rédigés par les rédacteurs de la publication (éditoriaux) ou par des auteurs externes (op-ed, tribune libre), sont des sources primaires et ne sont fiables uniquement que pour définir l'exactitude des déclarations attribuées à leur auteur, mais sont rarement fiables pour les énonciations de faits. En général, les témoignages ne sont pas aussi fiables que les reportages d’actualités et ils peuvent ne pas être assujettis aux mêmes normes rigoureuses de vérification des faits et d'exactitude.

L'identité de l'auteur peut aider à déterminer la fiabilité de l'information tirée de ce type de source. Les opinions des spécialistes et des experts reconnus sont plus susceptibles d'être fiables et de refléter un point de vue important. Si l'affirmation ne fait pas autorité, attribuez l'opinion à l'auteur dans le texte de l'article et ne la présentez pas comme un fait.

Reprise de contenu par la presseModifier

Les sources académiques et les sources de bonne qualité sont généralement meilleures que les reportages sur des sujets de recherche. Les communiqués de presse sont souvent utilisés par les journaux avec des changements mineurs et ne devraient pas être traitées différemment du communiqué de presse d'origine. Occasionnellement, certains journaux ont encore des journalistes spécialisés qui sont cités nommément.

La plupart des journaux réimpriment également des articles d'agences de presse telles que BBC News, Reuters, Interfax, Agence France-Presse, United Press International ou Associated Press, qui sont responsables de leur exactitude. L'agence doit être citée en plus du journal qui a réimprimé son contenu. Chaque article reprenant le même contenu de l'agence de presse ne devrait pas être considéré comme étant une source unique dans le cadre de l'admissibilité des articles.

Certains organismes de presse ont utilisé les articles de Wikipédia comme source d'information pour leur travail. Les contributeurs devraient faire attention à ne pas utiliser de sourçage circulaire.

Le signalement des rumeurs a une valeur encyclopédique limitée, bien que dans certains cas, des informations vérifiables sur les rumeurs puissent être appropriées (c.-à-d. si les rumeurs elles-mêmes sont dignes de mention, qu'elles soient vraies ou non). Wikipedia n'est pas l'endroit pour répandre des ragots et des rumeurs.

Sources auto-publiées ou douteusesModifier

Sources douteusesModifier

Les sources douteuses sont celles avec une mauvaise réputation en matière de vérification des faits, ou qui manquent de supervision éditoriale significative. Ces sources comprennent des sites web et des publications exprimant des opinions qui sont largement reconnues comme extrémistes, ou promotionnelles, ou bien qui s'appuient fortement sur des rumeurs et des opinions personnelles[2]. En général, les sources douteuses sont impropres pour soutenir une controverse relative à des tiers, ce qui inclut les déclarations contre des institutions, des personnes vivantes ou mortes. L'usage d'une source douteuse n'est pas recommandée et doit être très clairement justifié.

Contenu sponsoriséModifier

Le contenu sponsorisé est souvent une source inacceptable, car il est payé par les annonceurs et contourne le processus éditorial de la publication. Les publications fiables indiquent clairement les articles commandités dans la signature (en) ou avec un avertissement de non-responsabilité (en) en haut de l'article. Les sources qui ne distinguent pas clairement les articles sponsorisés sont également discutables.

Les compte-rendus de congrès et les suppléments aux revues académiques sont souvent (mais loin d'être toujours) des sources inacceptables. Ils sont généralement parrainés par des entreprises qui ont un intérêt financier dans les résultats de la recherche présentée. Il se peut qu'ils ne fassent pas l'objet d'une surveillance éditoriale et d'une évaluation par les pairs indépendants, sans supervision du contenu par le journal d'origine. De tels articles ne partagent pas la fiabilité de leur revue mère puisqu'ils sont essentiellement des annonces payées déguisées en articles académiques. Ces suppléments, ainsi que ceux qui ne déclarent pas clairement leur politique éditoriale et leurs conflits d'intérêts, ne doivent pas être cités.

Les indications qu'un article a été publié dans un supplément peuvent être assez subtiles ; par exemple, une lettre « S » ajoutée à un numéro de page ou « Supplément » dans une référence. Toutefois, il est à noter que le simple fait d'être publié dans un supplément ne constitue pas une preuve que ce supplément soit sponsorisé. De nombreux suppléments, sinon la plupart, sont des sources parfaitement légitimes, comme Astronomy & Astrophysics Supplement Series, Nuclear Physics B : Proceedings Supplements, Supplement to the London Gazette, ou The Times Higher Education Supplement.

Sources auto-publiéesModifier

N'importe qui peut créer un site web personnel ou payer pour avoir un livre publié, puis prétendre être un expert dans un domaine particulier. Pour cette raison, les médias auto-publiés, comme les livres, les brevets, les newsletters, les sites personnels, les wikis ouverts, les blogs personnels ou de groupe, les posts de forums Internet, et les tweets, ne sont souvent pas acceptables en tant que sources. Cela inclut tout site web dont le contenu est produit par l’utilisateur, par exemple Internet Movie Database ou encore Wikipédia. Certains projets peuvent cependant s'y référer en pratique pour confirmer des informations brutes, par exemple l'utilisation d'IMDb pour le projet Cinéma.

Les blogs peuvent être des sources acceptables si leurs auteurs sont des journalistes ou des professionnels du domaine sur lequel ils écrivent et si le blog est sujet au contrôle éditorial d'un journal. Ne jamais utiliser des commentaires laissés par les lecteurs comme des sources. Cependant les sources d'experts auto-publiées peuvent être considérées comme fiables quand elles sont produites par un expert établi sur le sujet de l'article et ayant été auparavant publié par des publications tierces sérieuses.

Une source auto-publiée peut être utilisée comme source d'information à propos d'elle-même, du moment que :

  • elle n'est pas promotionnelle ;
  • elle ne contient pas d'affirmations au sujet de tiers ;
  • elle ne contient pas d'affirmations à propos d'événements sans lien direct avec le sujet ;
  • il n'y a pas de doute raisonnable sur qui l'a écrit ;
  • l'article n'est pas basé sur des telles sources.

Cette règle s'applique aussi aux pages sur les réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook.

Cas particuliersModifier

Biographies de personnes vivantesModifier

Les rédacteurs doivent faire particulièrement attention en écrivant du contenu biographique à propos de personnes vivantes. Supprimez immédiatement tout contenu contentieux non ou mal sourcé s'il s'agit d'une personne vivante, et ne le déplacez pas sur la page de discussion.

Sources commercialesModifier

Bien qu'il ne soit pas recommandé de ne pas mettre de liens externes vers les sites ayant une finalité commerciale dans le corps des articles, ces sites peuvent être utilisés comme sources, mais uniquement pour définir des informations factuelles, afin de vérifier des éléments tels que les titres pour un livre et les temps de diffusion pour un album. Les sources journalistiques et académiques sont toutefois préférables, et les liens commerciaux devraient être remplacés par des sources fiables et non commerciales si elles sont disponibles.

Affirmations médicalesModifier

Les sources idéales pour les sujets d'ordre médical sont celles qui sont fiables, tierces et publiées, tels des journaux médicaux réputés, des manuels standards largement reconnus par les experts d'une discipline, ou des recommandations médicales et prises de positions de corps d'experts réputés nationalement ou bien internationalement.

CitationsModifier

La précision du contenu cité est primordiale et celle des personnes vivantes est particulièrement importante. Pour assurer la précision, il est préférable de prendre et rapporter le texte du contenu cité depuis la source originale. Si ce n’est pas possible, alors le texte peut être pris à partir d'une source secondaire fiable (dans l'idéal une qui inclut une citation provenant de l’originale). Peu importe où vous prenez le texte cité, vous devrez faire apparaître de façon claire la véritable source du texte, telle qu'elle apparaît dans l’article.

Les sources secondaires partisanes devraient être considérées avec suspicion puisqu'elles peuvent déformer les propos ou bien citer hors contexte. Dans ce genre de cas, recherchez une autre source afin d'obtenir une corroboration neutre.

Toute analyse ou interprétation du contenu cité, cependant, doit être reliée à une source secondaire (Voir : WP:Pas d'analyse personnelle).

Opinion, tribune et essaiModifier

Une source notable n'est pas forcément fiable : un essai ou une tribune peut avoir faire l'objet d'une réception significative sans être lui-même considéré comme fiable par les diverses sources secondaires se faisant écho de cette réception. Dans un tel cas, la source peut être fiable pour vérifier l'existence des opinions de l'auteur, mais pas pour valider les affirmations établies comme des faits, sans une qualification dans le texte du type "(L'auteur) dit que...". Lors de leur utilisation, il est préférable d'attribuer explicitement ce contenu à l'auteur afin d’indiquer aux lecteurs qu'ils sont en train de lire une opinion.

Elle peut être citée en pondérant les thèses et informations introduites par les remarques et commentaires des sources secondaires en faisant état.

Il existe une exception importante au sourçage d'assertions factuelles ou d'opinion : ne jamais utiliser des livres, fanzines, sites web, forums, blogs et tweets auto-publiés pour sourcer du contenu sur une personne vivante, à moins d'avoir été écrits ou publiés par le sujet-même du contenu biographique. Dans ce contexte, les "blogs auto-publiés" font ici référence aux blogs de personnes et de groupes de personnes.

NotesModifier

  1. On peut citer par exemple The Creation Research Society Quarterly et le Journal of Frontier Science (ce dernier utilise des commentaires de blogs en guise d'examen par les pairs).
  2. Par exemple, sur la Wikipédia en anglais, le Daily Mail est largement considéré comme une source douteuse et prohibée, selon cette RfC.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

  • Analyser l'information (Grille d'analyse de l'Université de Montréal au Canada (UQAM) pour évaluer la qualité des sources (livres, sites web, articles scientifiques)