Ouvrir le menu principal

Vrigne aux Bois

commune française du département des Ardennes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vrigne (homonymie).

Vrigne aux Bois
Vrigne aux Bois
Un bâtiment de la municipalité.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Sedan
Canton Sedan-1
Intercommunalité Ardenne Métropole
Maire
Mandat
Patrick Dutertre
2017-2020
Code postal 08330
Code commune 08491
Démographie
Gentilé Vrignois, Vrignoises
Population
municipale
3 645 hab. (2016)
Densité 161 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 44′ 18″ nord, 4° 51′ 24″ est
Altitude Min. 152 m
Max. 390 m
Superficie 22,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Vrigne aux Bois

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Vrigne aux Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vrigne aux Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vrigne aux Bois
Liens
Site web vrigne-aux-bois.fr

Vrigne aux Bois (sans traits d'union entre les mots) est une commune nouvelle française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est. Elle a été créée le .

Elle est issue du regroupement des communes de Vrigne-aux-Bois et de Bosseval-et-Briancourt, qui sont devenues « communes déléguées ». Son chef-lieu est fixé à Vrigne-aux-Bois[1].

GéographieModifier

LocalisationModifier

Vrigne aux Bois est à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Sedan non loin de la frontière belge.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Vrigne aux Bois
Gernelle
Gespunsart
Belgique
Vivier-au-Court
Issancourt-et-Rumel
  Donchery
Vrigne-Meuse Donchery

HydrographieModifier

ToponymieModifier

Voir celle de Vrigne-aux-Bois.

HistoireModifier

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Politique et administrationModifier

Conseil municipalModifier

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes.

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Vrigne-aux-Bois
(siège)
08491 CA Charleville-Mézières/Sedan 8,04 3 305 (2014) 411


Bosseval-et-Briancourt 08072 CA Charleville-Mézières/Sedan 14,53 411 (2014) 28

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
17 janvier 2017 En cours Patrick Dutertre DVG  

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 3 645 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
3 6803 645
(Sources : Insee à partir de 2015[2].)

EnseignementModifier

La commune, qui dépend de l'Académie de Reims, dispose d'école maternelle et d'écoles primaires et secondaire :

  • école maternelle Jean MONNET
  • école primaire Émile ZOLA[3] ;
  • école primaire Jean JAURÈS (84 élèves)[4];
  • collège d'enseignement secondaire Louis PASTEUR [5].

Manifestations culturelles et festivitésModifier

CultesModifier

L'église catholique de Vrigne aux Bois dépend de la paroisse de Église Saint-Éloi-des-fonderies de Vivier-au-Court, et du Diocèse de Reims[6].

ÉconomieModifier

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Médaillon sur la fontaine.
  • Église moderne et statue de saint Pierre (XVIIIe siècle), à Vrigne-aux-Bois.
L'ancienne église paroissiale fut construite sur une parcelle de terrain du parc du château grâce à la générosité de Madame Gendarme. Endommagée durant la seconde guerre mondiale, elle fut laissée à l'abandon et détruite en 1950.
Seule subsiste une chapelle, de nos jours, accolée à l'église moderne. Cette chapelle est ornée de vitraux réalisés par Claudius Lavergne[7].

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier