Ouvrir le menu principal

Villars-le-Pautel

commune française du département de la Haute-Saône
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villars.

Villars-le-Pautel
Villars-le-Pautel
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Canton de Jussey
Intercommunalité Communauté de communes des Hauts du Val de Saône
Maire
Mandat
Christian Jamey
2014-2020
Code postal 70500
Code commune 70554
Démographie
Population
municipale
193 hab. (2016 en augmentation de 11,56 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 44″ nord, 5° 56′ 03″ est
Altitude Min. 220 m
Max. 342 m
Superficie 12,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Villars-le-Pautel

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Villars-le-Pautel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villars-le-Pautel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villars-le-Pautel

Villars-le-Pautel est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le village s'est appelé autrefois, Vilars le Poutaz en 1281, Villers Potel en 1715. Il se situe au cœur même des confins des trois provinces, à quelques encablures de la borne, ainsi dénommée. Celui-ci existe depuis l'an mil.

Le village possédait une église au XIe siècle, qui fut détruite pendant les différentes guerres. Elle fut reconstruite vers 1850, sauf le clocher qui date du XVIIIe siècle. De part et d'autre de celle-ci, deux calvaires, réimplantés, qui datent des siècles antérieurs.

Sur la place du village, une fontaine ovale, ainsi qu'une porte cochère d'une maison à décor Renaissance, au centre un blason (heaume et fusil). Au carrefour de la route de Bourbévelle et Jonvelle se trouve une croix à fût corinthien de 1713. On trouve des traces visibles de la voie romaine de Mandeure à Bourbonne.

Village agricole, autrefois c'était un pays de vignoble (1/3 du territoire), principale occupation des habitants. Il connut un essor conséquent entre Napoléon Ier et Napoléon III, la population dépasse les 1100 habitants. Villars, appellatif comtois dérivé de villa (domaine) et du bas latin boute (ancien français paute qui veut dire boue), le village était riche en eaux. Une majorité de maison abrite un ou plusieurs puits. Aux deux grandes fontaines collectives ont succédé de vastes fontaines lavoirs, dont trois subsistent dans une architecture différente[1].

Théâtre de nombreux affrontements pendant la Seconde Guerre mondiale, tout le village a été fouillé par les Allemands pendant l'occupation. Beaucoup de juifs se sont réfugiés dans les maisons des résistants. Pendant l'avancée des Alliés en France, un bombardier s'y est écrasé. Les tombes des soldats sont toujours là.

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Villars-le-Pautel fait partie depuis la Révolution française du canton de Jussey. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, celui-ci s'est étendu, passant de 22 à 65 communes[2].

IntercommunalitéModifier

La commune était membre de la petite communauté de communes du Pays jusséen, intercommunalité créée au et qui regroupait environ 4 300 hanitants en 2009.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010[3] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyait d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants.

Dans ce cadre, le schéma départemental de coopération intercommunale a prévu la fusion cette intercommunalité avec d'autres, et l'intégration à la nouvelle structure de communes restées jusqu'alors isolées[4]. Cette fusion, effective le , a permis la création de la communauté de communes des Hauts du val de Saône, à laquelle la commune est désormais membre.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Christian Jamey   Réélu pour le mandat 2014-2020[5]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 193 habitants[Note 1], en augmentation de 11,56 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8508859951 0321 0129751 0111 001938
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
907925948910872833750687660
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
629585582424441405378329296
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
253229210180178178154151185
2016 - - - - - - - -
193--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier