Ouvrir le menu principal

Verdelot

commune française du département de Seine-et-Marne

Verdelot
Verdelot
L'église Saint-Crépin-et-Saint-Crépinien.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Coulommiers
Intercommunalité Communauté de communes des Deux Morin
Maire
Mandat
Rémy Lemoine
2014-2020
Code postal 77510
Code commune 77492
Démographie
Gentilé Verdelotais(es)
Population
municipale
694 hab. (2016 en diminution de 2,12 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 32″ nord, 3° 22′ 05″ est
Altitude Min. 91 m
Max. 216 m
Superficie 25,60 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Verdelot

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Verdelot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Verdelot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Verdelot

Verdelot est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Verdelotais(es).

GéographieModifier

LocalisationModifier

Le village est situé à 24 km au nord-est de Coulommiers et à 14 km au nord de La Ferté-Gaucher.

Communes limitrophesModifier

Géologie et reliefModifier

Le paysage est formé de petites collines (hauteur maximale 215,60 m à la butte Saint-Georges, point culminant naturel de l'Île-de-France).

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[1].

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de huit cours d'eau référencés :

  • la rivière le Petit Morin, long de 86,33 km[2], affluent de la Marne en rive gauche ;
    • le ru d'Avaleau, 4,82 km[3], et ;
    • le ru de Bellot ou ru de ville, 5,01 km[4], et ;
    • le ru Moreau, 6,28 km[5], affluents du Petit Morin ;
  • le fossé 01 de l'Étang Saint-Georges1,17 km[6] ;
  • le fossé 01 de Laulinoue1,61 km[7] ;
  • le fossé 01 du Bois des Haillettes 1,43 km[8] ;
  • le cours d'Eau 01 de la Tétoie1,35 km[9], qui conflue avec le ru de Vergis dans l’Aisne.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 10,57 km[10].

UrbanismeModifier

Lieux-dits, écarts et quartiersModifier

La commune compte 274 lieux-dits administratifs répertoriés[11] dont Le Prieuré, Saint-Georges, Replonges, la Croix Viornée, la Basse Croix, le Corbier, château de Launoy-Renault.

Occupation des solsModifier

En 2018[12], le territoire de la commune se répartit[Note 1] en 76,2 % de terres arables, 10,7 % de prairies, 8,8 % de forêts, 3,2 % de zones agricoles hétérogènes[Note 2] et 1,1 % de zones urbanisées[10].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Vezdelo en 1120[13] ; Verzelo et Verzelou vers 1172[14] ; Verdelou en 1288[15] ; Verdelo au XIIIe siècle[16] ; Le prieuré Notre Dame à Verdelot au XVIIe siècle[17].

Verdelot peut provenir du germanique « vernos », aulne, ou du latin « vividus locus », lieu verdoyant[18].

Verdelot est un sobriquet, c'est un dérivé de verdeley. Verdeley est un sobriquet, l'origine de ce nom est française son étymologie vient de verdeler : « entre-lasser », désignant le vannier.

HistoireModifier

La commune était desservie entre 1889 et 1947, par la ligne de La Ferté-sous-Jouarre à Montmirail, de la compagnie de chemins de fer départementaux (CFD).

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs :Patouillet Jules; Bourgeois Guy ; Maillot Michel ; Lemoine Rémy
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Rémy Lemoine [19]    

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[20]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[21].

En 2016, la commune comptait 694 habitants[Note 3], en diminution de 2,12 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9859941 1761 0201 1951 1831 1751 1291 136
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1381 1431 1201 0541 1009691 002942938
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
942943938831806750709674671
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
578572524526613653726726692
2016 - - - - - - - -
694--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[22] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉvénementsModifier

L'Association Artistique des Deux Morin (président : M. Philippe Hingand) organise depuis plus de 25 ans un concert de musique classique en l'église de Verdelot. De nombreux mélomanes viennent ainsi de la Vallée du Morin, de Meaux, de Reims et de Paris pour assister à ce rendez-vous culturel de qualité.

SportsModifier

  • Base de canoë-kayak.

ÉconomieModifier

  • Exploitations agricoles.
  • Moulins à farine Bourgeois Frères.

Culture locale et patrimoineModifier

 
Le château de Launoy-Renault.

Lieux et monumentsModifier

  • Château de Launoy-Renault,   Inscrit MH (1986, escalier ; élévation ; tour ; toiture ; décor intérieur)[24].
  • Église Saint-Crépin-et-Saint-Crépinien (XIIe siècle) et (XVIe siècle),   Inscrit MH (1927)[25],[26].
  • Ancienne chapelle du prieuré Notre-Dame.
  • Château de La Roche : ancienne demeure des seigneurs de Verdelot.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  2. Elles comprennent les cultures annuelles associées aux cultures permanentes, les systèmes culturaux et parcellaires complexes, les surfaces essentiellement agricoles, interrompues par des espaces naturels importants et les territoires agro-forestiers.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Plan séisme consulté le 22 octobre 2018 »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Petit Morin (F62-0400) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru d'Avaleau (F6252000) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru de Bellot (F6251000) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru Moreau (F6248500) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de l'Étang Saint-Georges (F6252050) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de Laulinoue (F6523020) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 du Bois des Haillettes (F6252450) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 de la Tétoie (F6214200) »
  10. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 19 juin 2019
  11. Site territoires-fr.fr consulté le 19 juin 2019 sous le code commune 77492.
  12. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  13. Cartulaire de la Maison-Dieu, p. 11.
  14. Longnon, I, p. 38 et 39.
  15. Longnon, I, p. 69.
  16. Bibl. nat., ms. français 11571, fol. 45.
  17. Archives de la Seine-et-Marne, E 1573.
  18. « Verdelot », sur http://www.genea77-shage.info (consulté en septembre 2016)
  19. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en octobre 2018).
  20. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  21. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  24. « Le château de Launoy-Renault », notice no PA00087312, base Mérimée, ministère français de la Culture
  25. « L'église », notice no PA00087313, base Mérimée, ministère français de la Culture
  26. « Les objets classés de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture