Ouvrir le menu principal

Pascal Jardin

écrivain, dialoguiste et scénariste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jardin (homonymie).
Pascal Jardin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 46 ans)
Villejuif
Surnom
le Zubial
Nationalité
Activité
Père
Enfants
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Pascal Jardin, alias « le Zubial », né le à Paris et mort le à Villejuif, est un écrivain, dialoguiste et scénariste français.

Sommaire

BiographieModifier

Pascal Jardin est le fils de Jean Jardin, alias « le Nain jaune », directeur de cabinet et éminence grise de Pierre Laval pendant l'Occupation sous le gouvernement de Vichy. Cela lui inspirera deux livres, La Guerre à neuf ans et, surtout, Le Nain jaune.

Il est l'auteur d’un grand nombre de scénarios pour le cinéma populaire, du fait de sa rapidité d'écriture. Il est dialoguiste pour Pierre Granier-Deferre, Jacques Deray ou Michel Audiard comme l’affirma son propre fils lors d’une émission de télévision.

« Formidable "agent d'ambiance", amusant Gabin ou Delon, capable d'expédier un scénario en quinze jours entre deux virées chez Castel, pour calmer les émissaires du fisc campant devant sa porte[1]. »

Il meurt d'un cancer, le 30 juillet 1980, à l'âge de 46 ans.

DescendanceModifier

Il est le père de trois garçons, dont l'écrivain et cinéaste Alexandre Jardin et l'auteur et réalisateur Frédéric Jardin, avec Stéphane Jardin, et d’une fille, Nathalie Laverty-Jardin, avec Claudine Fayard.

Dans la chansonModifier

Il est cité dans une chanson d'Olivia Ruiz, J'aime pas l'amour, sur l'album du même nom (2004). Juliette, l'auteur de la chanson, dira avoir cité par erreur Pascal Jardin à la place de son fils, Alexandre.

ŒuvreModifier

FilmographieModifier

NominationModifier

Notes et référencesModifier

  1. « La légende Pascal Jardin », Jérôme Dupuis, 25 février 2010, L'Express.

Voir aussiModifier