Ouvrir le menu principal

Venizy

commune française du département de l'Yonne

Venizy
Venizy
L'église en haut de la mairie.
Blason de Venizy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Auxerre
Canton Brienon-sur-Armançon
Intercommunalité Communauté de communes Serein et Armance
Maire
Mandat
Sylvain Quoirin (SE)
2014-2020
Code postal 89210
Code commune 89436
Démographie
Gentilé Venizien(ne)
Population
municipale
925 hab. (2016 en augmentation de 2,55 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 02′ 10″ nord, 3° 42′ 34″ est
Altitude Min. 106 m
Max. 289 m
Superficie 43,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Venizy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Venizy

Venizy est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Venizy se situe dans le Pays d'Othe, petite région boisée, à cheval sur les anciennes régions administratives de Bourgogne et de Champagne-Ardenne, s'étalant entre les départements de l'Yonne et de l'Aube. La bourgade la plus proche est Saint-Florentin.

Sommaire

GéographieModifier

Une rivière souterraine coule sous la commune, accessible - en approche spéléo - sur plus de 200 m[1].

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

En 1730, Henry d'Argence, écuyer, seigneur de Venizy, sert comme lieutenant au Régiment du Vexin comme lieutenant (sources AD 55-Montmédy).

ÉconomieModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2004 2014 Daniel Dubois[2]    
2014   Sylvain Quoirin[3]    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 925 habitants[Note 1], en augmentation de 2,55 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 4351 4411 4111 4791 5731 6721 7771 7821 769
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5811 5151 5311 3491 4041 3341 3201 1901 086
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 050985929833774743785777724
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
680599693739743821866872878
2013 2016 - - - - - - -
934925-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Un lieu-dit de Venizy, les Pommerats, est célèbre pour son moulin reconverti en hôtel et chambres d'hôtes. Il ne reste de trace de l'activité du moulin que le bras détourné et l'ingénieux mécanisme de retenue d'eau alimenté par le Créanton, affluent de l'Armançon et qui donne son nom à l'unique rue traversant le hameau. Par le passé, le Moulin des Pommerats accueillait régulièrement Françoise Sagan qui appréciait s'y reposer.

Venizy dans la littératureModifier

Venizy est citée dans le poème d’Aragon, Le Conscrit des cent villages, écrit comme acte de Résistance intellectuelle de manière clandestine au printemps 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale[8].

EnvironnementModifier

La commune inclut une ZNIEFF :

  • La ZNIEFF de la forêt d'Othe et ses abords[9], qui englobe 29 398 ha répartis sur 21 communes[10]. Le milieu déterminant est la forêt ; on y trouve aussi eaux douces stagnantes, landes, fruticées, pelouses et prairies.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason Burelé d'azur et d'argent de vingt pièces ; au lion de gueules, armé et lampassé d'or, brochant.
Détails
Adopté par la municipalité.

Pour approfondirModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Rivière souterraine des Fourneaux, fiche du spéléo-club de Chablis.
  2. Serge Lambert, « Derniers vœux d’élu pour Daniel Dubois », (consulté le 28 mars 2016)
  3. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 3 janvier 2014.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Louis Aragon, « Le Conscrit des cent villages », publié initialement dans La Diane française, consulté dans Pierre Seghers, La Résistance et ses poètes : France, 1940-1945, Paris : Seghers, 2004 (2e édition). (ISBN 2-232-12242-5), p. 373-375
  9. ZNIEFF 260014923 - Forêt d'Othe et ses abords sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN..
  10. Liste des 21 communes de la ZNIEFF de la forêt d'Othe et ses abords