Ouvrir le menu principal

Tressandans

commune française du département du Doubs

Tressandans
Tressandans
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Arrondissement de Besançon
Canton Baume-les-Dames
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Villersexel
Maire
Mandat
Jacques Ricciardetti
2014-2020
Code postal 25680
Code commune 25570
Démographie
Population
municipale
24 hab. (2016 en diminution de 33,33 % par rapport à 2011)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 29′ 56″ nord, 6° 20′ 07″ est
Altitude Min. 248 m
Max. 295 m
Superficie 2,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Tressandans

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 14.svg
Tressandans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tressandans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tressandans

Tressandans est une commune française située dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté.

Elle fait partie des communes ayant reçu l’étoile verte espérantiste, distinction remise aux maires de communes recensant des locuteurs de la langue construite espéranto[réf. nécessaire].

Sommaire

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

  Chassey-lès-Montbozon
(Haute-Saône)
Bonnal  
Thieffrans
(Haute-Saône)
N Rougemont
O    Tressandans    E
S
Rougemont

ToponymieModifier

Trascendans en 1263 ; Trassandans en 1467 ; Tressandans en 1584 ; Trassendans en 1614 ; Trescendans en 1682 ; Tressandans depuis 1748[1].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Besançon du département du Doubs, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la troisième circonscription du Doubs.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Rougemont[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais membre du canton de Baume-les-Dames.

IntercommunalitéModifier

La commune a adhéré en 2001 à la communauté de communes du Pays de Villersexel, principalement située en Haute-Saône.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1959 mars 1983 Gilbert Devaux    
mars 1983 juin 1995 Michel Morisot    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001[4] En cours
(au 18 septembre 2014)
Jacques Ricciardetti SE
puis FN[5]
Employé
Réélu pour le mandat 2014-2020[6]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2016, la commune comptait 24 habitants[Note 1], en diminution de 33,33 % par rapport à 2011 (Doubs : +1,79 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
104124118103129124129141126
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
851081091089697847871
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
688475635561585757
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
494932272730353425
2016 - - - - - - - -
24--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Jean Courtieu, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 6, Besançon, Cêtre,
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Les maires de Tressandans », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 16 octobre 2016).
  4. « Jacques Riccardetti vers un troisième mandat », L'Est républicain, édition du Doubs,‎ (lire en ligne).
  5. Jean-Marie Pottier, « Le FN compte un maire de moins, mais on ne sait pas exactement combien il compte de maires », sur Slate.fr, (consulté le 14 août 2017).
  6. « Jacques Ricciardetti ceint l’écharpe de nouveau », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Ambiance bon enfant et sans surprise lors de l’attribution des postes du maire, des adjoints et des conseillers municipaux. C’est donc tout naturellement que celle-ci donnera le tableau du conseil municipal suivant : réélu au 1er tour dans la fonction de maire de Jacques Ricciardetti par six voix et une abstention. ».
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.