Ouvrir le menu principal

Gold Cup (CONCACAF)

compétition de football
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gold Cup.
Gold Cup
Généralités
Sport Football
Création 1963
Autre(s) nom(s) Coupe des nations de la CONCACAF (1963-1989)
Organisateur(s) CONCACAF
Périodicité Biennale
Nations Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbe
Participants 16 équipes (depuis 2019)
Statut des participants Professionnel
Site web officiel (en) (es) Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Mexique Mexique (2019)
Plus titré(s) Drapeau : Mexique Mexique (11)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition à venir voir :
Gold Cup 2021

La Gold Cup est une compétition de football organisée par la CONCACAF. La sélection qui la remporte est déclarée championne de l'Amérique du Nord, centrale et Caraïbe de football. La compétition est créée en 1963 sous la dénomination Coupe des nations de la CONCACAF (en espagnol Copa de Naciones de la CONCACAF) et est renommée en Gold Cup (Copa de oro en espagnol) en 1991.

Les sélections nationales d'Amérique du Nord (États-Unis, Mexique et Canada) sont qualifiées d'office pour la phase finale de l'épreuve, tandis que les formations d'Amérique centrale et des Antilles doivent passer par des phases de qualification correspondant à la Coupe UNCAF des nations en Amérique centrale, et à la Coupe caribéenne des nations dans la Caraïbe.

Cette compétition continentale offrait jusqu'en 2005 des invitations à des équipes d'autres confédérations, ce qui explique la présence de la Colombie et du Brésil dans certaines finales. Les dernières équipes invitées en 2005 furent l'Afrique du Sud et la Colombie.

HistoireModifier

Avant la création de la CONCACAF en 1961, le football dans la région est découpé en divisions régionales. Les deux principaux organes sont alors la Confédération centre-américaine et caribéenne de football (en) (CCCF), fondée en 1938 (composé de l'Amérique centrale et la plupart des Caraïbes) et la Confédération nord-américaine de football (en) (NAFC) créée en 1946 (comprenant les pays nord-américains des États-Unis, du Mexique, du Canada et de Cuba). Chaque confédération tient sa propre compétition, la Coupe CCCF et le Championnat nord-américain des nations. La CCCF organise dix championnats de 1941 à 1961, le Costa Rica en remporte sept (1941, 1946, 1948, 1953, 1955, 1960, 1961), le Salvador un (1943), tout comme le Panama (1951) et Haïti (1957). La NAFC organise deux championnats en 1947 et 1949, remportés à chaque fois par le Mexique.

La CONCACAF est créée sous sa forme actuelle en 1961, après la fusion de la NAFC et de la CCCF et aboutit donc à une seule compétition pour le continent. Toutefois, la première compétition officielle d'équipes nationales n'a lieu que plus de deux ans plus tard, le Salvador étant choisi comme premier pays hôte. Le CONCACAF Campeonato de Naciones, comme elle est baptisée, a lieu ensuite tous les deux ans de 1963 à 1971. La deuxième édition, qui se déroule au Guatemala, voit le Mexique défaire l'hôte lors de la finale d'un tournoi à six équipes. Le tournoi 1967 se tient au Honduras et voit le sacre d'un troisième champion différent, le Guatemala. Le Costa Rica remporte son deuxième titre en 1969 à domicile, en battant le Guatemala, tandis que deux ans plus tard, le Mexique remporte également son deuxième championnat alors qu'il se déroule pour la première fois dans les Caraïbes, à Trinité-et-Tobago.

En 1973, le tournoi garde le même format de six équipes dans un seul site et sur un seul tour de poule, mais dorénavant il y a de plus grands enjeux : le champion de la Confédération est qualifié pour la phase finale de la Coupe du monde. À Port-au-Prince, Haïti réalise une énorme surprise en remportant le tournoi, s'octroyant ainsi une place en Coupe du monde 1974. Quatre ans plus tard le Mexique remporte à domicile son troisième titre, suivi en 1981 par le Honduras qui remporte la poule finale jouée aussi à domicile. En 1985, la Coupe des nations de la Concacaf devient itinérante et c'est le Canada qui s'impose et participe pour la première fois à la Coupe du monde, tout comme le Honduras quatre ans plus tôt. Enfin en 1989, le Costa Rica remporte son troisième championnat et dispute son premier Mondial en 1990, en compagnie des États-Unis, vice-champions, qui font leur grand retour en Coupe du monde après quarante ans d'absence.

La Gold Cup, telle qu'on la connaît actuellement, apparaît en 1991 et contrairement à la Coupe des nations de la Concacaf, elle est dissociée des qualifications pour la Coupe du monde puisque son vainqueur n'est plus automatiquement qualifié pour la phase finale du Mondial. Depuis son avènement dans les années 1990, on voit une nette domination du Mexique et des États-Unis qui ont remporté à eux deux 14 tournois sur 15 (8 pour le Mexique et 6 pour les USA). Seul le Canada a réussi à rompre cette hégémonie en s'adjugeant le titre de 2000. Il est à noter que la Gold Cup s'est systématiquement déroulée sur le territoire américain depuis 1991 avec une coorganisation avec le Mexique (deux fois en 1993 et 2003), le Canada (en 2015) et le Costa Rica et la Jamaïque (en 2019).

Format actuel de qualificationModifier

Actuellement, la Gold Cup réunit 16 équipes. Lors de la dernière édition (2019), les équipes étaient réparties de la façon suivante :

PalmarèsModifier

Par éditionModifier

Année Pays hôte Finale Demi-finalistes[1]
  Champion Score   Finaliste   Troisième Score Quatrième
1963  
Salvador
 
Costa Rica
4 - 1  
Salvador
 
Antilles néerlandaises
4 - 1  
Honduras
1965  
Guatemala
 
Mexique
2 - 1  
Guatemala
 
Costa Rica
1 - 2  
Salvador
1967  
Honduras
 
Guatemala
1 - 0  
Mexique
 
Honduras
1 - 0  
Trinité-et-Tobago
1969  
Costa Rica
 
Costa Rica (2)
1 - 1  
Guatemala
 
Antilles néerlandaises
2 - 2  
Mexique
1971  
Trinité-et-Tobago
 
Mexique (2)
0 - 0  
Haïti
 
Costa Rica
3 - 0  
Cuba
1973  
Haïti
 
Haïti
2 - 1  
Trinité-et-Tobago
 
Mexique
1 - 1  
Honduras
1977  
Mexique
 
Mexique (3)
4 - 1  
Haïti
 
Salvador
2 - 1  
Canada
1981  
Honduras
 
Honduras
0 - 0  
Salvador
 
Mexique
1 - 1  
Canada
1985 -  
Canada
1 - 0 (aller)

2 - 1 (retour)

 
Honduras
 
Costa Rica
1989 -  
Costa Rica (3)
1 - 0 (aller)

0 - 1 (retour)

 
États-Unis
 
Trinité-et-Tobago
1 - 0 (aller)

2 - 1 (retour)

 
Guatemala
1991  
États-Unis
 
États-Unis
0 − 0 a.p
(4-3) t.a.b
 
Honduras
 
Mexique
2 − 0  
Costa Rica
1993    
États-Unis et Mexique
 
Mexique (4)
4 − 0  
États-Unis
  Costa Rica

  Jamaïque

1 − 1 [2]
1996  
États-Unis
 
Mexique (5)
2 − 0  
Brésil
 
États-Unis
3 − 0  
Guatemala
1998  
États-Unis
 
Mexique (6)
1 − 0  
États-Unis
 
Brésil
1 − 0  
Jamaïque
2000  
États-Unis
 
Canada (2)
2 − 0  
Colombie
  Trinité-et-Tobago

  Pérou

2002  
États-Unis
 
États-Unis (2)
2 − 0  
Costa Rica
 
Canada
2 − 1  
Corée du Sud
2003    
États-Unis et Mexique
 
Mexique (7)
1 − 0 a.p  
Brésil
 
États-Unis
3 − 2  
Costa Rica
2005  
États-Unis
 
États-Unis (3)
0 − 0 a.p
(3-1) t.a.b
 
Panama
  Honduras

  Panama

2007  
États-Unis
 
États-Unis (4)
2 − 1  
Mexique
  Canada

  Guadeloupe

2009  
États-Unis
 
Mexique (8)
5 − 0  
États-Unis
  Costa Rica

  Honduras

2011  
États-Unis
 
Mexique (9)
4 − 2  
États-Unis
  Panama

  Honduras

2013  
États-Unis
 
États-Unis (5)
1 − 0  
Panama
  Honduras

  Mexique

2015    
États-Unis et Canada
 
Mexique (10)
3 – 1  
Jamaïque
 
Panama
1 − 1 a.p
(3-2) t.a.b
 
États-Unis
2017  
États-Unis
 
États-Unis (6)
2 – 1  
Jamaïque
  Mexique

  Costa Rica

2019      
États-Unis, Costa Rica et Jamaïque
 
Mexique (11)
1 – 0  
États-Unis
  Haïti

  Jamaïque

En italique : les scores obtenus lors d'éditions disputées en formule "championnat". Il peut s'agir du dernier match, mais pas forcément, donc le terme de "finale" est souvent impropre. Cependant le résultat du match "au sommet" entre le premier et le second a presque toujours été décisif pour l'attribution du titre. Le score entre le troisième et le quatrième en revanche est parfois moins significatif.

Par nationModifier

Le tableau suivant contient le palmarès par nations depuis la Coupe des nations de la CONCACAF 1963 jusqu'à la Gold Cup 2019.

Rang Équipe Vainqueur Finaliste Édition(s) gagnée(s)
1   Mexique 11 2 1965, 1971, 1977, 1993, 1996, 1998, 2003, 2009, 2011, 2015 et 2019
2   États-Unis 6 6 1991, 2002, 2005, 2007, 2013 et 2017
3   Costa Rica 3 1 1963, 1969 et 1989
4   Canada 2 0 1985 et 2000
5   Guatemala 1 2 1967
5   Haïti 1 2 1973
5   Honduras 1 2 1981
8   Brésil 0 2 -
8   Salvador 0 2 -
8   Panama 0 2 -
8   Jamaïque 0 2 -
12   Trinité-et-Tobago 0 1 -
12   Colombie 0 1 -

Participations par paysModifier

Mise à jour jusqu'à la Gold Cup 2019.

Participations Pays Gold Cup Championship
23   Mexique 15 8
20   Costa Rica
  Honduras
14
14
6
6
18   Guatemala 10 8
17   Salvador
  Canada
  États-Unis
11
14
15
6
3
2
16   Trinité-et-Tobago 10 6
14   Haïti 7 7
13   Jamaïque 11 2
11   Cuba 9 2
10   Panama 9 1
6   Martinique 6 0
5   Nicaragua 3 2
4   Antilles néerlandaises (†) 0 4
3   Guadeloupe
  Brésil
  Colombie
3
3
3
0
0
0
2   Suriname
  Corée du Sud
  Grenade
  Curaçao
0
2
2
2
2
0
0
0
1   Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  Pérou
  Équateur
  Afrique du Sud
  Belize
  Guyane
  Bermudes
  Guyana
1
1
1
1
1
1
1
1
0
0
0
0
0
0
0
0

En italique les sélections invitées dans le tournoi.
(†) Équipe disparue

ClassementsModifier

Classement historique cumulé (Gold Cup + Coupe des nations de la Concacaf)Modifier

Classement mis à jour après la Gold Cup 2019.

Rang Equipe Pts(*) J G N P BP BC +/-
1   Mexique 171 111 75 21 15 249 69 +180
2   États-Unis 147 91 67 13 11 172 61 +111
3   Costa Rica 110 96 41 28 27 154 97 +57
4   Honduras 84 86 32 20 34 118 105 +13
5   Canada 72 67 26 20 21 87 82 +5
6   Salvador 58 67 20 18 29 72 95 -23
»   Guatemala 58 69 19 20 30 82 88 -6
8   Trinité-et-Tobago 49 62 17 15 30 75 105 -30
9   Haïti 48 58 18 12 28 56 80 -24
10   Panama 47 46 15 17 14 67 54 +13
11   Jamaïque 46 54 18 10 26 57 90 -33
12   Brésil 18 14 8 2 4 22 9 +13
13   Cuba 16 37 5 6 26 27 112 -85
14   Antilles néerlandaises (†) 15 21 5 5 11 27 55 -28
15   Colombie 12 13 5 2 6 14 17 -3
16   Martinique 10 17 4 2 11 16 37 -21
17   Guadeloupe 9 12 4 1 7 12 18 -6
18   Afrique du Sud 5 4 1 3 0 7 6 +1
19   Corée du Sud 4 7 0 4 3 5 9 -4
20   Pérou 3 4 1 1 2 7 7 0
»   Curaçao 3 7 1 1 5 2 9 -7
22   Bermudes 2 3 1 0 2 4 4 0
»   Équateur 2 2 1 0 1 2 2 0
24   Guyana 1 3 0 1 2 3 9 -6
»   Suriname 1 9 0 1 8 8 26 -18
»   Nicaragua 1 18 0 1 17 6 50 -44
27   Guyane 0 3 0 0 3 2 10 -8
»   Saint-Vincent-et-les-Grenadines 0 2 0 0 2 0 8 -8
»   Belize 0 3 0 0 3 1 11 -10
»   Grenade 0 6 0 0 6 1 25 -24

(*) Victoire = 2 points, nul = 1 point (y compris pour les matchs conclus par une séance de tirs au but), défaite = 0 point.

Classement selon le tour atteintModifier

Classement mis à jour après la Gold Cup 2019.

Rang Équipe Titres remportés Finalistes Demi-finalistes Éliminations au stade des
quarts de finale[3]
Éliminations au
premier tour (depuis 2000)
Participations
1   Mexique          
           

1965, 1971, 1977, 1993, 1996
1998, 2003, 2009, 2011, 2015, 2019
   
1967, 2007
6
1969,  1973,  1981,  1991,

2013, 2017

4
1963, 2000, 2002, 2005
23
2   États-Unis            
1991, 2002, 2005, 2007, 2013, 2017
           
1989, 1993, 1998, 2009, 2011, 2019
3

 1996,  2003, 2015

1
1985, 2000

17
3   Costa Rica      
1963, 1969, 1989
 
2002
8
 1965,  1971,  1985, 1991,

 1993, 2003, 2009, 2017

7
2000, 2005, 2007, 2011,

2013, 2015, 2019

1
1998
20
4   Canada    
1985, 2000
4
1977, 1981,  2002, 2007
6
1991, 1993, 1996, 2009,

2017, 2019

5

2003, 2005, 2011,

2013, 2015

17
5   Honduras  
1981
   
1985, 1991
7
1963,  1967, 1973, 2005,

2009, 2011, 2013

7
1971,1993, 1996, 1998,

2000, 2007, 2017

3
2003, 2015, 2019
20
6   Guatemala  
1967
   
1965, 1969
2
1989, 1996
8
1963, 1973, 1977, 1985,

1991, 1998, 2007, 2011

5
2000, 2002, 2003,

2005, 2015

18
7   Haïti  
1973
   
1971, 1977
1
2019
7

1965, 1967, 1981,1985,

2002, 2009, 2015

3

2000, 2007, 2013

14
8   Jamaïque    
2015, 2017
3
 1993, 1998, 2019
6
1963, 1969, 1991, 2003,

2005, 2011

2
2000, 2009
13
9   Panama    
2005, 2013
3
2007, 2011,  2015
5
1963, 1993, 2009, 2017, 2019
10
10   Salvador    
1963, 1981
2
1965,  1977
9
1985,1989, 1996, 1998, 2002,

2003, 2011, 2013, 2017

4
2007, 2009, 2015, 2019
17
11   Brésil    
1996, 2003
1
 1998
3
12   Trinité-et-Tobago  
1973
3
1967,  1989, 2000
8
1969, 1971, 1985, 1991,

1996, 1998, 2013, 2015

4
2002, 2005, 2007, 2019
16
13   Colombie  
2000
1
2005
1
2003
3
14   Antilles néerlandaises (†) 2
 1963,  1969
2
1965, 1973

4
15   Cuba 1
1971
5
1981, 1998, 2003, 2013, 2015
5
2002, 2005, 2007,

2011, 2019

11
16   Guadeloupe 1
2007
1
2009
1
2011
3
17   Corée du Sud 1
2002
1
2000
2
18   Pérou 1
2000
1
19   Martinique 2
1993, 2002
4
2003, 2013, 2017, 2019
6
20   Curaçao 1
2019
1
2017
2
21   Nicaragua 2

1963, 1967

3
2009, 2017, 2019
5
22   Suriname 2
1977, 1985
2
23   Afrique du Sud 1
2005
1
24   Grenade 2
2009, 2011
2
25   Saint-Vincent-et-les-Grenadines 1
1996
1
25   Équateur 1
2002
1
25   Belize 1
2013
1
25   Guyane 1
2017
1
25   Bermudes 1
2019
1
25   Guyana 1
2019
1

En italique les sélections non affiliées à la Concacaf, participant via une invitation.
(†) Équipe disparue.

Sélectionneurs vainqueursModifier

Meilleurs buteursModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les demi-finalistes ne sont pas départagés lors des éditions ne comprenant pas de match pour la troisième place.
  2. La match se terminant par un score nul, les deux équipes sont classées à égalité troisième.
  3. Éliminés en quarts de finale à partir de 2000; ou classés au delà de la quatrième place de 1963 à 1998, la phase finale du championnat ou de la Gold Cup ne comprenant à l'époque jamais plus de 9 équipes, le plus souvent 6 équipes seulement.