Street Cry

Cheval de course

Street Cry
Image illustrative de l’article Street Cry
Casaque de l'écurie Godolphin

Père Machiavellian
Mère Helen Street
Père de mère Troy
Sexe Mâle
Naissance 11 mars 1998
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Mort 17 Septembre 2014
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Éleveur Mohammed Al Maktoum
Propriétaire Écurie Godolphin
Entraîneur Eoin Harty
Saeed bin Suroor
Nombre de courses 12
Nombre de victoires 5 (7 places)
Gains en courses $ 5 150 837
Distinction Tête de liste des étalons en Australie (2015-2016)
Production Zenyatta
Winx
Principales victoires Dubaï World Cup
Stephen Foster Handicap

Street Cry (1998-2014) est un cheval de course pur-sang anglais, né en Irlande, appartenant à l'Écurie Godolphin. Lauréat de la Dubaï World Cup, il est devenu un étalon de premier plan, père notamment des grandes championnes Winx et Zenyatta.

Carrière de coursesModifier

Élevé en Irlande et d'origine européenne, Street Cry est pourtant envoyé par Godolphin faire carrière aux États-Unis, en Californie, sous les ordres de Eoin Harty, un entraîneur spécialisé dans les 2 ans. Il y fait ses débuts au mois de juillet de ses 2 ans et, après avoir brillamment remporté son maiden, se frotte aux meilleurs "juveniles" de la Côte Ouest. Il décroche deux accessits d'honneur dans des groupe 2. Ayant décroché son billet pour le Breeders' Cup Juvenile, il se hisse sur le podium de la plus grande course américaine pour 2 ans, et prend au passage sa revanche sur le dénommé Flame Thrower, qui l'avait devancé deux fois auparavant.

L'hiver venu, Street Cry est envoyé à Dubaï et passe dans les boxes de Saeed bin Suroor, l'entraîneur en chef de Godolphin. Il remporte pour sa rentrée les 2000 Guinées locales face devant un poulain de groupe 1, Noverre, puis échoue de peu à réussir le doublé dans l'UAE Derby. Mais une blessure interrompt cette saison qui semblait bien partie et anéantit les espoirs de participer aux épreuves de la Triple Couronne américaine. On retrouve Street Cry sept mois plus tard, pour une rentrée aux États-Unis, dans un groupe 3 où il ne peut faire mieux que deuxième. Renvoyé à Dubaï pour l'hiver et désormais remis de ses ennuis de santé, il connaît l'apogée de sa carrière au début de son année de 4 ans, où il semble avoir nettement franchi un palier. Qu'on en juge : d'abord il rentre victorieusement dune préparatoire à la Dubaï World Cup, le Al Maktoum Challenge Round 3, où il écrase ses adversaires de plus de huit longueurs. Et il enchaîne dans la belle, où le favori Sakhee, le lauréat du précédent Prix de l'Arc de Triomphe, doit le regarder s'envoler et gagner de plus de quatre longueurs. Trois mois plus tard, il fait une nouvelle démonstration dans le Stephen Foster Handicap, un groupe 1 américain dans lequel il écrabouille ses adversaires. La série s'arrête dans le Whitney Handicap, où il est dominée par le Coolmore Left Bank. Sa carrière aussi : Street Cry connaît des problèmes de santé et on le revoit plus en piste.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième Temps
2000, 2 ans
16 juillet Hollywood Park   États-Unis Maiden 1 100 m D. Flores 2e / 10 1 Divine Spirit 1'04"32
20 août Del Mar   États-Unis Maiden 1 700 m D. Flores 1er / 10 7 Dotage 1'16"84
14 septembre Del Mar   États-Unis Del Mar Futurity Gr. 2 1 400 m D. Flores 2e / 8 tête Flame Thrower 1'22"00
7 octobre Santa Anita   États-Unis Norfolk Stakes Gr. 2 1 600 m D. Flores 2e / 8 encolure Flame Thrower 1'34"86
4 novembre Churchill Downs   États-Unis Breeders' Cup Juvenile Gr. 1 1 700 m D. Flores 3e / 14 Macho Uno 1'42"05
2001, 3 ans
1er mars Nad Al Sheba   Dubaï UAE 2000 Guineas 1 600 m L. Dettori 1er / 8 2 Noverre 1'35"14
24 mars Nad Al Sheba   Dubaï UAE Derby Gr. 3 1 800 m L. Dettori 2e / 14 cte tête Express Tour 1'47"04
31 octobre Aqueduct   États-Unis Discovery Handicap Gr. 3 1 800 m D. Flores 2e / 7 1 Evening Attire 1'48"62
2002, 4 ans
28 février Meydan   Dubaï Al Maktoum Challenge Round 3 Gr. 2 2 000 m L. Dettori 1er / 7 8 ½ State Shinto 2'01"25
23 mars Meydan   Dubaï Dubaï World Cup Gr. 1 2 000 m J. Bailey 1er / 11 4 ¼ Sei Mi 2'01"18
15 juin Churchill Downs   États-Unis Stephen Foster Handicap Gr. 1 1 800 m J. Bailey 1er / 8 6 ¼ Dollar Bill 1'47"84
3 août Saratoga   États-Unis Whitney Handicap Gr. 1 1 800 m J. Bailey 2e / 6 1 ¼ Left Bank 1'47"04

Au harasModifier

Bien né et nanti d'un beau palmarès malgré ses blessures, Street Cry prend ses quartiers d'étalon à Jonabell Farm, dans le Kentucky, l'antenne américaine de Godolphin. Proposé à $ 30 000 dès sa première saison, il ne tarde pas à se montrer à la hauteur des espoirs placés en lui et voit son tarif grimper à $ 150 000. En parallèle, il effectue cinq saisons de monte en Australie, à Au$ 110 000 la saillie, où il se voit sacré tête de liste des étalons pour la saison 2015-2016. Auteur d'un vingtaine de gagnants au niveau groupe 1, aux États-Unis, en Australie, en Europe et même au Pérou, il est l'auteur de deux des plus grandes championnes de l'ère moderne, l'Australienne Winx et l'Américaine Zenyatta. Ses meilleurs produits, avec entre parenthèses le nom du père de mère :

Street Cry est euthanasié en Australie le 17 septembre 2014, à 16 ans, suite à une aggravation de ses troubles neurologiques[1].

OriginesModifier

Street Cry est un fils du Niarchos Machiavellian, né dans la pourpre (Mr. Prospector et l'une des poulinières du siècle, Coup de Folie), meilleur 2 ans en France en 1989 et reproducteur de renom, auteur d'une dizaine de chevaux de groupe 1. Sa mère est la classique Helen Street, une fille de la bonne Waterway (3ème de la Poule d'Essai des Pouliches), lauréate des Irish Oaks qui s'est avérée très influente au haras, notamment via Street Cry et le neveu de celu-ci, Shamardal.

PedigreeModifier

Origines de Street Cry (IRE), mâle bai, 1998[2]
Père
Machiavellian
b. 1987
Mr. Prospector
b. 1970
Raise a Native Native Dancer
Raise You
Gold Digger Nashua
Sequence
Coup de Folie
b. 1982
Halo Hail to Reason
Cosmah
Raise the Standard Hoist the Flag
Natalma
Mère
Helen Street
b. 1982
Troy
b. 1976
Petingo Petition
Alcazar
La Milo Hornbeam
Pin Prick
Waterway
b. 1976
Riverman Never Bend
River Lady
Boulevard Pall Mall
Costa Sola

RéférencesModifier

  1. Ron Mitchell, « Top Stallion Street Cry Dead at Age 16 », sur www.bloodhorse.com (consulté le )
  2. (en) « Street Cry » (consulté le )