Nashua (cheval)

Cheval de course

Nashua (1952-1982) est un cheval de course pur-sang américain. Membre du Hall of Fame des courses américaines, il fut élu cheval de l'année aux États-Unis en 1955.

Nashua
Image illustrative de l’article Nashua (cheval)
Nashua à Spendthrift Farm en 1981

Race Pur-sang
Père Nasrullah
Mère Segula
Père de mère Johnstown
Sexe M
Robe Baie
Naissance 14 avril 1952
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 3 février 1952
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur Belair Stud
Propriétaire Belair Stud
Entraîneur Sunny Jim Fitzsimmons
Jockey Eddie Arcaro
Nombre de courses 30
Nombre de victoires 22 (5 places)
Gains en courses $ 1 288 565
Distinction Poulain de 2 ans de l'année (1954)
Poulain de 3 ans de l'année (1955)
Cheval de l'année (1955)
U.S. Racing Hall of Fame (1965)
Principales victoires Futurity Stakes
Hopeful Stakes
Grand Union Hotel Stakes
Flamingo Stakes
Florida Derby
Arlington Classic
Wood Memorial Stakes
Preakness Stakes
Belmont Stakes
Dwyer Stakes
Jockey Club Gold Cup
Suburban Handicap
Widener Handicap

Carrière de courseModifier

Né à Belair Stud dans le Maryland, issu de l'élevage de William Woodward, Sr. l'un des plus grands propriétaires américains mais qui ne le verra pas courir puisqu'il décède en 1953, Nashua est confié à l'entraîneur Sunny Jim Fitzsimmons, comme tous les chevaux de l'écurie. Il est l'incontestable numéro un de sa génération à 2 ans, remportant six de ses huit courses, dont certains des plus importants rendez-vous pour les 2 ans : les Futurity Stakes, les Hopeful Stakes et les Grand Union Hotel Stakes. Avec ce titre de champion des 2 ans américains, le partenaire du grand Eddie Arcaro (double vainqueur de la Triple Couronne, avec Citation et Whirlaway) est attendu pour le printemps classique et les épreuves de la Triple Couronne. Et il emprunte une voix royale, sans embûches, empochant trois grandes courses de début de saison : les Flamingo Stakes, le Florida Derby et les Wood Memorial Stakes. Invaincu à 3 ans, il est sans rival. Du moins dans l'Est des États-Unis, car en Californie un poulain commence à faire parler de lui. Il s'appelle Swaps, il est monté par une autre vedette de l'époque, Bill Shoemaker, vient de remporter brillamment le Santa Anita Derby et annonce sa candidature dans le Kentucky Derby.

La grande course de Churchill Downs semble promise à Nashua et l'on fait peu de cas du Californien. Et pourtant c'est lui qui, à la surprise générale, domine sans grande difficulté le grandissime favori[1]. Nashua s'adjuge dans la foulée les Preakness Stakes (record de la course à la clé) et les Belmont Stakes, prouvant ainsi qu'il avait l'étoffe d'un vainqueur de Triple Couronne, tandis que Swaps est reparti chez lui. Néanmoins il reste un affront à laver : retrouver ce Californien qui l'a privé de la Triple Couronne. Nashua mérite bien sa revanche, dans un mano à mano spécialement organisé pour départager qui des deux est le meilleur poulain d'Amérique. Swaps n'a pas chômé entretemps, enchaînant trois victoires à Hollywood Park et l'American Derby où il a battu le record de l'hippodrome de Washington Park, celui-là même sur lequel se sont accordés les deux parties pour disputer le duel. Les deux poulains sont donc en pleine forme et vont s'affronter à armes égales. Sauf que Swaps, surnommé parfois Californian Cripple ("l'éclopé californien", en raison de ses nombreux pépins physiques) se fait mal la veille de la course qui a lieu le 31 août. Il est tout de même au départ, mais ne peut rien contre Nashua, qui le domine largement[2]. Ironie du sort Nashua, au moment même où son règne paraît le plus incontestable, se prend les pieds dans le tapis lors de sa sortie suivante, ne pouvant faire mieux que troisième des Sysonby Stakes. Mais il se reprend vite et achève son année par une nouvelle victoire de prestige dans la Jockey Club Gold Cup. Quinze jours plus tard, William Wooward, Jr., l'héritier de Belair Stud, meurt à 35 ans dans des circonstances demeurées mystérieuses, abattu par son épouse qui l'aurait pris pour un intrus[3]. Les effectifs de Belair Stud sont alors dispersés, actant la disparition du plus vieux haras d'Amérique, fondé deux siècles plus tôt et qui a donné deux vainqueurs de Triple Couronne, Gallant Fox et son fils Omaha. Nashua est alors acquis par un syndicat de propriétaire pour $ 1 250 000, mais reste à l'entraînement chez Sunny Jim Fitzsimmons.

Le "match race" n'était pas qu'une revanche sur Swaps, l'enjeu était aussi de délivrer un titre de cheval de l'année 1955, et c'est naturellement Nashua qui l'obtient. Mais il devra l'abandonner à son rival l'année suivante car s'il remporte encore des tournois majeurs, il se montre moins régulier. Malgré quelques échecs, il s'adjuge notamment le Monmouth Handicap et le Suburban Handicap. En fin de saison, dans les Woodward Stakes, il subit la loi de Mister Gus, véritable souffre-douleur de Swaps qu'il l'a battu trois fois d'affilée pendant l'été, mais sort par la grande porte en réalisant, pour ses adieux à la piste, un beau doublé dans la Jockey Club Gold Cup qui lui permet aussi de devenir le cheval le plus riche de l'histoire des courses américaines (il le restera deux ans, jusqu'à Round Table), et le deuxième à franchir le cap du million de dollars de gains après le grand Citation.

Dans sa liste des 100 meilleurs chevaux de sport hippique américain du XXe siècle établie en 1999, le magazine The Blood-Horse, portant davantage de créadit au Kentucky Derby qu'au match race de Washington, a tranché la rivalité entre Swaps et Nashua : Swaps figure à la 20ème place et Nashua à la 24ème[4]. Tout deux se suivront encore de près dans le Hall of Fame des courses américaines, où Nashua est admis en 1965, un an avant son rival.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1954, 2 ans
5 mai Belmont Park   États-Unis Maiden 900 m J. Higgly 1er / 21 3 Retract
12 mai Belmont Park   États-Unis Juvenile Stakes 1 000 m E. Arcaro 1er / 8 1/2 Summer Tan
19 mai Garden State   États-Unis Cherry Hill Stakes 1 100 m J. Higgly 2e / 11 enc. Royal Note
21 août Saratoga   États-Unis Grand Union Hotel Stakes 1 200 m E. Arcaro 1er / 6 1 ¾ Pyrens
28 août Saratoga   États-Unis Hopeful Stakes 1 300 m E. Arcaro 1er / 8 enc. Summer Tan
21 septembre Aqueduct   États-Unis Cowdin Stakes 1 300 m E. Arcaro 2e / 10 1 ½ Summer Tan
1er octobre Belmont Park   États-Unis Special Weight Race 1 200 m E. Arcaro 1er / 7 1 Royal Coinage
9 octobre Belmont Park   États-Unis Futurity Stakes 1 300 m E. Arcaro 1er / 7 tête Summer Tan
1955, 3 ans
21 février Hialeah Park   États-Unis Allowance 1 700 m E. Arcaro 1er / 4 1 ½ Munchausen
26 février Hialeah Park   États-Unis Flamingo Stakes 1 800 m E. Arcaro 1er / 12 1 ½ Saratoga
26 mars Gulfstream Park   États-Unis Florida Derby 1 800 m E. Arcaro 1er / 9 enc. Blue Lem
23 avril Jamaica   États-Unis Wood Memorial Stakes 1 200 m T. Atkinson 1er / 5 enc. Summer Tan
7 mai Churchill Downs   États-Unis Kentucky Derby 2 000 m E. Arcaro 2e / 10 1 ½ Swaps
28 mai Pimlico   États-Unis Preakness Stakes 1 900 m E. Arcaro 1er / 8 1 Saratoga
11 juin Belmont Park   États-Unis Belmont Stakes 2 400 m E. Arcaro 1er / 8 9 Blazing Count
2 juillet Aqueduct   États-Unis Dwyer Stakes 2 000 m E. Arcaro 1er / 4 5 Saratoga
16 juillet Arlington Park   États-Unis Arlington Classic 1 600 m E. Arcaro 1er / 7 1/2 Traffic Judge
31 août Washington Park   États-Unis Match Race 2 000 m E. Arcaro 1er / 2 6 ½ Swaps
24 septembre Belmont Park   États-Unis Sysonby Stakes 1 800 m E. Arcaro 3e / 5 1 ¾ High Gun
15 octobre Belmont Park   États-Unis Jockey Club Gold Cup 3 200 m E. Arcaro 1er / 5 5 Thinking Cap
1956, 4 ans
18 février Hialeah Park   États-Unis Widener Handicap 2 000 m E. Arcaro 1er / 9 tête Social Outcast
17 mars Gulfstream Park   États-Unis Gulfstream Park Handicap 2000 m E. Arcaro 5e / 7 7 Sailor
5 mai Jamaica   États-Unis Grey Lag Handicap 1 800 m T. Atkinson 1er / 7 tête Find
19 mai Garden State   États-Unis Camden Handicap 1 800 m E. Arcaro 1er / 5 2 Fisherman
30 mai Belmont Park   États-Unis Metropolitan Handicap 1 600 m E. Arcaro 4e / 7 3/4 Midafternoon
30 juin Belmont Park   États-Unis Carter Handicap 1 400 m E. Arcaro 7e / 10 3 ½ Red Hannigan
4 juillet Belmont Park   États-Unis Suburban Handicap 2 000 m E. Arcaro 1er / 8 1 ¼ Dedicat
14 juillet Monmouth Park   États-Unis Monmouth Handicap 2 000 m E. Arcaro 1er / 8 3 ½ Mr. First
29 septembre Belmont Park   États-Unis Woodward Stakes 2 000 m E. Arcaro 2e / 4 2 ½ Mister Gus
13 octobre Belmont Park   États-Unis Jockey Club Gold Cup 3 200 m E. Arcaro 1er / 7 2 ¼ Rily

Au harasModifier

Retiré comme étalon à Spendthrift Farm dans le Kentucky, où vint le rejoindre quelques années plus tard un certain Swaps, Nashua réussit une belle deuxième carrière. Son influence tient surtout à sa fille Gold Digger, mère du grandissime Mr. Prospector, et à Bramalea, mère de Roberto, lui-même père de nombreux étalons. Ses filles étaient d'ailleurs réputées meilleures que ses fils, et il doit à l'une d'entre elles de figurer au Hall of Fame en tant qu'étalon, en l'occurrence Shuvee, lauréate de la Triple Couronne des pouliches en 1969 (Acorn Stakes, Mother Goose Stakes, Coaching Club American Oaks) et double vainqueur de la Jockey Club Gold Cup, qu'elle est la seule femelle à avoir remporté.

Nashua s'éteint en 1982, il est enterré à Spendthrift Farm.

OriginesModifier

Nashua est l'un des chef-d’œuvre du grand étalon Nasrullah, fleuron de l'élevage de l'Aga Khan III, meilleur poulain d'Angleterre à 2 ans en 1942, d'abord étalon dans son pays natal, l'Irlande, d'où il conquis un titre de tête de liste des étalons dans les îles britanniques (1951), puis acquis par Claiborne Farm où il fut cinq fois tête de liste entre 1955 et 1962. Son influence, prépondérante, passe par Bold Ruler, l'un des étalons majeurs du siècle, père du grand Secretariat, mais aussi par ses fils qui ont donné Blushing Groom, Mill Reef ou encore Riverman.

Segula, la mère de Nashua, était une bonne compétitrice, troisième des Coaching Club American Oaks. Elle fut une plus grande poulinière encore, donnant cinq gagnants sur six produits, dont l'excellente Sabette (Alabama Stakes, Diana Handicap, Gallorette Stakes, 2e Monmouth Oaks, Coaching Club American Oaks, 3e Gazelle Stakes). En 1956, à un âge déjà avancé, 14 ans, elle fut acquise pour 126 000 dollars (un record mondial à l'époque pour une poulinière) par l'armateur grec Stávros Niarchos, un investissement en pure perte puisque elle n'eut plus aucun foal. Segula est issue d'une famille française, sa mère Sekhmet, élevée par la famille Rothschild, ayant été importée aux États-Unis dans les années 30. Sa rencontre avec le champion Johnstown, le père de Segula, consacrait donc l'alliance de deux familles françaises expatriées, celle de Sekhmet et celle de La Flambée et sa fille Flambette, issues quant à elles de l'élevage d'Edmond Blanc, qui réussirent brillamment au stud américain (c'est notamment la famille de Omaha).

PedigreeModifier

Origines de Nashua (USA), mâle bai né en 1952
Père
Nasrullah
b. 1940
Nearco
b. 1935
Pharos Phalaris
Scapa Flow
Nogara Havresac
Catnip
Mumtaz Begum
b. 1932
Blenheim Blandford
Malva
Mumtaz Mahal The Tetrarch
Lady Josephine
Mère
Segula
b. 1942
Johnstown
b. 1936
Jamestown St. James
Mlle. Dazie
La France Sir Gallahad
Flambette
Sekhmet
b. 1929
Sardanapale Prestige
Gemma
Prosopopee Sans Souci
Peroraison

RéférencesModifier

  1. (en) « Swaps Wins Kentucky Derby as Nashua Finishes Second », sur drf.uky.edu (consulté le )
  2. Jacqueline Internet Archive et Inc Blood-Horse, Thoroughbred champions : top 100 racehorses of the 20th century, Lexington, Ky. : The Blood-Horse, Inc., (ISBN 978-1-58150-024-0, lire en ligne)
  3. (en-US) John Homans, « The History of New York Scandals - Ann Woodward Shot Her Husband », sur New York Magazine (consulté le )
  4. (en) Blood-Horse Inc, Thoroughbred Champions: Top 100 Racehorses of the 20th Century, Eclipse Press, (ISBN 978-1-58150-024-0)